Kingdom Hearts RPGConnexion

more_horiz
C'était repartie pour une nouvelle mission pour Brook, qui, avec son air joyeux et sot, fit le chemin jusqu'aux cachots. Il ne pensait alors pas une seule seconde à ce qui l'attendait là bas... Tout en fredonna, ce dernier arriva devant la porte du cachot, une grande porte noir, très morose, avec des loquets gigantesque. Brook, d'un naturel peureux, mit un certain tant à ouvrir cette porte, si terrifiante, qui, pour lui, présageait de mauvaise chose. Il n'était bien évidemment jamais passé au cachot, trop peureux pour y faire un tour. Effectivement, le fredonneur est un peureux. Il est assez effrayé pour un rien, ce qui est surprenant au vue de son apparence. Justement, il fredonne pour se donner du courage, comme les guerriers le font avant d'entrer dans un champ de bataille.

" Ce n'est rien, c'est juste une porte, un peu vieille... je me fais du soucis pour rien décidément, Yohohoho ! "

L'épéiste ouvrit la porte, très, trèèèès lentement... Derrière se trouvait un escalier, aussi long que sombre, tellement long qu'on en voyait pas le bout. Heureusement, sur les murs étaient accrochés de vieux chandelier magique, d'apparence baroque, qui restait allumé en permanence pour le plus grand plaisir du squelette. En permanence ? C'est juste en théorie, puisque les bougies de ces magnifiques chandeliers étaient en fait alimenté par une magie constante, qui ne se renouvelle pas automatiquement.

Revenons en au fait. Brook commença à descendre ces escaliers. Très, trèèèèès lentement.


" Il va forcement m'arriver quelque chose ! Oh mon dieu c'est horrible, Yohohoho ! Je vais me dépêcher de finir cet escalier d'une part, puis de finir ma mis... "

La voix de Brook s'arrêta d'elle-même. Un événement perturbant venait d'avoir lieu. En effet, la lumière, qui pour lui n'était pas censé s'éteindre, avait disparu. Il n'y avait plus de lumière. Le squelettique se mit à trembler de peur. Qu'allait-il lui arriver ?

<< AAAAAAAAAAAH ! Je le savais... JE LE SAVAIS ! Le sort est contre moi... Des lumières qui étaient censé ne jamais s'éteindre ! Je... je... NON ! Je dois garder le contrôle. Tout va bien se passer. Il suffit que je ferme les yeux, et que je me concentre. >>

Le musicien commença à fredonner. Les lumières se rallumèrent, cependant il n'était plus seul. il était entouré d'une centaine de sans-coeur. De différents types, certes, mais puisqu'il avait fermé ses yeux, il ne pouvait pas les reconnaitre.

<< Ne sous-estimé pas le pouvoir de la musique ! Je peux vous entendre... >>









Après avoir pris sa respiration, Brook commença son nettoyage. Il se mit à éliminer les ennemis avec un grâce incomparable. C'est comme si il était en transe, mais seulement grâce à son fredonnement qui lui donnait une telle dose de courage qu'il ne pouvait que réussir. Les ombres simples furent vites éliminés; il maniait son arme avec une telle aisance que ça en devenait presque artistique. Non, c'était de l'art. L'art de se battre de Brook. Sa technique de percée lui permettait de briser toute défense. Il enchaînait les coups rapides et lents, se battant au rythme de sa musique, toujours avec une grâce exemplaire. Il restait alors une bonne vingtaine de sans-coeur.

<< On joue les gros durs, hein les gars ? Yohohoho... Vous allez apprendre à me craindre, moi, le musicien squelettique ! Les déchets de l'Organisation XII ne sont pas les bienvenues chez nous ! >>

Le pianiste invétéré ouvrit alors les yeux pour se débarrasser de ses derniers intrus. Il commença à effectuer un sprint d'une vitesse ahurissante. Il sauta en l'air, puis, grâce à une glissade aérienne, se plaça au dessus de ses ennemis. De là, il pût effectuer une attaque de sa création : La vrille musicale. En effet, le fredonneur commença à tourner sur lui même, puis, en continuant à fredonner, il descendait au niveau de ses ennemis, l'épée en main, pour les éliminer tous d'un seul coup de zone. Cependant, Brook n'ayant pas assez de dextérité, il se retrouva... avec un mal au cœur. Tourner sur lui même comme cela n'était pas vraiment une bonne idée...

<< Je... je suis pas en état les amis, ça ne se fait pas de se battre avec quelqu'un qui a mal au coeur, c'est malhonnête ! Allez quoi... les... gars... >>

La vingtaine de sans-coeur restant commença à foncer sur le pauvre maladroit à vive allure. L'épéiste, ne sachant que faire, commençait à paniquer. Que faire... ?

"Bien... je n'ai pas le choix... vous allez subir ma Prélude au Fer !"

Brook, pour éliminer ses ennemis, utilisa une de ses techniques, la Prélude au Fer. Une technique dans lequel il frappe les adversaires aux alentours avec plusieurs coups direct de son épée. Le pouvoir dévastateur de cette technique était assez impressionnant puisque c'était une technique de zone.

<< Bien... Venez ! Je vous attend ! Prélude au... FER ! >>

Les nombreux ennemis furent éliminés, un part un, par la puissance de cette prélude, qui semblait être imparable tellement elle était rapide. Quand il eut vérifié si un ennemi n'avait pas esquivé son attaque, il rengaina son épée-canne.

<< Bon... Et bien... Mission accompli ! Yosh ! Yohohoho ! Et bien, allons faire notr... OH NON ! >>

Le musicien, en tournant son regard vers la sortie, se rendit compte que, pendant sa première attaque, guidé par la musique, il avait descendu l'intégralité du gigantesque escalier. Il n'avait plus qu'à remonter cet immonde chemin vers la sortie... Sa mission était fini.
more_horiz
Eh bien eh bien... Bonne mission dans sa lougueur, son contenu, et sa rapidité d'écriture avec une petite musique d'ambiance, en plus avec une mise en avant de ton caractère et j'avour avoir rigolé de la situation finale. Cependant je ressens beaucoup de faciliter à éliminer une centaine de sans-coeurs sans grands dommages mais le pire est cette question que je me pose :

Comment un squellette peut fermer ses yeux ? J'avoue être perplexe =D

Mission Accomplie !
22 points d'expérience + 220 munnies + 3 PS en Force
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum