Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Je savais maintenant ce qui m'attendait au bout de la dernière porte... Ou du moins j'en avais une vague idée... Je ne pouvais pas reculer, et j'avais rendez-vous avec mon destin dans les confins même de mon esprit, peut être que c'était juste Yamata qui me montrait tout ça depuis le début pour me dégoûter de mon passée, me manipuler pour que je vienne à lui demander moi même de me faire tout oublier... Mais ce n'était pas le cas. Je n'avais plus beaucoup de souvenirs heureux malheureusement, et le peu de souvenirs qu'il me restait, je voulais les garder plus que tout! Elle représentait peut être bien la dernière étincelle de lumière à l'intérieur de mon coeur, pas étonnant qu'il veuille la faire disparaître. Il restait des portes avant celle qui était tout au fond, mais avant que je ne fasse un pas, elles se dématérialisaient toute! Ce qui me faisait un peu peur, c'était de peut être assisté à la disparition de mon passée, de ne devenir qu'une marionnette sans pouvoir réagir, de ne plus valoir mieux qu'un sans-coeur en fin de compte... Il ne restait donc plus que cette porte voilée d'une fine couche de ténèbres... Comment mieux symboliser mon plongean dans les abysses que de cette manière? On ne me laissait clairement plus le choix, et le pire, c'est que c'était moi qui avait voulu tout ça... Plus le choix alors.

J'avançais donc, les poings serrés vers la porte, sachant que je ne pouvais plus reculer, je n'étais peut être pas résigner pour autant... Ici, il s'agissait de mon esprit, même si Yamata en contrôlait une bonne partie, cela restait mon monde à moi... Rien que l'idée qu'il y vienne pour fourer son nez et rire de ce qui m'était arrivé m'était insupportable... Je comptais bien lutter, aussi puissant soit ce maudit serpent, je ne le laisserais pas me transformer en une pauvre loque sans âme! Je traversais ainsi ce passage qui me mena au dernier endroit que je pensais voir en ce moment, la Contrée du Départ. J'étais à l'intérieur du manoir, au centre de la pièce principale, dos aux trois fauteuils qui avaient servis jadis aux anciens Maîtres, cet endroit me remplissait toujours d'une étrange nostalgie quand j'y venais, peut être même plus que la Cité du Crépuscule, et pourtant aujourd'hui je ne ressentais rien de cela. Il était là, une bonne dizaine de mètres nous séparait, enfin, il me semblait que c'était lui... Un homme, chauve, costume noir à la Men in Black... Un genre d'agent secret qui me fixait d'un regard perçant... Oui, il avait bien les yeux d'un serpent. Un sourire inquiétant se déssinait sur son visage, il s'approcha de moi lentement, pas à pas, calmement, comme si nous ne nous étions jamais rencontré auparavant, son calme avait quelque chose... D'énervant. Il posa sa main sur mon épaule, à ce même moment je me sentis comme paralysé, impossible de l'en empêcher comme si il m'avait gelé sur place, même si en ce moment j'avais plus l'impression qu'il m'avait transmis comme une sorte de venin en me touchant... Par sa simple présence je commençais à me rendre compte que j'avais voué mon pouvoir à une abomination, un être perfide qui se moquait bien des moyens pour arriver à ses fins... Je soupirais, mon visage était la seule chose qu'il n'avait pas figé, histoire que je puisse le regarder dans les yeux... Non, je n'avais pas été assez naïf pour penser que ce genre d'entité connaissait des sentiments tels que la pitié, la compassion, j'étais perdu, pas complètement débile...

"Alors ça, pour être perdu, tu l'es mon cher élu..."

J'aurais sursauté si je le pouvais, il arrivait à lire dans mes pensées?! D'un autre côté, on se trouvait bel et bien dans mes pensées alors ça pouvait paraître logique...

"Tu n'es pas idiot... Au contraire, tu cherches le pouvoir, un but à atteindre, et moi je t'offre tout ça... En échange de ta loyauté la plus totale, cela me paraît plutôt honnête comme marché, non?"

"Il n'a jamais été question de mes souvenirs... Je détruirais ce que je dois détruire, je tuerais ceux qui se mettront en travers de ma route, j'anéantirais des vies par ton seul ordre... Mais je refuse de devenir un chasseur sans âme qui erre dans les mondes pour répandre la destruction, je préfère largement avoir conscience de mes actes..."

L'homme en noir, si on pouvait appeler ça un homme, ria légèrement en m'écoutant parler, à dire vrai il n'était pas tout à fait en tord, je me rendais moi même compte de l'idiotie de mes paroles...

"Tu as du le remarquer en rencontrant tes nouveaux collègues... Votre groupe est pour le moins... Instable, vous possédez tous un puissant pouvoir mais il n'est pas facile de vous dictez vos actes... Malgré tes airs de chaton inoffensif, tu es aussi instable que les autres, peut être même un peu plus que certains... Ne m'en veux pas, un traitre reste un traître et je dois prendre des mesures pour que tu n'ais pas envie de faire tes valises aux premiers petits travaux que tu auras à accomplir... Tu ne repousseras pas l'inévitable Raido, je sais à quoi tu penses et me résister est inutile, tu es tout seul..."

Je souriais légèrement à ces mots avant qu'une main vienne se poser à son tour sur l'épaule du serpent, ce n'était ni la mienne ni la sienne... Il tourna la tête dans la direction de la personne et un violent coup de poing l'envoya voler et s'écraser contre un mur d'une manière assez violente! Au même moment, je retrouvais le contrôle de mon corps et posait un genou à terre, le souffle court, comme si il avait voulu me voler mon énergie... La même main qui avait touché l'épaule du serpent se dressa devant moi pour m'aider à me relever, et je souriais tristement en la prenant avant de me relever pour faire face à cette personne que j'avais déjà fuis auparavant, quoi de plus ironique que de solicité l'aide de quelqu'un dont on avait déjà refusé la même aide jadis?

"Que tu ne me dises pas que tu as fait le bon choix après ça, Raido..."

"Pas maintenant... S'il vous plaît... Maître..."

Ou plutôt le souvenir que j'avais de lui, nous ne nous sommes plus parlé depuis notre dernier affrontement, J'en garde le souvenir d'un guerrier dont la force n'a d'égal que la sagesse et la lumière qui brille dans son coeur... Il me regardait d'un air dur, surement l'air qu'il aurait eu en comprenant que son disciple avait basculé du mauvais côté alors qu'un avenir plutôt honorable s'était déssiner devant lui auparavant...

"Un souvenir hein... Intéressant, je vais m'empresser de le faire disparaître dans ce cas..."

Mon regard se porta alors sur l'endroit où le serpent avait attérit, écrasant le mur au moment de l'impact, il était déjà debout à nous regarder comme si il n'avait aucune égratignure... Je me tournais dans sa direction ainsi que Tifa, je ne pouvais même pas essayer de contenir ma rage en imaginant ce qu'il comptait faire, j'avais accepté de servir cette chose avec mes pouvoirs et ça ne lui suffisait pas?! Je portais mes mains contre le sol avant qu'un sceau ne se forme autours de moi, un dragon se déssinant lentement à l'intérieur de celui-ci au fur et à mesure que je me concentrais. Etant concentré sur cela, je n'eus pas le temps de voir que Yamata s'était presque téléporter devant moi pour me frapper d'un coup de pied très puissant, mais par chance mon maître parvint à bloquer le coup en saisissant la jambe de celui-ci pour le lancer plus loin avec toute sa force!

"Pas d'invocations Raido! Je veux que tu règles ça toi même, tes camarades n'ont rien à voir avec ce type!"

Il n'avait pas tord... Mes camardes hein? Oui, il appelait toujours les créatures que j'invoquais de cette manière, depuis la première fois qu'il m'avait appris à m'en servir, je devais toujours respecté les créatures que j'invoquais, il se pourrait qu'un jour elles ne répondent pas à mon appel si elles m'en jugeaient indigne... Ou qu'elles se retournent contre moi.

"Il ne fera rien à ma place... Mais je ne suis pas assez fort pour l'affronter, je vais me servir de sa force!"

Il apparut alors en un instant, lorsque le sceau fut compléter, le Dragon Poussière d'Etoile sortit du sceau comme si il s'agissait d'un portail, me prenant sur son dos par la même occasion afin que je passe directement à la deuxième partie de ma technique. Comme je l'avais dis, je ne comptais pas lui laisser tout le travail, il me fallait juste plus de force pour lutter... Je plaquais mes mains l'une contre l'autre en expirant avant de rassembler toute mes forces, je n'avais user de ce sort qu'une seule fois alors que j'étais en danger et même si ça m'avait sauvé, j'en étais ressorti complètement épuisé et blessé, il me fallait donc être prudent... C'est alors qu'une véritable pluie de projectiles magiques vint s'écraser sur mon maître et moi, le serpent n'avait pas mis très longtemps à contre-attaquer! Cela créa un nuage de fumée, et même si ça avait été assez douloureux, je pouvais en profiter pour passer à l'action! Je le sentais venir, il fonçait droit sur le nuage pour me prendre par surprise, mais ça n'allait certainement pas se passer comme ça! Le nuage se dissipa d'un puissant battement d'aile, et c'est moi, sous la forme du Dragon Poussière d'Etoile, qui alla abattre une de mes griffes sur l'ennemi pour le frapper avec violence! Mon coup rata car la cible avait disparu au même moment pour se retrouver dans les airs, au dessus de moi, c'était raté pour l'effet de surprise...

"Ton Maître... Comme c'est touchant, et ça ne te fait rien de te servir de la force de son souvenir pour lutter, alors que tu as bafoué tout ce qu'il t'a enseigner en passant du côté des ténèbres?!"

Il revint à la charge en lançant une salve de mini tornade sur moi, il s'agissait de la tête qui contrôlait le vent après tout... Pas moyen, je me servais de mes ailes pour m'envoler et échapper à ce sort, mais j'avais encore du mal à contrôler ce corps si étrange pour moi et une des tornade me frappa de plein fouet, me faisant m'écraser au sol dans une violente secousse! La seule partie de mon corps que j'étais certains de bien contrôler, c'est à dire la queue du dragon, se releva et mon maître s'en serva comme tremplin pour s'élever dans les airs et attaquer le serpent! Malheureusement, on s'attaquait presque à un dieu, même si il ne s'agissait que d'1/8 de son pouvoir... Il attrapa mon maître par la gorge avant de le maintenir dans les airs, avant de faire apparaître une sorte de sphère de ténèbres derrière lui pour le jeter dedans! La sphère disparut dans l'instant et il ne resta plus rien de mon maître... Pourquoi me souvenais-je encore de lui dans ce cas? Avant que je ne puisse réagir, le serpent me frappa à l'aide d'un puissant rayon élémentaire qui scinda la fusion afin de me séparer de mon dragon, avant que celui-ci ne disparaisse à son tour.

"Ja... Jamais... Je veux pas... J'oublierais pas..."

"Tu me fais rire... Comment penses-tu que tu vas faire pour résister? Tu es trop faible pour t'attaquer à un dieu gamin... Dans peu de temps tu oublieras tout de ton maître, et c'est entièrement ta faute puisque tu as solicité son aide... Je trouve ça délicieusement amusant, pas toi? Maintenant, tu vas revenir à toi, je ne veux plus de toi dans cet endroit, tu n'es qu'une perte de temps... Laisse moi le temps de faire un peu le ménage dans ton esprit, et tu te sentiras vite bien mieux, crois moi!"

Et là, évidemment, je me réveillais... En sursaut, s'il vous plaît! J'avais l'impression de me réveiller d'un terrible cauchemar, je me souvenais clairement de ce qui s'était passé mais il y a une chose dont je n'arrivais pas à me rappeler... Ce qui s'était passé durant mon enfance, pas moyen, c'était le trou noir durant cette période. Alors ça y est, il avait bel et bien commencer à détruire mon passé? Devais-je m'attendre, d'ici les prochains jours, à oublier tout ce qui comptait pour moi? Une seule solution pour le moment... Il y avait un nom, par dessus tout le reste, que je ne voulais pas oublier, le nom de cette fille qui ne saurait me retrouver, contrairement à mon maître que je finirais certainement par recroiser... Comme tout ceux de la lumière, il n'y en avait qu'une qui méritait que je fasse ça... C'est d'une griffe de sortie que j'allais tracer, à même la peau de mon bras, alors que quelques gémissement de douleurs m'échappaient, le nom de cette fille avant qu'il ne soit trop tard... La seule chose visible pour le moment, du sang, je déchirais un bout de ma chemise pour pouvoir faire une compresse de fortune, je n'allais pas me vider de mon sang mais c'était préférable. Bientôt, quand le sang ne coulerait plus, on pourrait y lire le nom de cette personne que je ne voulais pas oublier, on pourrait y lire qu'alors que je suis résigné à perdre mon passé, un seul nom persistera dans le pire des cas... Kahori.
more_horiz
    Exploit accompli.

    C'est vraiment un rp que j'ai trouvé très chouette (plus personne n'utilise cette expression ?!), du début à la fin.

    Le premier paragraphe est profond, mystérieux, un peu lourd, comme ça. Et lourd, pas dans le mauvais sens, j'entends une ambiance lourde, un peu relevée, comme tu peux le voir dans des romans policiers, tout ce que tu veux.

    Le deuxième paragraphe suit très bien.

    Et le dialogue est parfait puisque tu développes plus que les autres, comme Bernkastel ou Mu, l'idée d'Orochi pour Raido. C'est une relation très particulière "je veux bien te servir mais pas être ta marionnette" et ça c'est cool... Sincèrement j'ai beaucoup aimé cette partie.

    L'arrivée du maître (tu aurais pu plus développer, certes) est tout aussi cool, le combat est vraiment sympa, et on sent bien le côté "voué à l'échec" d'un combat contre un dieu.

    Enfin, cette fin avec Kahori, j'ai trouvé ça vraiment beau;

    J'ai juste un petit reproche, c'est au niveau de la ponctuation que tu maîtrises pas vraiment.
    " Tu ne repousseras pas l'inévitable Raido"
    Avant de lire ça, j'étais dans l'ambiance de ton rp... Et là, j'ai bloqué sur cette phrase : "Hein ? Qu'est-ce que ça veut dire ?" genre cinq secondes. Là tu vas me dire "bah c'est pas grave, tu l'as comprise, au final !"... Bah oui mais j'ai été cassé dans la lecture, ce qui n'est vraiment pas génial.

    Et ça arrive deux trois fois dans ton rp, car oui, la ponctuation a vraiment son importance dans la fluidité d'un texte. Donc, correction : Tu ne repousseras pas l'inévitable, Raido.

    Pour moi c'est un de tes meilleurs rps.

    Exploit difficile.

    38 xp, 390 munnies et 4 PS en psychisme.

_______________________________
The Wind of Darkness. Fa8a4550a89afaabf23a
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum