Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
Les oiseaux chantent et un soleil radieux étale sa lumière sur les feuilles bruissant une âpre mélodie... C'est d'un chiant. Tout cette clarté était bien trop ennuyeuse pour un dégénéré, à croire que ce monde peut rendre fou. Mais l'heure n'était pas aux jérémiades. Un jardin a besoin d'être entretenu et une mauvaise herbe a élu domicile dans le sein du Sanctum, ses racines ralliées à cette terre sont bien trop tenaces pour être simplement arrachées. Non, il fallait la brûler vive et sans laisser de traces de son passage, purifier le macule gangrenant la pureté de ce monde en vivant à ses dépends. Penché sur un rebord de pierre en rêvassant dans le vide immense qu'offrait , deux émeraudes scintillaient en regardant l'azur nuageux, ils ne brillaient comme ceux du premier touriste venu admirant bêtement le paysage en piaillant d'admiration, béat comme fasciné par une chose aussi banale que les gravures du temps à travers la nature. Un homme... Ou plutôt une jeune demoiselle était amoureuse. Amoureuse du rouge qu'elle portait, amoureuse du rouge de ses cheveux, amoureuse du rouge qu'elle allait répandre sur ce monde insignifiant. Grell Sutcliff avait envoyé le dénommé Starkiller dans les tréfonds de la forêt situé non loin du château qui était à présent le sanctuaire des Éternels. La divinité bisexué attendait surtout avec impatience le retour de son chevalier, pourtant ce n'était pas son genre mais cette grande dame n'allait pas pas faire la fine bouche devant un homme si mystérieux. Mais que se cache-t-il derrière le masque froid et métallique de l'Éclipse ? Une bonne surprise qu'il espère tant. Ironie du sort car, la jouvencelle dissimule ses secrets et sa véritable identité à ses fidèles, qui la prie chaque jour, qui la vénère dans leur cœur et leurs larmes en affichant un visage comblé de bonheur par leurs croyances. Comment résister à cette innocence !? Rien que le fait de penser aux yeux pleins d'espoirs et illuminés de ces pieux mortels provoquait des saignements à Grell. Hémorragies efficacement soignées par une demoiselle à la chevelure dorée et à la tenue digne d'une infirmière en terme des mensurations de son uniforme. La belle Noel Vermillon était également de la partie en aidant le fanatique carmin à ne plus saigner de nez. Angeal Hewley se tenait là, stoïque et concentré, du moins c'est ce qu'il affichait alors qu'on entendait son petit rire grave moqueur. Scène digne d'une animation japonaise.

Derrière ces rires, il y en a d'autres beaucoup plus sombres qui attendent la venue de leur invité prestigieux, des rictus onduleux et inquiétant se lèvent en venant étouffer l'astre solaire, affichant peu de lumière sur un fond blanc et gris. Le vent se levait. Personne n'a oublié ce qu'avait Starkiller et il disait à son peuple que c'était pour le bien de l'église. Foutaises aux yeux de Grell. Part de vérité certes mais ce n'était par pour son bien à lui ! Et celui des autres Éternels en autre... Le belliciste a commencé à se douter de quelque chose, il fallait le supprimer avant que les mortels ne découvrent quelque chose. Les mondes seront délivrés de leurs souffrances ainsi que les dieux qui les protègent. Et pour ce faire, nous abattrons tous les obstacles qui se dressent sur notre route sans hésitations ni reproches. Les déités sont las de leur existence et ils veulent pouvoir dormir, se libérer des chaînes de l'immortalité. Seuls les humains peuvent changer la destinée des dieux et pas un Sans-Cœur comme lui ! Il a déjà échoué, dés le début de sa subsistance. Personne n'échappe au courroux céleste. Galenth Disley, même si ce n'était qu'un vioque rabougris sous un faux nom était lui aussi, un Éternel. Longues fût les discussions avec Grell et cet homme, très longue. Le complot c'était mis en place et une carte a été révélée dans le jeu. Cependant, il en reste d'autres. Le valet ne noir ne surpassera jamais la reine rouge baignée de folie, derrière son rideau pourpre, ses pions se mettent en places et ils sont aussi dociles et naïfs que des pantins de bois. Barthandelus avait bien travaillé, il a toujours été doué pour les beaux discours, à croire que la jouvencelle regretterait sa disparition. C'était un sacrifice nécessaire si on employait les mots du feu primarque. Un sacrifice pour ramener le Créateur du monde des ténèbres et purger tout ce qui vie dans une vague sublimée de rouge. Des pensées bien enjôleuses dans un esprit dérangé. Elle, avait beau l'air d'être cinglé, Shemhazai a pourtant toute sa tête. C'est un rôle qu'elle joue voyons ! Un rôle qu'elle joue à la perfection. Quelle grande actrice n'est-ce pas. Pourtant, mettre le feu aux planches arrosées de roses et d'éloges ne fait pas tout dans cet ennui. Un ennemi bien trop ardu pour être défait, on ne peut que lui mentir mais jamais le vaincre. La rédemption est la seule option possible pour notre salut à tous. Salut, qui sera contribué par la mise à mort de Galen Marek.

La bonne humeur n'était pas au rendez-vous on dirait, mise à part le vent qui apportait un grain de folie dans la chevelure de Sutcliff, rien d'autre, que de petites mines tristounettes. Il n'y avait pourtant rien de plus amusant voyons ! Pas de quoi broyer des œufs de canards à trois pattes. Et la première chose qui venait à sa tête, c'était... De balancer sa longue et resplendissante chevelure cramoisie dans le zéphyr humide, offrant une vision paradisiaque d'un androgyne complètement barré, narcissique et qui aime le shampoing. Bien entendu et comme on s y' attendait, il n'y avait que Grell que ça amusait. Elle passait frénétiquement sa main dans ses fins cheveux couleur sang à de multiples reprises. La damoiselle s'arrêta en poussant un gémissement empoté, de peur de représailles vue l'ambiance qui régnait sur l'interminable pont de pierre. Mais comprenez la. Il ne tenait pas en place, il devait bouger, c'était un ' homme ' d'action ! Changeant de posture à multiples reprises, s'échauffant tout les cinq minutes, rêvassant de choses obscènes. Heureusement, elle ne pensait pas à se pencher sur le rebord du viaduc, de peur de se faire pousser par des gens mal intentionnées situés non loin de là pour ne cité Angeal et Noël. Un dernier long soupir se fit attendre avant que le travestit tapa du pied sous le regard perplexe de ses collègues.

'' Allons mes amis ! Un peu de nerfs ! Ce n'est qu'un homme... Un homme armé jusqu'au dent à qui il suffirait de nous balancer de l'autre côté de la barrière pour nous faire passer l'arme à gauche. dit-elle en voulant détendre l'atmosphère derrière son rire tordu. Ce n'est pas comme si c'était le bienfaiteur le plus généreux du monde et le plus bon amant de ces dames. Il a quand même froidement assassiné notre prophète à tous et se revendique comme tel aujourd'hui. Nous devons le venger en sa mémoire, celle du fougueux étalon qu'était Galenth Dysley ! comme si une nuée de feux d'artifices explosait derrière la belle en pointant le vide d'un doigt déterminé. Nous sommes la nouvelle génération de cette église, à nous de restaurer l'honneur ! Allez les gars... Et Noel. Nous le bouleverserons de la plus belle de façon ! un long silence ce fit entendre. Ne soyez pas si rigide. Je me suis tenue tranquille pendant longtemps et mon corps est un peu rouillé. J'ai envie de faire du sport. Dire que j'ai pris la peine de me maquiller ce matin pour une telle occasion. s'approchant de Noel, coude contre coude. Pas vrai qu'il est irrésistible ? pour en faire de même près de Angeal. Ne soit pas jaloux mon ange, tu reste mon préféré. Tout ce stoïcisme te rend à croquer mon beau guerrier tout en muscle ! ''

Alors qu'il s'extasiait autour de ses deux compagnons, un bruit de pas ce fit entendre, une armure clinquante rompait les ineptie de la folle en rûte. Une silhouette. Elle était encore loin difficile à voir à vrai dire, mais le résultat était évident. Les nuages se rassemblent pour former la tempête et l'ouragan détruira tout sur son passage... Beaucoup plus efficacement que le sourire ravageur et macabre de la faucheuse. Une erreur ? Elle marche vers nous. C'est certains, ils le sentent aussi bien que Grell, le danger vient vers eux. Ce n'est que les prélude d'une bien triste bataille avec pour spectateurs les rayons enflammés et chauds du soleil perçant les nuages. Les chérubins prennent leur trompette pour que le vide devienne chaos. Les oiseaux fuient, le vent souffle encore plus fort, les feuilles réclament leur lot de rouge et pourtant l'automne n'est pas arrivé. Non, il va arriver plus tôt que prévu cette année. Reprenant son sérieux, la jouvencelle quitta sa pose ridicule pour s'accorder avec ses confrères sur un ton austère, les bras croisés en fixant la sombre forêt, les troupes attendent leur ennemi.

Ô Éternel, toi le rocher, c'est pour exécuter le jugement que tu as suscité ce peuple
Et tu l'as rendu fort pour qu'il soit l'instrument du châtiment.
Tes yeux sont bien trop purs pour accepter de voir le mal,
Tu ne peux supporter la vue de l'affliction.
Pourquoi supportes-tu la vue des traîtres ?
Pourquoi gardes-tu le silence quand l'impie engloutit un plus juste que lui ?

_______________________________
Iron crosses the heavens and peace on the innocent crystallizes. 775008signgrell1png
♥ Le premier cœur cache une folle furieuse habillée seulement d'un tronçonneuse.
♥ Le second cœur dissimule une belle histoire d'amour entre une actrice et la scène qui l'a adoptée.
♥ Le troisième cœur voile les affres des l'amour pour une travestie, sur les planches d'une comédie musicale.
♥ Le quatrième cœur ? Tout ces hommes virils, ce regard ravageur, ça me met hors de moi !
more_horiz
    Angeal se tenait droit comme un piquet. Il restait impassible et indifférent à la misérable tentative de Grell. Concentré. Si la folle rouge ne parvenait pas à le faire sourciller, question d'habitude, Noel l'inquiétait déjà plus. La blonde regardait tristement le sol de ses yeux émeraudes. Son destin ne lui appartenait et elle le savait. Et alors que Starkiller approchait, Angeal pris les devants, tentant la jeune tireuse. La pauvre. Ne méritait-elle pas mieux que de devenir un vulgaire cristal ? Les chaines du destin sont froids et cruel, elles n'éprouvent aucun pitié.

    - Starkiller.

    D'une voix claire et puissante il appelait l'homme devant lui. Son armure le rendait effrayant, un spectre, une machine. Chacun de ses pas résonnait comme le tonnerre qui gronde. Mais le guerrier à l'aile unique rester droit, fier et digne, se tenant face à ce qui était encore il y a quelques jours son Primarque. Ça ne l'était plus. La religion est l'opium du peuple, et savez-vous pourquoi la fois a-t-elle tant de succès ? Car justement, c'est de la foi. On croit. Il n'y a pas de preuve, on ne peut contredire quelque chose qui repose uniquement sur le foi. Angeal faisait partit de tous ses fidèles, il y croyait, de tout son cœur même. La religion avait chassé tous les doutes en lui, à présent la lumière brillait au fond de lui. Les ténèbres seront toujours là, mais on les voyait plus, la lumière cachait les ténèbres. Starkiller a tué le prophète, le chef religieux. Cette mort a eut pour effet d'assombrir le cœur de l'ange. Mais il n'y céderai pas. Tout ce qu'il fera, il le fera avec honneur et droiture.

    Le surhomme attrapa le manche de son épée broyeuse. Cette épée et sacrée pour lui. Ses amis, sa famille et la religion. Il n'y que ces trois choses qui peuvent forcer notre chevalier a la dégainer. Malgré que son ennemi avait un masque, ils se regardaient dans les yeux.

    - Tu es responsable de la mort du Primarque Galenth Dysley. il y eut un silence, car Angeal doutait de ses futurs paroles, ca ne lui ressemblait pas de dire ça, mais il allait le faire. C'est quand l'homme en armure allait parler que la rage envahit le surhomme qui ne put contrôler cette rage. Les ténèbres revenaient en lui, au sens propre comme figuré. La foi est ce qui l'a sauvé, sans elle il tombe.

    Le premier coup fut donc assené par le surhomme, un coup horizontal de haut en bas donné avec tout sa rage. Les impitoyables lames se tenaient chacune l'une contre de l'autre. Les deux épéistes forçaient chacun de leur coté pour soumettre, ca sera au plus fort. La colère de Starkiller a beau être connu dans plusieurs mondes comme étant bouillonnant d'une rage ardente dont les colères sont effroyables, Angeal réussit à le mettre genou à terre rapidement, pour la simple raison que sa force plus grande. Oui, mais c'est aussi dut au fait que la rage qui l'habitait était beaucoup plus grande. Alors qu'il tenait son sabre à deux mains, un des mains quitta le sabre. Dans un geste vif il saisit un deuxième sabre laser et voulu toucher son adversaire avec sa seconde arme. Angeal dut reculé de quelques pas en arrière… La rage s'était dissipé, du moins son visage ne le laissait transparaitre.

    -Ga...

    -SILENCE !

    Angeal ne voulait pas. Il ne voulait pas entendre ses justifications. Il voulait croire, avoir la foi. Il ne voulait aucune preuve pour que rien ne puisse contredire sa foi. Il avait la choisi la voie de la lumière et y resterait. L'assassin ne put retenir sa rage après avoir été mis en respect verbalement et coupé dans sa parole. Des éclairs bleutés surgirent du bouts de ses doigts pour venir frapper le guerrier de plein fouet. Il ne pouvait l'esquiver, et ne le ferait pas. Par la force de son Psychisme, Angeal résistait à l'éclair. Le but n'était en aucun cas de blesser, mais de distraire. Le temps qu'il fallut à Starkiller pour arriver aux combats et commencer à attaquer. S'il avait une force légèrement inférieur et une résistance clairement un cran en-dessous de son adversaire, il avait en revanche une vitesse et une dextérité plus grande que celle du guerrier. L'épée broyeuse, de part sa taille, rendait les parades plus simples. Mais le tuer d'étoile enchainait les coups avec un rage et une vitesse qui eut raisons de la défense adverses, réussissant à l'atteindre plusieurs fois.

    Le combat pouvait sembler à l'avantage du Primarque mais c'était sans compter sur Noel et Grell.



_______________________________
Iron crosses the heavens and peace on the innocent crystallizes. Sign_Angeal
Fiche de compétence
more_horiz
    J'ai peur... Sans avoir pourquoi... J'ai peur... Angeal combat vaillamment alors que Grell ne tarderait pas à attaquer armé de toute sa folie furieuse... Aucun des deux n'a peur, ou du moins ils ont vaincu leur peur. Moi, je suis morte de trouille. La seule chose qui fait que je suis là, c'est Bolverk. Donc de Galenth, qui est mort. C'est lui qui m'a fait, sans celui que je surnommais affectueusement "papy" dans mon esprit, je ne suis rien qu'une gamine apeurée... Je comprends maintenant que cette paire de pistolet est une partie de lui, depuis qu'il est mort je sens leurs pouvoir diminués. Bolverk ne suffit plus à me rendre courageuse, tout comme la présence de Galenth qui me faisait me sentir en sécurité. Il n'est plus, c'est lui qui m'a fait, je ne suis plus rien.

    C'était ainsi que le ressentait à la vue du combat en Angeal et Starkiller. Ils étaient là, en train de lutter. Un homme que je tenait en estime et le monstre qui a assassiné l'homme comme à qui je tenait le plus au monde, sous le regard de Grell, effrayant mais sympathique. J'avais envie de l'aider, et l'autre, j'avais des envies de meurtres rien qu'en pensant à lui et pourtant, je ne pouvais me résigner à bouger. La peur me tétanisait, transformait le petite blonde que j'étaie en stature de cire, incapable de faire le moindre mouvement. Je devais le faire, réunir le peur de courage en moi pour l'attaquer...

    Timidement je saisit mes deux pistolets. Je les saisit, mais je n'ose toujours pas tirer, de peur de rater ma cible. Totalement démunie... Je repense à Galenth, ce qui se rapproche le plus d'un père pour moi. Grell serait un peu ma mère et Angeal mon grand frère. Nous sommes une belle famille, mais sans le père je ne suis plus rien. J'essaye, j'essaye. Encore et encore mais je n'y arrive tout simplement pas. Je sens que l'effet de mes armes s'estompent de plus en plus. J'ai peur, de plus en plus. Aujourd'hui sera le dernier jour de ma vie.

    Étrangement, loin de m'inquiéter, cette pensée me redonne des forces. Résignée, je vais soit devenir un sans-cœur, soit un cristal. Je me demande ce que ca fait... Tant qu'à faire, la voie du cristal me semble être la meilleur. Est-ce que je serais dans le coma ? Je vais dormir ? J'aimerais ne jamais savoir ce que cela fait, mais je n'ai pas le choix. Mes pistolets brille, ne devenant plus qu'une ombre blanche. Petit à petit Bolverk change de forme pour apparaitre comme un lance-roquette. Je saute en l'air, le plus haut que je puisse.

    "- Pousses-toi Angeal !"

    Il se pousse et je tire. Un missile à tête de requin fonce sur Starkiller. D'un geste de la main, mon missile dévie de sa trajectoire, sans même qu'il n'est eu besoin de le toucher. Loin dans le paysage une explosion retentit. Loin d'abandonner je le mitraille avec mon arme, redevenue une paire de pistolet, les balles ricochent sur son armure alors qu'il avance. C'est à peine si je gène sa marche. Sachant qu'il me faudrait du plus gros calibre, je décide d'utiliser ma gatling. Je le mitraille et ca ne fait pas le même effet ! Il bondit en l'air et me foudroie littéralement... Grillé sur place comme un poulet, il me fallut quelques instants avant de me réveiller.

    "- Je n'ai plus rien à perdre..."
more_horiz
Les rares rayons du soleil perçant le monticule blanc des cieux venait se refléter dans l'âme des personnes présentes et dans leurs extensions, chacune de leurs attaques étaient bénie par l'astre solaire en offrant un peu de lumière dans leurs assauts. Une lumière qui viendra fendre l'armure du sombre adversaire qui vient troubler la surface de l'eau et cribler son cœur par la foi inébranlable de Noel et de Angeal. Il n'y avait plus aucun croyances dans cet homme. Le tueur d'étoile se prétendait chef alors qu'il savait pertinemment le destin tragique de cette faction. Alors pourquoi continuer ainsi ? Peut-être qu'il voulait juste croire, peut-être qu'il cherchait une raison de vivre ou peut-être qu'il voulait changer les rouages de la fatalité. Cette créature allait apprendre à ses dépends, que rien ni personne ne peut contrecarrer le schéma divin élaboré par les Éternels. Sa réputation avait beau l'avoir suivit, ce n'est pas ça qui allait arrêté le travesti. Rien ne pouvait lui arriver, il partait confiant et victorieux et repartira ainsi à la fin de cet affrontement. Depuis le début de la matinée, Grell avait gardée un rictus effroyablement radieux et le conserve toujours pour que ce soit l'un des dernier souvenir de ce traître.

Un premier assaut avait été donné sur un fond venteux. Le guerrier à l'épée surdimensionné l'utilisa pour la première fois devant les yeux ébahit de la folle de rouge. La rage de combattre prodiguait une force surhumaine à l'aîné, vraiment impressionnant. On aurait dit qu'il broyait tout sous sa lame. Cependant ce n'était pas apparemment suffisant, Starkiller, certes avec un peu de mal, arriva à se dégager des attaques de l'ange pour venir se frotter à la belle blondinette qui avait prit les devant. Grell n'allait pas chipoter sur ce coup là, les dames d'abord voyons, le plein de muscles assure pas du tout sur ce coup là. L'adolescente calibrait tout son arsenal en direction de l'assaillant mais ce n'était pas suffisant, il en ressortait quasi indemne avant de foudroyer la belle sur place. Voilà donc où il voulait en venir, les deux autres comparses ne l'intéressent pas, c'était un dieu qu'il voulait attaquer. Débordant d'assurance, montrant ses crocs à travers un sourire excessif, Grell passa sa main derrière la tête en fixant le sol et en la secouant doucement, fermant les yeux délicatement comme le couvercle d'un piano. L'instrument jouait une musique plutôt sinistre voir crispante. Un rire. Grell Sutcliff riait aux éclats. Relevant la tête brusquement comme un dépravé, il balança sa tronçonneuse du bout de son bras avant de les ouvrir en grand pour accueillir son prétendant, son regard maniaque s'extasiait devant l'homme en armure.

'' Hu hu ! Vous demandez de l'amour ? Alors je vais vous en donner, des litres et des litres par le rouge de votre sang ! Je vous croulerais de baisers du prélude jusqu'au dernier acte ! reprit-il en fendant le vent avec le lame de tronçonneuse qui se mit à démarrer. Je préfère chasser plutôt qu'être chassée. Nous allons faire une partie du Jeu du chat et de la souris !! ''

Il fonça droit devant lui, les yeux écarquillés avant d'offrir une estoque à sa victime. L'éclipse esquiva habilement avant d'envoyer la pointe de son sabre en direction du corps svelte de la déesse, qui évita l'assaut plus gracieusement que la chose qu'il avait devant lui. Ce n'était de pas grand chose mais Grell était connu pour être rapide sur tout les plans, il ne perd pas de temps en amour, en combat il faisait comme il pouvait, en se défendant comme un diable, ou plutôt, comme un majordome de la mort. La tronçonneuse vint attaquer horizontalement, mais Starkiller interrompait l'attaque à l'aide deux de ses sabres, le feu bleu de ses armes émettait un son affreux en contact des nombreuses lames du faucheur. S'acharnant sur cet agression, l'un des sabre de Galen Marek finit par céder en explosait en des dizaines d'éclats ardents. Profitant de l'effet de surprise, la demoiselle au large sourire trancha dans le vif en venant loger son délicieuse arsenal dans les côtes de son adversaire, le métal des vagues pleurant des larmes carmin en dévorant un peu de chair, réclamant avec gloutonnerie sa pitance dans un son strident, comme si on broyait quelque chose. L'entaille venait à peine de faire quelque centimètres que l'individu par pur réflexe, dégagea le désaxé par une ruée de coups l'envoyant voler un plus loin. Heureusement, son précieux visage parfait n'avait pas été touché mais cette personne possède une force colossale, rien d'humainement possible. Une douleur vive sur le thorax ne faisait que l'excité, tout ce qui ne tue pas ce dieu le rend plus fort, un masochisme intense faisant pousser des ailes à la déité bisexuée. Se relevant de plus belle, toujours avec cette même tête de dérangé il riait encore plus fort en parfait accord avec le requiem que jouait son arme noyée par le cruor rubis qui venait répandait le sol.

'' Vous m'écœurez, Grell... sortit-il d'un ton froid et sec remplie de franchise.
- Hu hu ! Ne dites pas ça ! Je suis sûre que vous non plus, vous ne pouvez plus vous passer de goûter à la faux de la mort ! Vous ne trouvez pas ça excitant hein !? Je ne vais pas me modérer pour vous expédier tout droit en enfer !!
- Vous n'en êtes pas capable. comme ça de la manière la plus frigide.
- Vous le pensez vraiment ? Hu hu. Allons, votre heure est arrivée, vous ne l'entendez donc pas ? Ma tronçonneuse semble vociférer le contraire. Je vous déconseille de regarder les amis mais en revanche vous mon cher... Admirez donc la haine des fidèles, admirez la vengeance de Galenth Dysley. il prit une pose peu commune voir malsaine en imitant le signe des cornes avec sa main, tirant une langue plus que moqueuse entre ses crocs acérées, un dernier clin d'œil verdâtre rempli d'étoiles et d'amour sadomasochiste. It is time for DEATH !! ''

Galen dégaina en quelque secondes un nouveau sabre en le lançant directement sur Grell. Ne s'écartant même pas pour esquiver, il para avec une facilité déconcertante. Or, un autre sabre était derrière le premier, qui vint le blesser au niveau du bras gauche. Fronçant un peu les sourcils, ce n'est pas ça qui allait l'arrêter et il sauta cette fois-ci, brandissant son outil fièrement avant de le faire retomber lourdement sur le dédale de pierre. Starkiller croyait s'être dégagé mais grave erreur, la lame planté dans la roche, le travesti en profita pour s'en servir comme appui et infliger deux coups de pieds au tueur d'étoile, reprendre aussitôt la tronçonneuse en ne faisant que perforer son armure. La jouvencelle fit un premier pas de danse aérien, un second en tournoyant, un troisième en valsant près du sol. Le moteur fit un bruit très rapide, les vaguelettes s'entrechoquaient en dégageant des étincelles et c'est dans un fredonnement térébrant que la démone vêtue de rouge déchiqueta une bonne partie du buste de sa cible. Le précieux liquide suintait à grandes gouttes sur le pont en rependant d'infime morceaux de chair et d'acier, la chaîne encore dégoulinante, elle utilisa la crosse de son équipement pour envoyer valdinguer plus loin l'homme en armure en direction de ses acolytes. Un détail échappait pourtant à sa vigilance : plus de sang que prévu. L'éclipse, avant de se faire éjecter, logea dans la jambe droite du bisexuel un sabre qui le transperçait sans aucune pitié de part et d'autre. Attrapant le manche comme elle le pouvait, la géhenne intense ne pouvant être transformée en luxure cette fois, elle retira le plus vite possible la chose en le balançant dans le vide abyssal. Un genou à terre, elle tentait de supporter le mal, cependant , la souffrance était vraiment intense, plus encore que de bafouer ses propres principes. Le souffle court, toujours tout sourire, elle fixa sa cible et ses collègues.

'' Alors... On s'amuse pas là, hein ? alors que la belle se cambrait de douleur. Starkiller, tu vas mourir ici et maintenant. Tu me donnes envie de piétiner ton visage avec mes talons... Et de te faire lécher mes pieds !! ''

_______________________________
Iron crosses the heavens and peace on the innocent crystallizes. 775008signgrell1png
♥ Le premier cœur cache une folle furieuse habillée seulement d'un tronçonneuse.
♥ Le second cœur dissimule une belle histoire d'amour entre une actrice et la scène qui l'a adoptée.
♥ Le troisième cœur voile les affres des l'amour pour une travestie, sur les planches d'une comédie musicale.
♥ Le quatrième cœur ? Tout ces hommes virils, ce regard ravageur, ça me met hors de moi !
more_horiz
    " Noel, va aider Grell ! "

    Angeal brandit alors son épée broyeuse et s’élança d’une ruée. Il n’eut pas posé le pied à sol tandis qu’il frappa verticalement Starkiller, déjà relevé, qui para cette attaque, l'empêchant toute attaque contre Noel. Étant sans l'ombre d'un doute moins vif que son adversaire, la solution était de ne lui laisser aucun temps mort, même le plus court pour éviter toute contre attaque.

    Un coup diagonale suivit d'un deuxième et qui s'achève par un magnifique coups d'estoc, tous dévié par le sabre laser, non sans mal. Chaque coup donné par le surhomme, même contré se propageait tel une onde de choc à travers le corps de l'éclipse. A chacune de ses frappes, il sentait son adversaire courber un peu plus l'échine. Le but étant de le toucher une bonne fois pour toute, devant l'apporter aux frontières de la mort et de la vie sans pour autant le tuer.
    De part l'allonge plus importante de son effroyable lame, de sa force plus grande et de l'état défaillant de son opposant, Angeal avait clairement l'avantage au corps à corps. C'est donc tout naturellement que l'assassin recula, cherchant le combat à distance.

    Tout naturellement le surhomme accourut pour frapper l'ennemi en armure. Ce dernier s'envola d'un bond, virevoltant dans les airs, un magnifique balais aérien... et meurtrier. Une fois arrivée au Zenith, Starkiller déclencha un véritable orage sur Angeal, des éclairs en nombres incalculables qui vinrent frapper le guerrier. Grillé à point comme un steak, de la fumé s'échappait de son corps. Insuffisant pour le blesser réellement, ca n'en restait pas moins très douloureux... Le sort avait a peine été jeter que Galen avait déjà posé pieds à terre, dans le dos du guerrier. Avec son sabre laser, l'éclipse traça une droite, rayant le dos de son adversaire dans toute sa longueur.

    Un sort de scepticisme permit au surhomme d'ignorer la douleur et de répondre immédiatement à l'attaque de l'adversaire qui pensait encore avoir quelques secondes de répit. Un violent coup horizontale qui envoyât valser Galen Mark comme un vulgaire fétu de paille. Le choc était violent, mais son armure eut permit à l'assassin du prophète de rester un peu près intact... enfin, pas vraiment puisque le coup venait de réveiller toutes ses blessures.

    Le vainqueur s'approche de l'homme à terre. Ce dernier est hors-combat. Angeal s'agenouille près de lui et lui enlève son casque, sans douceur particulière avant de le jeter par delà le pont. Il fait quelques pas vers Noel avant de lui poser une main sur l'épaule. C'est si triste pour elle... Angeal est un homme qui a besoin d'un but, de quelque chose qui le fait avancer, peut-importe ce qui l'attends après avoir atteint ce but, car sans celui-ci il ne peut vivre. Mais la jeune femme n'est pas fait du même bois, la vie lui sourit, l'avenir aurait était à elle... Il pose une main sur son épaule, à la manière d'un grand-frère.

    " Ton destin est entre tes mains. "

_______________________________
Iron crosses the heavens and peace on the innocent crystallizes. Sign_Angeal
Fiche de compétence
more_horiz
    Le moment fatidique était finalement arrivé... Trop tôt, c'était trop tôt... Noel tenait fébrilement son arme, pointant Starkiller. Elle le détestait pour avoir tué Galenth, mais tuer n'était pas dans sa nature. Il ne s'agissait pas de combattre, mais d'abattre. C'était différent ! Elle ne pouvait pas, c'était plus fort qu'elle et pourtant, elle le devait ! Après tout, c'était sa tâche, et aussi surement la volonté de l'ancien Primarque qui la regardait depuis là-haut. Les larmes coulant sur ses joues parlaient pour elle.

    Puis finalement, son doigt appuya sur la gâchette et le coup de feu fut assourdissant et tua le silence. Finalement, c'était fait. Le silence s'imposa de nouveau, les trois membres du Sanctum était là, silencieux, attendant ce qu'allait devenir la petite blonde. Cette dernière regardait tristement le petit mouchoir que lui avait donné Grell. Tenant le petit bout de tissu entre ses doigts et y déposant une petite goutte liquide en provenance de ses glandes lacrymales.

    Un pas. La tireuse d'élite se met soudain à briller d'une lumière blanche, pure et divine. Deux pas. La lumière ne fait que briller de plus belle, et son corps se raidit légèrement, rendant sa démarche moins fluide. Trois pas, elle se sent différente. Comme si elle était déjà ailleurs. Quatrième pas, elle regarde Grell le regard plein d'affection, lui tendant son mouchoir, le sourire aux lèvres. Le visage de la jeune fille, naïve et pure transpire l'innocence et la bonté, alors que peu à peu son corps se cristallise, mais toujours les bras tendu vers le travestit, afin qu'il reprenne son petit mouchoir. De loin, on pourrait presque croire qu'elle tend ses bras vers le ciel, le divin...

    [HRP: C'est vraiment court, mais en même temps je savais pas trop quoi dire ^^]
more_horiz
Le coup de feu était partit, répandant par son explosion le fluide vital carmin de l'usurpateur, balayant son dernier souffle de vie. Noel avait accomplie sa tâche, même si la tristesse cascadait sur son visage, elle avait agit dans son bien et celui du Sanctum. Un acte admirable remplie de courage malgré l'ocre amertume de ce geste. L'armure était morte, gisant au beau milieu du pont dans une grande flaque cramoisie, il n'y avait plus rien de vivant à l'intérieur, pas même le doute, pas même les secrets qu'elle avait emporté avec lui. L'éclipse était décédé et les propos discréditant les dieux par la même occasion. Grell aurait fêté cela en sautillant de joie, cependant, l'ambiance n'était pas à la fête. Le guerrier ne pleurait pas en s'enfermant dans le mutisme mais son cœur lui était triste pour la jeune fille blonde. Les yeux du travesti se baladait à droite à gauche, affichant une moue sceptique, il ne savait pas quoi faire dans ce genre de situation et préférait garder sa joie pour plus tard.

La fidèle s'avançait en direction du château, mélancolique. Soudainement, la lumière jaillissait de son corps. Une aura claire et bleuté émanait de l'adolescente. On sentait qu'à chacun de ses pas, elle tentait d'échapper à son destin mais sur son visage, c'est le cœur léger qu'elle partait, elle était satisfaite de son sort et de la vie qu'elle avait menée. Le sceau apposé par l'Éternel l'enveloppait peu à peu, signe que les dieux avaient confiance en elle et, c'est avec brio, que la demoiselle honora les cieux qui la regardait de là haut et peut-être même Galenth. La marque des martyres se rependait de plus en plus, pour finir par former une magnifique aura turquoise blafarde. Proclamant le Sycophante par son yeux affectueux, elle ne voulait pas partir sans avoir fait une dernière chose. La pieuse s'éternisant, tendait un tissu blanc immaculé, c'était le mouchoir que Grell lui avait offert auparavant. Tendant la main pour l'attraper, alors que la belle priant les cieux, sa peau était glacée mais le linge qu'elle lui rendait conservait encore toute la chaleur et l'amour de Noel. Les larmes qu'elle y avait déposées se cristallisaient par la même occasion. Une puissante rafale apparut en repoussant le fana de rouge, l'éloignant de la jouvencelle. Un rayon aveuglant surgit. Et c'est lorsque les éclats miroitant disparurent que l'on pouvait apercevoir un imposant cristal, Noel Vermillon à l'intérieur de celui-ci. Elle avait accomplie sa tâche et les Éternels lui offrent l'immortalité. Un tragique don. Une mort embellie par la beauté. On ne pourra plus ressentir sa chaleur, on ne pourra plus l'entendre rire mais au moins, nous pourrons toujours l'admirer. C'était la version officielle de cette légende. Car, il y a une autre alternative, mais seul de célestes personnes comme Shemhazai en connaisse la vraie nature. S'avançant vers Angeal, l'androgyne lui prit la main en lui offrant une des larme de verre qui était dans le mouchoir, l'autre, il la gardait sur lui en souvenir de cette rare fidèle qui avait sublimé son existence. Posant sa main sur l'épaule du surhomme, il tint à prendre la parole pour rassurer l'esprit tourmenté du guerrier.

'' Il faut regarder de l'avant à présent, se tourner vers le passé n'est plus.... Ce n'est pas un chose digne du Primarque. Hu hu. dit-il de façon calme et posée en ajoutant un dernier rire enfantin. J'ai prévenu l'équipe scientifique pour nettoyer les lieux. Noel Vermillon sera dans la mémoire de chaque membre du Sanctum, elle restera un objet de culte et un exemple dans notre lieu de prière. Nous lui accorderons chacune de nos oraisons. S'il vous plaît, pourriez vous me laissez seul un moment ? J'aimerai me recueillir un moment. ''

Angeal s'éloignant peu à peu, jusqu'à disparaître complètement derrière la porte du château. Brusquement, le silence se rompit avec un rire macabre. Grell Sutcliff affichait une mien radieuse mais pour le moins déséquilibrée digne d'un fou furieux. Il rait tellement, il ne c'était pas autant amusé depuis un bon moment. Il se précipita au dessus de la dépouille de Starkiller en lui tirant la langue. Un rictus macabre faisant transparaître sa joie.

'' Khi hi ha ha ha ha... !! Alors ça t'as plût mon beau chevalier !? Tu en veux encore !? Et bien je vais t'accorder ça conquérant de mon cœur ! sortant un rouge un lèvre et dans un élan d'irrespect pour les morts, il maquilla le visage de Galen Marek, oui maquiller. Ça te va bien en plus mais ça manque de ROUGE !! prenant sa tronçonneuse, il déchiqueta le cadavre en le tranchant de part et d'autre, les lames vomissant les organes charcutées et larmoyant du sang, coulant à flot quitte à se faire éclabousser, une véritable boucherie. Tout était broyé puis anéantit sous la puissance de la faux. Rien ne l'arrête pour ce qu'il s'agit du rouge, étant insensible et complètement irrévérencieux, c'est à se demandé si il n'était pas dérangé quelque part. Il n'y a que les purs qui seront épargnés pour le bien de notre cause. La vermine telle que toi ne mérite rien ! Rien ! Rien ! taillant dans le vif à chaque mot. Ton espèce sera pourchassée et exterminée. Ils seront tailladés, étranglés et massacrés. Battus, poignardés et pulvérisés. Asphyxiés et empalés. Fusillés et exécutés sans pitié. Le temps est venu de purifier l'univers entier !! alors qu'il ne restait plus qu'un amas de chair, seul la tête maquillée comme une catin était encore intacte, malgré l'absence de toute la partie inférieur à celle-ci. Son visage ensanglanté, les yeux affolés et écarquillés, il riait plus fort que jamais, appréciant le rouge qui bardait tout le pont et coulant aussi sur ses joues. Ha ha ha ha ha... !! ''

_______________________________
Iron crosses the heavens and peace on the innocent crystallizes. 775008signgrell1png
♥ Le premier cœur cache une folle furieuse habillée seulement d'un tronçonneuse.
♥ Le second cœur dissimule une belle histoire d'amour entre une actrice et la scène qui l'a adoptée.
♥ Le troisième cœur voile les affres des l'amour pour une travestie, sur les planches d'une comédie musicale.
♥ Le quatrième cœur ? Tout ces hommes virils, ce regard ravageur, ça me met hors de moi !
more_horiz
Pour ce type classe, puissant, charismatique, craint et respecté qu'est Angeal, ni bonus, ni malus, je ne pense pas pouvoir me juger.

50 points d'expérience + 500 munnies + 5 PS

Pour ce type tout sauf classe, faible, chiant, con, moche, peureux, qui n'est ni une femme, ni un homme, qui ne sert à rien, qui se prend pour un dieu, qui ne respecte rien, qui saoule, qui ne fout rien, qui n'est pas sexy et qui a bouffé toutes les crevettes (vous aurez reconnu Grell) : 0 points d'expérience + - 500 munnies (tu crois que c'est gratuit le nettoyage ?!) + 5 PS en.... maquillage.

Noel je note pas.

J'ai pris plaisir à rp avec vous trois.

P.S : Pour Grell ca sera 75 points d'expérience (25 bonus) + 500 munnies + 2 PS en force et 3 PS en dextérité. C'était bien Grell, tu as ton style à toi et bien à toi. Tu décris tout super bien. Je te reprocherais cependant parfois de décrire trop, tu décris plus qu'autre chose dès fois, ce qui peut rendre la moitié d'un texte un peu lent. Enfin ca manque parfois de fluidité. Mais, tu as des qualités et des défauts et franchement, te lire c'était pas une corvée, j'ai même aimé te lire. Puis bon, tu mérites un bonus je trouve, ne serait-ce que pour ton dernier poste.

_______________________________
Iron crosses the heavens and peace on the innocent crystallizes. Sign_Angeal
Fiche de compétence
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum