Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Présentation de « Hope Estheim»

.

    Identité

      N o m : Estheim
      P r é n o m : Hope
      S u r n o m : Espoir retrouvé.
      Â g e : 14 ans
      C a m p : Sanctum
      M o n d e d' O r i g i n e : La Cité des Rêves
      R a c e : Humain

    Test RP


    Il est l'heure d'aller me coucher, pour moi, Hope Estheim, le repas que m'a préparé maman était suculent, comme chaque soir! Je suis actuellement en vacances, et même avec tout ce qu'il y a à faire dans cette grande ville, je trouve le moyen de m'ennuyer... Hier, j'ai songé à demander de l'aide à papa, il est très intelligent et il aurait peut être pu m'aider à mieux comprendre les sorts que contiennent mon livre, qui me vient justement de mes parents. Ils ont toujours été très gentils avec moi! Nora et Bartholomew Estheim, je suis très attaché à maman, et aussi à papa, même si j'ai un peu plus de mal à lui montrer. Maman est très protectrice avec moi, le livre qu'ils m'ont acheter ne contient que quelques sortilèges de bas niveau, j'ai appris à maîtriser un petit sort de Brasier avant-hier, le jour des vacances scolaires! Papa dit souvent que j'apprend vite, et que je tiens de ma mère pour cela, ça ne m'étonnerait pas d'elle. Tandis que je marchais lentement et grimpait les escaliers, je passais devant une glace, me permettant d'observer l'espace d'un instant mes cheveux blancs et mon visage enfantin... A vrai dire, je n'aime pas trop me jeter des fleurs et m'admirer toute la journée devant un miroir, et puis même si maman me dit que je suis très beau, j'ai tendance à ne pas vraiment y croire! Une fois arrivé à ma chambre, je m'allongeais tranquillement sur mon lit sans éteindre la lumière ou même enlever mes habits, ce sont ceux que je préfère, une veste jaune que je laisse toute le temps entre-ouverte, avec une sorte de petite cape orange qui est rattaché au début de mon col. Autours de mon cou, vous verrez toujours un foulard que j'adore vraiment, il est bleau et un motif est dessiné dessus avec des traits noirs épais, c'est maman qui me l'a offert et c'est surement un des seuls vêtements qui me va bien! Avec cela, des gants noirs d'un côté et blanc de l'autres, ainsi qu'un pantacourt. En dessous de ma veste, j'ai un maillot noir, enfin, c'est ma tenue préférer mais j'ai d'autres vêtements bien entendu. Je ne tardais pas à enlever ma veste car il faisait assez chaud ce soir, aussi bien dans la maison qu'à l'extérieur, dans un des beaux quartier de la Cité des Rêves. Demain, cela fera exactement 14 ans que je suis né, j'ai tendance à ne pas trop fêter mon anniversaire car faire la fête n'est pas trop mon truc, de temps à autre j'invite un ou deux de mes amis et c'est tout. Mais pas cette année, dans ma classe il n'y a presque que des idiots qui ne pensent jamais à autre chose que s'amuser et faire mal aux autres! Pendant la récréation, il est rare que je cours dans tout les sens ou que je traine dans la cours avec les autres, je me mets généralement dans un coin et je flâne, je m'isole un peu, ou bien je lis un livre. D'après mes proffesseurs, je suis très mature pour mon âge, mais je me décourage un peu vite quand quelque chose me semble trop dur, c'est d'ailleurs pour ça que pour le moment je n'ai appris que le sortilège de Brasier, les autres me semblent compliquer... Utiliser de la magie, ça me fait ressentir une sensation assez étrange, comme si mon énergie quittait mon corps quand je lance le sort, je suppose que c'est normal, et je ne suis pas encore habituer à ça après tout! Depuis ma chambre, je peux entendre mes parents discuter de choses assez banales, mon père qui félicite ma mère d'être une bonne cuisinière, comme presque chaque soir, et ma mère qui rigole et qui conseille à papa d'aller dans la chambre le temps qu'elle finisse la vaisselle. Je crois que j'ai de la chance, mes parents sont gentils et s'aiment, je connais des enfants pour qui ce n'est pas le cas, quand ils m'en parlent je me sens mal à l'aise, je compatis et c'est à ce moment là que je me dis que j'ai de la chance. Mes parents ne se disputes pas très souvent, et quand ça arrive, c'est généralement une dispute sans importance qui n'a rien de grave, qui dure au plus une heure.

    Ne trouvant pas le sommeil, je tourne la tête sur la droite pour observer mon bureau, mon lit se trouve contre le mur et il y a une fenêtre juste au dessus, tandis que le bureau est en face de la fenêtre, contre l'autre mur et mon armoire où mes vêtements sont rangés se trouve sur la gauche de mon bureau, l'entrée de la chambre étant entre eux deux. Pas de feuilles ou de devoirs empilés sur mon bureau aujourd'hui, il n'y a que mon boomerang jaune avec lequel j'aime bien jouer, mais j'ai souvent remarquer qu'il peut faire mal donc je fais très attention quand je joue avec. Au début je n'arrivais pas à le faire revenir quand je le lançais, mais une fois qu'on a compris le truc ça va tout seul! Ma chambre n'est pas vraiment très décoré... J'suis un garçon simple et c'est le genre de chose dont je ne raffole pas, les posters et tout ce qui va avec. J'entend soudain un long cri aigu qui provient de dehors, je me redresse en sursaut et regarde par la fenêtre où j'aperçois une chose noir qui attaque une pauvre femme! Elle recule lentement, ne pouvant aller plus vite car elle semblait terroriser par l'espèce de monstre devant elle, il est assez grand d'ailleurs, de longues griffes noirs elles aussi ainsi que de grands yeux jaunes. Il est seul, et je veux absolument l'aider, je ne suis pas du genre à rester sans rien faire quand je vois ça! Je saute de mon lit avant d'attraper mon boomerang sur mon bureau, revenant ensuite à la fenêtre, j'ai remarquer que je n'entend plus rien provenant de la cuisine, et auparavant aucun bruit de pas non loin de ma chambre, mon père et ma mère n'étaient pas montés mais ça ne paraissait pas important à ce moment là. Je suis remonté sur mon lit, avant d'ouvrir la fenêtre, je devais me dépêcher d'agir car déjà, la femme n'était plus dans mon champ de vision, une maisonnette s'interposant entre elle et moi, mais je distinguais encore le monstre qui n'avait pas avancé! Il remuait bizarrement, je ne comprenais pas mais encore une fois, ce n'était pas du tout important, je ne songeais qu'à aider cette femme! On ne dirait pas, mais il m'a fallu du courage pour lancer le boomerang en direction du monstre, j'avais peur qu'il me voit et vienne s'attaquer à moi, mais l'envie d'aider était plus forte que la peur. Deux secondes suffirent à ce que le boomerang arrive au niveau de l'ennemi, mais je l'avais manqué! Zut... Je ne me suis pas assez entraîner au lancer malheureusement, il était maintenant sur le sol près de la créature. Si je ne faisais rien, elle risquait gros, elle pouvait se faire blesser ou même pire! Le toit de la maisonnette était plat, et assez proche de la fenêtre pour que je ne me casse rien en sautant, c'est donc ce que j'avais fait sans hésiter, enfin, peut être un peu quand même... Une fois sur le toit, je commence à m'approcher du bord et baisse la tête pour voir la jeune femme frapper le plus possible contre la porte de la maisonnette, mais personne ne répondait, elle était en pleure et la créature avançait... Malheureusement, je n'étais pas sur d'attérir sans me faire mal en sautant du toit, mais il fallait quand même agir... Une fois que la créature fut assez près, je me concentra un instant avant de faire un mouvement de main dans sa direction et lancer un sort Brasier, qui alla le toucher de plein fouet! Une immense joie sur le moment, mais elle laissa place à un puissant sentiment d'impuissance quand je me mis à constater que le sort n'avait eu presque aucun effet sur le monstre... Que faire dans ce cas? Si j'avais été en face d'un miroir, je pourrais lire la rage dans mes yeux bleus, la rage de ne pouvoir rien faire... Soudain, je réalise que la créature se trouve tout près de la femme et qu'il se prépare à frapper, je sens une montée d'adrénaline en moi et je saute du toit avant d'aller m'écraser contre le monstre, ammortissant ma chute et tombant avec lui au sol, je me précipite sur mon boomerang au moment où je me relève, avant de me tourner vers ce monstre qui me regarde moi maintenant.

    J'ai peur, je suis presque en colère, je veux défendre cette inconnue comme si c'était ma propre mère... Soudain, deux autres monstres apparaissent aux côtés du premier! Comment est-ce arrivé?! En voyant cela, mon boomerang m'échappe des mains et je tombe à genoux sur le sol, les poings fermés. Qu'est ce que je peux bien faire maintenant? J'arrive à peine à en toucher un, ça ne lui fait quasiment rien, et maintenant ils sont trois? Je commence à avoir de sombres pensées, est-ce la tragique scène de ma mort qui est en train de se jouer? Non... C'est impossible... Pourquoi maintenant? A cause de ma compassion? Si je n'avais pas voulu aider cette femme, je ne serais pas dans cette situation maintenant... Deux monstres se ruent sur moi et me griffe avec violence les deux bras, je tombe au sol, à quatre pattes et je laisse quelques larmes s'échapper de mes yeux, la douleur étant très grande... Ils sont derrière moi maintenant, et celui que j'ai attaquer tout à l'heure est toujours devant, il se retourne et fait à nouveau face à la femme, comme si il n'en avait rien à faire de moi... Cette fois, j'accepte finalement l'idée que je suis déjà mort, ils auront raisons de moi dans peu de temps et personne n'assiste à la scène à part la femme qui va certainement mourir aussi. Mon corps se vide alors de presque toute ma force, que se passe t-il? Je suis tellement... Vidé... Et... En regardant au sol, je vois soudain un sceau apparaître, une violente énergie magique fait voler mes cheveux, j'ai déjà entendu parler de ce genre de choses... Je suis en train d'invoquer un monstre? C'est impossible, je suis sensé le vouloir pour que ça arrive! Les deux monstres viennent alors trancher mon dos avec leurs griffes acérées, du moins ils essaient. Quelque chose vient de bloquer leurs coups, cela se dresse entre moi et eux, quand je me retourne pour le voir, on aurait dit une sorte d'immense colosse en armure, un monstre cuirassé très impressionnant. Je sentais bien la fatigue me gagner, comme si il s'était servie de mon énergie pour apparaître. D'un seul coup de poing terrifiant, il fait trembler le sol et écrase complètement les deux créatures, avant de se tourner vers le premier, de dresser son poing vers lui, le catapultant sur le monstre qui fut broyer par la violence du coup! Encore une fois, j'avais peur de ce puissant monstre, et pourtant, en me relevant, fatigué, et en le regardant dans les yeux avec grand mal, je pouvais bien sentir qu'il ne me voulait aucun mal, sa présence était rassurante... Et bientôt, ma peur avait disparu. A ce moment, il disparait aussi, m'ayant sauvé moi et la femme d'une mort certaine, elle est agenouillé sur le sol et semble remercier Dieu pour l'avoir sauvé, est-ce Dieu qui a commandé cette chimère afin qu'il les sauve? Je n'en ai aucune idée en fait... Un nouveau cri se fait entendre, plus bruyant, et aussi beaucoup trop familié! C'est ma mère, j'en suis certains! Je cours dans la ruelle qui rejoint la rue menant à ma maison, aussi vite que je peux, ignorant ma propre fatigue du mieux que je le peux. Je suis maintenant dans la rue, non loin de ma maison, et d'où je suis, je peux voir une vision atroce... Je vois un de ces monstres, au dessus de ma mère qui est écroulée sur le sol, couverte de sang, les griffes du monstre étant plantées dans son dos... Je pleure, je pleure beaucoup, je suis complètement effondré par cette vision, je n'arrive plus à bouger, comme paralysé par le chagrin, et soudain, je le vois qui s'attaque à mon père, mais je ne peux pas le laisser faire. C'est pour cela que je cours vers eux, avant de lancer de toute mes forces mon boomerang, celui-ci s'entoure d'une lumière étrange, je n'ai pas bien compris sur le moment, et il détruit le monstre au moment où il est touché, en un coup! Je n'ai pas le temps de me demander pourquoi c'est arrivé, je me rue sur maman pour voir si elle est vivante, et je suis vite déçu en constatant qu'elle est morte, mon père venant me prendre dans ses bras tandis que quelques soldats arrivent en retard, ne pouvant plus rien faire à part soigner les blessures de mon père et les miennes...

    Je ne saurais dire à quel point ma tristesse était grande, le jour d'après, je n'en revenais pas encore de voir le nom de ma mère, Nora Estheim, sur une pierre tombale... Tandis qu'on l'enterrait, je pleurais, mon père posait sa main sur mon épaule et je sanglotais, elle n'était plus là et je ne savais vraiment pas ce que j'allais devenir, sans elle... Je veux dire, elle a toujours été là pour moi, elle m'a aimé, chérie, voir même cajoler comme une boule de poil parfois... Sa douceur me manque déjà, j'aimerais vraiment pouvoir remonter le temps, ne pas aider cette femme pour aller sauver ma mère! Je m'en veux tellement, cette créature aurait pu sauver ma mère, au lieu de sauver une parfaite inconnue... Je me serais sacrifier pour la sauver, si ça avait pu la ramener... Je ne suis pas du genre à pleurer devant le moindre petit problème, mais là je ne pouvais vraiment pas retenir les larmes, mes joues humides étaient la seule chose qui montrait ma tristesse, car je me tenais droit, je m'efforçais de ne pas m'effondrer à nouveau, comme pour montrer à maman que j'allais m'occuper de papa, pour la rassurer de là où elle était. Il était encore trop tôt pour que je le sente, mais sa mort m'avait permis de m'endurcir. Voilà une semaine que je n'étais plus aller à l'école, et j'y retourne aujourd'hui avec mon père, il décide d'informer le directeur que son fils va quitter le collège, car ils vont tout deux quitter la ville... Enfin, je pensais qu'on allait quitter la ville, mais au moment de faire nos affaires, je n'avais le droit de prendre que le strict nécessaire, mon boomerang, quelques vêtements de rechanges, et mon père avait pris quelques provisions pour la route, je ne savais pas où nous allions. Les rues paraissent plus sombres que jamais, même en plein jour, tandis que nous marchons vers un endroit que je ne connais pas, je ne suis jamais venu dans cette partie de la Cité des Rêves, elle semble plus moderne, plus avancée, et nous nous dirigons vers un hangar, d'après ce que m'a dit mon père. On peut lire sur mon visage l'immense tristesse qu'a causé la mort de maman, j'aimerais tellement pouvoir faire quelque chose... Deux jours après la mort de ma mère, papa m'a acheter un nouveau livre, un peu plus avancé cette fois, il voulait absolument que j'apprenne à me défendre après que je lui ai raconter ce qui m'était arriver ce soir là. Et moi, j'ai décider de ne plus abandonner aussi facilement dans cet apprentissage, je ne veux pas perdre papa et je ferais tout ce qu'il faut pour le défendre. Ce n'est pas pour ma survie que j'apprend ces sorts... C'est pour lui. En quelque sorte, la perte de ma mère m'a aider à me rapprocher de mon père, c'est vrai que j'ai envie d'avoir une meilleure relation avec lui, mais je ne voulais pas réussir à le faire comme ça... Sans elle... Papa et moi sommes arrivés au hangar, nous entrons et je constate qu'il s'agit d'un hangar gummi! Cela m'étonne, je ne pensais pas qu'il en existait à la Cité des Rêves, mais je me rappelle qu'un jour j'en ai entendu parler à l'école, cela ne m'avait pas marquer mais bon... D'après les dire de mon père, nous quittons la Cité des Rêves pour nous rendre chez les Membres de la lumière, leur capitale est le Château Disney et il pense que nous serons en sécurité là-bas, les ténèbres ne pouvant y pénétrer. C'est une bonne idée, je crois, j'ai déjà lu un livre qui parle de ce groupe et maintenant, je veux rejoindre leurs rang, il sera plus facile de faire héberger mon père dans ce Château si j'intègre cette organisation après tout, et puis même si je ne suis pas un très bon magicien, mon père n'a rien d'un combattant. Nous en avons longuement parler dans le vaisseau, il n'approuve pas du tout cette idée, mais il s'est résolu à me faire confiance car de toute façon, il n'a pas le choix, c'est ça où tout miser sur un coup de chance, même si je n'ai que 14 ans, ils ne devraient pas refuser un nouveau membre qui ne demande qu'à aider. Je ne sais pas de quoi mon avenir est fait, mais je sais que je ne pardonnerais jamais à ces créatures noirs d'avoir tuer ma mère, j'espère qu'ils auront des informations les concernant là-bas, et que je pourrais me venger un jour... Je pense qu'avec le niveau magique que j'ai acquis pour l'instant, je devrais être capable de me débarasser de ces choses, mais ça reste encore à prouver bien sur. Tandis que le vaisseau conduit par mon père se dirigeait vers la capitale de la lumière, je le regardais et on pouvoir voir sur son visage à quel point la mort de maman l'avait troublé, attristé, presque détruit... Même si il faisait de son mieux pour que rien ne paraisse devant moi, je ne me laissais pas tromper aussi facilement.


    G r a d e . v i s é :
      Commandant



    Les Questions
    Q u e s t i o n s :

      1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
      Oui, Hope s'attache facilement aux gens qui lui sont amicaux.
      2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
      Cela peut paraître bête, mais en chien je pense! Il peut aussi bien se comporter d'une manière très affectueuse, intelligente, calme, ou agressive après tout.
      3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
      Hope n'est pas du genre à faire des coups en traite, il fait plutôt partie de la catégorie de ceux qui reçoivent ces mêmes coups.
      4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
      Quelques rares personnes dans son école, il lui est difficile de se mêler aux autres enfants.
      5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes.
      C'est en chacun de nous que sommeil l'espoir, il faut juste savoir le réveiller au moment opportun.
      6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points fort et points faibles?
      Déjà expliquer, mais je sens une amélioration quant à ma fiche quand je fais un test rp, après, ce n'est peut être qu'une impression!^^
      7) Pourquoi incarner ce personnage ?
      Bah, un enfant magicien, ça attire peut être pas les demoiselles, mais Hope est classe quand même! ^-^


more_horiz
    Bonsoir...

    J'ai adoré ta fiche !

    Bonne narration, superbe suspens, une bonne maîtrise de l'émotion, les quatre critères sont superbement respectés.

    Une seule déception ^^ : Hope déboule, tue le sans-coeur qui attaque sa mère et il regarde si sa mère est morte... "et je suis vite déçu en constatant qu'elle est morte".

    Enfin... Déçu.
    "Maman ? Maman ?... Oh flûte, elle est morte, c'est ballot."

    Mais vaut mieux en rire ^^. Sur ce, c'est le seul point faible parce que le reste est génial.

    Sans le moindre doute, je te donne Général.

    Fiche validée et toutes conneries du style.

_______________________________
Hope Estheim Fa8a4550a89afaabf23a
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum