Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Neku se tenait devant le pont du royaume enchanté,celui avait l'air d'avoir été réparée il y peu et quelque sans-coeur se promenait dessus,Neku les élimina rapidement avec des sorts de types brasiers se questionna sur ce pont:

Ce pont...que s'est-il passé ici,on m'avais pourtant dis que le Sanctum, n'était pas un groupe belliqueux et je n'ai pas entendus parler d'un quel-quonque conflit avec quelqu'un, je dois savoir ce qui s'est passé ici, ces entités... les éternelles, ils ne m'auraient pas envoyé dans un lieu dévasté alors qu'ils savent que je manque encore de puissance.


Il s'avança alors sur le pont, bien décidé à savoir ce qui s'est passé et c'est alors qu'il aperçut une silhouette solitaire près des portes. Après quelque seconde d'hésitation, Neku se décida à appeler la silhouette:

Hé, vous sur le pont, que s'est-il passé ici, je pensais que le Sanctum n'était en guerre avec personne?
more_horiz
Ce matin, j'ai été réveillé plutôt tôt, dans le genre "Henri ? Hé ! Faut te lever vieux, on a repéré un môme, genre 16 ans, qui se dirige vers le château, et tu sais comment c'est, ils ont beau être jeune des fois ils sont puissants... Et énervant.". Alors ben je me suis levé, j'ai encore un peu dévalisé la cantine, triple sandwich, le Cuistot' avait un peu l'air du genre "ah! Si je pouvais le fusiller du regard, si je le POUVAIS!". Je crois qu'en tout il y a 6 tranches de jambons qui sont partit dans le budget... Bah je prend pour le compte de nos frères tombés au combat!

Alors je m'étais levé, j'avais enfilé mon armure, épée en main, après avoir demandé aux gardes (toujours les mêmes, d'ailleurs) d'abaisser le pont levis, je le traversais, comme d'hab', et de l'autre côté, ils le relevèrent, et ainsi pendant plusieurs heures j'attendais le jeunot'. J'étais comme qui dirait de marbre, tel une statue, les bras croisés, j'attendais, ma patience mise à l'épreuve, une épreuve que je menais d'une main de maître! J'ai vu passer le temps et les intempéries, au début le soleil était doux, le vent s'est présenté, les nuages ont été appelés, la pluie s'est abattue, mais je restais et tenait, les éléments ne me feront pas reculer... Éternels! Votre humble serviteur a relevé votre défi et l'a remporté! Malgré la pluie, le vent et le soleil, j'ai tenu! Car...

Voila ce jeune! Il se débarrassa des quelques sans-cœurs qu'il croisa avec des flammes, encore un pyromane, après Natsu en voila un autre... J'aimerais bien savoir ce qu'il devient, lui aussi était jeune, je n'ai partagé qu'un combat avec lui, et même pas contre lui... Faudrait que je le recroise un jour, mais comme je me suis barré sans dire au revoir aux mercenaires... Quelque chose me brisa dans mes pensées. Genre une question sur le pont...

Je levais la tête, les bras croisés...
<< Tes suppositions sont idiote, gamin! Le Sanctum n'est en guerre contre personne, ce que tu vois là est juste l’œuvre d'une personne indépendante... Qui s'est crue maligne de défoncer le pont! Je fis alors quelque pas vers lui. Je ne sais pas qui tu es, mais je pense savoir pourquoi tu es venu jusqu'ici, mais je vais te mettre en garde... >>

Je fis quelque pas sur les côtés, l'épée en main, suivant la lame du bout du doigt, même si c'était un problème propre au Sanctum, il fallait que je me doute qu'il venait bien en allié... Il fallait que je vérifie, il fallait que je le voie.

<< Vois-tu, nous avons des problèmes... Et chaque étranger peut être une partie de ce problème, chaque inconnu peut être armé de mauvaises intentions envers le Sanctum... >>

Je posais un genou à terre, la main tenant la paume de l'arme sur le torse, mon visage, se situant à côté de la lame qui elle, pointait le ciel... Prenant inspiration, je récitais une prière pour mon adversaire, ainsi que pour moi, il me regardait avec... Je sentais son regard sur moi, suite à cela je me relevais, arme en main, en posture de combat.

<< Que les Éternels puissent faire en sorte que vous ne soyez pas des leurs, prouvez moi que vous pourrez les servir comme vous servirez le Sanctum, BATTEZ VOUS VAILLAMMENT! AVEC FORCE, HONNEUR ET COURAGE! >>

C'était partit, j'allais vérifier si cet être n'était pas corrompu par un quelconque vice du Chaos...
more_horiz
L'homme répondit illico:

<< Tes suppositions sont idiote, gamin! Le Sanctum n'est en guerre contre personne, ce que tu vois là est juste l’œuvre d'une personne indépendante... Qui s'est crue maligne de défoncer le pont! Il fit alors quelque pas vers Neku. Je ne sais pas qui tu es, mais je pense savoir pourquoi tu es venu jusqu'ici, mais je vais te mettre en garde... >>

C'est alors que Neku pût voir clairement son interlocuteur: il portait une armure de plaque assez semblables à celles des chevaliers dans les contes pour enfants mais ils avaient dessus des ornements ressemblant à des démons. Son visage ridée transpirait la fierté et surtout on pouvait sentir une odeur bizarre qui émanait de lui, un peu comme si il avait mangé une centaine de sandwich.

<< Vois-tu, nous avons des problèmes... Et chaque étranger peut être une partie de ce problème, chaque inconnu peut être armé de mauvaises intentions envers le Sanctum... >>

Il posa un genou à terre, la main tenant la paume de l'arme sur le torse, son visage, se situant à côté de la lame qui elle, pointait le ciel... Prenant inspiration, il récitais quelque chose d'inaudible pendant que je le regardait faire et il reprit de nouveaux:

<< Que les Éternels puissent faire en sorte que vous ne soyez pas des leurs, prouvez moi que vous pourrez les servir comme vous servirez le Sanctum, BATTEZ VOUS VAILLAMMENT! AVEC FORCE, HONNEUR ET COURAGE! >>

Neku était abasourdi: ce crétin ne prenait même pas la peine de se présenter et maintenant voila qu'il le défia; Neku prit alors la parole:

Tu as l'air très fort, peut-tu me dire quelle est ton nom et je ne suis suis pas venus ici pour me battre mais, si tu le désire... Il prit alors son arme et se mit en position de combat.Je suis prêt à me battre contre-toi mais, je voudrais t'informer que si je suis venus ici c'est pour devenir membre du Sanctum car les éternelles me l'ont ordonné...
more_horiz
Il me demandait mon nom, c'était peut être une preuve de sincérité après tout? Mais ne nous fions pas sur un jugement hâtif : nous allons nous combattre, et ainsi je pourrais le connaître à travers les coups et le sang... "Quand tu veux connaître une personne, bas-toi contre lui..." J'ai toujours trouvé que cette phrase avait du sens, et que c'était l'une des plus sensée de toute. Arme en main, je préparais mon coup, sans répondre à sa question, car il ne le saura qu'à la fin, que quand il sera (ou je serais) à terre, je me demandais quel serait son style de combat, malgré son épée qui avait une drôle de façon d'être conçue... Assez mécanique, futuriste ? Je ne sais pas, mais ça fait plutôt rasoir...

<< Pas maintenant! AU COMBAT! >>

Je le chargeais, courant dans sa direction, arme en main, mes sens en éveil, cela deviendrait un autre combat mémorable passé sur ce pont... Arrivé devant lui, nos épées se choquèrent, des étincelles faisaient leur apparition, nous étions concentrés, chaque coup était paré ou esquivé, comme dans une frénésie sans fin, comme si nous étions de même force et de même agilité, comme il était plus petit que moi, il faisait parfois des petits bonds et se baissait plus facilement tandis que moi, je devais faire preuve de flexibilité pour pouvoir esquiver, il m'arrivait de parer carrément avec mon gant.
Cela dura plusieurs minutes comme ça, aucune ouverture semblait se montrer, mais... C'est ce que je pensais, jusqu'à que je vis son pied se poser sur le sol... Son autre jambe encore en l'air, je lui fis une balayette, il chutait, j'y allais avec mon autre pied et lui en donna un coup très violent dans le ventre, histoire de le repousser, il vola quelque mètres plus loin, et se récupéra, il me regardait avec défiance, je lui rendais ce regard, le sourire aux lèvres.

<< Je suis Henri! Et je ne suis qu'un homme dans ce monde créé par les Éternels, montre toi digne de leur intentions! >>

Finalement, je lui dis de suite mon prénom... Cela m'échappa, oups...
more_horiz
<< Pas maintenant! AU COMBAT! >>

Il chargea et je réagi au quart de tour en mettant directement en garde et je passais à l'attaque.Aucun de nous deux, n'arrivait à prendre le dessus sur l'autre; il étais obligé de faire de petit bond ou de se baisser pendant le combat, je l'obligeais parfois à parer avec son gant. Et sans que je comprenne pourquoi, il réussit à m'envoyer valser par terre et il donna un coup de pied dans le ventre de Neku pour l'envoyer quelque mètre plus loin. Neku le regarda l'air de dire: "Tu ne sais pas faire mieux ?".L'homme lui renvoyait son regard en souriant avant de dire:

<< Je suis Henri! Et je ne suis qu'un homme dans ce monde créé par les Éternels, montre toi digne de leur intentions! >>

Les Éternels ? Alors, il en a plusieurs comme Bernkastel. Bon, maintenant fini de jouer, je ne t'ai pas montré tout ce que je sais faire.

Neku invoqua trois slimes ainsi qu'un clone, Neku se jeta sur Henri en lui assénant un coup à la verticale pendant que les slimes et le clone le bombardait de sort "brasier" et comme Neku si attendait, Henri l'envoya valser sans efforts et Neku en profita pour lancer sur lui le sort "glacier sur la jambe d'Henri.

Je n'ais pas de temps à perdre avec toi, dis moi qui sont les Éternels et dis moi tout ce que tu sais sur Bernkastel.
more_horiz
Quel étrange stratégie, il invoqua des... Trucs un peu visqueux et ainsi qu'un clone de lui même, ceux ci me bombardaient de brasier, ce n'étaient pas des brasiers, mais des étincelles! Il se moquait de moi? Il me prit au corps à corps, me donnant un coup vertical, je parais avec mon avant bras et attrapa son poignet, je le fis tourner au dessus de ma tête et le renvoya à son point de départ, le môme était plutôt agile : aussi tôt en l'air il m'envoya un glacier sur la jambe, me paralysant... Enfin, ha me paralysant ouai... Non mais un glacier aussi faible ne peut pas arrêter un Dévoué! Il n'empêche que le surplus de brasier dans la tronche commençait sérieusement à faire mal, et à m'emmerder aussi.

"Je n'ai pas de temps à perdre avec toi", me dit il, "dit moi qui sont ces Éternels et qui est Bernkastel".
Une phrase qui me fit rire intérieurement, la jeunesse, l'impatience... Ils veulent les secrets sans avoir les clefs? Il me défiait du regard, je souriais, il allait encore falloir parler, non parce que si on ne parle pas ils vont se poser des questions.

<< Les Secrets ne sont pas livrés au étrangers, si tu n'as de temps à consacrer à ce combat, alors tu n'es pas digne des Éternels! Ils te testent à travers moi et tu voudrais cracher sur cette épreuve? Tu peux me vaincre, mais tu n'en prouve pas la moindre envie... Ha! >>

J'envoyais avec ma force Serres-De-Corbeaux en direction du clone et des slimes qui n'avaient pas arrêté de m'envoyer des brasiers, après ce combat les brulures seront atroces... La douleur, après le devoir! Mon épée fit une trajectoire circulaire pour les trancher les trois d'un coup, pendant ce temps je dégageais mon pied de la glace, et je courrais vers lui, j'allais utiliser encore cette tactique, cette tactique que je ne connaissais que trop bien, et qui était infiniment utile...
Arrivé devant lui, je ne lui laissais pas de secondes, rien ne lui permettrait de prendre du répit, des rafales de coups de poing, qui ne faisaient que "toucher" son corps, paralysé par le doute et l'incompréhension, la douleur n'existait pas, juste la sensation d'une sorte de massage... Le gamin me repoussa avec son épée, j’atterris que quelques mètres plus loin, il me regardait comme si j'étais fou, ou je ne pouvais pas décrire son regard, mon épée se remit à sa place, dans ma main, je pris mon gantelet de métal. J'allais proférer une belle menace....

<< Quand ce gant touchera le sol, tu perdras, et tu sera vaincu, ton égo mangera la poussière! >>

Je jetais le gant en l'air, voyons si il croit à ce que je dis... Les choix sont les siens.
more_horiz
<< Les Secrets ne sont pas livrés au étrangers, si tu n'as de temps à consacrer à ce combat, alors tu n'es pas digne des Éternels! Ils te testent à travers moi et tu voudrais cracher sur cette épreuve? Tu peux me vaincre, mais tu n'en prouve pas la moindre envie... Ha! >>


Il lança son épée qui fit une trajectoire circulaire pour trancher les Slimes et le clone pendant qu'il dégageait son pied de la glace.Il courut vers Neku pour l'attaquer, lui qui pensait qu'il ne devait pas s'inquiéter de le voir s'avancer sans son épée. Le guerrier donna des rafales de coups de poings alors que le jeune homme se laissait faire par Henri, sans doute paralysé par la surprise de voir cet homme l'attaquer sans armes et finalement il réagit aux attaques du guerrier en le repoussant à l'aide de son épée. Il se rattrapa quelque mètre plus loin, son épée revenait dans sa main et en retirant un de ses gants puis en le lançant , il me mit en garde:

<< Quand ce gant touchera le sol, tu perdras, et tu sera vaincu, ton égo mangera la poussière! >>

L'orgueil, encore une fois et voila que cet homme lui disait que c'était sa plus grande faiblesse.

Mon égo hein ? Alors-toi aussi tu penses que c'est ma faiblesse? Et-tu dis que les Éternels me testent à travers-toi; je vais donc te dire que Bernkastel m'a testé il y quelque temps et c'est pourquoi elle m'a confié une mission et c'est pour accomplir cette mission que je suis venus ici.
more_horiz
Il restait sur place? Mais quel imbécile! Je ne répondais pas à sa phrase, alors que le gant s'élevait toujours haut dans le ciel, je fis un bond en direction du môme, lui envoyant une rafale de coup, parfois je le touchais, parfois il esquivait, le but était de le retenir le plus possible, on se battait au corps à corps, de temps en temps il m'envoyait un brasier, et je le renvoyait avec la technique de la paume... Habile, toujours et encore, ce combat durera-t-il donc une éternité? Non.

Il me repoussa à l'aide de son pied, et m'envoya une sorte de sort... Comme une onde magique, elle me frappa car je ne la vis pas venir - manque de réflexe- et je fis touché, cela ne me fit point mal... Mais je le vis concentrer de l'énergie dans ses mains, des flammes, beaucoup plus grosses qu'avant... J'ai compris quand sa technique me heurta, les flammes se firent beaucoup plus vives, comme si j'étais enduit d'un liquide inflammable, mais heureusement, c'est mon armure du torse qui fonda, mais je pouvais déjà sentir les marques de brûlures sur le corps, je le regardais, et il semblait me narguer... Voila que moi, servant des éternels, avait affaire à quelqu'un de malin... Mais plus pour longtemps.

Le gant retombait à une vitesse non considérable, il le voyait, moi aussi, un sourire se dessina sur mon visage, je tournais les yeux vers le gamin.

<< Tu t'es bien battu, mais tu as perdu. >>

Le gant heurta le sol, le bruit métallique était comme le glas des morts : ce fut le signal, pour ma technique... Technique que j'aime toujours autant, elle me permet de choisir le moment où mon adversaire souffrira... Et c'est maintenant, je fermais les yeux et ne le regardait pas souffrir, je n'en ai pas à me délecter. Mon sourire disparu, je me tenais, debout, sur les deux jambes, des brûlures certes douloureuses, mais on ne souffre pas pendant le combat, sauf si la douleur est trop forte, ce qui n'est pas le cas, mais il est une chose : aussi orgueilleux soit ce gamin, au sein du Sanctum, il pourra progresser...
more_horiz
Le guerrier fit un bond vers Neku en envoyant une rafale de coups vers lui. Neku esquivait et envoyait quelque brasier de temps en temps que Henri renvoyait avec sa paume sans difficulté. Le jeune homme le repoussa avec son pied et il concentra l'énergie magique dans ses mains et envoya un "brasier+" qui atteignit Henri de pleins fouet. Neku et Henri voyait le gant, il tombait et le guerrier prit la parole en souriant:

<< Tu t'es bien battu, mais tu as perdu. >>

Le gant retomba sur le sol avec un bruit métallique et en même temps une douleurs immense envahit l'adolescent. Il n'arrivait même pas à se relever et Henri se retournait, son sourire avait disparu.

"Toi... ce n'est pas... encore finis... je peux... encore... me battre." dit Neku en haletant.

Il se releva lentement, et debout il se tenait à son épée pour se tenir. Il invoqua un squelette qui se précipita sur l'adversaire pendant que l'adolescent préparait un autre "brasier+" et il visa l'ouverture de l'armure d'Henri qui avait fondus à cause de sa précédente attaque. L'adolescent lança son attaque alors que Henri avait réduit en poussières et qu'il se jetai sur lui comme un animal sauvage.
more_horiz
<< Encore debout?! >>

Était-ce par Volonté? Par Devoir? Par Entêtement? J'ai pensé la victoire trop vite, il était debout, vacillant certes... Mais debout, malgré la technique... Était-ce là un signe? J'en connais qui auraient abandonnés. Ces jeunes gamins sont un peu comme des légendes : adolescents parfois, mais doté d'une grande puissance... C'est comme si le Destin préférait les plus jeunes, mais soit, la jeunesse rime avec inexpérience (même si grammaticalement c'est pas vrai)... Dans le genre dans la vie de tout les jours, mais là n'est pas le sujet.

Il était debout, et c'était... Impressionnant, quand la douleur est telle, on peut la sentir, bien sûr j'ai frémi quand ma technique l'a touché, mais je pensais qu'il était sonné pour un bon bout de temps, et non, il tenait bien... C'était pour dire, la détermination... Il invoqua un squelette, on peut différencier la nécromancie de la magie... Là c'était juste une chose magique qui avait une apparence destinée à faire peur, un vrai squelette... On peut sentir l'âme du défunt hurler la vie. Ce squelette me chargea, je le pulvérisais d'un coup d'épaule, l'épée n'aurait servit à rien et je chargeais le gamin, celui ci avait de l'énergie entre les mains, il était trop tard pour moi, il m'envoya un autre brasier plus puissant encore dans l'épaule.

Le feu fut terrible.

Certes une blessure de plus, mais je commençais à souffrir, c'était bon signe... Car tout de même, si je souffre en combat, c'est que mon adversaire possède de la force. Je n'avais pas de rage ni de haine envers lui, mais arrivé en face de lui, je lui donnais un coup de poing sur le visage, le faisant basculer vers la gauche et juste après ça, je lui fis un apprentissage... Je pris mon épée et lui donna un violent coup oblique dans le torse, son vêtement se déchira et je pouvais voir la plaie saigner, le gamin eu le souffle coupé pendant un petit instant et tomba par terre, la douleur s'ensuivait de la fatigue, il fermait les yeux...

Il était bel et bien K.O, quoiqu'un peu présent parmi nous, je chutais genoux à terre, et je soufflais un peu, fatigué à mon tour. Me remettant momentanément de mes blessures, je pris soin de mettre des bandages autour de la blessure, pour éviter qu'il ne perde trop de sang, et je le levais pour le porter par dessus mon épaule (ceci dit un peu comme un sac à patates), je marchais lentement pour le laisser souffler. Je savais qu'il pouvait m'entendre, voir m'écouter avec un peu de chance.

<< Je suis debout et toi tu pisse le sang, tu as donc réussi cet autre test, nous décidons de la plupart des événements de notre vie, sauf certains, et celui là en fait partie, pour prouver notre foi en eux, les Éternels nous met à l'épreuve tout au long de notre vie. Tu es venu, je t'ai vaincu, mais tu n'as pas reculé, preuve de sincérité de ta part. Soit, nous allons entrer dans le Domaine Enchanté, nous allons entrer dans le domaine du Roi Stéphane, qui adhère au Sanctum, il nous autorise à être ici donc il faut être bon envers les citoyens mais aussi tes futurs pairs : les Frères du Sanctum. Quand tu seras rentré je pense que tu expliqueras ta situation au Primarque Angeal, c'est lui qui dirige le Sanctum et il a reçu un Don Des Éternels, traite le avec respect car c'est un maître Sage et réfléchit. Repose toi et inspire toi de la beauté du Royaume. Mais ne reste pas inactif car là est le premier chemin vers l'Hérésie. N'oublie pas : chaque combat est une leçon, chaque cicatrice, un apprentissage. Nous arrivons.

Je me posais devant le pont levis, il y avait les gardes habituels, ceux ci réagirent à ma vue "Ouvrez les portes pour le Frère Henri!", et moi j'avais crié "Préparez du matériel de soin! On a un homme un peu cassé ici!".

Et c'est ainsi que se déroula ce combat, mémorable pour très peu de gens, à partir de cet instant, pour moi, Neku fait partit du Sanctum.
more_horiz
Cette fois, Henri avait l'airs d'avoir eu une blessure plus conséquente que les précédentes; mais il ne c'est pas immobilisé pour autant: une fois arrivé à la hauteur du jeune homme Henri donna un coup de poing à Neku qui bascula vers la gauche.

Le guerrier mit un terme au combat: il lui donna un coup d'épée dans le ventre.

Neku s'évanouit, même si il pouvait encore sentir que Henri le soulevait pour le porter sur son épaule.

<< Je suis debout et toi tu pisse le sang, tu as donc réussi cet autre test, nous décidons de la plupart des événements de notre vie, sauf certains, et celui là en fait partie, pour prouver notre foi en eux, les Éternels nous met à l'épreuve tout au long de notre vie. Tu es venu, je t'ai vaincu, mais tu n'as pas reculé, preuve de sincérité de ta part. Soit, nous allons entrer dans le Domaine Enchanté, nous allons entrer dans le domaine du Roi Stéphane, qui adhère au Sanctum, il nous autorise à être ici donc il faut être bon envers les citoyens mais aussi tes futurs pairs : les Frères du Sanctum. Quand tu seras rentré je pense que tu expliqueras ta situation au Primarque Angeal, c'est lui qui dirige le Sanctum et il a reçu un Don Des Éternels, traite le avec respect car c'est un maître Sage et réfléchit. Repose toi et inspire toi de la beauté du Royaume. Mais ne reste pas inactif car là est le premier chemin vers l'Hérésie. N'oublie pas : chaque combat est une leçon, chaque cicatrice, un apprentissage. Nous arrivons.

L'adolescent ria, tout ceci lui rappelait trop sa rencontre avec Bernkastel :

"Tout ça... ce combat... on dirait qu'elle me teste une deuxième fois... et cette vision... que veut-elle que je fasse... j'espèrent que je pourrais rapidement payer rapidement ma dette...
more_horiz
Bon, commençons par Neku.

Heu... Neku ? Je ne te le cache pas, c'était naze. T'as le niveau d'un caporal au niveau, de l'écriture, de la syntaxe et de ce genre de truc. Déjà Neku... Ton plus gros post fait sept lignes... Et la moitié c'est le résumé du post d'Henri, et dès fois tu résumes en n'ajoutant rien. Je peux comprendre ce qui s'est passé sans lire tes posts, donc bon.

Henri, la longueur de tes posts étaient meilleurs, c'est vrai. Ton écriture est toujours bien et on comprend bien ce qui se passe et ce que tu ressens. En fait Henri, tout est bien sauf que heu... Pourquoi tu faits un rp avec Neku exactement ? Parce qu'à part les dialogues, il n'a rien choisit de faire. Et c'est là que je comprends pourquoi Neku a eu du mal à faire long, il n'a plus rien à faire, tu as tout fait à sa place. Yep, c'est sur, il pouvait encore décrire ce qu'il ressent mais n'oublies pas que Neku n'est pas un pro du rp, et qu'il est plus facile de décrire des actions, sans le vouloir tu lui as mis des batons dans les roues.

Même si de ton coté Neku, je ne sents pas de grands efforts non plus, sans oublier que tu aurais put te plaindre.

Henri handicape Neku et Neku ne fait rien contre ça... Et les deux ne font pas exprès.

Certes, le ressentis des émotions et les dialogues était franchement pas mal, mais la grande majorité du rp c'est du combat... Ah, aussi...

http://kingdom-hearts2.forumactif.com/t1641-systeme-de-combat-fiche-de-personnage

Allez me lire ça... Surtout toi Henri. La Défense de Neku est merdique comparé à celle d'Henri, pourtant il se prends plusieurs coups et continue le combat comme si ca défense était convenable. Vos avez du mal à respectez vos Stats...

Et puis merde quoi ! En rp à plusieurs, les combats ne sont pas de longs échanges de coups et de combo à rallonge. Le rp à plusieurs c'est une action très découpé où chaque à une importance capitale. Ou chaque coup doit être murement réfléchit pour être le plus optimal...

J'exagère un peu, c'est vrai. Mais bon.

Donc voilà, je n'ai pas aimé votre rp, je le trouve fade et sans suspense, à aucun moment je me suis dit que Neku pourrait gagner alors qu'il a ses chances. Le seul bon point reste les dialogues et les émotions. Même si le coté émotionnel n'est exploité que chez Henri. Un p'tit plus pour le lien entre le test de Yuki et celui-ci, Neku.

10 points d'expérience (j'ai enlevé dix points d'expérience) + 100 munnies (j'ai enlever cents munnies) + 3 PS. (Neku gagne 1 Def 1 Magie 1 symbiose, Henri tout en force.)

Je suis sévère, je vous casse. Mais...

...

Voilà quoi, j'ai assez argumenter.

_______________________________
Le test. Sign_Angeal
Fiche de compétence
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum