Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Qui a confiance en soi conduit les autres Left_bar_bleue120/400Qui a confiance en soi conduit les autres Empty_bar_bleue  (120/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 6 Oct 2011 - 15:25
    Qui a confiance en soi conduit les autres.


    Journée importante pour Ganondorf, journée importante pour le Sanctum. Les raisons différaient mais cela n'en restait pas moins important. C'était la première fois que le Gerudo était envoyé par Angeal hors du Domaine Enchanté. Le lieu de la destination n'était pas forcément le plus joli à visiter ou le plus sûr. Mais tout cela, Ganondorf s'en fichait, il avait une mission à accomplir et il l'accomplirait qu'importe ce qu'il y avait à faire. Ce jour là, il avait laissé de côté son épée, il ne voulait plus la porter pendant un petit moment mais il garda tout de même son bouclier. Il pouvait très bien frapper de ses mains ou de son bouclier et remporter une victoire massacrante. Bien sûr, il savait qu'il aurait un champ d'action bien moins large et sa lenteur ne l'aidait pas à combler cette lacune. Mais il avait confiance en ses capacités, si ce n'était pas le cas il n'aurait pas accepté de remplir cette mission importante. Il se trouvait que cette tâche concernait au final tous les groupes connus à travers les mondes. Ça va des ennemis jurés que sont la Lumière et la Coalition Noire en passant bien sûr par le Consulat. Il devait y avoir une réunion, Ganondorf ne savait pas si beaucoup de monde était au courant, il n'en avait parlé à personne par mesure de sécurité. Aujourd'hui, il était impossible de savoir ce qui se passait dans la tête de certaines personnes. Cette réunion avait besoin de tout sauf d'un incident causé par un idiot.

    Alors le Gerudo s'en alla pour Port Royal, monde qui devait accueillir cette conférence jamais vue encore jusqu'ici. Le but de sa venue ici était de compléter le travail de Fabrizio Valeri. Cet homme dans lequel Angeal semble donner beaucoup de confiance devait marchander avec un navigateur. Grâce à lui, plusieurs navires ont été affrétés pour transporter assez de personnes. En réalité, Ganondorf bien qu'il ne soit jamais monté sur un navire, avait une bonne idée de la taille de l'un d'eux. Il y avait largement assez avec un seul, peut-être était-ce pour éviter les tensions d'entrée de jeu. Ça ferait mauvais genre de voir des querelles avant même que la réunion ne commence. Le Commandant du Sanctum était donc parti à la recherche de cet homme ayant lui aussi besoin de ses services. Un homme du groupe lui avait fait un croquis pour qu'il le repère facilement, il n'avait même pas son prénom, juste un renseignement. « Si tu le trouves pas, va au bar du Centurio, on y trouve qui on veut trouver ». Toujours fallait-il trouver ce fameux bar et Ganon en avait entendu parler comme étant le QG des Mercenaires. Il n'y avait normalement rien à craindre si on ne leur cherchait pas de pou.

    En réalité, c'était sûrement l'un des lieux les plus faciles à trouver même en venant ici pour la première fois. C'était tellement animé que passer à côté relevait de l'idiotie, ça ou alors l'alcool était passé par là. Ganondorf resta devant l'établissement une bonne minute, sans penser à grand chose, regardant le croquis. Il enroula le papier sur lequel il était dessiné avant de le ranger. Il se demandait quel genre de personne fréquentait cet endroit. C'est un monde avec beaucoup de pirate mais il paraît qu'il ne son pas toujours biens vus. Il entra, personne ne fit attention à lui. Ça faisait du bien, il passait rarement inaperçu mais il y avait tellement de personne imposantes qu'il se fondait dans la masse. Il regardait autour de lui pour trouver le navigateur tout en essayant d'éviter les hommes ivres. Il ne mit pas long à le trouver, il était loin d'avoir l'air costaud mais ça ne voulait rien dire. Il commença à s'approcher, laissant d'abord passer la serveuse entre deux tables où il n'y avait pas de place pour deux. Il s'asseyait sur un tabouret au comptoir, à côté du navigateur, commandant la même chose à boire. Un petit verre, un shooter d'un alcool qu'il n'avait jamais goûté avant. Il engloutissait le liquide d'une seule gorgée avant de se tourner vers le marin. Ce dernier le regardait de haut en bas, puis retournait sa tête vers son alcool.

    -Tu m'veux quoi.

    -J'ai besoin d'un navire.

    -Désolé mais sont tous réservés d'jà.

    -Je suis du Sanctum.

    Le nom du groupe sonnait comme le mot magique, il avait réservé ses navires pour le Sanctum. Donc logiquement, il ne pouvait qu'accéder à la demande du Gerudo. Mais le navigateur ne répondait rien, à croire qu'il n'avait rien entendu. Il se passa une minute, peut-être moins, sans doute plus. Il était difficile d'avoir la notion du temps, il y avait un grand brouhaha, l'alcool, dans cet univers on ne se rend pas bien compte.

    -C'tait pas dans l'contrat.

    Ganondorf l'attrapa au niveau du bras, sans serrer trop fort, juste assez pour qu'il se sente concerné.

    -Écoute, je n'ai pas le temps de marchander, tu vas m'amener à la Baie des Naufragés et tout de suite.

    -Hey ! Pas de ça ici !

    C'était la personne qui tenait le bar qui venait d'intervenir, il regardait Ganon droit dans les yeux. Le Gerudo, le fixant aussi, fini par lâcher le bras du marin, prenant un coup dans sa fierté. Il n'était pas venu pour causer des ennuis, surtout pas au nom du Sanctum.

    -C'est rien, l'monsieur est juste pressé, je vais l'y emmener, comme ça tout l'monde s'ra content.

    Cet homme, il restait étrange, pourquoi changer d'avis de suite alors qu'il semblait être protégé ? Il cherchait peut-être à tester le Commandant, connaître ses limites.

    -Puis j'pas besoin d'être protégé, tu l'sais bien.

    À voir sa carrure, il avait pas l'air de vraiment savoir se défendre seul. Enfin il existe de très grands mages qui doivent avoir le même gabarit. Le plus louche avait été de rester au comptoir sans toucher une seule fois son verre. Sur son visage se lisait une absence d'envie de vivre, pas qu'il veuille mourir, c'est comme s'il l'était déjà. En sortant, le soleil qui était très haut dans le ciel aveuglait pendant une quinzaine de secondes. Il faisait bien plus sombre à l'intérieur.

    -C'est par là mon gars.

    Ganondorf ne faisait pas attention à la familiarité de cet homme même s'il n'aimait pas ça. Il fallait dire que jusqu'à maintenant, il n'avait été familier qu'avec deux personnes. Le monde dans lequel il se trouvait lui faisait forcément penser à l'une d'elles. Shanks, le Pirate. Il n'avait pas dit venir de ce monde mais ça lui ressemblait assez bien. Il n'avait pas l'air d'être de la tranche des pirates alcoolique mais le bras qui lui manque montrait la dureté de cet endroit. C'est ce que pensait Ganondorf bien qu'il ne sache pas non plus les circonstances de cette amputation. Très vite, ils arrivaient à une crique sur lequel était amarré un navire, pas très grand mais suffisant.

    -Pas b'soin d'un plus gros, on est que deux, c'est plus simple à manier.

    -Cela me convient très bien.

    -Ah par cont' pas d'feignasse sur mon pont, tu vas pas rester les bras croisés.

    Il ne répondait pas, c'était quelque chose de normal après tout mais là, c'était autre chose qui le dérangeait. La seule fois où il était allé dans une assez grande étendue d'eau, il n'y avait qu'un mètre de profondeur tout au plus. Il n'avait jamais nagé et avec le poids de l'armure, c'est la noyade assurée. L'inquiétude se lisait assez facilement sur son visage mais il restait tout de même assez stoïque.

    -T'inquiète pas mon grand, y a pas d'tempête, aucune raison qu'tu tombes à l'eau. T'es pas malade en mer j'espère ?

    Une question à laquelle Ganondorf ne pouvait absolument pas répondre, il n'avait pas l'expérience nécessaire pour savoir. Mission oblige, il devait monter sur le navire et à vrai dire, il n'a absolument rien senti. Le bateau tanguait très faiblement et aucune sensation de mal-être, c'était une bonne chose.

    -La Baie des Naufragés donc, on est parti.

    Le marin larguait les amarres, poussa le bateau on appuyant son pied contre la crique. Les voiles étaient maintenant déployées et le vent soufflait en faveur des deux hommes. Que de bonnes conditions étaient réunies pour accomplir cette mission dont le Gerudo était fier d'avoir été désigné pour l'accomplir.

    -La pleine lune ce soir, c'est sûr, je le sens toujours quand ça arrive.

    -J'aime la pleine lune, elle me calme.

    -Moi pas, c'est qu'un aimant à ennuis, comme les femmes mais en pire ! Au moins, la mer restera calme.

    -Quel genre d'ennuis ?

    -Ceux qu'tu veux pas connaître crois-moi.

    Autant il semblait vouloir avouer quelque chose que de l'autre côté il refusait la communication. Rien en cet homme inspirait confiance à Ganondorf. Il aurait été mieux que Fabrizio trouve une autre personne pour l'expédition. Peut-être qu'il avait été plus conciliant avec lui. La terre était maintenant visible à l'horizon, il ne restait qu'une quinzaine de minutes avant d'arriver si le vent continuait de souffler dans la même direction. Tout se passait sans encombre, ils avaient accosté tranquillement.

    -Moi j'reste sur mon bébé, j't'attends là.

    -Très bien.

    Soulagement, oui, Ganondorf n'aurait pas supporté l'avoir sur le dos plus longtemps. Il allait bien prendre le temps pour faire cette mission convenablement, ça retarderait le temps où il devrait se le coller pour le retour. Dans un premier temps, il n'y avait pas grand chose à dire, il savait où se rendre, les indications lui avaient été données par Angeal. Il s'attendait à trouver des sans-coeur, ou même des similis qu'il n'avait encore jamais vu mais absolument rien de tout ça. Quand il était dans cette salle où autrefois les seigneurs pirates se réunissaient rarement, il n'y avait rien. On disait pourtant que ces créatures étaient à la recherche des coeurs puissants. N'avait-il donc que le corps musclé mais rien à l'intérieur ? Il préférait s'imaginer qu'il n'y avait pas de créature tout simplement. Bien qu'il ait commis des actes horribles, il pensait ne pas être qu'une simple coquille. Lili et Shanks lui avaient bien montré il n'y a pas si longtemps que ça.

    -Tiens, il nous a enfin envoyé quelqu'un, dommage qu'il soit seul.

    Ganondorf se retourna pour voir un pirate en face de lui. Ce qu'il venait de dire insinuait que le marin n'était qu'un traitre. À cet instant il ne pensait qu'à une chose, retourner jusqu'à lui pour le tuer. Mais il avait trouver quelque chose de plus intéressant. Enrayer la menace présente dans la salle avant de bien faire comprendre au marin qu'au prochain écart de conduite, ça se passerait mal pour lui. Il n'y avait plus de temps à perdre, trouver un autre marin pour la réunion qu'organisait Angeal était presque impossible. Puis à leur tour, dix autres pirates armés ont fait leur apparition.

    -Belle armure, elle va nous rapporter beaucoup.

    -Ah ça c'est sûr.

    Ganondorf prenait alors son bouclier dans sa main gauche. C'est vrai qu'il n'avait pas joué très bien ce jour-là. Les pirates se battent presque toujours avec des lames et lui n'a pas voulu prendre la sienne. Mais il n'avait pas envie de souffrir inutilement pour enrayer une menace, il pouvait très bien le faire à mains nues. Les pirates l'encerclaient, lui, il attendait qu'ils agissent les premiers afin de trouver la première ouverture qui s'offre à lui. Ça n'a pas manqué, l'un d'eux donnait une attaque verticale de haut en bas avec son épée. Le Gerudo para le coup à l'aide de son bouclier avant de donner un coup de pied dans le tibia et de finir par un coup de bouclier dans la tête du pirate maintenant à genoux. Un des ennemis en profita pour lui donner un coup de sabre dans le dos, la douleur était perçante tant il n'avait rien vu venir. Il se retourna vers la gauche pour tenter de donner un autre coup de bouclier mais il échoua. Il se rendait compte qu'il aurait du mal à se protéger avec, il était déséquilibré sans son épée tout en comptant le ralentissement occasionné. Il retira son bras de l'attache du bouclier et dans geste violent le balança au visage d'un pirate le propulsant quelques mètres en arrière. Le bouclier aura au moins servi à fracasser un crâne dans les règles de l'art mais ce n'était pas fini. Ils étaient encore neuf car le pirate au tibia démoli arrivait quand même à tenir debout. Il faisait preuve d'une très grande volonté pour réussir cette prouesse. Dommage pour lui qu'il ne sache pas rester à sa place. Un pirate tenta de percer la défense de Ganon en donnant un coup en pointe dans l'armure mais ça n'a pas marché. Le Gerudo pris alors le poignet de ce dernier avant de le lui briser. Un autre ennemi sauta pour l'attaquer, il l'attrapa pour le jeté plus loin. Il ne donnait en réalité aucun coup violent, il fallait que l'endroit ne soit pas détruit. Une contrainte assez difficile à respecter pour quelqu'un qui n'a pas l'habitude de modérer sa force. C'est après s'être pris plusieurs coups qu'il eut une idée qui allait l'aider, il créa un lien avec l'un des pirates. Il n'allait plus l'attaquer après ça. Chaque coup porté à Ganon se ferait ressentir avec moins de violence à celui qui est lié. De ce fait, il allait se fatiguer plus vite que les autres.

    Ce n'était pas pour cette raison qu'il allait quand même se laisser attaquer. S'il pouvait éviter au maximum les coups d'épée, il le ferait. Tout le monde agirait comme lui à vrai dire. La cible qu'il avait choisi d'attaquer en premier était le boiteux, il était tout proche et en un coup de pied balayé dans l'autre jambe avait suffit à le faire tomber. Il ramassa alors l'épée de cet homme pour l'utiliser. De justesse il était parvenu à bloquer une attaque grâce à cette lame, malheureusement, l'homme à terre en profita pour le mordre au mollet. Ganondorf avait bien des protections mais celles-ci ne servait qu'à protéger des attaques de front. Il ne put s'empêcher de pousser un léger cri de douleur, plus un grognement à vrai dire. Même s'ils n'étaient que dix à la base, ils étaient trop nombreux et bien entrainés. De nouveau, Ganon se retrouve encerclé, pris par la colère de ne pas s'en sortir, il se laissa submerger par des sentiments négatifs. Il y avait eu comme une explosion à l'intérieur de lui, on pouvait sentir l'atmosphère s'alourdir, les pirates commençaient à tituber étrangement. Une aura sombre mais peu visible semblait sortir du corps de Ganondorf, comme s'il avait abandonné une infime partie de lui aux ténèbres. Il avait entendu parler de la transe mais dans ce cas ce n'était pas la même chose. Il n'y avait aucun transformation, il était en pleine possession de son pouvoir. Il se dépêcha de tous les mettre hors d'état de nuire, il n'avait même plus l'envie de les éliminer tant ça devenait trop facile.

    -Je vous conseille fortement de ne plus être là quand il y aura de la visite. Ça sera bien plus dangereux pour vous.

    Ganondorf s'en allait les laissant seuls. Il avait confiance en leur jugement s'ils ne voulaient pas en subir les conséquences. L'air était redevenu bien plus respirable et l'aura avait disparu, une seule chose en tête pour le Gerudo, retrouver le marin après avoir récupéré son bouclier. Mais surprise pas si étonnante que ça, il n'y avait plus personne. Il ne voyait aucun autre navire dans les environs mais de toute façon, il ne pourrait retrouver son chemin seul. Il décida de retourner à la salle de réunion, c'était finalement une bonne chose de ne pas les avoir tués. Peut-être parce qu'il pense trop à Shanks en regardant les pirates. Une chose était sûre, il ne leur ressemblait pas du tout. Il attrapa l'un d'eux par le crâne.

    -Toi tu viens avec moi.

    Il lui demanda également où était son navire, il n'a pas été long à cracher le morceau. Très vite, ils étaient de retour sur la terre ferme. Il se mettait à pleuvoir alors qu'il n'était plus qu'à quelques minutes du Centurio. Le mauvais temps s'ajoutait à la mauvaise humeur du Commandant qui rentra violemment dans le bar. Il retrouva une fois encore le marin, devant un verre sans le boire. Il l'attrapa par le col avant de le jeter dehors. Le barman n'était pas là et les autres clients s'en fichaient complètement. Ganondorf lui mettait la lame volée au pirate sous son cou pour le menacer.

    -Tu recommences ça une fois encore et tu es un homme mort.

    -T'crois qu'une lame m'fait peur ? T'as entendu la légende des pirates squelettes ?

    Ganondorf repoussa cet homme brusquement. Il en avait effectivement entendu parler. Il aimait savoir où il s'aventurait et les légendes de ce genre sont vite entendues.

    -La nuit arrive dans deux heures, tu veux voir ?

    -Je peux aussi te démembrer et envoyer chaque parties de ton corps dans un monde différent.

    Il ne voyait que ça pour en venir à boût, il était raconté que les membres se retrouvaient toujours, mais d'un monde à l'autre ça semblait impossible. Ganondorf toujours énervé, décida de partir, il avait fait passer le message mais rien n'indiquait que le navigateur disait vrai. Il avait juste intérêt de ne pas retenter le diable comme il venait de le faire. Il n'y avait pas que sa vie qui était en jeu, mais certainement l'avenir de plusieurs groupes.
 

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Qui a confiance en soi conduit les autres Left_bar_bleue239/350Qui a confiance en soi conduit les autres Empty_bar_bleue  (239/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Oct 2011 - 13:06
Je vais noter ca comme une difficile tu veux bien... Et si tu veux pas je m'en fout Very Happy

Bon alors la mission avait un schéma simple... Allez à la baie > défoncer les pirates > Rentrer maison. C'était une mission vachement simple et en fait, sans en faire un putain de scénario de malade ou sa part dans tout les sens avec complot et tralala t'as juste assuré. T'as bien développer le truc, ajouter quelques idées à toi... Non franchement j'ai adoré, surtout que c'est bien écrit, c'est clair, net on comprend ce qui se passe. Et ouais mon gars, t'as un bonus.

Difficile : 35 points d'expérience + 350 munnies + 5PS (1 PS bonus). Les PS seront en... 2 Défense, 2 Force et 1 Psychisme.

_______________________________
Qui a confiance en soi conduit les autres Sign_Angeal
Fiche de compétence
messages
membres