Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
    • C'est dans une ruelle sombre que le songe se réveilla dans un état triste à voir. Il avait mal à la tête, il avait l'impression qu'un orchestre jouait à l'intérieur. Il se releva s'aidant du mur pour tenir debout, la fête qu'il avait vécu n'allait pas s'oublier de sitôt. Les paupières à moitié fermées, il commença par savoir où il était et c'était au coeur d'une grande ville. Gigantesque même, bien plus grande que le Jardin Radieux. Ça ressemblait même à Illusiopolis en plus animé, plus vivant et vraisemblablement moins ténébreux. Le brouhaha de cette ville était un calvaire pour Ukiyo qui ne voulait maintenant plus qu'une chose, rentrer et se reposer.

    Il avançait sur le trottoir, sans l'ombre d'une idée d'où il allait. Une odeur l'attirait, oui, celle du café tout simplement, très utile pour un réveil difficile. Contrairement à toutes les précédentes péripéties, il était entouré d'hommes et de femmes, c'était plus rassurant. Il entra sans attendre une seconde pour commander un bol de café. Il le savoura comme jamais il n'a apprécier d'en boire un. Peut-être était-il dans un monde habité par des humains, mais il n'adressa la parole à aucun d'eux. Il était dans un trop mauvais état et pas encore assez réveillé pour réfléchir et poser des question. Une fois le bol fini, il prit son pinceau pour peindre difficilement des pièces. Il n'avait pas l'intention de payer de sa propre poche et il s'en alla ainsi.

    Personne ne prêtait attention à lui, il n'était qu'un parmi tant d'autres. On l'ignorait tellement que même lorsqu'il adressait la parole à un passant, il ne s'arrêtait pas. Ukiyo avait un avis partagé sur ce monde. Tantôt magnifique avec des créatures vieilles de millier d'années, tantôt apeuré par l'attaques de celles-ci. Ensuite il a failli se noyer mais s'en est sorti grâce à l'arrivé d'un bateau. Il a trouvé le répit à un banquet mais a fini ivre mort pendant une éruption. Maintenant il était au milieu de ses semblables mais pas moyen de trouver de l'aide. Dès qu'il y a un point positif, il s'y ajoutait un point négatif. Le pire dans tout ça pour le songe, c'est qu'il ne soit pas son propre maître. Il ne pouvait rien décider sur le long terme, il subissait tout simplement.

    « Tant pis » Se disait-il, il finira bien par s'en sortir sans l'aide de personne. Il continua à marcher dans toute la ville, repassant parfois quatre fois dans le même quartier sans s'en rendre compte. Il était épuisé, il trainait des pieds la tête baissée, il peinait pour que ses yeux ne restent pas fermés. Il a fini par arriver dans une gare gummi, il hésita longuement à payer le voyage et rentrer directement ou attendre de retrouver son vaisseau. Le hic, c'est qu'il ne savait pas s'il pourrait le retrouver et surtout s'il allait avoir une nouvelle occasion de partir s'il laissait passer sa chance.

    Il ressorti de la gare observant la ville, mais cette fois avec un peu plus de volonté. Il pesait le pour et le contre, il était là pour le Consulat et non pour lui, il était donc logique qu'il continue sa mission. De l'autre côté, il savait que tôt ou tard, il se détacherait du groupe des arts et qu'au final, qu'il ait fait cette mission ou pas n'aura que peu d'importance. Seulement, le Consulat lui était plus qu'utile et ce n'était pas le moment d'attirer l'attention sur lui en faisant ce qu'il lui chante. Ce qui n'était qu'un petit choix devenait un cruel dilemme pour Ukiyo. Il ferma les yeux et compta jusqu'à dix.

    Ça y est, il avait fait son choix, il retourna dans la gare. Dans un premier temps il observa le panneau des départs, il lui restait une heure à tuer avant de pouvoir retourner au Consulat. Il s'est assis sur un banc, le dos courbé est les coudes posés sur les cuisse. Il n'en pouvait réellement plus et continuer ne servirait qu'à le tuer à la tâche. Sauf que là, surprise ! Non, ce n'était pas un nouveau changement de lieu inopiné, juste qu'il n'avait pas à attendre une heure. Ce n'était pas un changement d'horaires, ce n'était pas un consul qui venait le chercher. Non, c'était plus simple mais aussi plus étrange. Son vaisseau était là, amarré à un quai. Comment il était arrivé là ? Aucune idée. Est-ce que le peintre allait sauter dedans, traverser l'espace, faire un bref rapport à Genesis, se diriger dans sa chambre, s'affaler sur le lit et s'endormir ? Oui.
more_horiz
      Mission accomplie.

      Un avantage de ce monde, c'est indubitablement qu'on est un peu obligés de décrire le paysage et ce qui nous entoure ^^; En plus de ça, un peintre impose déjà une certaine description donc à ce niveau là, c'est top.

      Alors... C'est vraiment une mission très cool, déja pour l'avoir fait en quatre parties... C'est courageux parce que l'air de rien, c'est pas un seul rp divisé... Ou du moins je crois ^^. Mais bon, c'est quatre rps différents qui demandent un début, une intrigue, se mettre dans le bain...

      De la même façon, tu as très bien décrit tout ce qui arrivait à ton personnage, comme la chaleur, la fatigue et tutti.

      Je ne vois qu'un défaut... C'est que tu n'aies pas mieux décrit l'éruption du volcan qui n'a l'air d'être qu'une simple irruption alors que c'est tout de même l'oiseau de feu, dans le monde du printemps.

      C'est original en tout cas, au début je me suis dit que j'aurais préféré que tu te limites à deux mondes sur quatre mais finalement, j'ai bien aimé tout ce fatras d'évènements qui tombent sur Ukiyo, ce dernier qui ne comprend rien, qui se fait complètement contrôler par le monde. En tout cas, tu mériteras tes PS en défense, c'est vraiment l'atmosphère d'endurance que je retiendrai de cet rp.

      Donc voila, un très bon rp.

      Mission... Périlleuse. 38 xp, 320 munnies et 3 PS en défense.

_______________________________
Seul au monde 01
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum