Kingdom Hearts RPGConnexion

Le Deal du moment :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.90 €

more_horiz
    La sorcière était assise à son bureau, sa blouse blanche la recouvrant, un casque et une oreillette sur elle. Il était gros, recouvrait une bonne portion de ses cheveux blonds alors que le micro était entouré de mousse noire, postée à quelques centimètres de sa bouche. Elle soupira encore une fois avant de se verser un café, elle plongea un sucre dedans avant de mélanger le breuvage. Ça risquait d'être long...

    ''-Écoutes Marcus... Tu n'as pas besoin de savoir pourquoi j'ai besoin de cinq de tes oreillettes, les discrètes je précise... Je sais bien que ça te prendrait un moment à les faire... Tu n'en as pas en stock ?... Je ne te le demande pas pour tout de suite... Quoi... Ah, c'est embêtant en effet. Pourrais-tu passer chez moi ? Au cas où t'as maison serait surveillée... Bien. On se voit dans deux heures alors.''

    Elle prit l'appareil avant de le poser sur la table et de boire une gorgée du liquide brulant. Son dos rencontra le dossier et sa chaise tourna quelque peu. Un vol... Manquait plus que ça. C'était ennuyeux. La sorcière posa sa boisson sur son bureau avant de se lever. Elle avait rendez-vous avec un génie de technologie... Un ami d'enfance qui plus est.

    Medusa sortit de son lieu de travail, tout en fermant la porte, puis elle se dirigea vers sa maison. Marcus était un génie... Mais aussi un voleur, un radin doublé d'un fourbe. Jamais elle ne s'était entendue avec lui. Ils ne se parlaient que quand ils le devaient. Quand il avait besoin de molécule, de fiole, de venin, ou d'un tout autre objet de ce style, elle lui échangeait contre du matériel de pointe. Ami ou collègue. Juste avec la science, pour la science. Voilà ce qui les unissait. C'était la raison de leurs semblant d'amitié. L'amour de la science... Deux génies dans leurs matières qui s'unissent juste pour elle...

    Elle arriva chez-elle un peu avant que les deux heures ne soient écoulées. Le ciel commençait à se teindre d'un doux rideau sombre et une sphère rougeoyante brillait à l'horizon, offrant une douce lumière en cette fin de journée. Elle entra chez-elle, enleva rapidement son manteau et servit sur la table basse du salon deux tasses fumantes à l'odeur de menthes. S'il n'avait pas changé, il aimait parler de son travail autour d'une tasse de thé.

    La sonnerie retentit et la sorcière partit ouvrir. Quand elle ouvrit la porte, que son regard de reptile analysa Marcus, elle remarqua qu'il n'avait pas changé. Petit, gros à lunette... Il avait toujours été comme ça... Elle lui fit un léger signe de main, lui intiment de la suivre.


    ''-Alors, Marcus... Raconte-moi ce qu'il s'est passé.''

    Elle s'assit sur son canapé, alors que son ami s'asseyait en face d'elle. Les deux collègues prirent leurs tasses la sentant délicatement.

    ''-Et bien, tu sais... Mon labo a été victime d'un vole comme je te l'ai dit cet après-midi. Ils m'ont dérobés du matériel de pointe ainsi que ce que tu souhaites... Des oreillettes... Si tu me les récupères, Medusa, je te propose de te les donner. Il te suffira de faire disparaître les voleurs et de me rendre mes autres objets, ça te va ?''

    Oui... ça lui allait parfaitement. Elle avait même déjà un plan... La sorcière se rapprocha de lui, posant sa tasse sur un repose verre, avant de chuchoter d'une douce voix. Ses yeux presque fermés, ne laissant voir qu'une douce lueur orangée.

    ''-Écoutes bien ce que tu vas faire, Marcus... Écoute bien et je te promets que nous aurons tous deux ce que nous désirons.''

    ...

    Une semaine avait passé. Medusa tenait entre ses mains un magasine sur la robotique. Son ami venait d'y publier une rubrique sur un canon à particule. Une arme redoutable entre des mains savantes... Tout commencerait ce soir donc... Elle but une gorgée de son café avant de le reposer, posant son coude sur la table et sa tête sur sa main. Ce soir, elle remplirait sa mission, comme toujours. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres à cette pensée.

    ...

    Le génie de la robotique se trouvait dans son salon, faisant les cent pas. Ses pieds faisant grincer le parquet à chaque passage. C'était stressant... Devoir écouter une sorcière comme elle... Devoir lui obéir... Devoir laisser sa vie entre ses doigts... Il était dit que ce soir, il serait à une conférence dans un autre monde... Les voleurs devraient revenir pour prendre ce dernier bien... Tout ce qu'il espérait c'était ne pas mourir... Allez ! Courage ! Il fallait qu'il ait confiance en la scientifique. Elle ne le tuerait pas, il était encore utile, c'était sûr... La plante qui était dans un coin de la pièce bougea brusquement avant de lancer une pince sur le pauvre homme.


    ''-Fais moins de bruit. Je te rappelle que tu n'es pas censé être chez-toi ce soir...

    -J'essaie, mais...

    -Silence !''

    La serrure fit un drôle de bruit, comme si elle était en train d'être forcé par un objet métallique. Un tournevis, ou quelque chose de ce genre. Puis, la porte s'ouvrit et un courant d'air naquit. Marcus fonça se cacher derrière le canapé. Il ne possédait pas le pouvoir de piéger les hommes dans un royaume où tout pouvait-être modifié... Des pas résonnèrent sur le sol, avant que des voix n'éclatent.

    ''-Hey ! Pierre... Tu penses qu'il est où ce canon ?

    -Qu'est-ce que j'en sais... Certainement quelques parts dans la maison, où tu veux qu'il soit.

    -Ouais...''

    Ils continuèrent leurs chemins jusqu'à entrer dans ce salon. Là, où le monde était fait à partir du coeur de la sorcière... Et dès qu'ils passèrent la porte, cette même entrée fondue. Elle ne devint qu'un passage boueux, impossible à prendre Le sol devint rapidement liquide et de petits serpents en sortirent, nageant tranquillement autour des deux voleurs. Leurs pieds s'enfoncèrent dans la vase et lentement, la sorcière reprit sa réelle forme.

    ''-Marcus, tu peux sortir, je m'occupe de les interroger.

    -T'es sûre ?

    -Va, tu ne ferais que me gêner dans mon travail.''

    Il ne se le fit pas redire deux fois et quitta la pièce le plus rapidement possible. Quelques secondes après son départ, l'entrée se fit reboucher de la même manière que précédemment. La sorcière vint se placer devant les deux voleurs, à une légère distante alors que les serpents oniriques commençaient à ramper sur leur pantalon.

    ''-Ah... Je peux faire disparaître cela en un instant... Je n'ai besoin que d'une information... Alors, messieurs. Où se trouve les oreillettes que vous avez volées ?''

    Ils étaient en train de tenter de repousser les serpents, mais qu'importe qu'ils les fassent tomber, ils remontaient, encore et encore. Bien plus nombreux, bien plus visqueux...

    ''-Alors ?''

    Les deux hommes se regardèrent dans le blanc des yeux, avant qu'un des deux prisonniers de la sorcière n'essaye de lever son pied. Impossible... ça ne faisait qu'augmenter l'absorption du sol.

    ''-On voit pas de quoi vous voulez parler... Pas vrai Pierre ?

    -Ouais... On est juste d'honnête personne qui venait pour faire du ménage, n'est-ce pas Sébastien ?

    -Ouais.''

    La sorcière fit semblant de chercher à voir un objet invisible derrière les deux personnes.

    ''-Oh... Je ne vois rien pourtant...''

    Un cri retentit juste après cette phrase. L'un des serpents venaient de mordre. Disparaissant dans un écran de fumée avant de réapparaître sur l'épaule du second et d'un coup sec et rapide, le mordit. Elle sortit deux petites fioles de derrière son dos avant de bien les montrer aux deux personnes.

    ''-Ah... Que suis-je distraite... J'ai oublié de vous prévenir que je ne supporte pas les menteurs... Donc, voici la règle... Au prochain mensonge, je briserai l'un de ses antidotes et l'un de vous mourra. Qui veut mourir ?''

    Cette phrase quitta ses lèvres comme s'il était normal de la dire. Elle le dit de façon si douce, qu'on ne pouvait y percevoir de menaces, pourtant elle y était. La douce épée de Damocles se balançant autour des deux têtes.

    ''-Vous bluffez ! Si on meurt, jamais vous ne serez où ils sont !''

    Elle sembla réfléchir quelques instants...

    ''-C'est en effet une possibilité, cependant... Si je n'ai pas de réponse de l'un de vous, je le laisserai en tête à tête avec le cadavre de son ami, rongeait par les serpents, jusqu'à ce qu'ils décident de s'en prendre à l'autre. J'espère que pour cette personne, le venin l'aura tué bien avant.''

    Elle sourit de son air mauvais, défigurant presque ses traits.

    ''-Alors, où sont-ils ?''

    Ils firent un mouvement de tête, haussant légèrement les épaules avant de fouiller dans leurs poches. Ils tendirent les objets à la sorcière qui reprit un air doux. Medusa prit des mains les appareilles avant de tourner le dos et de s'apprêter à quitter la pièce. Quand l'âme est prisonnier d'un royaume onirique... Le faux devient vrai... Les fioles n'étaient que de l'eau, le venin n'existait pas... C'était juste la douleur de la morsure qui leur avait fait croire le contraire.

    ''-Oh... Bien entendu, je ne peux laisser deux corps ici. Ce serait une tâche pour le Consulat... Quelle bêtise de garder ces appareils sur vous. Enfin... Bonne nuit...''

    Elle sourit avant d'envoyer deux vecteurs sur les deux personnes. À chaque fois dans le ventre. Puis les tatouages sur son corps s'animèrent et deux gros serpents prirent place. L'illusion se dissipa et le corps des deux hommes se fit happer par les reptiles... Elle entra dans la cuisine avant de fermer la porte, le tout sans un bruit.

    ''-Je pense que tes appareils de pointes doivent se trouver dans le moyen de transport qu'ils ont pris pour venir ici. Ils n'avaient pas l'air très intelligent. Si tu ne les retrouves pas, préviens le Consulat, nous te devons bien quelques choses. Enfin... Tu devrais installer un système de surveillance, Marcus. J'ai ce qu'il me fallait, je te remercie.''

    Sa mission était accomplie. Elle resterait encore quelques secondes le temps que ses serpents terminent de dévorer les deux hommes dans la pièce d'à-côté.
more_horiz
    Mission Accomplie !

    Très bonne mission. J'ai beaucoup aimé l'intro, le personnage de Marcus et la discussion entre deux scientifiques. Une très bonne mission où on a un bon contenu.

    Néanmoins j'ai une remarque. Certes jusqu'à ce que les deux voleurs entrent dans la maison de Marcus, c'était une mission originale. Malheureusement, dès que l'illusion a commencé, j'ai deviné toute la fin de ton rp. Ce qui est dommage, y a pas de surprises et c'est du déja vu. Interrogatoire, menace, aveu, mort bouffé par serpent. Essaie de faire des trucs plus inattendus ^^.

    Normal

    30 xp, 300 munnies et 3 PS en symbiose

_______________________________
Qui veut mentir ? 01
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum