Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Assez avec ces visions... Il fallait que ça cesse maintenant, je ne devais pas croupir dans cette prison indéfiniment et je n'étais pas certains de conserver toute ma santé mentale après ce que je venais de vivre, et le pire restait à venir? Sans oublier que maintenant j'avais des doutes... Je ne pouvais simplement pas me permettre d'en avoir, pas maintenant que j'avais agis. Mon destin était tracé, je devais finir entre les mains de cette entité qui m'avait offert le contrôle sur ma colère... Finalement, quoi de plus idiot? Je faisais ça pour maîtriser mes actes mais j'en vendais jusqu'à ma vie, me privant même de mon libre arbitre car on ne désobéit pas à un dieu, pas sans conséquence en tout cas... Et là ce serait surement autre chose que la prison. Il fallait que je m'y fasse, ma vie ne m'appartenait plus vraiment et la seule chose que je devais faire, c'était obéir. D'un autre côté, je me consolais en me disant que c'était surement la seule chose que je pouvais faire, et puis qu'importe que mes actes soient bon ou mauvais... A quoi bon lutter pour la lumière quand on est hanté par les ténèbres? J'appelle ça se mentir à soit même... Que me reste-il maintenant? Ha oui, la méditation...

Après que cette porte se soit refermé sur moi, je ne revenais pas à mon esprit, non, j'étais comme bloqué dans ce fichu couloir qui semblait bien décidé à me mettre en face de mes peurs, mes souvenirs... Qu'allait-il me montrer cette fois? Pas moyen, je n'en apercevais pas encore la fin et il était hors de question que je passe chaque porte, je n'y survivrais probablement pas! J'étais décidé à sortir d'ici vite fait et trouver un moyen de m'évader car ça ne pouvait plus durer, vraiment plus. Etant dos au mur, assis sur le fesse, je me relevais lentement en passant ma main sur mon front, je transpirais un peu... Soupirant légèrement, je me remettais en marche plus vivement cette fois, j'étais décidé à aller au bout du couloir sans passer chaque porte, et puis quoi encore, j'allais pas passer ma vie là-dedans! J'aurais tout le temps d'explorer mes ténèbres une autre fois, ou pas même... Je pensais que quelque chose m'empêcherait de passer sans ouvrir les portes mais ce n'était visiblement pas le cas, je marchais à un bon rythme et les portes défilaient sur mon côté sans que je ne m'en approche le moins du monde. Cela avait quelque chose de rassurant, je ne voulais même pas savoir à tout ce que j'échappais en agissant de la sorte... Je n'en ressortirais surement pas transformé comme ça aurait pu le faire, mais les changements qu'auraient pu entraîner cette expérience me semblaient trop violent, déjà que je ne me reconnaissais qu'à moitié... Une chose stoppa mon avancée dans le couloir, qu'était-ce? Si seulement je l'avais su... En tout cas, je ne pouvais plus marcher, et j'étais stoppé devant une... Non, devant un mirroir? Alors que je posais mon regard dessus, celui-ci ne me montrait pas mon reflet, mais mon coeur a quand même failli explosé en la voyant... Des larmes? Peut être, je ne sais plus à vrai dire... L'instant d'après je me trouvais sur la place de la gare, à la Cité du Crépuscule. Que faisais-je là?! Ma ville natale... Oui, d'un autre côté ça pouvait sembler logique que je ne puisse sortir de là sans faire un genre de retour aux sources...

Par où aller, que faire pour retourner dans le couloir cette fois-ci? La seule idée qui me venait à l'esprit n'était franchement pas quelque chose qui pouvait me faire très plaisir... Mes parents? Ceux qui auraient du m'élever et qui n'ont pas lever le petit doigt pour empêcher le... Le? Il m'est arrivé quelque chose de très grave dans cette cité, cela a littéralement boulversé toute mon existence, mais qu'était-ce? Deux seconde, qu'est-ce qui m'arrivait là?! A l'endroit où se trouvait ce souvenir dans ma mémoire... C'est comme si un voile m'empêchait de me rappeler... Pourquoi?! Jamais je n'aurais pu oublier quelque chose comme ça, c'était certain... Et pourtant c'était bien le cas.

Il ne me restait qu'une solution, je devais aller voir ces deux personnes qui, même si ils étaient de ma famille, m'avaient fait plus de mal que de bien durant mon enfance... C'est comme si j'étais convaincu que les voir me permetterait de me souvenir de tout. Je savais encore parfaitement où ils habitaient, dans cette descente où le facteur passait souvent avant cet évènement qui m'était à présent inconnu... Ce n'était pas très loin, je préférais donc y aller en marchant. Alors que j'entamais la descente vers le centre-ville, une vision plutôt choquante me stoppa. Certes, cela fait très longtemps... Oui, ça fait des années que je ne les avais pas vu, mais pas de doute possible, il s'agissait de mes parents après tout... Ils étaient là, à discuter avec l'ingénieur, le mécano je crois... Devant son garage, ils semblaient parler de la pluie et du beau temps comme si la Coalition n'existait même pas en ce monde, est-ce qu'ils s'étaient habitué à cette vie là? D'un autre côté, la Coalition, tant qu'ils se tenaient à carreaux, ne leurs posaient peut être pas trop de problème... L'emprise qu'ils avaient sur cette ville concernait surtout les ténèbres qu'elle renfermait, enfin, d'après moi. Il me fallait faire à peine vingt mètres pour aller les voirs, pourtant cela me semblait être vingt kilomètres! J'étais partagé, entre la vision de ma mère qui, je m'en rendais compte seulement maintenant, m'avait manqué... Vous vous attendez à quoi maintenant? Le vieux cliché du père qui est detesté par son enfant car il rejète toute les fautes sur lui? Non, mes deux parents m'ont manqué plus que je ne le pensais... Mais ils m'ont fait mal aussi, j'ai énormément changé et pas en bien, pourquoi devrais-je aller les voir? Une autre personne ne tarda pas à se joindre au trio, c'était une fille, une jeune femme plutôt, qui arrivait avec une expression plutôt étrange, mêlant joie et tristesse à travers les traits fins et doux de son visage... Visage qui m'était familier d'ailleurs! Sur le moment ça ne m'avait pas sauté aux yeux, comment était-ce possible d'ailleurs que je ne l'ai pas reconnu de suite?! Mais aussi, que faisait-elle là...? Le temps sembla s'arrêter, en fait il s'arrêta vraiment, le petit groupe ne bougeait plus d'un pouce et, en levant la tête au ciel, je pouvais voir un oiseau stagner dans les airs, pas banal... Une voix ne tarda pas à se faire entendre dans mon esprit, alors que je contemplais la vision de celle qui était cher à mon coeur que le mien m'offrait actuellement...


"N'est-ce pas merveilleux? Rien qu'avec trois personnes de ton passée, plus ou moins récent, j'arrive à faire ressurgir des émotions dans ton petit coeur... C'est un problème ça, tu le sais?"

Je devais commencer à perdre la tête, car en sortant ma pierre du vent, je pouvais jurer que c'était elle qui me parlait, mais l'explication me sauta aux yeux la seconde d'après, Yamata... Qui d'autre après tout?

"Un problème... Pourquoi?"

"Penses-tu que c'est ton esprit qui t'envoie toute ces visions mon petit chat...? Il n'en est rien... Je suis celui qui t'offre une nouvelle fois la chance de t'en sortir, je ne suis pas aussi méchant que tu le penses tu vois... Tu es mon petit protéger après tout."

"Te fous pas de moi... On protège pas une marionnette, on l'utilise et on la balance, quelque soit la raison qui t'a poussé à me faire ça, tu y trouves ton intérêt... C'est aussi de ta faute si j'ai oublié... Cette chose qui m'est arrivé, pas vrai?"

"En partie seulement... C'est toi qui a choisi de pourfendre ce souvenir, je n'ai fais que protéger ton esprit des conséquences que cela aurait pu avoir... Il est temps pour toi de tout oublier, rien dans ton passé ne doit te retenir ici, ton emprisonnement est la preuve même que ton passé t'entrave dans la servitude que tu me voues..."

Avais-je bien entendu? Tout oublier?! Je faisais un grand bond en arrière, et jetais la pierre en l'air sans hésitation, ce n'était pas très utile vu qu'il était entrer dans mon esprit, mais ce fut un reflexe que je n'aurais pas pu contrôler de toute façon... Je serrais les poings, décidé à lui refuser de me retirer ce qui faisait de moi l'être que j'étais aujourd'hui, mon passé.

"Jamais! J'ai choisi de laisser la lumière pour m'offrir aux ténèbres... Mais hors de question de te laisser ravager mon esprit pour que je devienne une loque sans volonté, sans autre choix que de suivre chaque ordre jusqu'à la mort... J'aurais aussi bien pu rester à la lumière pour ça!"

"T'offrir aux ténèbres? C'est ironique d'entendre ça dans la bouche de quelqu'un qui refuse de laisser ses propres ténèbres voguer en son coeur... Tu garderas ta volonté et certains de tes souvenirs, mais je ne peux pas me permettre de te laisser ces sentiments si futile... Cette femme par exemple, ta cher Kahori... Elle ne te manquera pas si tu l'oublies, sois en certains! Je ne te laisse pas le choix de toute façon... C'était la dernière fois que tu pouvais voir ces personnes qui gênent l'accès aux ténèbres de ton coeur, après ça tu pourras les laisser s'exprimer pleinement!"

Jamais de ma vie cette voix ne m'avait sembler aussi enrageante... Je n'avais qu'une envie, détruire cette fichu pierre qui était censé régler tout mes problèmes! J'eus à peine le temps de faire un pas en avant que je me retrouvais à nouveau dans le couloir... Mais pourtant mes souvenirs étaient encore intact? Que faisait-il, se jouait-il juste de moi? Non, ça me semblait juste trop simple comme ça... Ce serpent devait préparer quelque chose, c'est sur qu'on est plus rassuré d'avoir une personne avec une volonté inéxistante à son service qu'un traitre... Je tournais ma tête sur le côté pour voir que tout les portes avaient disparu, il ne restait qu'une sorte d'issue de secours au fond, mais elle était comme nappée d'un voile de ténèbres... Ce qui m'attendait de l'autre côté ne serait certainement pas jolie à voir, mais au point où j'en étais maintenant... Il fallait que je sache pourquoi Yamata n'avait pas agis sur mes souvenirs à l'instant présent, il l'avait déjà fait une fois après tout...
more_horiz
    Exploit accompli.

    J'avoue qu'au début j'étais perplexe... Déjà je comprenais pas tout et j'avoue ne pas avoir adoré ton style. Par exemple tu répètes à peu près trois fois l'idée "J'allais pas passer ma vie à ouvrir toutes les portes. Ca me prendrait trop de temps"...
    C'est un peu lent, flou...

    Mais voila, dès la moitié, dès que Yamata cause à Raido, que toute cette histoire de souvenirs oubliés se met en place, bah le rp devient vraiment intéressant.

    T'as eu une idée très originale, je trouve.

    Normal.

    21 xp, 210 munnies et 3 PS en psychisme.

_______________________________
Lost in my Mind... Fa8a4550a89afaabf23a
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum