Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
    « C'est la mère Michelle qui a perdu son chat ! ♫
    Elle crie à la fenêtre à qui lui rendra ! ♪
    C'est le père Lustrucu ! Qui l'a bouffer tout cru ! ♫
    Car la mère Michelle ne lui a pas montrer son cul ! ♪»


    Un homme, habillé de manière peu orthodoxe déambulait dans les rues du jardin radieux. Sa démarche lubrique et son apparence plutôt ridicule avec son noeud papillon gigantesque et les airs qu'il chantait. Mais il s'en fichait bien ! Qu'on se moque de lui ! Si ça fait rire les passants et fait chanter les oiseaux, alors tant mieux ! Aujourd'hui, il était de bonne humeur, il l'est toujours certes, mais aujourd'hui était un jour spécial ! Il venait d’intégrer le consulat ! Oui, c'était un évènement à fêter par une mission ça... Et quel mission ! Une mission de discrétion, ramener la description physique d'un homme et déposer une lettre sur son bureau. En fait il fallait juste la mettre en évidence, mais la client à de quoi payer des mercenaires et vit dans un manoir... Il a forcement un bureau. Genesis a donner une lettre signer d'unE mercenaire, et j'insiste sur le "E" qui fait que cette lettre est si attirante. Mais Genesis, il a aucune fantaisie ! Une lettre de charme, ce n'est pas une bête lettre avec des mots d'amour et des petits coeur en guise de point sur les "i"... Il manquait quelque chose à cette lettre, sur et certain. Donc, avant de se rendre au manoir, notre comique a déambulé, attendant d'un oeil sournois sa proie. Cette dernière, s’approchât innocemment de notre joyeux luron sans savoir ce qu'il attendait... Un choc violent qui fit tomber à terre la charmante demoiselle et notre Consul. Ce qui était intéressant n'était ni ses formes généreuses, ni son fessier en forme coeur, c'était bien autre chose ! C'était son sac... Dans la confusion, il était tombé à terre, renversant toutes ses affaires dont un magnifique rouge à lèvres. Enfin, magnifique, pas tellement, il était commun, mais ce n'est pas le plus important.

    « Au madame ! Comme je suis désolé ! Comme je suis confus ! Relevez-vous voyons ! Une grande comme vous, aussi belle, aussi classe, aussi féminine que vous ne devrez jamais avoir à tomber ! Non, mais c'est vrai ça ! Je me faits honte, comment ai-je pus faire cela ! Je suis vraiment pas doué vous ne trouvez pas ? Vous êtes aussi belle que l'oiseau blanc qui survole le ciel derrière-vous, juste là Madame ! »

    Elle se retourne, pour regarder un oiseau qui n'a jamais été là, qui n'existait pas, n'existe pas et n'existera jamais. Profitant de cette diversion au combien ingénieuse, il saisit de ses petites mains gantés le rouge à lèvre carmin avant de le ranger dans sa manche. Bien sur il se remit immédiatement à ranger les affaires dans le sac comme il s'était engagé à le faire.

    « Il n'y a rien...»

    « C'est normal ma chère ! L'oiseau est partit entre temps ! Il fallait être plus vive, j'en suis désolé pour vous. Encore désolé et bonne journée ! »

    Cette fille et son putain d'air snob s'en allèrent, en lâchant un petit rire moqueur. Mais des deux, c'était qui avait perdu son rouge à lèvres. Comme quoi ! C'est tellement marrant... l'ignorance. Intérieurement il se moquait d'elle, et le plus rigolo, c'est qu'elle n'était même pas consciente de s'être fait rouler. En même temps, un rouge à lèvre, on a vu pire comme perte ! Vous vous demandez ce qu'à alors fait notre clown de ce rouge à lèvres ? Et bien, il a fait ce que tout le monde ou presque fait avec un rouge à lèvres... Il mis du rouge sur ses lèvres. En même temps, vous vouliez qu'il fasse quoi ? Qu'il le mange ? Non, bien. De sa démarche tout à fait burlesque il continuât son chemin vers le célèbre manoir. Jaky dut se rendre à l’évidence, il aurait du faire sa mission la nuit, et pas à quatre heure de l'après midi. Il aurait attendre le moment propices, attendre l'obscurité pour infiltrer le bâtiment mais... Vu que le jour c'est plus difficile, alors c'est plus amusant. Plus il y a de challenge, mieux c'est ! Il longea le grillage de l'habitation pour voir un petit jardin, avec une table et un service à thé dessus. L'herbe autour était coupé au millimètre, le tout soigneusement entouré d'arbre et de buisson. Le plus important, ce n'est pas tant le jardin en lui même, mais le balcon qui le surplombait. Les balcons rendent triste notre humoriste... ça lui rappelle c'est horrible pièce, vous savez, Roméo et Juliette...

    D'un bond il franchit les trois mètres de grillages, rien de plus facile pour lui. Enfin, je vous avoue qu'il a triché un peu... Puisque ce n'est non pas un saut, mais un double-saut qu'il a utilisé ! L’atterrissage se fit tout en douceur alors qu'il se dirigeait vers le balcon. Maintenant, il restait le problème du balcon qui se trouvait haut, trop pour que notre acrobate l’atteigne. Mais rien n'arrête un homme déterminé. D'un geste nonchalant il tendit son bras vers le sol, avant de le remonter petit à petit jusqu'au balcon. C'était un de ses nombreux tours de magie comme il en a le secret puisque des plantes se sont rassemblés, essentiellement des racines, pour venir s'accrocher le long du mur, formant une échelle naturelle. Aussitôt il se servit des plantes pour grimper plus facilement jusqu'au balcon, et une fois en haut, il renvoyât les plantes à leur états d'origine... Après tout, il ne fallait pas se faire repérer. L'acrobate entra dans ce qui semblait être un séjour... Donc maintenant, trouver l'homme, mais dans un manoir aussi grand, c'est pas facile.

    D'un pas feutré et léger, notre cambrioleur avançait dans la pièce. Il ouvrit la porte, tout doucement. Un bruit horrible, un grincement affreux se fit entendre. Dès que ce bruit parvint à ses tympans, il changea de tactique et ouvrit rapidement la porte, sortit et la referma aussi vite. Au moins, elle a pas le temps de grincer. Un peu au hasard il se mit à chercher l'homme, en se rendant compte qu'au beau milieu du couloir il était totalement à découvert... Dans la précipitation il entra dans la pièce la plus proche. Une cheminée sur le mur à droite. A gauche une énorme bibliothèque qui prenait tout l'espace et un bureau, avec un encrier, une petit lampe. Quand je vous disais que les riches ont toujours un bureau. Au-dessus de la cheminée, l'acrobate vu un tableau, c'était le portrait d'un homme richement habillé. Il portait un long manteau de fourrure, des chaussures en cuir noir et un costard. Il souriait à pleine dent et parmi ses chicots se trouvait une dent en or, comme une rose qui pousse dans la fumier Quand a son visage... D'une laideur sans nous ! Un visage gras avec une grosse patate en guise de nez et des oreilles énormes. S'il ne se retenait pas, ça ferait longtemps qu'il aurait gribouillait ce portrait pour lui rajouter des moustaches et de grosses lunettes. Enfin, il n'était pas là pour s'amuser. Maintenant qu'il savait à quoi ressemble le propriétaire, il ne restait plus qu'à laisser la lettre dans un endroit visible.

    Armand déposa délicatement la lettre sur le bureau et s'en alla. Puis se retourna de manière vive. Avec la délicatesse d'une princesse de coeur, il attrapa la lettre et y déposa un baiser. C'était la touche de fantaisie qui manquait à cette lettre, la marque d'un baiser ! Ça ne ferait que rendre la lettre plus attirante et aguichante ! Juste après qu'il ai embrassé la lettre, la poignée de la porte s'ouvrit ! Malheur ! Que faire ?! Une seule solution, la fenêtre ! Oui, même si le comédien n'y avait pas prêter attention, une fenêtre se trouvait bel et bien là. Le plus rapidement qu'il put il ouvrit la fenêtre, et bondit sur le sol. C'était assez haut, mais en fléchissant les jambes au bout moment et en enchaînant d'une roulade, l'acrobate ne fit aucun bruit. Pour franchir le grillage, deux petits sauts suffirent, de la même façon qu'il s'était introduit. A travers la fenêtre laissée ouverte, l'homme avait ouvert la lettre et la lisait attentivement. C'était trop loin pour dire si la flamme de l'amour brillait dans ses yeux mais la mission était réussit !

    Alors Jaky s'en alla d'une démarche dansante et une fois assez loin il se mit à chantonner...

    « Tu aurais du cette lettre, ♫
    Ne pas l'ouvrir peut-être... ♪ »

more_horiz
    Mission Accomplie.

    C'est ce que je voulais et tu l'as très bien fait.

    Je vais te donner un bonus pour l'idée du rouge à lèvres, j'ai trouvé ça judicieux, amusant et original.

    Et ton rp est assez plaisant.

    12 xp, 120 munnies, 2 PS en dex et 1 ps bonus en vitesse.

_______________________________
J'ai quelque chose pour toiiiiiiiiii ♪ [Mission facile] 01
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum