Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
    « Et vous êtes certain de ne pas l'avoir vu ? »

    Tout en parlant, Aqua venait de se saisir d'un morceau de glace brisée qui trainait sur une table, elle n'osait pas se demander pourquoi, tout paraissait si glauque dans ce monde, et ce laboratoire était peut-être pire que le reste. Elle ne put contenir un geste de surprise en voyant son reflet. La jeune femme avait bien du mal à se reconnaître... En arrivant à la ville d'Halloween, Aqua avait constaté que des changements s'opéraient. Sa tenue n'était plus la même depuis qu'elle avait quitté le vaisseau Gummi qui l'avait amenée... Enfin, l'esprit restait le même, un haut, un short, des mitaines... Mais tout avait pris une couleur étonnamment plus sombre. Ses chaussures avaient changées elles aussi, devenant de hautes bottes, et pour couronner le tout elle portait maintenant un long manteau brun. S'il n'y avait encore que cela... Mais en plus, sa peau avait changée, devenant d'un gris cadavérique, ornée de longues traces de couture. Et pour son visage qu'elle venait de découvrir, il était tout aussi sinistre, pâle et avec du noir autour des yeux... Ses iris et ses cheveux s'étaient assombris eux aussi. Les premiers semblaient maintenant d'un marron clair, presque translucide, tandis que les seconds étaient plus longs, et d'un brun foncé. Aqua ne portait pas une attention démesurée à son physique, mais elle devait bien reconnaître qu'actuellement, il était à faire peur.

    « Je vous l'ai déjà dit trois fois, je n'ai pas vu l'homme que vous recherchez. Ne touchez pas à ça inconsciente ! Cet élément est primordial pour ma prochaine expérience ! »

    Alors que le Docteur Finkelstein s'avançait vers elle dans un fauteuil roulant, elle reposa avec précipitation le débris de glace qu'elle tenait, se demandant en quoi il pouvait bien être important. Enfin, là n'était pas le sujet, elle était là pour quelque chose de bien plus préoccupant. Un lieutenant de la Lumière avait disparu, ou en tout cas il ne donnait plus de nouvelles, ce qui inquiétait Cissneï. Un lieutenant... Ça n'était pas un mauvais grade à ce qu'il lui semblait, mais pourquoi envoyer quelqu'un de moins expérimenté de manière permanente dans un monde qui ne leur appartenait pas ? Probablement parce que les personnes plus qualifiées avaient mieux à faire, des tâches plus dangereuses encore... Enfin, elle le trouverait, il s'agissait de son devoir, la maîtresse de la Keyblade espérait simplement qu'il ne lui soit rien arrivé... Les sans-cœurs étaient encore présents dans ce monde, et personne ne l'avait vu depuis un certain temps...

    Aqua avait eu le temps de mener sa petite enquête. Si elle se trouvait effrayante, cela ne semblait pas gêner les habitants qui avaient tous un physique assez particulier. Après avoir discuté avec quelques uns d'entre eux, il fallait bien se rendre à l'évidence : la Lumière n'était pas la seule à qui le lieutenant ne donnait plus de nouvelles. Gentiment, un petit homme à chapeau caché sous le chapeau d'un homme moyen (lui même sous le chapeau d'un grand) lui avait donné une liste de personnes à qui elle pouvait demander des renseignements. Et ainsi, sans rien avoir obtenu d'un clown, d'un loup-garou, d'un arbre aux pendus et d'un mort-vivant, elle était venue trouver le Docteur Finkelstein qui n'était au courant de rien, trop absorbé par ses projets. Il y avait des plans partout, des plans qu'elle ne comprenait pas, mais qui devaient avoir une importance capitale pour le professeur. Ayant bel et bien fait le tour de la ville cette fois, elle remercia son hôte et prit congé. Il lui fallait une nouvelle piste... Le lieutenant ne s'était quand même pas volatilisé !

    La maîtresse de la Keyblade marchait dans les rues désertes de la ville, contemplant le ciel... Le jour ne s'était toujours pas levé. Est-ce qu'il lui arrivait de se lever dans un endroit pareil d'ailleurs ? De mémoire, elle n'avait jamais connu aucun monde similaire. Cela devait être triste de vivre dans une ville où il faisait tout le temps nuit... Pourtant, les gens semblaient heureux, à leur manière. Aqua aimait assez s'intéresser aux différentes coutumes d'un monde, elle avait l'impression d'être surprise à chaque fois, de découvrir de nouveaux modes de vie, et tout autant de personnalités différentes. Malheureusement, elle en avait de moins en moins le temps... Tout était urgent, tout devait être fait rapidement au risque de perdre le contrôle de la situation... Enfin, ça ne l'empêchait pas de contempler, de regarder à droite et à gauche en essayant de se faire une idée sur les lieux qu'elle visitait... A tort peut-être, car cela ne la rendait que plus distraite, et bien vite elle heurta quelqu'un sans l'avoir vu. Contrite, elle s'excusa, proposant son aide au petit homme qui la refusa. Une nouvelle chose stupéfiante se passa ! Alors que le visage de la personne qu'elle avait bousculée était grimaçant tandis qu'il se relevait, il finit par pivoter sur lui-même pour afficher une expression souriante ! Quel curieux monde, véritablement...

    Une heure plus tard, Aqua tambourinait à une porte, sans aucune réponse. L'étrange homme qu'elle avait rencontré s'était révélé être, par chance, le maire. Sa conversation était limitée, puisque chaque sujet qu'elle abordait était systématiquement détourné vers le prochain Halloween. Au bout de nombreuses tentatives, il lui avait appris qu'il connaissait le lieutenant qu'elle cherchait, et qu'il se rendait souvent utile en chassant les sans-cœurs pour que puisse avoir lieu la prochaine fête. La maîtresse de la Keyblade avait pu obtenir son adresse, et avait donc décidé d'y rendre une petite visite. Il n'y avait presque aucune chance pour qu'il y soit, quelqu'un l'aurait vu depuis le temps, mais c'était la piste qu'elle devait remonter. La jeune femme frappa une nouvelle fois, appelant d'une voix claire. « Il y a quelqu'un ? » disait-elle, mais personne ne venait lui ouvrir. Bien... Elle n'aimait pas réellement l'idée de s'introduire chez quelqu'un mais n'avait pas d'autre choix. Après avoir jeté un coup d'œil furtif de part et d'autre de la rue pour s'assurer qu'elle resterait discrète, Aqua matérialisa la Keyblade dans sa main et se contenta de tapoter la serrure. Immédiatement, la porte s'ouvrit. La jeune femme fit disparaître son arme en pensant avec un sourire que, le jour où les mondes n'auraient plus besoin d'elle, sa carrière de serrurière était assurée. Enfin, il ne fallait pas vraiment y compter...

    A l'intérieur, il n'y avait toutefois rien d'inattendu. Pas de traces du lieutenant, elle en avait rapidement fait le tour, il n'y avait que peu de pièces... Il s'agissait probablement d'un foyer fourni par le maire. Aqua resta debout et réfléchit, posant une de ses mains près de ses lèvres. Rien n'était dérangé, ou saccagé. On ne s'était pas battu ici, pas plus qu'on était parti dans la précipitation. Elle passa un de ses doigts sur un meuble avant de le regarder. De la poussière, une importante couche... Personne n'avait du venir depuis un certain temps. Ses sourcils se froncèrent. Cette disparition devenait de plus en plus mystérieuse... Il y avait forcément quelque chose derrière, le tout était de trouver quoi. Désireuse de trouver des indices, la jeune femme débuta ses fouilles, cherchant dans les tiroirs et à tout les endroits qui lui venaient à l'esprit. Sa meilleure trouvaille fut un petit carnet de notes dans lequel des mots étaient griffonnés à la va-vite. Rien de très intéressant, le lieutenant y faisait mention de sa routine, des sans-cœurs qui parfois apparaissaient en ville sans qu'il n'ait de problèmes pour les repousser... Le meilleur qu'elle put en tirer fut son programme quotidien. Il avait en effet l'habitude de faire une ronde en ville, puis d'examiner les abords, notamment la forêt où, parfois, de sombres créatures apparaissaient. Aqua referma le petit carnet. Cela ne lui apprenait pas grand chose, mais elle pouvait toujours essayer de suivre ses traces. Elle n'avait rien trouvé en ville, alors autant commencer par les bois.

    Ils n'avaient rien de rassurants... La lumière de la lune qui éclairait relativement la ville était quasiment absente ici, ne rendant l'endroit que plus oppressant. Même si la jeune femme pouvait, dans une moindre mesure, détecter des présences, elle ne cessait de se retourner au cours de sa marche, persuadée qu'on l'épiait, que quelque chose allait soudain sortir d'un bosquet. Mais il n'y avait rien, même pas un sans-cœur, ce qui l'étonna. Aqua s'enfonçait, toujours un peu plus, au cœur de la forêt. Il n'y avait plus aucun son, pas même celui du vent dans les feuilles. Et c'est alors qu'elle le vit... Tout d'abord, ce n'était qu'une silhouette au loin, impossible à identifier parmi les branches. Mais quand elle s'approcha, la maîtresse de la Keyblade put contempler un spectacle qui lui retourna l'estomac. Elle en eut le souffle coupé ! Il était vêtu grimé, vêtu dans l'esprit d'Halloween, mais le signalement correspondait... Face à elle, accroché à un arbre, le lieutenant de la Lumière était pendu et la corde laissait entendre un grincement singulier. Aqua eut un haut-le-cœur et détourna brusquement son regard, posant sa main contre un arbre pour se retenir de tomber. Elle respira profondément. Cette vision était éprouvante... Quelqu'un était mort ! Et mort pour quelle raison d'ailleurs ? Essayant de réfléchir malgré le choc, la jeune femme pensa qu'il pouvait s'agir d'un suicide, mais pourquoi ? Pourquoi un lieutenant de la lumière en viendrait jusque là ? A ses notes, il ne semblait pas avoir dans l'idée d'en finir une bonne fois pour toutes. Et que dirait-elle à Cissneï ?

    Toujours sous le coup de l'émotion, la jeune femme ne réalisa pas que quelque chose approchait... Qu'une corde se glissait, subtilement, autour de son cou. Elle ne le réalisa que lorsqu'il fut trop tard, lorsqu'elle fut tirée dans les airs, lui arrachant un cri étouffé par le manque d'air. Aqua ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver, mais elle sentait la corde serrer autour de son cou, elle sentait qu'elle ne parvenait plus à respirer, qu'elle était sur le point de mourir. Inutilement, ses pieds se balançaient dans le vide, ses yeux étaient exorbités à cause de la douleur... Dans un geste désespéré, elle fit apparaître sa Keyblade qu'elle lança dans les airs, sans prendre le temps de viser car elle ne l'avait pas à sa disposition... Mais ce coup fut un succès ! L'arme trancha la corde et elle se sentit tomber lourdement au sol. Son premier réflexe fut d'avaler une longue goulée d'air, comme s'il s'agissait de la plus importante de toute sa vie... Et ce n'est qu'ensuite qu'elle leva la tête pour essayer de trouver la cause de cette agression. Plus loin, dissimulé dans l'obscurité, une silhouette presque invisible tentait de s'enfuir. Était-ce un sans-cœur ? Elle n'allait pas tarder à le savoir ! La maîtresse de la Keyblade fit une pirouette jusqu'à son arme qui avait atterri un peu plus loin, et après qu'elle s'en soit saisi elle hurla « Aimant ! » pour faire apparaître une sphère jaune tourbillonnante dans les airs. Immédiatement, la chose qui avait tenté de la tuer fut attirée et se mit à tournoyer autour de son sortilège, mais à sa grande stupeur, il ne s'agissait pas d'un sans-cœur ! Plutôt d'une sorte de machine qui trainait derrière lui une longue corde de potence. Avant qu'elle n'ait eu le temps de plus le détailler, le sort l'expulsa contre un arbre et il explosa au contact. Aqua se protégea des débris, et lorsque la forêt fut calme de nouveau, elle reprit ses investigations. Il ne s'agissait pas d'un suicide... C'était un meurtre. Et elle savait où trouver de nouvelles informations.

    « Docteur Finkelstein ? » Le manoir du scientifique paraissait désert. Elle n'avait eu qu'à pousser la porte pour y pénétrer, et le calme qui y régnait ne lui disait rien qui vaille. Pour l'instant, elle n'avait eu que la confirmation de ce qu'elle savait déjà. Il y avait, en effet, dans le laboratoire de nombreux plans qu'elle avait parcouru du regard plus tôt dans la journée. Et si rien ne l'avait frappée la première fois, elle était certaine d'avoir reconnu le robot à pendus sur l'un d'entre eux. Finkelstein était donc mêlé d'une manière ou d'une autre à cette sombre histoire. « Docteur Finkelstein, vous êtes là ? » Toujours pas de réponse... Était-il un meurtrier ? Il ne fallait pas juger à la hâte, peut-être que quelqu'un d'autre s'était accaparé ses recherches... Elle devait le trouver pour tirer cette affaire au clair. « Docteur Finkelstein ? » Il y eut un grand bruit soudainement et Aqua sursauta ! Mais il ne s'agissait que d'un jet de vapeur se dégageant d'un alambic. La jeune femme pensa qu'il lui fallait maîtriser un peu mieux ses nerfs... Quand il lui sembla entendre un bruit, venant d'en dessous. Intriguée, elle se pencha et posa son oreille contre le sol. Oui, il y avait bien quelque chose... Quelque chose qui ressemblait à un murmure... Elle rechercha pendant plusieurs minutes dans la pièce avant de trouver une trappe dissimulée, une trappe qui, une fois ouverte, révélait un escalier menant au sous-sol. Ne reculant devant rien, la jeune femme l'emprunta.

    Ces marches se terminèrent dans un endroit beaucoup plus sombre et beaucoup plus malsain. Aqua eut l'impression de voir devant elle une nouvelle version du laboratoire qu'elle venait de quitter, mais encore moins reluisante. Un peu plus loin, elle reconnut la silhouette de dos du professeur, toujours dans son fauteuil roulant, qui semblait affairé à quelque chose en marmonnant « Tu seras mon chef d'œuvre. Rien ne pourra t'égaler. Tu es parfait. » Le visage de la jeune femme se durcit un peu plus. Finalement, ce personnage était trop louche à son goût, il devrait lui fournir des explications. « Docteur Finkelstein ! » s'exclama-t-elle « Je vous ordonne de répondre à mes questions ! » Son ton était plus dur que d'habitude. Mais elle était si proche du but que son habituelle délicatesse n'avait plus de place, elle devait se montrer autoritaire et déterminée. Le vieil homme s'arrêta dans son travail, relevant la tête et paraissant réfléchir un instant.Finalement, il se retourna vers elle. « Ah, ma chère enfant, vous tombez à pic. Vous allez avoir l'honneur d'être le premier cobaye de ma nouvelle invention ! » Et sur ces mots, il actionna un levier qui sembla mettre en branle une machine infernale. Au dessus de la tête de la créature, un faisceau d'électricité apparut... Plus aucun doute à avoir, ce savant était réellement fou. Faisant apparaître son arme dans un geste rapide, la maîtresse de la Keyblade recula d'un pas, prête à parer tout éventualité. « Pourquoi ?! Vous avez tué quelqu'un ! » lança-t-elle à l'adresse du docteur. Finkelstein posa sa tête dans sa main et répondit d'un air las « La Coalition Noire offre beaucoup plus de possibilités à un génie comme moi ma chère. Vous comprendrez que je ne peux pas vous laisser en vie, ni vous ni vos amis. » Aqua écarquilla les yeux. La Coalition ?! Dans ce monde aussi ?! Elle devait faire quelque chose, et le faire maintenant ! C'est alors que dans un vacarme épouvantable, le robot quitta la table à laquelle il était attaché, posant un pied à terre...

    Cette création était beaucoup plus grande qu'elle... Au bout de chacun de ses bras, il y avait des tronçonneuses. Sa tête semblait n'être qu'un orbe rouge qui rayonnait, et son corps tout entier était pourvu d'une cuirasse ornée de piques. Une parfaite machine à tuer... Et elle devait la détruire, pour protéger les habitants de ce monde, pour protéger la Lumière... Ce n'est que lorsqu'il tenta une charge que la jeune femme constata qu'il était aussi pourvu de fusées dans le dos. Heureusement pour elle, son réflexe fut d'esquiver en faisant une pirouette sur le côté, laissant les lames s'encastrer dans un mur. Profitant de cette ouverture, Aqua asséna un grand coup de sa Keyblade dans le dos du robot, décrochant par la même occasion ses propulseurs. Un souci en moins, il ne pourrait plus se déplacer trop rapidement. Et pourtant, ses problèmes ne faisaient que commencer... Doté d'une force impressionnante, son ennemi vebait de parvenir à se dégager, et tenta de lui porter un nouveau coup, latéral. Un seul réflexe cette fois : « Miroir ! ». Son attaquant fut sonné lorsque, non content de l'avoir manquée, il fut projeté en arrière par l'explosion de la barrière magique. La jeune femme en profita pour se reculer rapidement... Elle ne pourrait pas le vaincre en se reposant sur la force pure... Il lui fallait une stratégie. A tout hasard, elle lança un « Foudre ! » qui traversa le robot de part en part. S'il avait été fabriqué, peut-être qu'il craindrait cet élément... « C'est inutile, tout ce que vous ferez ne le rendra que plus fort ! », et à son grand désarroi, il avait raison. Après le choc, des éclairs étaient apparus autour du corps de son ennemi, puis il s'était redressé, prêt à reprendre le combat. Il allait falloir réfléchir à un moyen d'en venir à bout... Si elle avait le temps, car déjà le robot tirait vers elle un rayon laser qui sortait de ce qui lui servait de tête. Prise au dépourvu, elle esquiva en se jetant sur le côté. Finalement, elle avait peut-être une idée... Le tout serait de tenir assez longtemps. La machine démoniaque s'avança vers elle et leva l'un de ses bras vers le plafond avant de l'abattre violemment dans sa direction. Même si l'encaisser fut rude, elle parvint à le parer. Maintenant, il fallait passer à la contre-attaque avant qu'il n'ait l'envie de se servir de son autre lame. Tournant rapidement sur elle même, la maîtresse de la Keyblade lui donna un coup, une frappe électrique... Sa puissance n'était pas suffisante pour le faire chanceler, mais c'était à la magie qu'elle s'intéressait. De nouveaux éclairs parcoururent toute sa cuirasse... Et maintenant, il bougeait beaucoup plus rapidement. Aqua eut toutes les peines du monde à éviter ses assauts, elle se laissait guider par son instinct, par sa volonté de protéger les autres de cette menace... A la première occasion, elle fit plusieurs pirouettes successives, tâchant de s'éloigner au maximum du monstre de puissance. Désormais hors de portée, même s'il aurait pu la rejoindre en moins d'une seconde, il utilisa la même technique que précédemment en tirant un nouveau laser. C'était exactement ce qu'elle espérait... La jeune femme se déplaça rapidement sur le côté, et tandis qu'il récupérait de son attaque, elle brandit sa Keyblade vers lui. Des étincelles apparurent à la pointe de la lame, et rapidement un rayon en sortit, extrêmement concentré en électricité... Touché au niveau du buste, le robot s'arrêta un bref instant. Encore une fois, des éclairs apparaissant tout autour de son corps... Il semblait gagner en puissance, et subitement... Il s'immobilisa. Retombant sur le sol avec perte et fracas. Aqua poussa un soupir de soulagement... Son idée lui avait sauvé la vie, elle avait réussi à lui faire suffisamment gagner en puissance pour produire une surchauffe.

    « Non ! Ma création ! Ma vie ! Tu viens de ruiner des mois de travail ! Il faut que je le répare... » Le docteur Finkelstein s'était approché de son invention, gémissant des reproches, il semblait ne lui accorder aucune attention, se concentrant sur son robot ruiné. C'était fini... Alors que le professeur se lamentait en murmures incompréhensibles, Aqua s'approcha de lui, et brandit sa Keyblade dans sa direction. Il s'agissait d'une menace, même si elle ne comptait pas la mettre à exécution. Il n'avait pas le choix de toute façons. Alors, très sérieusement, la jeune femme prononça ces mots qui règleraient un problème à la fois dans ce monde et à la fois dans le conflit qui les opposait à la Coalition...

    « Docteur Finkelstein, au nom de la Lumière, je vous arrête pour meurtre et trahison. Vous êtes prié de me suivre au Château Disney. »
more_horiz
Et bein... si j'avais su... ça nous fait donc un prisonnier en plus dans nos geôles.. Très bonne mission, je n'ai rien à redire là dessus, c'est bien décrit, et je m'y attendais franchement pas. La longueur est excellente, tout est bien classieux... et le titre est bien, ct'un beau bonus 8D

Je note ça en mission difficile

35 points d'expérience (+ 2 bonus) + 350 munnies + 4 PS en force
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum