Derniers sujets
Le vent du jeuDim 20 Oct 2019 - 21:18KuroSix pieds sous terreSam 19 Oct 2019 - 17:56KuroBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 19 Oct 2019 - 9:32Irelia AlishinaDistille-moi une vodkaMer 16 Oct 2019 - 17:56Chen StormstoutUne lueur dans les ténèbresMer 16 Oct 2019 - 16:28DeathNommez-la QuingyiMer 16 Oct 2019 - 9:26Huayan SongLe jour où j'ai presque péchoVen 4 Oct 2019 - 15:24RoxasUne bien curieuse visiteuseJeu 3 Oct 2019 - 16:06NeigeCasino RoyaleMer 2 Oct 2019 - 0:49Huayan SongLa rage du mortel Mar 1 Oct 2019 - 21:43Death13 Rue du Clown NoirMar 1 Oct 2019 - 15:46Chen StormstoutErreur de posteMar 1 Oct 2019 - 2:38Chen StormstoutLe vestige d'AriezMar 1 Oct 2019 - 0:43Yhl'GanothMt Gagazet - Le bras du pèreLun 30 Sep 2019 - 23:04Bryke RonsoTout un programme !Lun 30 Sep 2019 - 19:48Chen Stormstout
Rufus Shinra
Rufus Shinra
Playboy Milliardaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Promenade au crépuscule Left_bar_bleue286/650Promenade au crépuscule Empty_bar_bleue  (286/650)

XP :

le Sam 7 Avr 2012 - 15:27
    Je n'en pouvais plus de rester cloîtré dans mon bureau, j'avais besoin de sortir. J'avoue que cet endroit n'était peut-être pas la meilleure des solutions, mais maintenant que j'y étais, je n'allais pas demander a rentrer. Un peu de marche me ferait le plus grand bien. Le soleil se couchait peu à peu, plongeant la forêt de Sherwood dans l'obscurité la plus totale. Le feuillage des arbres ne laissait passer que de très minces filets de lumière orangée. Ce n'était pas beaucoup, mais suffisant pour que je continue ma progression.

    Être assis toute la journée avait ses avantages et ses inconvénients. Oui, je n'avais pas a énormément me déplacer et j'étais au calme, mais l'ennui était des plus présents. C'est pour cela que ce matin, je m'étais présenté au niveau des hangars, demandant a ce que l'on me mène a un monde, calme si possible.

    Je me retrouvais donc a marcher dans la pénombre, sur un sol recouvert des feuilles brunes. J'étais seul, je n'avais pas désiré d'escorte. Au bout de quelque pas, mon pantalon se déchira sous les épines d'une ronce. Mince... Il était fichu ! Je m'assis sur un tronc d'arbre, et constatai les dégâts. Un soupir se fit entendre au travers des bois, suivit de bruits de pas.


    Qui est là ?

    Il n'y eut pas d'autre réponse que des ricanements. Cette fois-ci j'en étais sûr, je n'étais pas seul. Si j'avais su, j'aurais pris quelques gardes avec moi... Je pris mon fusil en main, et le chargeait. Deux balles. Deux assauts et je serais vulnérable...

    Montrez vous !

    Une silhouette se dessina a l'horizon. Puis, en me retournant, j'en vis d'autres. Certaines descendaient des arbres, d'autres venaient depuis un sentier. Quoi qu'il en soit, j'étais comme encerclé. Les silhouettes se rapprochèrent, et je vis qu'elles étaient armées. Des dagues, oui, des couteaux aussi.

    Et bien les gars ! J'crois qu'on a pêché un beau poisson aujourd'hui, ahaha !

    Ouais, il a pas l'air pauvre, cui-là.

    Des bandits... Ils venaient me détrousser. Bandes d'ignorants ! Ils ne devaient pas savoir qui j'étais ! En fin de compte, ce n'était peut-être pas si mal. Mon identité devait rester secrète, ces... ces rapaces en voudraient sûrement a mon argent après. Je braquais mon fusil vers l'un d'eux.

    N'approche plus... Ou je tire !

    L'homme se stoppa quelques instants avant que tous se mettent a rire. Que leur arrivait-il ? Ils n'avançaient plus, je les tenais en respect.

    Bien, je vous conseille de renoncer tout de suite a votre projet. Laissez-moi partir !

    T'crois p'tête qu'on va t'laisser partir ? Attends, t'as l'air plus riche que nous tous réunis, et puis c'te drôle d'engin qu'tu tiens là...

    C'est normal ! Vous n'êtes que des insectes !

    Quoi ? Les gars, attrapez-le !

    Zut... L'un d'eux courra vers moi, couteau en main. Je n'avais que très peu de temps pour réfléchir... Si je les tuais, cela ferait peut-être des clients en moins pour la Shinra, mais si je ne le faisais pas, je n'aurais pas l'occasion de voir la couleur de leur argent... Je braquais mon arme vers l'un d'eux et tira. La balle partit du canon de mon arme et fila jusqu'au buste de ma cible. Au contact, elle explosa, lui occasionnant un léger cratère dans le thorax. Je pivotais sur moi même et tira la deuxième balle sur un autre bandit. La balle débuta un feu qui se propagea assez vite sur tout son corps, brûlant ses vêtements et par le fait, sa peau. Il courra en ligne droite dans la forêt, et le premier corps tomba raide mort. Seul souci, c'est qu'il fallait que je recharge mon arme et, c'était tout bonnement impossible. Les bandits tournaient autour de moi, si je commençais a recharger, je subirais sans aucun doute un assaut. Et celui-ci pourrait certainement m'être fatal. Non, j'attendis plus simplement qu'un bandit tente de m'attaquer et je le frappais avec mon arme, il fut sonné et je pus prendre la poudre d'escampette, au travers des bois.

    Ils me courraient après, eux aussi, en suivant la même trajectoire qu'était la mienne. Je n'avais aucune idée de l'endroit où je me dirigeais, mais il me fallait fuir. Je mis la main dans une de mes poches et en sortit une balle, j'ouvris mon arme et place la balle a l'intérieur, seulement, impossible de tirer ! Mon fidèle fusil refusait de me servir, le lâche ! Il ne semblait pas y avoir d'habitations ici, aussi j'usais d'un autre de mes atouts. Je plongeais la main dans ma veste et en ressortis un téléphone. Je composais le bon numéro et le porta a mon oreille.


    Ici le président ! J'ai besoin d'un appui stratégique ! Avez-vous reçu mes coordonés ?

    Oui monsieur le président, je vous envoie des troupes.

    Non ! C'est beaucoup trop long ! Je demande une extraction a la sortie de la forêt, ainsi que l'autre chose !

    Bien monsieur le président !

    Je raccrochais et replaçais le téléphone dans ma veste. Je pris un explosif assez puissant que je posais sur un tronc d'arbre. J'attendrais que mes poursuivants passent pour appuyer sur le détonateur, ce qui ne tarda pas a arriver. L'arbre chuta devant eux, leur coupant la route. Je devais me rapprocher de mon but a en juger par les bruits d'un hélicoptère. Je ne voyais désormais plus où j'allais il faisait complètement nuit. Je continuais ainsi a me diriger vers l'hélicoptère pendant au moins deux cents bons mètres et je pus mettre le pied dedans. Mes poursuivants s'arrêtèrent a la lisière de la forêt, voyant que je leur étais désormais inaccessible. Je chargeais deux nouvelles balles et tira sur le chef des bandits. Une balle dans la jambe, et l'autre dans le cœur. Ils n’embêteraient plus personne.

    Vous avez été lents... Très lents ! Lorsque j'appelle, vous venez dans la seconde qui suit ! Réfléchissez-y car cela pourrait peut-être vous coûter une place...

_______________________________
Promenade au crépuscule Signature
Ukiyo
Ukiyo
Peintre des Rêves

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Promenade au crépuscule Left_bar_bleue288/550Promenade au crépuscule Empty_bar_bleue  (288/550)

XP :

le Dim 8 Avr 2012 - 18:27
Je crois que t'as zappé un truc ou que tu l'ignorais, la forêt a été brûlée par Kefka ^^

En dehors de ça, j'aime toujours tes rp avec Rufus, ça se lit facilement. Alors je vais te reprocher un manque de description. Tu vois, à Sherwood, les gens ont une gueule d'animal liée à leur caractère. Un Renard est rusé, etc. Donc je trouve ça intéressant d'être précis dans ce monde. Kefka réussit très bien cela pur les trois derniers exploits que j'ai lu de lui.

Alors sur le rp, je l'ai trouvé un peu... Je sais pas comment dire. T'as dû en avoir assez d'être noté en très facile donc peut-être que t'as mis un combat pour gagner plus. Sauf u'i ne se passe pas grand chose. Il sont bien plus nombreux, les voleurs de la forêt sont loin d'être des billes ou alors peu d'entre eux. Là t'as que deux balles, eux ils pensent pas attaquer dans ton dos ?

Aussi tu as 11 en vitesse, c'est pas énorme, mais oui, tu peux mettre un peu de distance. Sauf que te poursuivants connaissent la forêt par coeur, ils savent certainement pister et donc on une avancée moins hasardeuse que la tienne. Ensuite, je trouve ue le coup de l'hélicoptère fait un peu "bon allez, je sais pas quoi mettre d'autre". C'est la même impression que j'ai eu en lisant la dernière mission de Mukashi. Ah ouais, même si tu peux courir, t'as pas énormément d'endurance donc en plus de ça avancer dans un lieu où c'est pas facile de progresser, bof-bof ^^

Mission normale : 20 points d'expérience + 200 munnies + 2 PS en Défense + 1 PS en Vitesse.
messages
membres