Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
"Une directe pour le Jardin Radieux, ne me forcez pas à vous dire s'il vous plaît!"

Voila le premier truc que j'ai dis ce matin, ouai'p, une directe pour le Jardin Radieux, rev'nir sur la terre ou du moins le monde où on m'a cultivé comme des choux... Enfin cultivé pour l'art de la guerre, je pense que j'serais devenu bourreau auprès du Consultat si jamais y'avait pas besoin de guerrier fort pour botter les culs, et préserver le monde dans la paix, du moins tenter, je pense que si jamais on a la paix un jour, j'vais me faire promoteur de combat d'arène tiens, pourquoi pas, ça paye et on vit dans un monde insalubre bourrée de sac de tripes et de tête arrachées, hmmm... Faudrait que j'y réfléchisse tiens.

Alors donc, posant le pied sur c'te terre qui m'a cu... Je l'ai déjà noté ça, je passais tranquillement dans la rue, lisant deux trois affiches par ci par là du genre "Cherche quelqu'un pour faire du Skate dans la rue", très constructif franchement si y'a des gens qui en ont rien à f... Bon vu les trois personnes qui ont embarqués trois skates pour aller en faire... Y'en a qui ont vraiment rien à foutre... Enfin bref moi j'me baladais comme ça, je parlais avec quelque gardes que j'connaissais pour mes services au consul', ils m'avaient demandés si j'venais demander une faveur, j'leur ai répondu un truc du genre "Merde les gars là moi j'reviens tranquillou peinardèsque pour me détendre un peu, parce que Port Royal sa pue." Alors ils sont repartit, et moi je partais en direction de là où j'avais vécu.

La baraque de mes vieux n'est plus qu'une vieille maison abandonnée, mais pourquoi pas ? Toute façon faut rénover faire remplir un papier et basta j'peux récupérer c'te truc.
La porte était pas fermée à clef et bon dieu, depuis que j'suis partis la tâche de sang est toujours là, il est temps de faire un trait sur cet acte très triste, et de nettoyer le sang...

Je m'étais mis torse nu et avait vêtu un tablier comme les mamans qui font des gâteaux, et ce fut le grand nettoyage tel... Tel un ouragant! Des coups de balais tout aussi poussiéreux que la maison elle même et on vire les rats des meubles à coup de rouleau à tarte. Le plaisir du nettoyage mais le sang ça part pas comme ça, ni les rats d'ailleurs...

C'est alors que je faisais le ménage en chantant un ptit' air sympathique.
more_horiz
"Un ticket pour le Jardien Radieux s'il vous plait."

La vendeuse prit ses deux-cents-cinquante munnie. Puis quelques instants plus tard fit glisser un ticket que la jeune femme prit. Elle dit merci sur un ton un peu hésitant avant de tourner les talons en direction du transport. Le jardin radieux lui rappelait tellement de souvenir... De mauvais souvenirs... Mais bon, une mission est une mission après tout ! Surtout venant du Primarque Galenth.

La mission consistait à recruter un homme fort mais... assez instable psychologiquement. Oui, un meurtrier sanguinaire qui faisait d'or et déjà peur à Noel, avant même qu'elle ne l'est rencontrée.

Elle déambulait lentement dans les rues du Jardien radieux. Sou l'éclat du magnifique soleil elle voyait son esprit se perdre, s'égarer à d'autre songe. Un tas de mauvais souvenir refaisait surface. Débarrassons-nous vite de cette missions ! Après quelques minutes de marche elletrouvât à l'adresse recherchée, que nous ne révélerons pas pour des raisons évidente ! Trois coups à la porte et elle vit devant elle un guerrier, effrayant, très effrayant et surtout... En tablier de grand-mère. Loin de rendre le personnage plus drôle et moins monstrueux, ca ne faisait que lui donner un air de psychopathe en manque d'affection !


"Vous... Vous... Etes bien Henri le sandwich eater ? Dans ce... D... Dans ce cas vous êtes invité à rejoindre le sanctum ! Bi... B... Bie... Bien sur vous serez rémunéré pour vos services rendu ! De plu... pl..plus vous resterez libre et vous aurez le droit de... Tuer au nom des eterneles ! Vous vou... voulez bien nosu re... joindreuh ?"
more_horiz
Qui pensait qu'on viendrait me chercher moi pov' guerrier ayant pour seul compagnons ses armes, dans son trou perdu? Une jeune personne est venue toquer chez moi, elle semblait confuse et parlait en bégayant, tremblotant un peu, n'ayant pas très bien comprit, j'haussais un sourcil en la regardant, je posais le balais et je retirais le tablier, je tentais de récapituler ce qu'elle venait de me proposer.

-Bonjour à vous aussi, yep' je suis bien Henri Del' Sandwich Eater...

Je pris une grosse boite posée à côté de la table et je l'ouvrais, sortant un sandwich jambon beurre conservé en parfait état, prêt à dégustation, j'en pris un autre et l'envoya à l'autre personne "Attrapez!", j'ai pas bien vu si elle l'avait eue ou pas mais en tout cas moi j'avais le mien, je pense avoir deviné ce qu'elle me voulait, mais fallait être sûr que ce soit pour un autre truc que le Consultat.

-Donc, vous me proposez de rejoindre je ne sais quelle... Secte? En me promettant des tripes et du sang et des tripes et du sang et des sang et du tripes? Mais qu'est ce que j'en puis faire puisque j'en ai déjà d'ailleurs avant que vous veniez j'avais déjà nettoyé la grosse tache rouge sur le sol avec les tripes éparpillées qui la suivaient! Enfin euh, c'était pas moi qui avait fait ça... Bien sûr que non moi ça serait sur le plafond, les murs... Je lui fis un petit sourire. Bien sûr, si c'est pour la volonté d'être supérieur, pourquoi pas? Y'a toujours un truc qui gouverne et on sait pas c'que c'est, comme... La lumière! Par exemple, ils vénèrent une pseudo déesse qui souhaite l'amour et la paix et des st valentins... Moi, je vénère à ma façon des êtres supérieurs qui doivent bien exister : Je tapais sur ma jambière des dieux qui permettent le combat et les tripes et le sang! La paix, c'est pour les chochottes... Enfin y'aura toujours un moyen qu'il y ai des tripes malgré la paix! Et toujours une menace qui la brisera! C'est du tout relatif, après tout, le consul' impose une pseudo-paix à la con, et je sais ce que je dis!

Après avoir mangé mon sandwich, je pris mon épée en main, suivant la lame du pouce, si c'était pour faire connaissance avec une entité supérieure, pourquoi pas? Faut toujours se battre pour quelque chose et c'est mieux de savoir pour qui on se bat! Je déclara alors :

-Soit jeune âme pas encore totalement marquée par les tripes de la guerre! Montrez moi le chemin et guidez mes pas, faites moi chuter pour votre compte personnel, et je vous écraserais!

Disais-je, avec un sourire carnassier...
more_horiz
-J...J...Je m'en souviendrais m..monsieur ! Balbutia-t-elle...

Une goutte de sueur perlait le front de la jeune fille alors que sa gorge se nouait. Les minutes qui séparait la maison du transports Shin-ra. Oui, ce type était vraiment trop flippant ! Marcher en silence avec un tueur démoniaque derrière soit n'est pas très rassurant... Mais alors vraiment pas ! Après cinq minutes de marches qui parut une éternité pour la jeune blonde elle et Henri se retrouvait dans le transports. Ils étaient seuls, personne d'autre. Noel en a bien sur profité pour dire quelques infos complémentaire à son nouveau collègue. Elle ne bégayais plus, mais la peur se sentait toujours dans sa voix.

-Je vous emmène aux territoires du sanctum. Là-bas vous allez recevoir votre garde et le don des éterneles de la part de Galenth Dysley. Galenth Dysley est le primarque du sanctum, c'est le plu haut gradé, c’est notre guide et notre souverain. C'est une sorte de pape en quelque sorte ! Tu seras nommer diacre, enfin je pense... heu j'veux dire, c'est ce qu'on m'a dit ! Personnellement je suis archevêque, c'est un bon grade et j'en suis fier ! 'Fin bref... Même si ce n'es pas ta priorité, sache que nous servons es éternels, les créateurs de tous. Tu peux, si tu le souhaites, recevoir le don des eternels. tu deviendras plus fort mais tu auras une tâche à accomplir, mais comme je t'ai dit ce n'est pas obligatoire. Nous agissons au nom des dieux alors nous avons une certaine légitimité. Alors oui, je suppose que tu pourras faire ce que tu veux... Si un de ces quatre tu as faim, je serais ravi de te cuisiner quelque chose voir même de te préparer un sandwich ! Mais bref, j'espère que tu te plairas chez nous...

Arrivés à destination... Deux personnes sortent et la plus petite des deux se posent devant le grand zombie, avec un sourire peu sur aux lèvres, mais néanmoins sincère.

-Bienvenue au sanctum !
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum