Derniers sujets
Le vent du jeuDim 20 Oct 2019 - 21:18KuroSix pieds sous terreSam 19 Oct 2019 - 17:56KuroBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 19 Oct 2019 - 9:32Irelia AlishinaDistille-moi une vodkaMer 16 Oct 2019 - 17:56Chen StormstoutUne lueur dans les ténèbresMer 16 Oct 2019 - 16:28DeathNommez-la QuingyiMer 16 Oct 2019 - 9:26Huayan SongLe jour où j'ai presque péchoVen 4 Oct 2019 - 15:24RoxasUne bien curieuse visiteuseJeu 3 Oct 2019 - 16:06NeigeCasino RoyaleMer 2 Oct 2019 - 0:49Huayan SongLa rage du mortel Mar 1 Oct 2019 - 21:43Death13 Rue du Clown NoirMar 1 Oct 2019 - 15:46Chen StormstoutErreur de posteMar 1 Oct 2019 - 2:38Chen StormstoutLe vestige d'AriezMar 1 Oct 2019 - 0:43Yhl'GanothMt Gagazet - Le bras du pèreLun 30 Sep 2019 - 23:04Bryke RonsoTout un programme !Lun 30 Sep 2019 - 19:48Chen Stormstout
Conker
Conker
Ami de la Forêt

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
Apocalypse Conker Left_bar_bleue93/270Apocalypse Conker Empty_bar_bleue  (93/270)

XP :

le Mar 6 Sep 2011 - 13:51
    « Et alors eul mouton l'a disparrru, crénom mon gars! J'parierrrais une demi-botte de chou qu'c'est un loup qu'est derrrrrrière le coup! »

    Un putain de pecnot! On m'avait envoyé à la forêt de Sherwood pour... Un putain de paysan! Bordel, j'étais v'nu chez les mercos pour l'adrénaline, les nanas et le fric, et je me retrouvais avec quoi ? Un corniaud de lièvre avec un brin de paille dans la bouche qui me racontait comment ses moutons avaient disparus! Bordel de merde, c'est pas pour dire, mais le nouveau boss là, l'enfoiré de hippie, il avait pas dû comprendre qui j'étais! Quelque chose de sombre et de terrible... Mon cul ouais! Le plus sombre qu'il devait y avoir ici, c'était l'intérieur de la caboche de cette tarlouze de fermier!

    « Tu vas m'les rapporrrter mon gars ? J'saurais bien t'récompenser fiston. »

    « On va voir c'qu'on peut faire grand-père. Mais ta botte de chou tu te la carres ou j'pense et tu nous files des Munnies. »

    Et je suis parti. Pas de temps à perdre nan, j'réglais ça en speed et j'rentrais me bourrer la gueule à Port Royal, histoire d'oublier. M'envoyer à la chasse aux moutons... Putain d'humiliation quoi... J'me suis barré dans la forêt pour chercher le loup, parce qu'on va pas se voiler la face, y'avait de grandes chances qu'elles se soient faites bouffer ces bestioles... Donc j'déambulais dans ce monde où j'avais vécu toute mon enfance... Et je vous arrête de suite, allez vous faire foutre pour que je vous joue l'instant mélancolique où j'évoque mes souvenirs. Y'a rien à raconter, point barre.

    Donc j'ai marché comme un connard pendant une bonne heure sans voir aucune trace de mouton ou de loup. J'en étais à me dire que cette mission puait vraiment du cul quand j'ai vu un truc qui m'a semblé plutôt louche. Ah mais louche, dans l'genre c'était même carrément spécial. J'en ai vu des trucs à la con dans ma vie, et j'peux même dire que je m'flatte de reconnaître un truc vraiment à la con. Mais ce truc à la con là, ça dépassait tout c'que j'avais pu voir pour l'instant... Bon, je vous fait un dessin. J'étais arrivé dans une partie de la forêt qui était assez dégagée, genre on avait pas d'arbres sur un bon périmètre. Ça f'sait même une sorte de cercle, vous voyez le genre ? Bah au milieu de ce cercle, je vous le donne en mille. Nan, c'était pas les moutons que j'avais retrouvé, c'était les loups. Et des loups comme j'me serais pas attendu à les voir...

    Ils étaient crucifiés. Parole. Crucifiés j'vous dit! Comme Jésus en son temps! Sur des grandes croix qui arrivaient presque à la hauteur des arbres. On leur avait même mis un slip blanc histoire de faire bien cool, parce que tout le monde le sait, crucifié sans slip blanc, c'est pour les cassos. J'ai ouvert grand les yeux devant ça, j'me suis demandé si j'hallucinais, je me suis pincé, j'hallucinais pas. Y'avait vraiment des putains de loups accrochés à des croix, trois pour être précis, et raides morts tout les trois.


    « Hey, l'écureuil, viens me décrocher! »

    Ouais, bon, pas morts tout les trois, y'en avait un qui était pas crevé. Je me suis approché de lui, j'ai même vu qu'au dessus de sa tête, y'avait une pancarte qui indiquait "Loup, Roi des Cons"... Putain, ceux qui avaient fait ça étaient des connaisseurs! Bref, tout ça me semblait quand même bizarre, alors je me suis mis en tête d'interroger le loup avant qu'il passe l'arme à gauche.

    « Qu'est-ce que tu fous sur une croix ? »

    « Ça se voit pas connard ? Je joue du cornet à piston! »

    « Sans déconner ? »

    « Putain de fils de pute, va te faire mettre, va te faire mettre! Tu crois que j'ai le temps de discuter ? Décroche moi d'ici et je te file tout mon blé! »

    « Si t'avais du blé j'préférerais te le prendre et te laisser crever comme une merde. Alors accouche! Qu'est-ce que tu fous là haut ? »

    « C'est les moutons, ils nous ont traqués et accrochés ici! Les petits enfoirés! Le prochain que je croise, je le bouffe, je bouffe sa mère, je bouffe son père et je déterre ses ancêtres pour les bouffer! Et je balance leurs restes dans une fosse pleine de merde! »

    « Pas con... Ça me plait même! Dis vieux, ils sont partis où ces petits salopards ? »

    « Putain! Mais tu vas me détacher oui ?! Ils sont partis de l'autre côté de la forêt! Ils se sont tous rassemblés! Maintenant détache moi! »

    J'avais les infos que je voulais. Alors je me suis barré. Ouais, rien à foutre du loup, ça mettrait trop de temps pour le libérer et puis j'ai jamais spécialement aimé les loups. Je l'ai entendu gueuler pendant que je m'éloignais.

    « Hé! Reviens ici fils de chienne! Bâtard de mes deux! Reviens ici ou la prochaine fois que je te vois je te bouffe, je bouffe ta mère, je bouffe ton père et je déterre tes ancêtres pour... »

    « J'te filerais même pas de l'eau dans un désert! »

    Et il continuait de hurler des trucs pendant que je m'éloignais. J'ai bien envie de vous dire que cette mission, elle commençait grave à pas me plaire. Sérieux... Des loups crucifiés par des moutons ? Je sais pas qui avait imaginé ça, mais c'était complètement con! Bon, pour en revenir à l'histoire... J'ai marché jusqu'à la lisière de la forêt, en espérant trouver les moutons comme me l'avait dit feu le loup. Mais ce que j'ai vu, c'était encore plus con que tout... Parole, pourtant j'en ai vu des trucs à la con...

    Y'avait un campement. Attention, pas le campement de merde style tzigane ou autres raclures. Nan, c'était un truc entouré de barbelés avec des bunkers en béton un peu partout. Un vrai gros truc à la con quoi. Puis j'ai vu des moutons à l'intérieur. J'aurais pu m'introduire, en chopper deux trois et les ramener au fermier, mais un truc me disait qu'il y avait un vrai bordel caché derrière ce faux bordel. Alors je me suis introduit, furtivement. J'ai pas envie de me faire chier à tout vous raconter, j'ai exploré un peu, j'ai fouillé les bunkers... Puis à un moment, y'a eu une sonnerie, style alarme, et tout les moutons sont partis dans la même direction. Ça, ça m'intriguait encore plus, alors j'ai décidé de les suivre.

    Mais comme j'avais pas envie de finir cloué en haut d'une croix, j'ai pris mes précautions en trouvant un déguisement de mouton! Comment je l'ai trouvé ? Boh... Je me suis planqué derrière un mur, j'ai attendu qu'il y en ait un qui passe tout seul et je lui ai fait la peau... Au sens propre hein! J'l'ai vraiment dépecé pour m'en faire un costume... Bref, sur ce je les ais suivis, et je suis arrivé devant un truc encore plus con... Ouais, ça faisait beaucoup de trucs cons, et je me disais que cette mission était vraiment une grosse mission à la con... Donc y'avait genre une centaine de moutons, peut-être plus, qui attendaient devant une estrade. Et là, y'a un mouton qui est monté dessus. Il avait l'air différent des autres, peut-être un peu plus de présence, un truc du genre... Il avait les poils bien brossés en arrière, et il avait même une petite moustache! Et à ce moment là, il a commencé un discours...


    « Mes frères! Notre pouvoir ne cesse de s'étendre! Bientôt, nous serons en mesure de bouter les autres races! N'en avez vous pas assez d'être considérés comme des moutons ? Oui mes frères! Bientôt, les moutons régneront! La race la plus pure, la plus parfaite, sera aux commandes de ce monde! Et nous nous attaquerons ensuite au reste de l'univers! Oui mes frères! Les autres races seront exterminées! Moi, Adolf Mouton!, je vous promet un avenir meilleur! Pour notre domination! Pour le Reich des Moutons! Hip hip hip! »

    « Conneries! »

    Il y a eu un "Oooooohhhh" de surprise dans la foule, et je suis monté sur l'estrade. J'ai poussé Adolf et je me suis adressé aux moutons à mon tour.

    « Sérieux, vous y croyez à ces conneries ? Vous êtes des moutons bordel! Vous êtes bons à finir en couscous ou en saucisses! Et puis franchement, c'est cool de finir sa vie dans une boucherie! Mais vous savez pourquoi c'est votre destin en fait ? Parce que vous servez absolument à rien d'autre! »

    Là, ils avaient plutôt l'air d'être de mon avis. Après tout, c'étaient des moutons hein, ils suivaient le premier avis qui venait... On aurait pu en rester là et j'aurais fini ma mission, mais c'était sans compter sur cet espèce d'enfoiré d'Adolf Mouton! D'un geste sec, il m'a arraché mon déguisement, et il a crié devant tout le monde.

    « ESPION! TUEZ-LE! SCHNELL! SCHNELL! BÊÊÊÊÊÊHHHH! »

    Et ils ont tous sortis des fusils-mitrailleurs de nul part... Bordel! Fallait que je réfléchisse à un autre plan! Mais en attendant, je suis parti la queue entre les jambes pour éviter de me faire zigouillé. Heureusement pour moi, ils visaient comme des manchots, donc j'ai pu me réfugier dans la forêt. Putain de mission quoi... J'en avais jusque là, et il était temps d'en finir... Maintenant, ça allait chier grave!



    Tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou-tou... Ça, c'était le bruit de l'hélicoptère dans lequel j'étais. Parce que ouais, j'étais dans un hélicoptère. J'vous explique. J'étais allé voir mes potes écureuils et je leur avais raconté l'histoire des moutons. Au début ils s'étaient marrés, puis ils avaient trouvé que ça craignait vachement quand même. Du coup on avait monté une opération spéciale pour les niquer. Et c'est pour ça qu'on se retrouvait à cinq hélicoptères en train d'avancer vers le camp des moutons. J'ai décroché mon talkie-walkie et j'ai lancé un message à tout mes potes.

    « Bon les gars, on approche! Vous vous souvenez du plan ? On leur tombe dessus et on les élimine! Ouais! On va leur fumer leur gueule! »

    Et on est enfin arrivés au dessus de leur base. Histoire de bien entrer en matière, on a tous balancé un missile qui a fait sauter la moitié de leur campement. Ça pétait de partout, c'était beau!

    J'ai cru entendre des hurlements, et ils sont tours sortis de leurs baraquements avec des armes. Là on arrivait à la partie cool! J'ai fait signe à mon pote qui pilotait de voler un peu plus bas, j'ai mis sur ma tête mon casque de militaire et je me suis mis à la sulfateuse. Génial non ? Et comme promis, je leur ai fumé leur gueule. Même pas besoin de viser, il suffisait de tirer un peu n'importe où pour voir des gerbes de sang éclabousser un peu partout! Ça allait nous faire un bon stock de côtelettes tout ça!

    J'vous raconte un peu plus la partie "Extermination" ? Ouais, c'est parti... Alors on a continué de tirer des missiles, tout était en feu en dessous! Moi je mitraillais comme un beau diable... Voilà quoi. A un moment, on a vu Adolf Mouton sur son estrade agiter un drapeau blanc. Il voulait la paix ce connard ? Bah va te faire foutre! Bam! Missile dans la gueule! J'aime autant vous dire qu'il restait juste le drapeau après, et c'était plutôt un drapeau rouge.

    Y'a eu un moment où il restait plus personne. J'ai sauté de l'hélico en parachute, juste dans le camp ennemi. Ouaip, plus de moutons nul part, des dépouilles tout au plus... J'ai quand même pris mon fusil pour achever ceux qui se trainaient à terre, puis j'ai fait signe à mes copains que c'était bon. Donc ils sont repartis, j'avais plus besoin d'eux de toute façons, j'pouvais bien rentrer tout seul. J'ai regardé pendant cinq bonnes minutes les décombres fumants, et je me suis sorti un cigare que j'ai allumé sur un brasier qui persistait encore.

    Je me suis assis par terre, j'ai craché la fumée, et j'ai dit d'une voix de guerrier...


    « J'aime l'odeur du mouton grillé au petit matin...»
Xaldin
Xaldin
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Apocalypse Conker Left_bar_bleue272/500Apocalypse Conker Empty_bar_bleue  (272/500)

XP :

le Sam 10 Sep 2011 - 16:49
    Mission accomplie.

    Je dois dire que je me suis bien marré ^^. La feinte d'Adolphe, c'était un peu banal mais tout de même drôle et tout ce qui tournait autour, le campement, les mitraillettes, les barbelés, ça c'était franchement terrible ^^.

    Mais là où j'ai le plus ri, c'est pour le loup et "Roi des cons", superbe référence ^^. Mais le plus terrible, c'est la psychologie géniale que tu donnes aux moutons "ils suivent le premier avis" ^^ ou même "vous êtes bons à finir en couscous" ^^. En fait moi-même j'aurais pas pensé à respecter tant la psychologie du mouton ^^. Donc respect.

    Puis ouais, l'ambiance est géniale, j'ai même pris la peine d'écouter la musique superbement adaptée ^^.

    Y a quand même un truc que j'ai pas aimé... Outre la blague du roi des Juifs, c'est la façon de parler du loup qui est au moins aussi vulgaire que celle de Conker. Et bon moi à la base ça me dérange pas... Mais on dirait qu'avec Conker, tous les gens avec qui ils parlent sont soit des crétins finis, des gars qui parlent comme lui ou des fous furieux. J'ai pas lu beaucoup de tes rps en Conker mais toujours resté dans les registres du vocabulaire trop familier, c'est un peu chiant. C'est pas parce que tu contrôles un bourge que tu ne croises dans la rue que des bourges et fils à papa.

    Enfin bon...

    Mission avancée.

    33 xp;, 350 munnies et 4 PS dont 1 bonus. 3 en dextérité et 1 en vitesse.


_______________________________
Apocalypse Conker Fa8a4550a89afaabf23a
messages
membres