Kingdom Hearts RPGConnexion

-21%
Le deal à ne pas rater :
Housse de transport et protection Tomtoc pour console Nintendo Switch
14.99 € 18.99 €
Voir le deal

more_horiz

¤Mardi c'est jour de marchééééééé ♫♪ [PV Id/ LIBRE]¤
Mardi, 6 heure du matin. Alors que le soleil était a peine levé, Rivy était déjà debout, préparé et prête... Armé d'un petit panier en osier... De ses pieds ultra résistant ( ben quoi, elle met pas de chaussure..) de son chapeau le plus jolie assortit a sa petite robe rose, un nœud rose pâle, phénomène rare, nouée à extrémité des cheveux brun de la danseuse. Elle avança d'un pas déterminé et leva le poing en l'air devant la porte de sa chambre

-Marché du Mardi, me voilààààà !!!
Et oui, aujourd'hui, Rivy aller marcher et marcher et encore marcher a travers aller, et stand pour.. Trouve des choses intéressante, un peu de nourriture et des trucs qui servirons surement jamais a quoi que se soit. Mais n'est-ce pas là le but d'un marché dans une ville? La jeune fille sortit du bâtiment sautillant comme a son habitude, pieds nues tapent doucement contre le sol, car oui elle sautille mais c'est pas un poids lourd non plus, puis sa légerté de danseuse fait beaucoup aussi...

Une fois arrivé dans la ville, au coeur de la ville, a la place du marché je cite, Rivy avait comme qui dirait des étoiles dans les yeux, balayant tous les stands, la foule qui se bousculait pour avancer, des vendeur à la crier... C'était parfait. La danseuse avait bien fait de prendre une pause, non pas parce qu'elle était malade ou quoi que se soit, enfin, si sa ne va pas fort en se moment, et puis, elle méritait bien une petite pause de quelques jours pour soufflait et pour profiter de la ville, et d'ailleurs, c'est ce qu'elle comptait faire en allant à un endroit fréquenter, puis, quoi de mieux que de passer plusieurs heures au marché?

Elle respira un bon coup et s'aventura dans la foule en délire... Non enfaite il y avait surtout des personnes entre 30- 40 ans et des personnes âgées, mais chut !! Alors la danseuse avança tranquillement, marchant (pour une fois) en prenant le temps de regarder, d'observer ce qu'il y avait sur les stands, les personnes l'entourant... Dont certains se retourner sur le passage de la danseuse, vêtue rappelons-le d'un petite robe rose, et qui est pieds nues. Après quelques minutes de marche la femme s'arrêta devant un stand

-Alors ma jolie, ici j'ai tous ce qu'il faut pour te rendre attirante.. Du maquillages, des accessoires, des bijoux...
Pour rendre attirante?... Et en quoi ça consister? A quoi sa pourrait lui servir? En avait-elle vraiment besoin?... en tout cas la danseuse en savait rien, intrigué par toute ses choses elle regarda le vendeur, un homme enrobé de petite taille avec des cheveux gris et des petit yeux perçant bleu qui fixait la jeune fille d'un air qui lui était totalement étranger... Elle regarda les articles sur l'étalage, barrette a cheveux, collier, bague, boucles d'oreilles, bracelet, flots a cheveux, différent maquillage.... Mais tout ça, enfin certain de ces trucs, elle les avait déjà dans sa chambre, puis pourquoi débourser le peu de munies qu'elle avait pour des choses qu'elle possédait déjà, dans une version différente? La danseuse hésita puis, elle fini par se lancer...

-C'est quoi.. Ce rendre attirante? En ai-je besoin? Est-ce important?

L'homme la regarda avec des yeux étonner... Tout le monde savait cela? Et elle non... il ne faut pas oublier qu'elle avait vécu longtemps toute seule, et même quand elle était avec son "père" elle était sortit très peu de la maison, et "se rendre attirante", ça il ne lui avait pas appris.
more_horiz
Id parcourait le marché, serrant ses poings avec une rage a demi contenue. Tout ces gens a l'air heureux, un sourire idiot sur le visage, complètement inconscient du fait qu'un être ténébreux parcourait leur cité, qu'ils pourraient mourir en un instant ...

*Un exercice de contrôle de soi ... foutaises*


On l'avait envoyé ici sous prétexte de mieux maîtriser ses pouvoirs, et surtout de mieux se maîtriser lui même, en effet, la coalition avait parfois besoin d'user de subtilité et il était dans leur intérêt que Id, qui n'était pas encore un membre connu de leur ordre, de pouvoir rassembler des informations discrètement ou accomplir des tâches discrètement, il n'était pas le candidat idéal mais après tout son anonymat lui conférait un léger avantage. Lui par contre ne voulait pas reconnaitre l'utilité de telles mesures mais il se pliait pour l'instant aux exigences de la coalition, il devait faire ses preuves même si ils n'avaient pas réellement de hiérarchie a proprement parler il voulait s'intégrer.


Mais ce qui l'avait réellement convaincu de faire le déplacement (frais d'aller et de retour gracieusement offerts fort heureusement) C'était la seconde partie de son "entrainement", essayez de corrompre un cœur aux ténèbres par la seule force de sa persuasion, Id doutait de réussir mais voir toute cette joie dégoulinant autour de lui lui fichait la nausée. Si il pouvait ternir ne serait ce qu'une étincelle de ce flot lumineux insupportable il se sentirait satisfait, bien entendu, user de sa force ou de ses pouvoirs lui était tout bonnement interdit, par consigne principalement mais par bon sens aussi, en effet, qui sait combien de défenseurs de la lumière risquait de lui tomber sur le râble si il bougeait un doigt de manière menaçante, il devait se tenir a carreau cette fois ci, et il détestait ça.

Enveloppé dans une cape marron de voyage, déchirée et poussiéreuse, il marchait d'un pas lourd.

*Le marché, c'est un concept intéressant pour rassembler de nombreuses personnes au même endroit*


Il saisit une pomme magnifique et la fit tourner entre ses doigts, il ressentit une drôle d'impression au fond de son estomac.
Le commerçant le regarda d'un air méfiant et lui désigna du doigt le prix du fruit. Id laissa retomber la pomme dans le panier du maraicher et s'éloigna en maugréant, il n'avait pas un munnie sur lui de toute façon, il ne possédait que son billet de retour pour la cité du crépuscule.

Il reprit sa marche mais cette fois ci un léger grognement au niveau de son ventre l'accompagnait a mesure qu'il détaillait le comportement des gens autour de lui.


"-C'est quoi.. Se rendre attirante? En ai-je besoin? Est-ce important?"

Cette phrase attira son attention, il ne s'attendait pas a ce qu'une personne soit aussi ignorante des us et coutumes que lui, comme la réponse (ainsi que l'auteur de la question) l'intéressait, il décida de s'approcher et détailla la scène : une jeune femme d'une grande beauté selon les critères humains se tenait en face d'un homme dont les intentions semblaient tout sauf lumineuse, elle même par contre respirait l'innocence a un point tel que Id se demanda comment une telle personne pouvait survivre en des temps si troubles.Il ne connaissait pas grand chose de la géopolitique des mondes mais un rapide briefing lui avait appris l'essentiel.

A son approche le commerçant marqua un temps d'arrêt et réprima un réflexe de recul, mais secoua la tête comme pour chasser un mauvais rêve.


"-Et bien mademoiselle. Reprit il sur sa lancée. Bien sur que c'est important, je ne dis pas que vous avez besoin de vous couvrir de bijoux de la tête aux pieds, ce serait un crime, jolie comme vous êtes... mais être attirante, pour plaire a l'homme de vos rêves et faire qu'il n'ait d'yeux que pour vous, c'est ce que beaucoup de jeunes femmes recherchent.
Il s'interrompit a peine le temps de reprendre son souffle. Si vous n'êtes pas fille a vous marier, en tout cas pas tout de suite, sachez que certaines décident de porter ce genre d'objets d'apparat afin d'affirmer et de montrer leur personnalité a ceux qui les observent. Se rendant compte qu'il avait probablement perdu son auditoire en route il enchaina sans se démonter. Enfin, tout ça pour dire que oui, mademoiselle, vous en avez besoin ! C'est juste que vous ne le savez pas encore !!"

Il fixa ensuite la jeune fille avec un grand sourire, certain d'avoir fait mouche et persuadé d'être tombé sur une simplette.

more_horiz
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com


Rivy regardait le vendeur avec instance, attendant une réponse clair et concrète... Elle pencha la tête sur le coter droit quand celui-ci eut un mouvement de recul... Puis il sembla chasser des idées noirs, peut-être... Un souffle discret se fit sentir la danseuse se retourna alors qu'un homme vêtue d'une cape brun répondit a la question demandé...

"-Et bien mademoiselle. Bien sur que c'est important, je ne dis pas que vous avez besoin de vous couvrir de bijoux de la tête aux pieds, ce serait un crime, jolie comme vous êtes... mais être attirante, pour plaire a l'homme de vos rêves et faire qu'il n'ait d'yeux que pour vous, c'est ce que beaucoup de jeunes femmes recherchent."
L'homme de ces rêves?... Encore une sorte d'histoire qu'on racontait au enfant? Comme les princesse et leurs prince charmant?... C'est histoire enfantine regorgeant de bonheur a faire vomir le plus fidèle enfant des ténèbres... Rivy regardait l'inconnu... Puis de toute façon, elle n'avait pas d'homme de ces rêves, elle ne savait même pas ce que cela pouvoir signifier. Inculte? Simple d'esprit? Appelez la comme vous voulez, et vivez comme elle, loin du monde, comme elle l'as toujours fait, ensuite revenez a une civilisation normal, on verra si vous la voyez toujours du même oeil... Elle baissa la tête un instant, regardant les accessoires sur le stand...

"-Si vous n'êtes pas fille a vous marier, en tout cas pas tout de suite, sachez que certaines décident de porter ce genre d'objets d'apparat afin d'affirmer et de montrer leur personnalité a ceux qui les observent. Enfin, tout ça pour dire que oui, mademoiselle, vous en avez besoin ! C'est juste que vous ne le savez pas encore !!"
Elle en avait donc besoin, mais elle ne le savait pas?... Étrange, les humains étaient vraiment des créatures plus qu'étrange avec des raisonnement plus que bizarre. Enfin bon, elle regarda l'homme a la cape.

-Moi, je n'en vois aucun intérêt... Se faire "belle" pour un homme, ça sert a rien... Moi, je m'en fiche, je veux pas e tous ses artifices, il est vrai que j'en ai déjà chez moi et alors?... Moi, je ne vis pas dans le même monde que tout ces gens. Dit -elle en pointant du doigts passant et passante. Je ne dit pas que je viens d'un monde que l'on peut rejoindre avec un vaisseau, non... Je suis différente d'eux, de vous. Dit -elle en appuyant son index sur la poitrine de l'inconnu.
Puis, elle croisa ses bras sous sa poitrine, serrant son panier contre le tissu rose de sa robe. Puis elle agita la tête en signe de dénégation.

-Moi, je demande personne de m'aimer. On m'aime comme je suis ou pas, et puis de toute façon, j'ai autre chose a faire, que de chercher un homme.. Et puis a quoi ça me servirait hein? J'ai vécu quatre-vingt ans sans en ressentir le besoin, donc c'est pas aujourd'hui que ça commencera. Puis de toute façon j'ai pas beaucoup de doupes, et je vais pas les dépensé dans ce genre de choses, et j'ai un travail si ont peu dire, je vais pas m'encombrer d'une homme, puis de toute façon, je ne peut aimer, c'est comme ça, j'ai était créer comme ça.

Elle regarda le marchand qui semblait... Déstabilisé par ce qu'avait dit la danseuse, elle haussa les épaule et regarda l'inconnu.

-Vous croyez vraiment que toute ces femmes font ça... Se rende "attirante" pour plaire a un homme? Et puis moi, tout ce que je veux, tout ce que "j'aime" si j'ose dire c'est voir les gens heureux, avec le sourire sur les lèvres quand je danse pour eux. Un homme.. Pour moi, ce n'est que superflue, surtout quand on n'as pas de coeur pour éprouver de l'amour.
Rivy se retourna vers le vendeur, puis saisit un collier, une fine chaine d'or avec un pendentif en forme de chausson de danse, elle tendis quelques munies au maître du stand puis l'accrocha a son coup.

-Moi, je me fait plaisir c'est tout.
Rivy s'apprêta a partir, quand un petit grognement se fit entendre elle se retourna et pose son index sur le ventre de l'inconnu.

-Je vous invite a manger un truc, vous m'intriguez.
Puis elle partit commençant a marcher pieds nues au milieu de la foule. De toute façon, je doute que l'homme aller refuser son invitation, il avait surement faim et c'est Rivy qui allait payer, pour une fois. Elle s'aventure entre plusieurs passant avant d'arriver a un stand de nourriture, elle posa son doigt sur ses lèvres quand on lui demanda ce qu'elle voulait. Elle réfléchit, c'était une gourmande qui avait des goûts assez difficile.

-Alors je voudrais ça. Dit-elle en pointant ce qui semblait être un sandwich au fromage, puis elle se retourna vers l'homme. Vas-y choisit un truc, c'est moi qui paye.

Elle pris sa commande, et s'assit sur un banc non loin du stand après avoir payé, et commença à manger.

more_horiz
Id resta interloqué, la jeune femme sembla ignorer le vendeur et le traita comme si les mots étaient sortis de sa propre bouche.

Elle le harangua de paroles passionnées et mentionna le fait qu'elle avait été crée, qu'elle ne possédait pas de cœur ! Id se maudit intérieurement de sa méconnaissance des choses, il l'avait prise pour une humaine classique, mais apparemment elle ne pouvait être corrompue si elle n'avait pas de cœur ... elle ajouta qu'elle avait quatre vingt ans ! Quatre vingt, cette fille était huit fois plus âgé que lui et semblait encore si innocente, il en perdait son latin, elle devenait d'un seul coup un sujet de curiosité beaucoup plus touffu qu'il n'avait jugé au premier abord...


*Ne pas juger un livre sur sa couverture ... je saurais m'en souvenir.*


Elle évoqua aussi la danse, qui semblait être son domaine de maîtrise, effectivement, elle se déplaçait avec une grâce naturelle qui témoignait d'un entrainement et d'une maestria qui ne pouvait être acquises en peu de temps, elle avait du peaufiner cet art durant ses longues décennies d'existence. Id acquit un nouveau respect pour elle, en effet, la danse était proche des arts martiaux d'une certaine manière, c'était un ensemble de mouvements chorégraphiés ou non, l'un dans un but agressif ou défensif et l'autre dans le but de distraire.


*décidément cette fille est pleine de surprises... mais en quoi peut elle m'être utile maintenant ? Je ferais mieux de partir avant de me faire remarquer.*

Mais il fut trahi par son estomac qui grogna de plus belle, Rivy lui planta alors son doigt dans le ventre et l'invita a déjeuner. Doublement surpris, a la fois par son geste qu'il n'avait pas pu anticiper et par sa proposition il la suivit presque docilement, toujours sans dire un mot.

Elle se choisit un en-cas a l'air appétissant et quand ce fut a son tour de choisir il ne sut pas vraiment ou donner de la tête, il pointa son doigt timidement vers le même article que la jeune femme pour se donner une contenance.

"-Je veux ça." annonça-t-il d'une voix monocorde.

Il vint la rejoindre, s'asseyant a l'extrême opposé du banc sur lequel elle avait jeté son dévolu et commença a se sustenter en regardant ses pieds.

*Le problème c'est que je ne sais pas quoi dire .... je dois avoir l'air idiot et pas du tout naturel... pense comme un humain, pense comme un humain*

Il se sentait extrêmement mal a l'aise mais réussi a articuler d'une voix éraillée

"-Alors, comme ça vous dansez.... c'est .... intéressant... moi je sais faire ... euh ... des choses aussi ... enfin vous voyez quoi ... dans le même genre avec des chorégraphies ... euh mais je ne suis pas danseur ... enfin je veux dire ... "

Il s'interrompit et devint presque aussi rouge que sa chevelure.

*Ce n'est pas du tout comme ça que ça se passait dans ma tête pourtant ...*


Il repensa a la manière dont elle avait parlé de son art et petit a petit il se détendit et essaya tout simplement d'exprimer ce qu'il ressentait, les mots franchissait ses lèvres presque d'eux même tandis qu'il regardait dans le vague.


"-En fait je m'exprimes dans le combat, les arts martiaux, la technique fluide et souple, être maître de chacun des mouvements et des sensations de mon propre corps, qu'il devienne une extension de ma volonté, chacun de mes coups d'une précision mathématique mais inspiré par l'esprit d'un art ancestral bien plus lyrique, ma volonté se fait chair pour atteindre mon objectif et mon adversaire, je sais ou et quand agir ... non c'est plus qu'un savoir, je le sens, au fond de moi, dans mes tripes, c'est comme une sensation de fourmillement qui me parcoure et qui explose dans une furie de mouvements. C'est un moment privilégié ou je ressens mon existence et ma place dans l'univers, je ressens que je suis vivant, je ressens l'harmonie de mes capacités et de mon esprit."

Il s'arrêta soudainement et se rendit compte qu'il avait monopolisé la parole, il mangea son sandwich sans rien ajouter, surpris de s'être ouvert si facilement a une inconnue... il n'osait pas regarder dans sa direction, de peur de l'avoir effrayée.


more_horiz
Image hébergée par servimg.com
Image hébergée par servimg.com


Rivy manger son sandwich regardant droit devant elle et écoutant l'inconnu... Tient d'ailleurs faudrait qu'elle lui demande son prénom peut-être. Enfin, il parlait bégayant un peu.. Il lui arrivait quoi d'un coup? Il était gêné, ou timide.. Bizarre alors que quelques minutes auparavant il parlait normalement.. Enfin bon, Rivy avait toujours eu du mal a comprendre, la gêne, la timidité... Elle savait pas trop ce que c'était.

Les yeux de la danseuse se dirigèrent vers le garçon devenu rouge.. Elle se retient de mettre son doigt sur sa joue pour lui faire la remarque, doucement il repris une couleur normal. Elle continuait de le fixer, mangeant tranquillement, il lui dit que lui pratiquer les art martiaux, Rivy en avait déjà entendu parlé, mais sans plus... Enfin, il continuait son explication quand il s'arrêta soudainement. A ce moment Rivy ne savait pas trop quoi faire, il attendait une réponse de sa part?... Elle fini par pointer son sandwich vers le jeune homme, tout en parlant, le bouche plus ou moins plein

-Moui, y'en ai entendu parlé... Enfin y'en partique pas, mais cha m'as l'air intérechant

Elle avala le contenue qui était dans sa bouche, le sandwich pointant toujours le garçon.

-La maitrise de mouvent et tous ça, c'est aussi dans la danse, enfin, chaque fait est geste son précis et parfaitement chorégraphier, c'est pas du tac-au-tac, faut dire, la danse est art qui se prépare, on ne danse pas comme ça, chacune des danses est travaillé avant d'être exécuté. Enfin, l'art martial c'est différent comme même... C'est plusieurs pas appris par coeur, si je peut dire, et les mettent les uns après les autres lors d'un combat, permet de faire la chorégraphie... Enfin, je vois ça comme ça, vous n'avez pas besoin de répéter la chorégraphie avant de l'exécuter, enfin, je crois...
Rivy s'arrêta, elle s'y connaissait beaucoup plus en danse qu'en autre chose, même en cuisine elle n'en savait pas autant... Non, mais elle sais cuisiner, c'est juste qu'elle danse mieux... Enfin bon, elle sourit a l'inconnu

-Au fait, moi, je m'appelle Rivy Pikina.

Dit-elle mordant encore dans son sandwich presque fini, d'ailleurs elle le regarda...

-C'est bon cette connerie comme même... Faudra que je pense a venir en acheter plus souvent, ça me changera des plats que je mange habituellement. Enfin, bon, comme t'appelle-tu? Parce que c'est bien beau de discuter, mais je connais même pas ton prénom c'est bête... J'ai l'impression de parler a un inconnu. Non pas que je te connais, mais... Ca fait plus.. moins, enfin je me tait.

Elle s'arrêta simplement de parler, mangeant le reste de son casse-croute, il fallait pas chercher a comprendre quoi que se soit, et la personne qui comprendra cette danseuse n'est surement pas encore née. Elle fixait l'inconnu... Sans rien dire, attendant une réponse... Puis son regard commença a partir un peu a coter, puis elle fini par fixait quelques choses non loin d'eux, qui se situait a quelques mètres derrière le garçon. Les yeux de Rivy se mirent a brillait comme des étoiles, elle joints ses point près de son visage comme une enfant a qui ont offre le cadeau qu'elle attendait...

-Wouah, Un MOG !!!!

C'était comme si elle en voyait un pour la première fois. Peut-être était-ce la première fois d'ailleurs, puis en quelques seconde, son visage redevient neutre puis ses yeux recommençait a fixait le garçon, attendant une réponse de ça part.



[HRP: Désolé pour se post médiocre, mais dans l'état actuel des évènement, je peut pas faire mieux... ]
more_horiz
Id écouta la jeune femme exposer ses opinions sur son art attentivement, mais une question a laquelle il ne s'attendait pas fit surface.

"-C'est bon cette connerie quand même... Faudra que je pense a venir en acheter plus souvent, ça me changera des plats que je mange habituellement. Enfin, bon, comme t'appelle-tu? Parce que c'est bien beau de discuter, mais je connais même pas ton prénom c'est bête... J'ai l'impression de parler a un inconnu. Non pas que je te connais, mais... Ça fait plus.. moins, enfin je me tait."

Il se demanda si il devait tout simplement mentir sur son identité ou refuser de répondre... mais après tout, il était encore un inconnu pour la plupart des factions en présence, il ne prenait pas de gros risques a révéler une information si peu importante... et d'un autre côté il allait bientôt se faire connaître sur le champ de bataille ! Son nom serait connu, reconnu et craint.

"-Je suis Id" répondit il simplement

Il fit une longue pause et crut bon de rajouter : "-Rivy, je m'en rappellerais."

La jeune femme changea radicalement de registre pendant un instant, elle sembla même éprouver une émotion ce qui surprit le sans-cœur.

"-Wouah, Un MOG !!!! "

La créature qui avait attiré son attention était plutôt commune, une bestiole qu'on disait ingénieuse et courageuse, Id se souvint que la Shin-ra en employait beaucoup pour le côté "mignon" qui pouvait attirer la clientèle, le sans-cœur trouvait plutôt ça écœurant d'ailleurs.

Se rappelant brièvement de sa mission il tenta de glaner des informations sur ce monde.

"-Vous semblez hors du commun par rapport a tout ces gens qui vivent leur vie indifféremment, que savez vous des ténèbres ou de ce genre de choses ?"

Voila. C'était peu subtil mais Id n'était pas connu pour sa patience, au moins il risquait d'en apprendre beaucoup en peu de temps ! Il guetta la réaction de la jeune femme.



more_horiz
Image hébergée par servimg.com


Quand Rivy fini son sandwich, elle se mis a se balancer doucement sur la banc, regardant les passant... C'est personne si étrange avec leurs sentiments bizarre. Il lui dit s'appeler Id.. Elle s'en souviendra, elle n'as pas toute jeune, elle oublie souvent des choses, mais les prénoms jamais.. Ou presque.. Elle sourit..

Un peu plus tard toujours en train de se "balancer" sur le banc comme une enfant impatiente..

"-Vous semblez hors du commun par rapport a tout ces gens qui vivent leur vie indifféremment, que savez vous des ténèbres ou de ce genre de choses ?"

Le sourire de Rivy s'étira encore.. Hors du commun, c'était un bon mot.. Les ténèbres?... Des choses du genre.. De quoi parlait-il?.. Les ténèbres, elle pense savoir ce qu'elle doit savoir, puis il faut dire, pour le peu que cela l'intéresse... Elle trouva un peu louche cette question, elle arrêta le balancement de son corps puis posa les mains sur le banc, comme pour se tenir. Elle regarda son vis-à-vis une moue sur le visage... Elle réfléchissait... Les ténèbres... Elle n'en savait pas tellement en y réfléchissant bien.. Mais elle s'en ficher un peu... Elle soupira longuement puis regarda son interlocuteur sérieusement.

-Les ténèbres, d'après la définition dans un dictionnaire c'est un nom féminin et ça a le sens de l'Obscurité épaisse, profonde. Mais je sais que les hommes enfin certains homme la convoite.. J'en vois pas l'intérêt d'ailleurs... Les ténèbres c'est noir et dans le noir on n'y vois rien.. Sans lumière...

Rivy haussa les épaules, après tout, ce n'était pas son problème, que des hommes se déchire, s'en-tue pour quelques chose d'immatériel, cela lui faisait de belles jambes tient... Et même si ils font ça pour le pouvoir... Il retomberons bien de leurs chaises là-haut... Ils prendrons le grosse tête, voudrons plus, et finirons par avoir consacré leurs misérable vie a faire des choses insensé pour un truc qui ne leurs est pas destiner... Mais bon près tout c'était son point de vue, et le pouvoir quel qu'il soit se méritait... Que se soit une couronne, ou un pouvoir instable comme celui des ténèbres. Elle se remis a se balancer, puis s'arrêta de nouveau.. Observa Id, puis recommença de nouveau a se balancer.

-Tu convoite les ténèbres?... Parce que si c'est le cas, il vaut mieux laisser tomber, parce que c'est bien beau de vouloir le pouvoir, la puissance, mais a mon humble avis, ce pouvoir, il faut le mériter, et pas le "chasser"...

Puis elle haussa une nouvelle fois les épaules.
more_horiz
Id secoua la tête.

*Et bien, cette fille manque cruellement d'ambition... que sait elle du pouvoir, elle dit qu'il faut le mériter mais ... elle ne sait rien de ce qui se trouve derrière le voile de sa petite vie..."

Il inspira.

"-Je ne prétends pas être quoi que ce soit ou rechercher ce qui n'est pas a ma portée... mais quand je vois un endroit si ... paisible, je vois tout ces gens sans soucis, inconscients des drames qui se jouent dans leur univers, qui protège cet endroit ? Ces personnes ne peuvent se défendre par leur propre force c'est évident, et ce monde aurait chuté depuis bien longtemps si personne n'en était le garant, il doit bien y avoir des soldats, des héros, des personnes ici avec une certaine force. J'aimerais simplement savoir qui ils sont, si vous les connaissez ou en avez entendu parler je vous serais gré de me dire ce que vous savez sur eux, ce sont des personnes surement remarquables et je penses qu'il serait intéressant pour moi d'en savoir plus."


Id n'avait pas beaucoup d'espoir quand aux connaissances de Rivy, elle lui semblait une personne peu consciente de son extérieur, il commençait a douter qu'elle eut jamais le besoin de savoir qui défendait ce royaume... mais avec une vie aussi molle il était certain que même les meilleurs guerriers du Jardin Radieux devaient avoir perdu leur âpreté au combat... ce serait un monde facile a soumettre si la jeune fille lui confirmait ses soupçons.


Il fit craquer ses doigts, l'inaction commençait sérieusement a le peser et sa patience atteignait ses limites, sa mission revenait le tarauder, si il mettait trop de temps a accomplir une tâche aussi basique Ariez ne le prendrait pas au sérieux et le jugerait inapte a être déployé au combat, peu fiable en somme. Et ça il ne pouvait se le permettre, tout en écoutant les réponses de la jeune fille son regard errait vers le lointain, cherchant un endroit discret pour accomplir son futur forfait, bien qu' il ne considéra pas la vie de ceux dont il allait prendre le cœur comme importante il était important pour lui que ce soit bien fait, il devait encore soigner un peu son image avant d'avoir la prétention de se faire connaître et de faire trembler jusqu'aux étoiles.

*Quelle autre manière moi qui n'ai plus de cœur que de prouver ma propre existence ? A part le combat, la victoire et les ténèbres, rien n'attend plus les être tels que moi que ces dernières jouissances. Petite Rivy, tu ne peux le comprendre, peut être un jour ... mais ce sera une autre histoire...*


more_horiz
Image hébergée par servimg.com

Rivy se balancer encore sur son banc, tranquillement comme une éternelle enfant.. Bien qu'elle avait passé ce cap depuis pas mal d'années... Il voulait savoir plus sur ce monde... Hum.. Ce n'était pas un simple touriste, elle en était sur un touriste n'aurait pas demandé ce genre de choses... Rivy pensa à une chose... Elle aurait bien voulu lui mettre son pied dans la troche et lui demander s'il ne croyait pas qu'elle était un peu... Naïve ?... Ou peut-être simple d'esprit... Enfin, ça rejoint la même idée.

Rivy arrêta de se balancer et ce mis à le regarder avec son regard perçant... Son regard dénué de sentiment. Elle le fixait intensément. Puis elle finit par soupirer...

-Vous n'êtes pas un simple touriste. Généralement, le jour du marché, il y en a beaucoup qui viennent découvrir l'endroit... Mais vous vous n'êtes pas là pour ça hein ?... Enfin, vous me direz... Cela m'est légèrement égal... Mais.. Sachez que cet endroit, même s'il n'y parait pas est très bien protégé. Les personnes qui sont à la tête de ce monde ont, en plus de leurs classes naturels un don particulier a chacun... Ils ont un domaine artistique de prédilection. Ce que je sais d'eux.. Bien sûr tous les habitants de ce monde savent, mais ne disent que le strict minimum... Ils sont forts, très fort.. Il n'hésite pas à piétiner leurs ennemies, ou les personnes qui nuisent au calme de ces lieux... Je dis piétiner, pour ne pas dire anéantir. Ils sont terrifiant et jouis d'une forte notoriété, c'est pour cela qu'il y a très peu de "méchant" si je puis dire ici...

Rivy fini par hausser les épaules.. Tandis que son interlocuteur faisait craquer ses doigts.. Hum.. Il était en manque de quelque chose ? Où essayait-il d'être intimidant à la façon de ces créatures bizarres qu'était les hommes ? Enfin, quoi qu'il en soit Rivy le regardait encore fixement. Allait-il encore lui poser des questions sur le consulat ? Sur ce monde ?.. S'il le faisait, le pied de la demoiselle aller finir par atterrir dans son petit minois, mais cela, bien sûr que s'il devient trop "louche", trop curieux.
more_horiz
[Hrp : Désolé pour l'absence j'ai été bien malade et regarder un écran me tuait les yeux.]

Id sourit a la réponse de la jeune femme.

"-Très bien, je suis très impressionné, j'aime beaucoup cet endroit."

Il avait l'information dont il avait besoin, et l'appétit commençait a le tenailler ... pas le même genre de faim qu'il avait sustenté avec son sandwich... une faim plus sombre et plus terrible...


Il se leva du banc et fit un geste de salut en direction de la jeune femme.

"-Je vous remercie de m'avoir accueilli mais j'ai encore beaucoup d'endroits a visiter, je ne veux pas vous imposer ma présence plus longtemps. Merci pour la nourriture ...et pour la discussion. Si jamais le destin veut que nous nous recroisions... je ne vous oublierais pas." Ajouta-t-il avec un sourire.


Oh non... je n'oublierais pas ce monde... dame Ariez sera satisfaite... a coup sûr, maintenant.... il est temps que je m'occupe de la tâche la plus simple de cette mission.

Alors qu'il tournait les talons en vérifiant consciencieusement qu'il n'était pas suivi, il s'éloigna dans un ruelle, tremblant de tout ses membres comme une feuille.


Il s'adossa a un mur et mordit violemment dans son gant gauche, jusqu'à ce que le sang perle et tombe goutte a goutte sur le pavé.
Cette jeune femme... Rivy.... elle avait réussi a réveiller en lui un désir puissant de destruction, le sang qui lui emplit la bouche d'un goût ferreux mais ne put endiguer que difficilement ses pulsions malgré la douleur.


Id se dirigea alors vers des quartiers moins fréquentés, par chance, les rues de cette cité étaient assez étroites et lui permirent de se repérer facilement.

Il repéra alors un système au dessus de la cité, semblable a un aqueduc et décida de s'y rendre, il avait déjà une petite idée en tête, il demanda innocemment son chemin et finit par découvrir un accès qui permettait d'emprunter ces canaux, il y fureta pendant presque une heure avant d'entendre un couple de voix. En s'approchant il vit deux techniciens en train de travailler sur un étrange système de pompe a eau ou quelque chose du même ordre.

Id se concentrait pour mémoriser le chemin qu'il avait emprunté mais l'un des deux hommes le héla.


"-Hey vous la bas ! Ceci est une zone interdite d'accès au public... vous feriez mieux de dégager avant que j'appelle la garde."


Id sourit, et se coula extrêmement lentement dans leur direction.

"-Allez y... appelez les de toutes vos forces si vous le pouvez ... aujourd'hui vos cœurs sont miens. Sauf si tu as la force de m'en empêcher ... es tu fort ? "

Il s'arrêta a mi chemin des deux hommes et ceux ci, en croisant son regard, surent immédiatement que leur dernière heure était arrivée, poussés par le désespoir le premier homme tenta de hurler comme promis mais Id avait déjà lancé son poing en avant. En un instant une aura rougeâtre alla frapper l'homme a la gorge tandis que le second technicien le chargeait avec un outil comme arme improvisée.

S'étouffant a moitié dans de la bile et du sang Id se consacra tout entier a son agresseur, il croisa les bras dans une attitude de défi et la clé a molette s'écrasa sur son visage, sans lui causer la moindre égratignure. Il laissa échapper un grognement mécontent.


"-C'est tout ce que tu peux faire ?"

Avec une force surhumaine il saisit l'homme au col et le souleva dans les airs comme un fétu de paille, puis, il lui arracha le bras avec force craquements et déchirements de chair. Le sang coulait a flot et l'infortuné commençait a perdre connaissance, Id lui vola alors son cœur afin d'en faire un de ses semblables, il laissa ensuite le corps être dévoré par les ténèbres tout en se rapprochant du dernier être vivant de cette pièce qui commençait a reprendre ses esprits. Cette fois le visage d'Id ne portait aucun vestige de sourire.

"-Ni toi, ni ton ami n'êtes capables de me procurer ce que je veux ... en temps normal je t'aurais laissé partir tellement tu m'es insignifiant .... mais j'ai des ordres vois tu ? Et mon patron est beaucoup moins sympa que le tien, si j'échoue il ne me fera pas de retenue sur salaire."

"-Pitié...j'ai une femme et des enfants...."

"-Alors tu aurais du être plus fort... pour les protéger... vous serez bientôt tous unis dans les ténèbres."

A ces mots il prit le cœur du malheureux a son tour et le laissa choir a terre avec la même indifférence, d'un mouvement de cape il se retourna et prit le chemin du retour.

"-Patience jardin radieux.... patience ... je reviendrais ... et cette fois nul n'ignoreras mon nom."


more_horiz
Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

Id remercia Rivy de l'avoir accueilli, bien que ce n'était pas vraiment le cas, elle lui avait juste offert la bouffe, enfin bon, il la remercia aussi pour justement la nourriture et la discutions, bien qu'elle avait été.. enfin vous me comprenez. Il lui dit également que si le destin le veut, ils se reverront.. Et qu'il ne l'oubliera pas.. Personne ne peut oublier Rivy Pikina. Il salua la danseuse, puis parti, Rivy fit de même, descendant avec un petit saut du banc, puis elle partit en direction opposer de l'homme, sautillant comme à son habitude.. Elle parcourra encore pendant quelques minutes le marché.. Sans rien acheté, elle sautillait vers les rempart de la ville.. De là-bas on avait une belle vue d'ensemble, idéal pour glander un peu pendant la pause...

Les remparts c'était super génial, tu peut marcher dessus comme tu veux, faut seulement faire attention de ne pas tomber.. Et que personne ne soit dans le coin pour te demander de descendre... Oui, je dis ça parce que Rivy était sur le mur, les bras écartés et elle marchait un peu comme une équilibriste, bien que le mur était assez large... Puis d'où elle était elle avait une vue surtout.. Absolument tout.. D'ailleurs quelque chose attira son oeil... L'homme de tantôt... Hum.. il avait encore l'air plus louche en marchant comme ça dans les rues presque déserte, surtout que.. Par là-bas, c'était interdit aux "visiteurs"... Rivy fini par descendre du muret pour aller voir ce qu'il se passait.. enfin, où il allait et pourquoi... Elle prit un petit chemin ascendant...

La danseuse arriva très vite à l'endroit ou était Id... Et elle arriva au bon moment.. Enfin, si on peut dire que c'est un bon moment... Il y avait un homme a terre, il semblait être... C'était vraiment étrange, Rivy n'avait jamais vu ça, une sorte de brume noir entouré l'homme au sol qui disparut.. Elle ne savait vraiment pas ce que c'était... Elle s'approcha, furtivement, ayant la chance d'être en hauteur, elle pouvait les voir alors qu'eux non, elle avançait silencieusement regardant la scène... Id parlait de lui prendre son coeur.. Il était vraiment "saint" d'esprit ce type ? C'était à se demander.. Il tenait l'homme par le cou et... Il lui arrachait le bras dans un horrible craquement... Rivy s'agenouilla... Le son, ce bruit horrible résonnait dans la tête... Il résonnait tellement fort qu'elle n'entendait rien d'autre... Elle avait les mains plaqués contre ses oreilles, elle aurait voulu hurler de toutes ses forces pour couvrir ce son ignoble, mais aucun mot ne sortait de sa bouche.. Elle était à genoux sur le sol, le front contre la pierre froide, les mains contres ses oreilles, mais rien y fait il était toujours là, elle l'entendait toujours...

*Arrête... Arrête... Sa suffit, je veux plus l'entendre... Non.. Tait-toi.. Chuuuut je te dis... FERME-LAAAAA !!!*

Elle le pensait tellement fort, mais des voix viennent couvrir le son

# - Hey, hey ma mignonne, vient par là.. Vient jouer avec moi..

-Oui, viens jouer avec nous... #


Elle leur avait demandé pourtant... Elle leur avait demandé de la laisser tranquille... Après tout, elle ne cherchait que son chapeau qui s'était envolé... Il faisait nuit.. Il pleuvait... Elle se souvenait des gouttes froide sur son visage, les endroits de son corps dénuée de vêtement... Elle se souvenait de ces hommes... C'est affreux homme... Elle était essoufflée.. Et eux... Ils l'avaient suivis alors qu'elle essayait de s'échapper, c'était trop tard... Elle était tenue par les deux hommes... Elle avait peur... Elle pleurait... Elle ne savait pas quoi faire, ils la serraient si fort... elle avait mal... Mais ce n'était rien après ce qui lui arriva rapidement... Elle réussit à se libérer d'un homme et de le pousser violemment contre un petit rocher.. Il était sonné pour quelques temps, mais l'autre lui tenait fermement le bras avec une main et avec l'autre.. Il lui tenait le cou, de façon à ce qu'elle ne puisse pas se retourner, elle ne bougeait plus... Les larmes se mêlaient à la pluie qui était moins forte à présent, l'orage avait cessé. Cet homme était fort vraiment fort... A ce moment, le visage d'Id vient se superposé à ses souvenirs... L'homme lui faisait vraiment très mal... Il essayait de faire ce que Rivy venait de voir... Id arracher le bras de l'homme.. Le craquement lui revient ... Il était fort, la douleur insoutenable, son cri transperçait les arbres mais s'évanouissaient dans la noirceur de la forêt. Tout se passa rapidement.. Elle pleurait allongé sur le sol, le visage baignant dans du sang... Son propre sang, elle souffrait...

-Tuez-moi... Tuez-moi... Les suppliaient-elle... Mais rien y fait..

Sa vision se troublait... Elle se sentait bizarre, la douleur abominable semblait s'être évanouie... Elle... Elle ferma les yeux... Ce fut le noir total...


Rivy ouvrit les yeux... Un souvenir ?... Elle avait oublié ce qu'il s'était passé... Elle se tenait son bras mécanique... Elle avait les yeux différents... Enfin, c'est comme si sa petite lueur de folie était remplacé par une autre... Semblant malveillante. Elle se leva, regardant Id se tourner vers elle... Il commença à marcher.. Elle n'allait pas le laisser partir tranquillement non, non, pas du tout.. Elle ne sourit pas de sa façon habituelle qui semblait niaise, non, c'était un sourire "vilain"... Elle était au-dessus de lui.. Elle saute, silencieuse, rapide... La seule chose qu'Id avait pu voir, c'était un aperçut très rapide de sa culotte (Mouahaha =_=) Et il se prit le pied mécanique de la danseuse direct dans la tronche. Avec le choc, le poids, il tomba sur le sol. Rivy "atterrit" en se réceptionnant après une petite pirouette (elle vient d'un cirque faut pas l'oublier), puis elle posa... Non elle monta sur le torse d'Id, il était fort.. Assez pour supporter le poids de la jeune en plus du poids de tous ce qui était mécanique dans son corps. Elle sourit, puis, rapprocha son visage de celui d'Id...

-Je savais que t'était louche... Mais tu sais que c'est pas bien ce que tu viens de faire... Tu sais que je vais te le faire amèrement regretter?... Quand tu t'attaque a un habitant de Jardin Radieux, tu déclare officiellement la guerre au consulat..

Rivy saisit Id au cou, le serrant doucement, son visage près de celui de l'homme, toujours sur son torse. Elle serrait un peu plus le cou d'Id.

-Tu sais quoi... Je ne vais pas te tuer tout de suite... On va jouer si tu veux bien.. Même si tu veux pas, franchement je m'en fiche. Sache que tu rentrera chez toi, soit mort, soit avec un ou deux membres en moins.


more_horiz
Les premières pensées de Id furent les suivantes :

*Elle a l'air totalement différente, ce n'est plus la même personne, Ariez nous a conseillés de ne pas nous frotter aux guerriers du consulat... pour sûr elle doit en être une... je devrais juste essayer de partir...*

Elle était a quelques centimètres de son visage avec une expression de dureté qu'il ne lui connaissait pas et dans ses yeux il lut quelque chose qui réveilla une partie de lui qui aurait mieux dû rester en sommeil.

*Mais qu'est ce que je racontes ? Ce n'est pas moi, ce ne sont pas mes pensées, on m'offre un combat avec un de ces fameux guerriers consuléens .... je ne vais pas tourner les talons et fuir comme un chien !!*

Il planta son regard dans celui de Rivy qui serrait a se blanchir les doigts son cou, il sentait sa force mais il était l'un des sans-cœur les plus résistants qui ait jamais foulé ses terres.

"-Es tu forte Rivy ? Penses tu que c'était une bonne idée que de me tenir si près de ton joli visage ?"

Il la frappa de toutes ses forces et enchaîna les coups jusqu'à lui faire lâcher prise, ce qui ne tarda guère a arriver avec la force monstrueuse qu'il était capable de déployer.

Atterrissant sur la terre ferme il se massa le cou et sourit de toutes ses dents.

"-Viens danser avec moi petite Rivy....amusons nous ensemble comme tu dis ... tu ne veux pas me tuer tout de suite ? C'est mignon d'annoncer des choses pareilles quand on ignore tout de son adversaire."

Il partit d'un éclat de rire franc et insouciant tandis qu'il se mettait dans une position de combat plus confortable, il se permit même de provoquer son ennemi par un signe de la main lui enjoignant de se rapprocher.

*Elle est différente, je penses que quoi qui ait pu provoquer cela elle va chercher l'agression, si je me débrouilles bien je pourrais la dominer par une contre attaque qu'elle ne pourra pas voir venir....elle est très rapide il faut que je me méfies. *

Il sourit de plus belle.

"-Je ne me doutais pas que vous étiez une telle furie, pour quelqu'un qui n'as pas de sentiment il y a beaucoup de colère en vous... vous feriez sûrement un adversaire décent dans d'autres circonstances..."

Il essayait de lui faire perdre le contrôle d'elle même afin qu'elle charge sans réfléchir, ce qui faciliterait sa stratégie, tandis qu'une aura de puissance noire et pourpre commençait a se dégager de lui.

"-Je me fiches du consulat, de vos guerres ou de vos lois, a vous comme aux autres, si je suis venu ici c'est pour des raisons qui te dépassent, tu voudras sûrement me faire parler ou tout simplement me faire souffrir, mais c'est peine perdue, petite Rivy."

Il attendait l'assaut sans sourciller, incertain de l'issue du combat mais heureux de se sentir exister.

more_horiz
Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com


"-Es tu forte Rivy ? Penses tu que c'était une bonne idée que de me tenir si près de ton joli visage ?"

Elle n'oserait jamais le prétende, qu'elle était forte... Elle dirait simplement qu'elle a certaines capacités qui font d'elle, quelqu'un de lus ou moins puissant selon l'adversaire... Bonne idée ou pas Rivy fessait ce qu'il lui plaisait... Puis sans crier gare, il se mit à la frapper, fort.. Encore et encore.. Elle finit par lâcher prise... Debout, remettant une mèche de cheveux, elle sourit...

-.. C'est tout ce que tu sais faire... Pitoyable.. La jeu va être un peu plus amusant comme ça..

Il se massa le cou et sourit également.

"-Viens danser avec moi petite Rivy....amusons nous ensemble comme tu dis ... tu ne veux pas me tuer tout de suite ? C'est mignon d'annoncer des choses pareilles quand on ignore tout de son adversaire."

Rivy se mise à rire tournant le dos a son adversaire.

-Non mais, pour qui te prend tu? Tu viens, tu débarque ici et tu bute les premiers venus comme ça, tu croyait que tu allait t'en sortir comme ça? Tu aurait dû écouté ce que je t'ai dis sur les gardiens de cette ville... Et l'ignorance n'est pas une faiblesse mon cher, c'est une vertus.

Il se mit en position de combat alors que Rivy lui refaisait face, elle souriait en coin, une main passant dans ses boucles chocolat. Il lui dit que c'était une furie, cela la fit rire, puis il vaut mieux en rire que pleurer n'est-ce pas ? Il lui disait qu'elle était en colère... Rivy elle le regardait chantonnant dans son coin

-Un deux trois nous irons aux bois... Quatre cinq six cueillir des cerises...

Quoi qu'il disait sa rentrer d'une oreille et sortait pas l'autre, franchement, elle se contre fichait royalement de ce qui pouvait bien sortir de sa bouche, elle était comme dans un état second, un état que personne lui connaissait, le fait de s'être souvenue.. De s'être rappeler sa mort l'avait un peu perturber.. Enfin un peu, vite dit. Elle était debout, bougeant un peu de droite a gauche, les yeux plongé dans le vide... Elle continuait de chanter cette comptine pour enfant en souriant bêtement à dire vrai.

"-Je me fiches du consulat, de vos guerres ou de vos lois, a vous comme aux autres, si je suis venu ici c'est pour des raisons qui te dépassent, tu voudras sûrement me faire parler ou tout simplement me faire souffrir, mais c'est peine perdue, petite Rivy."

... Rivy s'arrêta net elle regarda Id

-Cette guerre pauvre imbécile, c'est toi qui l'as déclenche en t'attaquant à c'est habitants. Pauvre être inutile.. La petite Rivy va te faire des choses qui dépasse ton imagination. La petite Rivy n'en as royalement que faire des motivations d'un homme puéril qui vient semer le trouble dans un endroit ou il ne connais rien.

Elle s'avança d'un pas, puis finalement elle s'arrêta en souriant

-Les hommes sont vraiment pitoyable.. Quel qu'ils soit.. Crétins... Toujours a se croire au dessus de tout le monde, toujours vouloir plus que ce qu'ils ont.

Rivy secoua la tête de droite à gauche.

-J'en ai vu des choses, des personnes tomber de haut, et aujourd'hui, c'est à toi de te ramasser. Tu va te faire battre, par une fille, une danseuse en plus. Même si tu est fort, j'ai expérience de l'âge...

La danseuse sourit.. Il voulait surement qu'elle lance un assaut, sinon, il l'aurait attaqué depuis longtemps. Il était fort, très fort, surement plus qu'elle, mais elle pouvait compter sur sa vitesse et son intelligence pour espérait s'en sortir sans trop de blessures. Mais il fallait bien que quelqu'un bouge, elle connaissait plus ou moins bien 'environnement dans lequel ils allaient se battre elle pourrait également en tirer profit... Elle allait donc donner un coup.. Mais lequel?.. Il lui fallait bien choisir, qu'elle ne se trompe pas, pour ne pas s'en prendre plein la gueule. La danseuse leva sa main vers le ciel, faisant apparaitre son sceptre, elle pointa son arme vers Id...

-Jouons.

Elle déclencha un sort de vent.

more_horiz
"-jouons"

Le vent prit forme et fila vers Id pour aller le frapper de plein fouet mais le sans-cœur ne l'entendait pas de cette oreille, il ouvrit la paume droite et balaya le sortilège qui fut dévié avec force, et alla s'écraser derrière lui, faisant apparaitre des entailles dans le mur du fond. Id ne se retourna même pas et continua de fixer Rivy avec intensité.


Que croit elle obtenir avec de telles insultes ? Elle dit avoir un âge avancé mais ses paroles sont parfois celles d'une enfant comme pour cette petite comptine... c'est plutôt amusant la manière dont les évènements sont en train de tourner, voyons jusqu'où on peut pousser le jeu dans ce cas.

"-Tes paroles réchauffent mon sang, je crois que sur certains points nous ne nous comprendrons jamais mais au moins sur l'un d'entre eux nous nous rejoignons... jouons ! Et a jamais tu te souviendras de mon nom ... lorsque je t'aurais écrasé, tes cauchemars porteront mon visage, tes larmes auront le gout de mes poings, tes peurs seront parées de sombre et de carmin, et plus jamais tu ne pourras vivre sans te retourner pour savoir si je ne suis pas venu finir ce que je vais commencer sur toi. "

La jeune fille ne voulais pas tomber dans sa stratégie basique... elle devait avoir un peu d'expérience, tant mieux, se dit Id.

"Par contre sa vitesse va me poser un gros problème il faut trouver un moyen de l'immobiliser... La surprise sera mon alliée."

Il se concentra et envoya ses poings en avant, commençant ce qui ressemblait a une attaque furieuse alors que les adversaires étaient séparés de plusieurs mètres, cependant a chacune de ses attaques, une vague d'énergie ténébreuse semblaient se dégager de ses mouvements pour couvrir la distance qui le séparait de la magicienne du consulat, les impacts, d'une puissance inouïe pleuvaient sur elle, certains de ces coups faisant voler par endroit le granit en poussière ce qui lui empêcha de connaitre le résultat direct de son assaut, il avait frappé fort en profitant du fait qu'elle ne s'attendait surement pas a ce qu'il puisse l'assaillir a une telle distance.

"-Les hommes sont pitoyables, je suis bien d'accord avec toi, mais tu as fait une grossière erreur en me rangeant dans cette catégorie, tu as quelque chose d'autre qu'un simple homme devant toi ô rivy..."

Il se tenait les bras croisés, les yeux mi-clos en direction du nuage de poussière, mais il doutait fortement que son adversaire se trouve encore a cet endroit, il s'attendait a une attaque de n'importe quelle direction et se préparait a agir en conséquence, il ne perdait pas, cela il en était sûr mais il ne s'en tirerait surement pas sans en payer le prix... mais son adversaire avait il conscience de devoir payer un tribut a ce duel ?

Tout en guettant un mouvement qui pourrait trahir la position de son adversaire, Id continuait sur sa lancée.

"-Pour une fille sans sentiments et sans cœur comme tu me l'as dis, je trouve bien haineuse envers moi... qui est le plus monstrueux de nous deux a ton avis ? Celui qui assume sa nature ou celui qui arbore un visage différent de ce qu'il est au fond de lui ?"

Alors que la poussière était presque retombée il ajouta :

"-faisons un marché... si tu parviens a me blesser... je te dirais un secret."



more_horiz
Image hébergée par servimg.com


Id dévia le sort de Rivy avec la paume de la main, c'était plus que prévisible.

"-Tes paroles réchauffent mon sang, je crois que sur certains points nous ne nous comprendrons jamais mais au moins sur l'un d'entre eux nous nous rejoignons... jouons ! Et a jamais tu te souviendras de mon nom ... lorsque je t'aurais écrasé, tes cauchemars porteront mon visage, tes larmes auront le gout de mes poings, tes peurs seront parées de sombre et de carmin, et plus jamais tu ne pourras vivre sans te retourner pour savoir si je ne suis pas venu finir ce que je vais commencer sur toi. "

La danseuse ne put s'empêcher de rire, comme si elle allait avoir peur.. Où quoi que ce soit, elle en avait vraiment rien à faire de perdre ou de gagner, enfin si.. Il était de son devoir de ne pas le laisser s'en tirer indemne.. Elle avait vécu pire que sa rencontre avec lui, c'était un moindre mal, elle était déjà morte une fois alors.. Il ne pouvait lui faire plus de mal qu'elle en avait déjà subi. Pour ce qui était de rêvait.. Cet homme l'a fessait vraiment rire.

-Les rêves ne sont que néant dans mon esprit perturbé. Ton nom.. Je n'oublie jamais le monde nom... Mes larmes... Je ne prendrais pas la peine de verser des perles salé pour ton bon plaisir, pleurer, mais pour qui me prend-tu ? Une gamine, une fille qui n'a rien vécue. Je vais t'apprendre quelque chose Id.. Moi, je suis déjà morte. Et tu es loin d'être menaçant ou de me faire trembler.

Il se concentra, puis envoya des sortes d'onde de choc... Rivy sourit, basculant le poids de son corps, elle fit plusieurs pirouettes dignes d'une gymnaste pour esquiver les ondes et reculer encore plus de son adversaire... Puis elle profita de la faible visibilité pour grimper rapidement contre le mur et se mettre en haut de celui-ci, comme par là où elle était arrivée. Elle avança d'un pas discret... Elle s'approchait furtivement de l'endroit où il se trouvait, un peu au-dessus, elle le regardait, accroupis les mains sur ses genoux, elle pencha la tête sur le coter, souriant en coin

"-Pour une fille sans sentiments et sans cœur comme tu me l'as dis, je trouve bien haineuse envers moi... qui est le plus monstrueux de nous deux a ton avis ? Celui qui assume sa nature ou celui qui arbore un visage différent de ce qu'il est au fond de lui ?"


Rivy fini par descendre simplement de son perchoir, face à Id

-Mais qui as dit que les sentiments viennent du coeur?.. C'est simplement.. Psychologique.

Elle recula en faisant un bond en arrière, pointa ses mains vers Id et lança plusieurs Airs X qui se mirent à former des mini-tornades qui se dirigeait vers son adversaire.. Il ne pouvait pas y échapper. En esquiver une où deux, mais.. Très vite il fut pris dans une de ses tornades, dans incapacité de bouger. Rivy "perça" le vent assénant un coup de sceptre violent à Id.. Puis, elle effectua une roulade qui lui permit de s'éloigner de lui. Mais elle ne s'arrêta pas là, elle profitait de sa vitesse pour courir et se placer derrière Id, envoyant un ultime Air X, projetant Id contre un mur.
more_horiz
Le sans-cœur n'esquiva même pas les assauts de la jeune femme, il voulait tester ses réflexes et sa vitesse de pointe, et il ne fut pas déçu.
Id s'écrasa avec force et fracas, faisant se craqueler le mur qui le reçut.

Il resta immobile quelques instants puis un rire guttural pris naissance au fond de sa gorge.


"-Ha ...ha ha..... HA HA HA HA .... quoi ? C'est ça ton attaque ?"

Il se décrocha d'un coup d'épaule et, les bras toujours croisés, lévita jusqu'au sol avec une lenteur calculée. Un léger filet de sang coulait a la commissure de ses lèvres qu'il essuya d'un seul pouce. Il ne semblait avoir reçu que des dommages très minimes.

"-Enfin... un marché est un marché... voila le secret de ce qui nous différencie toi et moi ... moi je n'ai pas peur de perdre des plumes dans cette bataille, mais si je te touches ...tu auras perdu sans aucun doute."


Il décroisa enfin les bras et se mit a courir en direction de son adversaire avec l'intention évidente de la frapper, celle ci allait esquiver, c'était certain car malgré ses bravades elle reconnaissait surement qu'un coup a pleine puissance de l'artiste martial lui serait préjudiciable, au moment subtil ou les points d'appuis de ses pieds changèrent Id décida d'employer la stratégie qu'il mijotait depuis un moment, il planta ses phalanges dans le sol, ce qui le freina instantanément, puis, il usa de sa force monstrueuse pour arracher une partie du sol et le jeter en direction de Rivy, ce faisant il donna un coup de poing massif qui fragmenta le morceau de granit en nombreux lourds projectiles.

"-Évite donc ça !"
hurla-t-il au comble de l'excitation, il bondit alors pour l'intercepter si elle tentait de sauter hors du champ de projectiles.

"Il n' y a aucun moyen d'éviter un truc pareil, dans tout les cas elle n'en sortira pas indemne ! "

"-Il y a des destins pire que la mort Rivy !!!"
Un sourire extatique peint sur son visage, il allait la pousser dans ses dernier retranchements.







Dernière édition par Id le Jeu 3 Mar 2011 - 11:56, édité 1 fois
more_horiz
    Rouge XIII marchait lentement sur la rue en pavés, sa queue valsant et dansant indépendamment du reste de son corps à un rythme irrégulier, ses muscles se crispant à chacun de ses pas. Nanaki n'était en rien agressif, juste dangereux... S'il le pouvait, il se baladerait sans arme. Le problème étant que son arme, c'est son corps. Que ce soit ses muscles, sa mâchoire ou encore ses griffes, il lui était impossible d'être désarmé. Impossible de ne pas représenter une menace... cela ne veut-il pas dire être une menace ?
    En tout cas, une chose est sure, c'est que menace ou pas, le fauve rougeoyant fascine le publique autant qu'il les effraie. Si on lui avait laissez le choix, le Consul serait bien resté dans sa tour, mais on lui avait donner une mission, il a donc dut sortir du monde extérieur. Non il ne se rend pas à la terre des dragons pour sa mission, il en reviens. Or, il se mit à sentir quelque chose. Sans-cœur, il sentait une odeur de sans-cœur. L'astronome a toujours éprouvé de la hein envers ces créatures... Mais qui n'en ressent pas à leurs égards ? N'écoutant que son instinct de prédateur, Nanaki courut en direction de cette odeur... C'était étrange et il se devait de rester sur ses gardes, car ce monde est censé, grâce au Consulat, n'être foulé par aucune de ces créatures ténébreuses. Pour ne rien arranger, des bruits de ce qui semblait être un combat parvenaient aux oreilles du fauve.

    Ses sens le menèrent jusqu'à une scène improbable... Un homme à la chevelure extravagante jetait, littéralement, le sol sur une charmante rousse... Nanki eut croisé cette rousse entre deux missions, c'était elle aussi l'élu du muse.


    "-Évite donc ça !" hurla-t-il au comble de l'excitation, il bondit alors pour l'intercepter si elle tentait de sauter hors du champ de projectiles.

    "-Il y a des destins pire que la mort Rivy !!!"

    C'était son alliée et il se devait de l'aider, ne serait-ce que pour le lien qui unissait les élus, lien qu'il ne saurait décrire. Mais quoiqu'il arrive, même si Rivy n'avait été qu'une passante, Rouge XIII l'aurait sauvé car il sentait du bout de son museau l'odeur froide de son adversaire... L'odeur sans-vie de ce sans-cœur, car oui, ce n'était qu'un sans-cœur... Son flair ne trompait pas, et son instincts confirmait.

    Des rochers. Des gros, des moins gros qui pourtant restait de taille importantes fonçaient sur la pauvre danseuse. Que pourraient-elle faire ? Et surtout, qu'avaient-ils déjà fait ?
    Si l'astronome lute parfois contre son instincts et privilégie les actions mûrement réfléchis, il n'en restait pas moins capables d'agir instinctivement, notamment pour sauver quelqu'un...


    Je les hais de tous mon cœur. Et pourtant je n'hésiterais jamais à en sauver un. Serais-je plus humains que je ne le pense ? Ou bien tout simplement espère-je découvrir une perle parmi eux ? Qui sait, peut-être ne les ai-je jamais réellement hait...

    Sans réfléchir, le fauve bondit vers la jeune femme pour la pousser de toutes ses forces mais là vint le premier problème. Car si d'apparence elle est légère et aérienne comme un oiseau, en réalité elle pèse un sacré poids ! Il réussit cependant à la pousser loin des rochers. Ne pouvant pas les éviter, il n'eut d'autre choix que de les encaisser bravement. La tonne de rocher et de gravas le recouvrait.
    Il usât alors d'un sort de soin pour soigner ses blessures et d'un sort de stoïcisme pour celle qu'il n'a pu guérir. Puis, d'un bond, Rouge XIII rejoignit Rivy à qui il offrit un sort de soin. Ces deux sort suffirent à réduire toute sa magie à néant. Pour le reste du combat, il devra se contenter de ses crocs et griffes. Se soigner ? Sa fierté rendait cet acte douloureux et pénible, mais c'était pour protéger la danseuse envers qui il se sentait étrangement lié.

    En position d'attaque, entre Rivy et Id, Nanaki se préparait au combat.


    "- Rivy, tu n'es pas blessée ? " soudain, il changea de ton. Sa voix devint soudain beaucoup plus dur et agressive. "- Je sens ton odeur misérable sans-cœur, tu vas mourir ! "

    Nanaki se rua vers son adversaire. Une attaque frontale sans finesse, certes, mais le général du Consulat avait confiance en sa vitesse et sa force, sans oublier qu'il n'était pas seule...
more_horiz
Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com


"-Enfin... un marché est un marché... voila le secret de ce qui nous différencie toi et moi ... moi je n'ai pas peur de perdre des plumes dans cette bataille, mais si je te touches ...tu auras perdu sans aucun doute."

-Arrête de te prendre pour le créateur tout puissant.. T'es pathétique.

Avant de dire autre chose, de réagir, de faire le moindre geste, Id planta ses doigts ? Dans le sol, puis souleva le macadam.. Incroyable.. Impossible.. Pas vrai... C'était tout simplement impossible aux yeux de la danseuse, rien ni personne ne pouvait être assez puissant pour faire ça... C'était une illusion?.. Un truc pour qu'elle soit déstabilisée ?.. Et bien, si c'était le cas, il avait réussi, elle bougeait plus, incapable de faire le moindre geste.. Elle était persuadée que c'était un tour de passe-passe... Personne, non personne n'avait un tel pouvoir, une telle force.. C'était tout simplement incroyable.

Rivy regardait le sol se dirigeait vers elle rapidement.. Elle était dos au mur... Elle n'avait aucune échappatoire et si elle utilisait ses mains, ou quoi que ce soit pour arrêter le sol.. Elle serait aplatie directement contre le mur de pierre derrière elle... Mécanique ou pas, tout serait fini.. Et même si Maître Medusa pourrait la remettre en état plus tard, le combat serait terminé et la danseuse aurait faillit à sa tâche.. Et ça, elle ne le voulait pas, elle n'avait pas le droit...

*La tuyauterie...*

Rivy leva les yeux, un peu plus derrière elle, de la tuyauterie... Voilà ce qui la permettrait de s'en sortir.. Elle reculera de quelques pirouettes, puis elle sautera, attrapant la tuyauterie et même malgré son poids, elles tiendraient, puis, elle se hisserait dessus et ensuite... Le combat continuerais... Mais elle n'avait pas été si rapide, son doute, son hésitation avait été un frein à son action.. Elle sentit quelque chose où quelqu'un la pousser sur le coter... Sans comprendre, elle se retrouva face contre sol...

Un bruit sourd, des éclats de gravas volait... Rivy regarda son sauveur.. Elle l'avait déjà vu.. A la maison... Elle l'observait a chaque ois qu'elle le voyait.. Cette grosse peluche toute mignonne.. Bien qu'aux premiers abords, il était loin d'être mignon mais, avait plutôt un air menaçant.. Mais Rivy n'ait pas comme tout le monde.. Si elle ne se contrôlait pas, comme avec les chocobos elle lui sauterait dessus pour le câliner où autre... (Elle fait peur hein Very Happy)

Mais que faisait-il là?... C'était son devoir à elle de l'arrêtait... Pourquoi intervenait-il ?.. Bon.. Ces questions elle se les était posé.. Mais lui aussi était un protecteur de la cité et un certain lien unissait tous les membres du consulat... Rivy était attiré d'une certaine façon par tous les membres... Elle les aimes.. Comme une famille, celle qu'elle n'as jamais eu. Bien qu'elle n'avait jamais vraiment eut l'occasion de créer de vrais liens avec un consul, ils étaient sa famille.

La danseuse ne resta pas longtemps sur le sol, elle se releva... Il semblait blessé, enfin, pas pour longtemps... Il bondit près de la danseuse, fatigué, usée et faible... Mais tous se dissipa dans une petite lumière... Nanaki l'avait "guérit" ? Probable... Surement.. Elle se sentait mieux, beaucoup mieux, prête à finir ce qu'elle avait commencé...

"- Rivy, tu n'es pas blessée ? "

Elle eut le temps de murmurer un "ça va, merci.." alors que Nanaki se mis en position d'attaque surement... Rivy fit de même, elle allait conter sur sa vitesse...

"- Je sens ton odeur misérable sans-cœur, tu vas mourir ! "

Avant que la danseuse ne puis ajouter un mot ou quoi que ce soit, il se jeta sur l'ennemie, rapide il était... Surement autant que la danseuse... C'était surement un allié de choix dans ce combat contre un taré qui se prenait pour ce qu'il n'était pas... Rivy fit comme son camarade, elle se mis a courir, mais derrière Id.. Le prendre en sandwich?... Ouais, fallait bien faire quelques choses de toute façon, il ne fallait pas qu'il part, qu'il s'en sorte comme ça alors qu'il c'était attaqué à des gens d'ici.. La danseuse fit apparaitre son sceptre, elle allait attendre l'impact, l'attaque de Nanaki et recevoir Id avec son arme.. A moins que celui trouve une parade, cela semblait être une bonne idée non ?
more_horiz
Id était pris au dépourvu, un allié inattendu avait surgi et lui avait ravi la victoire, il ne lui fallut qu'un coup d'œil pour déterminer que le nouvel arrivant, un puissant fauve dont le regard luisait d'intelligence et de conviction pour savoir qu'il était surclassé. Deux contre un ... même seul il aurait douté de remporter la victoire contre un tel adversaire, le reconnaitre était d'ailleurs bien moins douloureux que si il s'était s'agit d'un humain, car id savait qu'il existait des créatures plus puissantes que lui dans les mondes, il ne pensait pas en rencontrer un si rapidement...

Les deux combattants se tenaient de part et d'autres de lui, leur vitesse était telle qu'il ne put rien faire pour les empêcher de le piéger en position de tenaille.


"Je devrais fuir, mais c'est beaucoup trop excitant pour que je m'arrête ici, je vais leur montrer de quel bois je me chauffe."

Le fauve se jeta sur lui avec une vitesse incroyable, presque aussi rapide que la danseuse a vrai dire, la force qui se dégageait de chacun de ses mouvements était tels que le sol était marqué a chacun de ses pas par ses griffes acérées, malgré sa résistance surnaturelle Id se doutait qu'un seul coup de patte pourrait probablement le couper en deux...

"Il ne faut a aucun prix qu'il ne me touche."

Faisant mine de réceptionner l'attaque Id changea de position. La créature heureusement, probablement poussée par la rage, semblait charger aveuglément sans aucune technique.

Au moment ou celle ci bondit pour le frapper, Id déploya son sens du combat :

"-Shinkuuken Hoo Senken !"

C'était une technique permettant d'anticiper les gestes de son adversaire et de contrer son attaque, cependant avec la force et la vitesse de son adversaire, Id se doutait bien qu'il ne pouvait se permettre de l'utiliser au sens strict du terme, au lieu de répliquer comme il l'aurait fait avec un adversaire classique, il se servit de ce mouvement pour se couler sous son ennemi et dévier une partie de l'assaut, il ne put empêcher son épaule gauche d'être rudement entaillée par les griffes du combattant mais au moins il ne se retrouvait plus en aussi mauvaise posture que précédemment, ses ennemis étant désormais tout deux du même coté. Avec l'impulsion de son attaque ratée, le fauve se retrouvait même "empêtré" avec Rivy qui ne s'attendait pas a ce que soit Nanaki qui soit projeté vers elle, malheureusement pour Id elle avait réussi a retenir le coup qu'elle lui réservait.

Malgré la douleur lancinante Id ignora la blessure qu'il avait reçue. Profitant de sa nouvelle position privilégiée il concentra toute sa puissanceau bout de ses bras dans des éclairs écarlates et ténébreux.


"-Shinkuuken Hoo Ki Chii !"

Un souffle sombre s'échappa alors de ses poings et alla s'écraser la ou se trouvait maintenant les deux alliés, les englobant dans la puissance de l'attaque, malheureusement, le coup était bien moins redoutable que Id l'aurait voulu, en effet, son épaule blessée lui empêchait de donner toute sa force a son mouvement. Il espérait tout de même que cela pourrait lui faire gagner le temps de s'enfuir, après le coup qu'il avait reçu c'était devenu une de ses options les plus probantes, même si le sans cœur aurait préféré que cela suffise a les blesser...après tout sa force était l'un des éléments de sa fierté et il avait pu déterminer qu'aucun de ses adversaires n'étaient capables d'encaisser des coups d'une telle puissance...Réfléchissant déjà a la suite des évènements il essayait de trouver une position décisive et s'adossa quasiment a un mur.
more_horiz
    En réfléchissant de manière purement logique, Nanaki aurait dut esquiver le coup, sachant bien évidement que Rivy pourrait l'esquiver aussi. S'il s'était laissé guidé par son instinct de survie, sans nul doute qu'il l'aurait esquiver. Et au niveau du combat, l'esquiver ne lui aurait apporter que des avantages. Alors... Pourquoi ? Pourquoi a-t-il donc décider de pousser Rivy d'un coup de patte et d'encaisser l'attaque de plein fouet ? Pour elle, pour être sur que la danseuse n'aura rien... Car son corps est beaucoup plus fragile que celui du fauve.
    Le sort de Stoïcisme aussi efficace qu'il soit ne dure que trois minutes. L'avantage de ne plus sentir la douleur sera vite rattraper par le contre-coup. Si ca se trouve, certains de ses os étaient brisés... a son insu. Le coup se dirigeait vers lui, comparable à une violente onde de choc concentré. Il tenta de contrer l'onde avec sa propre force, sans succès cependant, car si la patte de Rouge XIII put aisément bloquer l'onde, cette dernière l'engloutit et le projeta violemment au mur. La douleur ? Aucune. Mais alors que le fauve se relevait à l'intérieur du nuage de poussière provoquer par le choc, il sentait sa patte arrière droite défaillir l'espace d'un instant. Un choc un peu plus rude que prévu donc...

    Il fallait trouver un moyen de le vaincre. Et ce moyen trouvait peut-être forme dans le corps de Rivy. Grâce au soin de Nanaki, elle était en pleine forme... Contrairement à l'ennemi qui combattait depuis un certains temps. Après tout, il n'est pas invincible. La fatigue et la douleur sont les fléau de tous. L'animal rouge leva la patte vers le ciel et dans un fracas, l'abattit violemment vers le sol. Pourquoi frapper le sol ? C'est idiot ? Vous ne diriez pas ça si vous aviez vu le sol se fendre en deux. Au départ, simple fissure a peine assez grande pour accueillir un insecte. La dites fissure partit de la patte du lion rouge, toujours posé au sol, pour venir se diriger vers le sans-cœur, s'agrandissant de plus en plus, allant jusqu'à séparer le sol en deux parcelles de terre. De quoi forcer l'ennemi à faire le grand écart !

    Mais ce n'était pas suffisant ! Se dégager à temps de la fissure n'est pas le plus difficile. Et préférant maximiser les chances, Nanaki voulait rajouter une couche. Rouge XIII eut pousser vers la gauche la danseuse qui se trouvait donc sur le coté gauche de la fissure. Il l'attaquerais sur la droite... Ainsi peut importe le coté par lequel il voudrait fuir, il y aurait forcement quelqu'un près à l'accueillir. Il faudrait espérer que la danseuse comprenne le stratagème suffisamment tôt.

    L'astronome se ruât donc vers son adversaire en longeant le fissure sur la droite. Puis, se plaça de sorte à réceptionner Id au moment où il fuirait par la droite... Avant de lui bondir dessus ! Non sans un rugissement bestial !
more_horiz
Id considérait le lion rouge avec respect depuis le début de leur affrontement mais ne put s'empêcher de sourire en voyant les deux compagnons se ruer sur lui.

"Une stratégie un peu basique, mais j'ai d'autres plans."

Il concentrait sa force depuis un certain temps maintenant et il patienta, son regard coulant tour a tour sur la jeune fille et sur le puissant fauve, tout deux étaient des êtres de vitesse et le fauve accompagnait cela d'une grande force... cela était problématique.

Alors qu'il ne leur restait plus que quelques mètres a franchir, le sans cœur déséquilibré, mais qui grâce a sa lévitation n'avait pas chu, frappa le mur derrière lui de manière précise, suffisamment précise pour que le mur éclate en petits morceaux, dégageant une poussière très abondante, ce n'était pas suffisant pour ralentir les deux alliés mais Id ne comptait pas les attendre bien sagement, profitant du fait qu'il était en partie dissimulé a leur vue il se jeta en arrière et silencieusement se laissa tomber sur plusieurs dizaines de mètres, a quelques encablures du sol il freina grâce a la lévitation, enfin, il rabattit sa capuche sur sa tête et d'un pas leste courut pour se fondre dans la masse des acheteurs et commerçants en contrebas.

Alors que son sang battait encore a ses tempes, il se meut tel un reptile pour atteindre le point de transport qui lui permettrait de quitter ce monde.


Il avait encore en tête les deux visages de ses adversaires, jamais il ne les oublieraient, il avait même hâte de les revoir dans d'autres circonstances.

Il existait maintenant deux puissants combattants qui connaissaient son nom, Id se sentait exister pleinement a cette heure et son ambition lui avait souri.


"Je pourrais les affronter dans le futur, et les écraser, je veux qu'ils se demandent comment ils ont survécu a cette journée quand ils verront ma nouvelle force... mais je ne dois rien laisser au hasard, il faut que je deviennes plus fort, que je les surpasses... je n'aurais de cesse que de prouver a tout ces mondes qu'il faut compter avec moi !"

Il ne put s'empêcher de trembler de plaisir en repensant au regard embrasé de la créature qui avait interrompu son duel avec Rivy, tandis qu'il embarquait sur le transport qui devait le ramener dans son nouveau chez lui.

"Adieu, Rivy Pikina, et toi, Fauve radieux.... ou plutôt a très bientôt."
more_horiz
    Je vais donc noter ce combat et le rp en général.

    Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé.

    Commençons par Id. Autant ta fiche était bonne mais sans plus, autant ton rp ici était très bon. J'ai pas mal accroché à tes RPs et j'en suis assez content. C'est un bonne surprise.
    Rivy, pas vraiment de surprises, en fait. Tu tiens ta réputation avec hargne, j'ai trouvé ce rp dans la lignée de tout ceux que tu as pus me faire, c'est à dire très bon.
    Et Nanaki, encore au-dessus du lot, j'admire encore et toujours ta façon de faire court mais très bon.

    Parlons maintenant du combat où tous mes espoirs ont été anéantis.
    Votre combat est à peu près génial, pour chacun de vous.

    Nanaki, tu tiens parfaitement ton personnage. J'ai presque envie de te dire qu'à ta place, j'aurais pas été aussi fair-play. Toi tranquille, t'as pas débordé une seconde. Limite je t'ai trouvé trop faible face à Id.

    Rivy, autant tu combats bien et d'habitude avec une putain de modestie admirable. Autant là... Tu combats bien mais t'as complètement oublié tes limites. Je vais néanmoins allégrement te le pardonner puisque si je m'en fiche à mon instinct, t'as été très poussée à bout par Id. Néanmoins... Ce n'est pas parce que votre ennemi abuse que vous pouvez abuser. Quand ça arrive, vous devez me prévenir avant de poster et non poster une réponse godplayer et ensuite vous plaindre à moi.

    Et donc si je pardonne à Rivy, je dois pardonner à Id. Mais j'hésite parce que ton personnage avait approximativement... La force de mon personnage.

    Prenons l'exemple du sol que tu soulèves... Ca demande une force de 60.

    Et une petite anecdote avec ça... Quelqu'un sur msn m'a dit "Hey mais Id, il abuse. Rivy lui lance 4 Air X et il a quasi rien."
    Je vous laisse vous rendre compte à quel point cette phrase résume bien votre combat. Et trouvez la morale de l'histoire.

    Très bon rp si ce n'est ça, j'aurais voulu qu'il continue.
    Avancée pour tout le monde.

    Rivy !
    30 xp, 300 munnies et 3 PS... 2 en Magie et 1 en Défense.

    Id !
    30 xp, 300 munnies et 3 PS... 2 PS en Force et 1 En Défense.

    Nanaki !

    34 xp, 340 munnies et 4 PS (dont 1 bonus pour droiture)... 4 PS en dextérité.


_______________________________
Mardi c'est jour de marchééééééé ♫♪ [PV Id/ LIBRE] 01
more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum