Derniers sujets
J'vous ai manqué ?Hier à 23:13VentusPèlerinage d'un ApatrideHier à 0:05NarantuyaaRedoubler de ReflexionSam 7 Déc 2019 - 23:35NarantuyaaLa promesse d’un retour Ven 6 Déc 2019 - 14:47Bryke RonsoVous prendrez bien une petite hache avec ceci ? Mer 4 Déc 2019 - 14:18Huayan SongCartouches consulairesMer 4 Déc 2019 - 12:12Huayan SongDemande de notationMer 4 Déc 2019 - 11:11LenoreBric à BracMar 3 Déc 2019 - 16:10LenoreMt Gagazet – Dans la lumière du cristal Mar 3 Déc 2019 - 14:12Bryke RonsoVamos a la playaMar 3 Déc 2019 - 11:54LenoreAbsence définitive.Dim 1 Déc 2019 - 1:36Général PrimusClair de LuneSam 30 Nov 2019 - 18:55Huayan SongLe menu à 7,90Sam 30 Nov 2019 - 17:53Kurt BrownLe vent du jeuVen 29 Nov 2019 - 14:40LenoreChangement de planVen 29 Nov 2019 - 9:47Jack Inèrsse
Shiva
Shiva
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: 1
XP:
-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Left_bar_bleue55/500-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Empty_bar_bleue  (55/500)

XP :

le Jeu 9 Déc 2010 - 13:34
    Un gout amer de déception grandissante à la bouche, une haine si habituelle pour la situation qui semblait la narguer, l’échapper sans qu’elle ne puisse rien changer, au point que cette habitude soit devenue lassante, désabusant tous les espoirs qui avaient pu naître auparavant. Les illusions d’Astral avaient perdu toute consistance, le pouvoir de certaines alliances avaient dépassé l’inimaginable, la croissance de groupes ennemis avaient dépassé l’inimaginable, la différence entre leurs influences et celle d’Astral ne présageait rien de prometteur pour la dame de glace. Mais lorsqu’elle en était venue à étudier un cas de plus près, une occasion de regagner du terrain se profila à sa portée.

    -Se pourrait-il que la solution soit si aisée qu’elle nous pendait au nez depuis le début ?

    Elle s’était enfermée seule dans la haute salle d’Asphodèle, bien souvent désertée ces derniers temps. Le château de la lumière pouvait-il vraiment laisser un si facile accès à la possibilité de sa chute ? Une protection finalement bien mince par rapport à la force d’êtres existants dans les différents mondes. Certes, leur clan était loin d’être faible, il comptait de nombreux membres fidèles et dévoués. Ce qui devait sous-entendre une protection de cette Pierre Angulaire par plusieurs membres. Décidée à prendre ce risque et à ne pas laisser sa chance passer, Shiva prépara donc son escapade en territoire ennemi. C’était tout de même leur quartier général, la fréquentation de ce lieu ne pouvait être que dense. Elle ignorait tout de ses chances de réussite, même si elle n’arrivait pas à percevoir quels réels problèmes elle pourrait rencontrer. Et peu de temps après, la dame bleue se trouvait sur le chemin du fameux château. Le voyage dans le vaisseau de la compagnie Shin-ra se passa sans qu’elle ait eu à s’impatienter, elle était trop concentrée dans cette question qui lui faisait redouter quelque peu l’aventure. Elle n’aurait besoin de personne d’autre pour supprimer ce monde, cette possibilité avait quelque chose d’irréel étant donné le mal qu’Astral avait du se donner pour supprimer les mondes précédents.

    Arrivée à « bon port », elle ne sut que choisir pour sa sortie le jeu qu’elle allait tenter : la discrétion ou la comédie. Des rapports qu’elle avait lus sur le château de la lumière, c’était dans le hangar qu’on arrivait. Et comment passer inaperçue dans un hangar ? Il fallait tenter pour voir. Sortie du vaisseau, son apparence trahit immédiatement ses chances de passer inaperçue, son corps tout de bleu coloré, sa longue chevelure épaisse et ses habits excentriques avaient vite fait d’exploser aux yeux des deux rongeurs qui se tenaient au beau milieu du hangar, juste devant la sortie du vaisseau, triste hasard. Elle décida de ne leur laisser aucune chance de l’interpeller en premier. Elle adopta une voix douce et enjôleuse.

    -Mes petits messieurs, auriez-vous l’obligeance de me signaler si nous sommes bien au château de la lumière ?

    Question inutile, sans aucun doute, mais qui laissait croire à un esprit candide pour qui ne savait déceler les mauvaises intentions au creux des êtres. Après tout, peu de gens connaissaient l’apparence des membres d’Astral. Le rongeur au visage le moins expressif, le plus stupide sans doute déglutit.

    -Agheu…

    -Pardon ?

    Air innocent encore. L’autre rongeur quant à lui, à la voix bien aigue et au volume faible, mais néanmoins compréhensible réussit à répondre à la nouvelle arrivante.

    -Certainement Madame ! Le grand et prospère château de la lumière vous souhaite la bienvenue !

    Il ignorait alors qu’il saluait peut-être la responsable de sa perte avec une telle bonté que Shiva devait se retenir pour ne pas laisser paraître la pitié qu’elle ressentait alors pour leurs espoirs perdus. Elle décida donc d’avancer sans demander permission et de sortir du hangar pour arriver dans un jardin aux couleurs si éclatantes qu’elle avait presque l’impression de déchirer ses rétines. Ce vert avait quelque chose d’infiniment désagréable et de malsain de son point de vue. Comment exprimer la beauté mieux que la glace ne l’aurait fait ? Elle décida pourtant de continuer son jeu sans se mettre à refaire la décoration. Il lui fallait pénétrer dans le château même, chose qu’elle fit, sans trop se faire désirer. Arrivée dans le hall, les êtres qu’elle découvrit n’étaient nullement une menace, de simples balais (si l’on peut dire) animés. Ils ne semblaient dotés d’aucune intelligence ni de parole qui auraient pu dévoiler son intrusion malintentionnée. Elle laissa donc échapper un léger rire. Mais la porte… La porte de la salle d’audience se tenait là, juste devant elle. C’était dans cette fameuse salle que la Dame de glace trouverait le passage menant vers le hall de la Pierre Angulaire. Cependant, c’était également dans cette salle que se rencontraient les membres de la lumière, c’était là que se trouvait le trône. C’était sans doute la pièce principale du château où se déroulaient la plupart des évènements. Il était donc logique que l’entrée se trouve là puisque c’était en ce lieu qu’on pouvait le mieux la surveiller. Elle entrouvrit la porte pour inspecter le nombre de personnes qui s’y trouvaient. Ils n’étaient pas en grand nombre, mais Shiva savait que dès qu’elle ferait le moindre pas en ce lieu, elle se ferait remarquer, et à moins de se lancer dans un combat risqué et sans aucune certitude de victoire, elle n’avait pas la moindre chance d’atteindre le fameux hall.

    La magie jouerait donc son rôle, un phénomène naturel au sein même d’une pièce fermée serait étrange, mais permettrait à la dame de glace d’avoir l’avantage sur n’importe laquelle des personnes présentes. De la neige se mit à tomber dans la salle d’audience, après cela, elle lança des sorts de vents qui allaient donner une impression de tempête. Après avoir surpris les personnes présentes dans la salle, elle se précipita à l’intérieur et lança plusieurs sorts de glace qui permettraient de les immobiliser momentanément, l’effet de surprise avait le rôle principal. Shiva courut de toutes ses forces vers le trône pour accéder au bouton qui actionnerait l’ouverture vers le hall. Elle dut relancer quelques sorts et fut touchée elle-même par la magie des habitants du château, mais elle ne les laisserait pas l’arrêter. Elle sauta dans le trou qui s’était ouvert et arriva dans le hall de la pierre angulaire. Sans prendre le temps de l’observer plus longtemps, elle ouvrit la porte.

    Et alors qu’une grande lumière l’illumina, la seconde d’après, quand elle ouvrit les yeux, tout n’était plus que noir, blanc et gris. Le paysage était un dessin simplifié, comme une histoire au dénouement heureux et sans concession… Elle-même avait quelque peu changé, non seulement avait-elle perdu sa couleur, mais ses propres traits étaient devenus caricaturés, des lèvres trop pulpeuses, un regard de braise exagéré, une silhouette de guêpe défiant les lois de l’apesanteur. Si elle n’avait pas été pressée par le temps et les ennemis qui allaient sans doute arriver, elle aurait maudit ce monde de lui donner une apparence si ridicule. Elle toisa donc les environs et quand elle aperçut la fameuse pierre, la pierre originelle, elle courut en sa direction… Elle allait enfin pouvoir faire grandement avancer les choses…

Sarken Cekatres
Sarken Cekatres
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Left_bar_bleue194/350-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Empty_bar_bleue  (194/350)

XP :

le Dim 19 Déc 2010 - 18:26
Aujourd'hui, la plus improbable des situations avait plombé d'un coup sec ma journée qui s'annonçait géniale. J'avais passé la matinée tranquillement à préparer des sandwich pour ma mission confiée précédemment et je m'étais reposé deux trois heures dans mes appartements. Mission accomplie, je comptais aller rendre compte à mon commandant. Direction la salle d'audience où j'allais pouvoir patienter la venue d'un des responsables.

Mission accomplie, il était plus que temps de reporter les bienfaits de son dur travail. Bon d'accord, il était dans son élément et ce n'était jamais qu'une épreuve facile, mais ça restait un défi auquel il ne pouvait faillir. Sandwich emballé et prêt pour la demande de la Reine, Sarken venait d'arriver au hall d'audience pour retrouver le commandant ou le chef. Aucune des deux personnes n'étant présente, il discutait par ci par là avec les autres qui étaient là pour leur mission. Rien de spécial à signaler aux premiers abords, seulement il était étrange que personne n'était encore là pour le débriefing. Peut-être qu'il avait finit trop vite? Ou alors il y avait un imprévu dans la royauté souricière. Peu importe, c'était pas ses affaires après tout. Il comptait sortir de sa sacoche un pain préparé au cas où, jusqu'à ce qu'il se mette à neiger dans la salle. Pris de surprise, d'une heureuse surprise, il se mit à rire et à gambader joyeusement dans la pièce, s'écriant du plaisir qu'il avait à voir la douce brume blanche. Petit à petit, une tempête se formait.

<< Il neige! Ahhh, de la neige! Moi qui rêve d'en voir dans ce monde depuis longtemps. Je ne savais pas que c'était le jour des souhaits ici! Et en plus, on approche de l'hiver, la plus belle des quatre saisons! Dansons mes amis, dansez avec moi et jouons. >>

Il ne se rendait pas du tout compte que tous les regards étaient braqués sur lui. Chacun avait soit un air de dégout, soit était perplexe et d'autre se moquait du jeune homme qui faisait le fou. Mais s'ils avaient tous une même idée en tête, c'était celle d'accuser à tort l'abruti de causer ces intempéries.

<< Nan mais z'avez quoi à me regarder comme ça?!? C'est pas comme si j'étais celui qui provoquait cette neige hein! Après tout, je préfère la glace, même si j'adore la neige aussi... Et puis, qui dit que celle-ci n'est pas naturelle? ... Bon d'accord, ça tiens pas du tout, on est en intérieur... C'est peut-être un nouveau dispositif installé pour les fêtes, "plus vrai que nature", 'croyez pas? >>

Une chose était sur: ce n'était pas Sarky le responsable, mais qui alors? Même s'il se faisait passer pour un idiot à penser que la neige aurait put-être naturelle ou qu'elle aurait put être artificielle pour les fêtes de Noël, le jeune Cekatres savait très bien que quelqu'un s'amusait à ça. Mais qui? Dans quel but? On fait pas neiger en pleine salle sans raison, encore moins dans le hall d'audience. Il n'eut cependant aucunement le temps de réfléchir davantage à la question qu'il dut faire face à une étrange personne qui débarqua comme une voleuse à travers la porte. Sans crier gare, elle lança de puissant sorts de glace qui gela sur place quelques uns de ses alliés, alors que lui-même, heureusement protégé un peu plus par le froid, put éviter de justesse le coup. Elle s'était dirigé vers le trône, était-elle au courant?

<< Bon sang! Me dites-pas qu'elle compte s'attaquer à notre trésor? La folle, elle pourra jamais pénétrer sa barrière! A moins que... Co... Commandant! Maîtreeeee!!! >>

Pas une seule seconde à perdre de plus, il prit ses jambes à son coup et se précipita à grande vitesse vers les différentes salles du château à la recherche inespérée du vénérable Yen Sid ou de Tifa, son commandant... ou d'un autre commandant aussi, pourquoi pas, mais il ne connaissait qu'elle pour le moment. C'était à se demander si notre capitaine favori avait déjà été aussi rapide à un seul moment de sa vie. Après quelques minutes, il finit par arriver à la dernière pièce, la bibliothèque. Il n'aimait pas trop y aller, trop d'livres. Sauf quand il avait besoin de trouver un bouquin sur la cuisine, si ça lui chantait. Ici c'était pour un devoir, il entra sans frapper, n'y trouvant personne si ce n'est des balais qui faisaient comme à leurs habitudes le ménage. Ne prenant même pas la peine de se soucier d'eux, il regarda entre les étagères.

<< Yen Sid!!! Tifa!!! N'importe qui!!! Mais merde à la fin, y a personne? Y a une trop belle déesse sortie de l'espace adepte de la glace et bien entendu, personne n'est là de garde. Bon, si y a ni de commandant, ni de boss, c'est au capitaine de prendre une décision! Okay, mais laquelle? J'lui ait balancé plusieurs brasiers dans la figure et ça ne l'avait même pas égratigné... Bon, j'suis pas fort avec le feu mais j'allais pas utiliser de la glace sur une personne qui la contrôlait encore mieux que moi... >>

C'était la deuxième fois que j'avais face à moi un individu doté d'une incroyable puissance, qui surpassait de très loin la mienne... Deux fois en pas très longtemps... Je pense que jamais je ne m'étais sentis aussi inutile... Devais-je vraiment laisser passer tout ça? Surement pas.

Voila qui était gênant. Il ne trouvait personne et était à court de temps. Les maigres possibilités qui s'offraient à lui était toute aussi folles les plus que les autres. Il se souvint alors d'un vieux livre dans l'une des étagères du Maître, un vieux grimoire de magie. Il le farfouilla un peu, hésitant. "Et si Yen Sid le découvrait? Et si je me faisais virer? Et si ça tournait mal?" Tout ce genre de trucs qui traversait son esprit, ne sachant pas à quoi s'en tenir. Il fut extirpé de ses rêves par un parchemin de plus étranges... Un contrôle sur le temps? Après tout, s'il ne peut vaincre un adversaire seul, empêcher cette personne de faire un quelconque mouvement pourrait l'aider. Mais était-ce rationnel? Bloquer le temps... Avait-il non seulement la capacité nécessaire pour exécuter un tel sortilège? D'accord, on sait, l'utilité d'un parchemin est de pouvoir lancer une magie sans en être normalement capable, mais nous parlons ici d'un des plus puissants sort qui existent dans la ligné des magiciens... Et Sarken n'est qu'un templier de nature, rien de plus. Bon, il réfléchira en chemin: sortant le parchemin du grimoire et le remettant même pas en place, il accourut vers le hall, voyant que certains s'étaient sortis de la glace et s'enfonça la seconde d'après dans l'escalier qui menait en bas. Il fut rassuré de voir que la pierre était encore intact, si on oublie l'étrange froid qui régnait dans les lieux. Elle était déjà là bas, c'était sur maintenant et n'allait pas hésité à détruire la source de lumière de ce monde. Mais au moment de prendre la poignée de la porte temporelle, un glas traversa tout son corps: et s'il allait mourir? Et si elle était préparée à avoir de la visite surprise? Ravalant sa salive, mordant un bout de sandwich, il ouvrit les yeux clos la porte vers le passé, qu'il avait traversé il n'y a pas si longtemps en plus.

<< On y va... Courage Sarky, t'auras qu'à faire demi-tour si ça se passe mal. >>

Une fois l'obstacle franchis, il n'eut aucun mal à reconnaître les sensations de l'étrange qu'il avait déjà vécu précédemment ici. Les odeurs jeunesses, oui, il se sentait déjà plus jeune. Que demander de plus qu'une belle petite nostalgie de temps en temps? Rien, mais aujourd'hui c'était tout autre chose, il fallait se concentrer sur sa mission. Mission? Il se demandait s'il pouvait appeler ça une mission ou plutôt une tentative désespérée de sauver le monde à la façon des héros de bandes dessinées. Avait-il simplement le droit de prétendre de pouvoir y arriver? C'était son but après tout. Il n'a pas arrêté de fuir en ce moment et ce n'était pas de cette manière qu'il allait devenir un héros. Mais qu'est-ce que c'est un héros au final? Quelle valeur peut-on leur attribuer, à ces personnes mythiques dont on entendrait parler longtemps? Un héros n'avait déjà aucun rapport avec sa popularité, il savait en plus qu'il risquait son grade avec ce qu'il faisait. Sa conscience en prendra après! Là de suite c'était de retrouver l'inconnue. Si ce qu'il pensait était exact, elle devait se trouver devant la pierre angulaire donc sur la colline.

S'approchant lentement de la destination, il se recula rapidement, se cachant. L'avait-elle repérée? Il y en avait de forte chance. Mal au cœur avoisinant, il serra doucement le parchemin enroulé dans sa main gauche. Il y plongea ses yeux, le déroulant, craignant ce qu'il risquait à utiliser un sort que lui-même n'avait aucune chance de maîtriser un jour. Il tremblait de l'intérieur, mais savait qu'il ne devait pas se montrer faible, mais qu'en pouvait-il? Il avait l'impression de revivre exactement la même situation qu'à la Cité du Crépuscule, se trouvant devant une force qu'il ne pouvait pas mesurer ou espérer affronter. Pour s'aider, il invoqua un sceau sous ses pieds, un sceau d'harmonie, l'apaisant doucement, avant de se remettre debout à l'allure fier, pour le peu qu'il l'était, se concentrant à nouveau sur le papier qu'il avait entre les mains. De ses lèvres s'échappèrent d'abord des bourdonnements incompréhensibles, avant de petit à petit former des mots à mots qui se suivaient, correspondants à la formule inscrite. Elle était courte, il ferma ses yeux et concentra toute sa puissance dans son glaive runique, servant de catalyseur, pour ensuite libérer la puissance du parchemin. Et alors qu'une force inconnue enveloppa l'atmosphère, qui se grisait de plus en plus, le temps s'arrêta. Oui, comme l'objet l'avait prédit, le temps avait arrêté de s'écouler, et son épée elle, s'était retrouvée en morceau sous le choc... Inquiet, il s'approcha de la magicienne... Elle avait la peau bleue et semblait regarder avec avidité la pierre angulaire de lumière.


<< Vous comptiez vraiment détruire cette pierre hein? Pourquoi on aurait pas pu faire connaissance? Vous sembliez maîtriser la glace et la neige avec autant de perfection, j'aurais put vous demander longuement conseil sur cette école de magie. Une telle puissance... Est-ce que nos adversaires seront tous aussi puissant que vous? Qui êtes-vous d'abord? En quoi ça vous arrangeait de détruire notre monde? Vous faites partie de cette coalition pour la plongée des mondes dans les ténèbres? De ce Consulat qui s'improvise un règne sur son territoire? De n'importe quelle stupide alliance qui s'met en tête de s'amuser ou de croire faire bien avec vos idéaux à la con? Répondez-moi merde, j'vous demande votre avis! >>

Il n'était qu'à quelques mètres d'elle et savait très bien qu'elle ne pourrait jamais répondre et que de plus, elle devait se ficher éperdument de ce qu'il disait. Le capitaine sécha les quelques larmes de colères qui s'échappaient de ses yeux avant de faire demi-tour, se dirigeant vers la porte... Il ne savait pas ce que le sort avait causé et avait en réalité peur de rouvrir cette cloison... Avait-il détruis le Château Disney? Avait-il arrêté le temps dans le présent? Devait-il tuer cette sorcière quand même? Au cas où? Il n'en serait pas capable de toute façon, il n'en avait pas le cœur, pas la force mentale nécessaire. Combien de temps cet arrêt du temps prendrait? Soupirant longuement, il resserra la poignée et tira pour retourner à la maison. Le froid avait arrêté, il remonta les escalier pour s'apercevoir avec une certaine joie que ses compagnons étaient toujours vivants, présents. Immobile, il resta dans cette pièce, évacuant ses idées négatives et remettant de l'ordre dans celles positives et neutres. Stationné près du tableau des missions, il attendait la venue d'un responsable, n'ayant même pas la tête à terminer son sandwich de tout à l'heure. Bon allez, quand même un bout avant le sale quart d'heure qu'il allait passer. Le pain remit en place, remballé, il regardait autour de lui patiemment
Xaldin
Xaldin
La lance Tourbillonnante.

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Left_bar_bleue272/500-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Empty_bar_bleue  (272/500)

XP :

le Mar 21 Déc 2010 - 14:11
"Si j'avais été audacieux, qu'aurais-je vu sous les cieux qui s'étalaient sur Nantes...?"

Mission Accomplie.

C'est pas mal du tout, j'ai bien aimé. Tu as le mérite de représenter extrêmement bien le caractère et les pensées de ton personnage.

Et merci de m'avoir rendu ce service.

Mission Difficile.

40 xp, 400 munnies... 3 PS en Psychisme, 1 Ps en magie;

_______________________________
-L'espoir est lancinant quand il ne naît sur aucune certitude- Fa8a4550a89afaabf23a
messages
membres