Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
    Elle… Elle était belle, gracieuse et surtout élancée. C’était de là qu’elle tirait tout son charme, on se retournait quand elle passait dans la rue pour l’admirer ou même parfois pour la suivre. C’était ça son truc et pourtant bon. Elle ne s’habillait pas comme une traînée. C’était genre un décolleté assez plongeant tout en étant assez pudique. Cette femme était un véritable paradoxe. Les hommes ne cessaient de toucher son corps de leurs yeux, car c’était tout ce qu’ils pouvaient faire… Et pourtant elle n’était pas spécialement bien faite. Mais elle avait de la classe. Quand elle parle, on l’écoute. Et quand elle écoute, on profite de son attention.
    En plus de ça, elle sourit constamment, rayonne comme une étoile. En somme, tout le monde l’aimait.

    Lui… Il l’aimait encore plus même s’il ne le montrait pas forcément. Un amour discret mais intense. Et elle aimait ça. Son genre d’homme. Mais il n’avait pas que ça, il faut dire. A côté de ça, si elle avait une présence et un charisme fou. Lui était vraiment beau. Brun, grand, fort. Il était l’argument imparable face à ceux qui voudraient aller au-delà du regard grivois sur sa dame. Et face aux femmes, c’était aussi quelque chose. Son silence et le mystère qu’il représente. Elles adoraient toutes ça.

    Ils étaient à présent dans une ruelle. Non, elle n’était pas sombre mais elle était bien déserte comme le veulent les légendes urbaines. Un jeune couple heureux qui se promènent dans des quartiers sombres…
    Il n’y avait plus personne pour les épier. Peut-être un oiseau noir, trop éloigné pour en déterminer la race, qui les suivait probablement en quête de miettes d’un éventuel déjeuner.


    « Qu’est-ce que t’en penses, Damion ? »

    « C’est une idée. »

    « Et ? »

    « Je ne sais pas, il faut que j’y réfléchisse. »

    Car oui, elle avait remarqué qu’il était moins souvent présent à la maison qu’elle ne le voudrait. Il faisait partie d’une organisation indépendante. Il gagnait assez d’argent pour deux et tout cela lui permettait un certain confort. Mais elle ignorait tout de même l’importance de son homme dans cette organisation. Il ne pouvait pas partir. Il était le rempart le plus fiable pour son maître… Et le plus dangereux pour les autres. Alors qu’il n’avait avec lui qu’un costard cravate, du charme et tout ce qu’il réussit à transformer en machine à tuer. Et s’il ne gagnait pas tant que ça comparé à son travail et à son rang… Il savait que si les desseins de son organisation aboutissaient enfin… Il serait au sommet de tous ces mondes avec son maître.
    Pourtant, lui… Le pouvoir, l’argent… Et même le Consulat, il s’en fichait. Il ne savait pas vraiment pourquoi il était là. Peut-être l’envie d’exercer la chose qu’il faisait le mieux : Assassiner.

    Evidemment, elle ne le savait pas. Mais au moins avec lui, elle était en sécurité.

    Il fit alors un geste brusque tandis qu’ils marchaient encore pour arrêter sa fiancée… Un homme attérit devant eux. Son corps était tout entier recouvert d’une cape et son visage était camouflé par une cagoule. On ne voyait ni ses bras, ni ses jambes… La jeune femme adressa un regard paniqué à Damion…


    « Cours jusqu’à la maison et tu m’y attends ! »

    Elle avait confiance en lui… Elle s’en est allée même si elle craignait pour la vie de son conjoint… C’était un bel amour.

    L’homme en noir brandit ses poings, ouvrant la cape sur son corps. Il portait un pull noir qui laissait ses bras presque nus. Et un pantalon noir large avec de grandes bottes…
    Damion n’eut pas besoin de parler, il se mit en garde.

    L’inconnu frappa un premier coup… Une droite directe sans finesse mais avec beaucoup de force. Rien d’inquiétant pour Damion qui en un geste et sans user de beaucoup de force, frappa le bras pour le dévier. Il n’y aurait rien à craindre de cet homme en noir, qu’importe son identité. Alors sans beaucoup d’effort, il asséna un violent coup de pied et sans s’arrêter, fit un léger bond suivi d’un bond sur lui-même pour porter un deuxième coup de pied avec une surpuissance au niveau du torse de son adversaire.

    Ce dernier fut projeté avec une extrême violence sur le mur adjacent. Ce fut facile. Facile certes mais inquiétant. S’il était attaqué de la sorte avec une si bonne organisation par quelqu’un qui avait su l’approcher sans se faire remarquer… C’est que son identité n’était plus secrète pour certaines personnes. Et pour savoir lesquelles, il lui suffisait de savoir quel était le visage caché derrière cette capuche.
    Il s’approcha… Bien décidé à être impitoyable mais avant qu’il n’arrive aux pieds de l’inconnu, ce dernier se releva difficilement, en poussant un soupire de douleur.

    L’inconnu leva alors le bras vers les cieux tandis qu’une brume épaisse s’échappait de ce dernier pour se contracter violemment sur Damion. Ce dernier ne subissait pas vraiment de dégats, si ce n’est qu’il avait des difficultés à respirer convenablement.
    Non, le véritable problème de tout cela, c’est qu’il n’y voyait plus rien. Tant surpris par le sort, il n’aperçut pas un poing se loger dans sa figure, le sonnant quelques secondes. Trois autres trouvèrent leur but dans ses côtes, coupant complètement son souffle. Un autre moins puissant et moins précis ne toucha que son épaule.
    Et tout s’arreta durant quelques secondes… Il était encore debout mais sur le point de s’effondrer. Rien ne se passait comme à son habitude. Il n’avait jamais perdu.

    ... Jamais.

    Un dernier coup de poing le projeta en arrière, l’assommant pour de bon.
    La vapeur disparut aussi vite qu’elle était arrivée. L’homme en noir s’approcha du corps et enleva doucement sa capuche pour dévoiler ses cheveux roux, presque rouges et ses yeux verts. Il avait juste enlevé son manteau trop voyant et mit une cagoule et une cape sur lui… Cela avait suffi, apparemment.
    Il mit une main sur ses côtes, sentant la douleur des coups de pieds…


    « … Jamais plus. »



_______________________________
La Guerre, les devoirs et les veuves.  01
more_horiz
    Et bien, c'est parfait Genesis.

    Très bon rp. J'ai bien aimé.

    23 Points d'Expériences, 240 Munnies, et 3 PS en Vitesses.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum