Derniers sujets
Poupées d'automneHier à 13:07DeathExcavation perverseJeu 12 Déc 2019 - 18:33Huayan SongRécolter ce qui a été seméJeu 12 Déc 2019 - 17:12DeathL'étoile des vœuxJeu 12 Déc 2019 - 16:01DeathZelifrax "Gnomius" OmbrageâmeMer 11 Déc 2019 - 18:20Gnomius OmbrageâmeBienvenue à la Ville d'HalloweenMer 11 Déc 2019 - 16:25Irelia AlishinaRepas entre TaoïstesMer 11 Déc 2019 - 10:48Huayan SongUn Temple en l'honneur des Arts - IIIMar 10 Déc 2019 - 20:03Irelia AlishinaInfiltration RetardéeMar 10 Déc 2019 - 19:03Huayan SongChroniques de la Cité Interdite - AmbiguïtéMar 10 Déc 2019 - 16:27Huayan SongRedoubler de ReflexionLun 9 Déc 2019 - 11:53LenoreLe cours va commencerLun 9 Déc 2019 - 11:32Huayan SongClair de LuneLun 9 Déc 2019 - 11:27LenoreLe menu à 7,90Lun 9 Déc 2019 - 11:04LenoreSi seulement...Lun 9 Déc 2019 - 10:47Lenore
Yuki chéri la Fouine
Yuki chéri la Fouine
La Tempête Glacée

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Le seraphin ammène la mort... Left_bar_bleue229/650Le seraphin ammène la mort... Empty_bar_bleue  (229/650)

XP :

le Jeu 24 Juin 2010 - 21:33
    Une nuit claire, a la douce lueur de la lune... Caressant mon visage de sa lumière blafarde... Mes yeux a la douce couleur saphir brillait d'une lueur malsaine. L'heure était venue de quitter la lumière... J'avais préparé cet acte, ma foi, il y a fort longtemps. Je devais en apprendre plus sur les ténèbres... Et la lumière ne m'avait rien apporté, a mon but premier. J'avais accompli chaque mission avec brio... Obéi a chaque ordre, même ceux qui me répugnait le plus. Mais, je n'avais rien découvert. Je ne quittais pas la lumière pour toujours, j'en avais informé maître Yen Sid, et il ne m'avait rien dit, même pas regardé. Je partais simplement faire un petit voyage, et j'espère qu'il ne durerai pas éternellement. J'étais dans ma chambre, préparant mon itinéraire, j'allais d'abord allait dans un lieu contrôlait par le consulat, un lieu nommé Jardin Radieux... Ensuite j'irais dans la ville d'Halloween, le professeur pourrait répondre a mes questions. Et pour finir j'irais a Agrabah, depuis que j'avais trouvé cette pierre, extrêmement bizarre... Elle me hantait... J'avais besoin de savoir, pourquoi et ce qu'elle était.
    Je sortis de ma chambre, faisant attention a ne pas faire de bruit... Je ne pus m'empêcher de penser comme un voleur. Je partais dans la nuit noire, seul, une seule personne était au courant de mes actes, et cette même personne n'avait absolument rien dit. Je traversais les couloirs sinueux, arrivant devant l'entrée de la salle d'audience. Je passai un rapide coup d'œil par la porte, mais personne n'y était. Ainsi personne ne verrait partir, et si notre chef avait décidé de suivre mon mensonge, les autres croiraient que je suis en mission, pour une durée indéterminée. Je traversais les jardins, et arrivé devant l'hangar du vaisseau gummi... Tic et Tac devait dormir a cette heure-ci, je n'eus aucun mal a prendre un vaisseau et a me dirigé vers mon lieu. Le jardin radieux.

    Une ville plongeait dans la nuit noire, aucune ombre n'était a l'horizon. Je me hâtais de trouver un logement... Ou un endroit pour dormir... Je ne trouvais qu'une sorte de précipice... Non, un précipice, mon livre précisé son nom, le précipice des ténèbres. Alors que je m'avançais, je vis une forme dans les ténèbres. J'étais trop loin pour voir de qui il s'agissait. Je décidais de me rapprocher. Mon regard saphir, admira un court instant, le charismatique du personnage. Une longue et soyeuse chevelure grise, a la douce couleur argenté. Mes bruits de pas, le firent se retourner, il me surplomber de toute sa hauteur. Une longue arme reposait entre ses mains. Je n'en avais jamais vu de tel... Je marchais quelque pas, me tenant a une position respectable, ni trop loin, ni trop près, son sabre ne pouvant me toucher sans se déplacer. J'attendis un mouvement de sa part, un mouvement qui ne vint pas. Je me décidais a parler le premier. Mon ton était comme a son habitude glacial, aucune once de sadique, ou de toute autre sentiment ne s'y trouvais, juste un ton de glace, un ton montrant combien ses réponses m'étaient inutile, juste pour combler le silence.


    -Qui êtes vous? Puis-je savoir que faites vous ici? En toute indiscrétions? Avez vous des souvenirs de cette endroit? Ou n'êtes vous ici que pour me bloguer le passage? Enfin peu importe, mais par respect envers un inconnu, je vais vous faire l'honneur de me présenter, je me nomme Yuki, guerrier de la lumière.

    Mon ton était devenu ironique a chaque nouveau mot sortant de ma bouche. Un sourire baigné maintenant mon visage. Un rictus mauvais, sadique... Tout simplement ironique. J'attendis sa réponse, faisant apparaître mes couteaux dans l'une de mes mains, et mon tonfa dans l'autre. Je n'avais aucune confiance en ce type.
(Sephiroth)
(Sephiroth)
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le seraphin ammène la mort... Left_bar_bleue0/350Le seraphin ammène la mort... Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

le Sam 3 Juil 2010 - 23:22
    Il y a des moment où mon dégoût pour l'humanité est plus fort qu'à l'habitude. Des instants où seule la destruction peut me calmer. Je devais alors assouvir mes pulsions meurtrières, un acte qui risquait très certainement de déclencher un conflit avec un autre groupe. C'est en réalité ce que j'attends depuis longtemps, une salve de destructions massive orchestrée par Astral. Écrasant ces êtres méprisables n'égalant en aucun point ma force. De tout les mondes que j'ai visité, aucun ne ressemblait à la terre promise, aucun ne méritait son existence. J'avais alors choisi comme destination un lieu ayant connu de grandes batailles, un endroit ou j'ai moi aussi croisé le fer. Le dernier endroit où j'avais affronté Cloud, cet humain qui cherche désespérément à me vaincre. Son cœur est rempli de ténèbres mais il cherche en vain à éliminer cette partie de lui. Quoi qu'il fasse je ne cesserai de revenir le tourmenter mais les chances que je le rencontre ce soir étaient infimes. Je trouverai bien un autre de son espèce qui fera l'affaire.

    Je sortait d'Asphodèle, hormis notre tour, tout était détruit à perte de vue, le ciel était gris et tourmenté par le souffle violent du vent. Il y avait quand même quelque chose de paradoxale ici. Alors que la destruction domine, des roses poussent un peu partout. Même après leur mort elles reviennent, ce sont sûrement les seules chosent qui méritent de rester. Je marchais quelques mètres avant de m'arrêter pour m'élever dans les airs et grâce à la magie me transporter instantanément à la Forteresse Oubliée. J'ai passé beaucoup de temps ici avec ceux que je peux appeler mes frères. Cette ville m'a vu naître, elle a vu naître un monstre. S'il y a bien un monde que je méprise c'est celui-là mais avant son annihilation j'aimerai avoir l'occasion d'affronter Genesis et Angeal une dernière fois ici. Jusqu'à maintenant je leur suis resté supérieur en force, je suis bien curieux de savoir ce qu'il en est aujourd'hui. J'étais apparue près du château alors que ce n'était pas là que je voulais aller enfin soit, j'irai à destination peu importe ce qui m'en empêchera.

    Je marchais donc sous les étoiles d'une noir profondément noire. Un jour, il n'y en aura plus et Astral ne sera plus craint non plus puisque ce sera la fin de toute chose. Il nous faudra cependant être plus nombreux même si nous comptons dans nos rang des être extrêmement puissant. Shiva, cette déesse de glace ne savait pas que j'avais quitté Asphodèle cette nuit mais si elle savait pourquoi elle n'en serait que réjouit. De ce que j'en sais nous partageons les mêmes idéaux puisqu'avec deux autres personnes nous avons fondé notre groupe. Alors je reste persuadé qu'un assassinat ne lui fera que plaisir. L'attente commençait à me ronger, il fallait que ça se passe mais quelque chose me disait que je n'aurai pas à chercher mais juste à attendre ma proie. Il y a des circonstances que l'on ne peut expliquer, certains appellent ça le destin. À vrai dire, peu importe le nom du moment que j'obtiens ce que je désire et l'endroit précis où je vais me rendre m'a toujours apporté ce que je cherchais. C'est après quelques minutes de marche, me rendant compte de l'extrême manque d'inactivité de la ville que j'arrivais près d'une crevasse. Le précipice des ténèbres pour être précis. Je m'étais positionné à la limite de la falaise face au vide.

    C'est alors que comme prévu quelqu'un arrivait, un homme. C'est au bruits de ses pas que je me retournais ayant déjà la Masamune en main. Il n'était pas très grand et semblait avoir une affiliation à la lumière. Mais à l'instar de Cloud il semblait rongé par les ténèbres. Ce jeune impoli m'assaillait de questions sans même me laisser le temps de répondre. Ce qui serait inutile car mes réponses ne lui sont d'aucun intérêt et surtout il sera incapable d'en tirer profit car en s'approchant il avait déjà scellé le reste de son existence.

    -Qui êtes vous? Puis-je savoir que faites vous ici? En toute indiscrétions? Avez vous des souvenirs de cette endroit? Ou n'êtes vous ici que pour me bloguer le passage? Enfin peu importe, mais par respect envers un inconnu, je vais vous faire l'honneur de me présenter, je me nomme Yuki, guerrier de la lumière.

    Voilà quelles avaient été ses questions et alors qu'il n'avait pas fini de toute les poser il dégainait ses armes. Des couteaux et un tonfa, je suis de ce qui pense que chaque arme à sa dangerosité et que seul le combattant fait réellement la différence. Je ne prendrai donc pas à la légère son arsenal par contre lui... Son assurance trop prononcée à mon goût ne me donne que l'envie de le faire souffrir, moi qui avait juste l'intention de le tuer sans douleur à première vue.

    -Tu m'insuporte déjà... Mais comme tu m'as décliné ton identité, je vais te révéler celle de ton assassin. Je me nomme Sephiroth...

    Mon nom était très connu mais il se pouvait qu'il n'ait jamais entendu parler de moi mais dans chacun des cas, sa mort est inéluctable. Un sourire mesquin de gravait sur mon visage alors que le je le regardait avec insistance. Je me mis alors en position offensive les bras levés au niveau de ma tête avec les deux main sur le manche de mon sabre.

    -Dis-moi Yuki... Quelle est la chose la plus précieuse à tes yeux? Que je me fasse une joie de te l'arracher.

    Je passais sans attendre à l'assaut voulant lui donner un coup d'épée qu'il para avec brio. Je lui donnait donc un coup de pied pour l'envoyer au loin. Je continuais à courir vers lui me prenant un lancer de couteau dans l'épaule droite. Mais je n'arrêtais pas ma course pour autant et après l'esquive de de ses coups de tonfa je me pris un autre couteau. Je dû me stopper un instant me les retirant sans grande douleur. Je laissait tomber ses armes au sol, la seule qui soit digne d'être manipuler par le seraphin que je suis est la Masamune.

    -Hum!

    Je me déplaçais à une allure assez rapide et n'ayant pas le temps de réfléchir sa seule action fût une parade que je déjoua pour délicatement faire passer ma lame au travers de son épaule. Son bras tombait à terre et Yuki à genoux. Je m'éloignait de lui pour lui laisser le temps de reprendre ses esprit et de succomber à la douleur. Je voualis voir de la souffrance dans ses yeux.

    -Vois-tu... Nous ne sommes pas du même niveau, ta fin est proche.


Dernière édition par Sephiroth le Mer 7 Juil 2010 - 2:36, édité 1 fois
Yuki chéri la Fouine
Yuki chéri la Fouine
La Tempête Glacée

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
Le seraphin ammène la mort... Left_bar_bleue229/650Le seraphin ammène la mort... Empty_bar_bleue  (229/650)

XP :

le Lun 5 Juil 2010 - 0:30
    -Tu m'insupporte déjà... Mais comme tu m'as décliné ton identité, je vais te révéler celle de ton assassin. Je me nomme Sephiroth...

    Il m'annonça son nom, un nom inconnu... Une identitée qui ne me disait rien, j'eus un léger frisson à l'entente de sa voix ainsi qu'au sourire se dessinant sur ses lèvres. Il se mit brusquement en garde, levant son sabre... Alors que je m'apprêtais à parer une nouvelle attaque seul le son de sa voix se fit entendre.


    -Dis-moi Yuki... Quelle est la chose la plus précieuse à tes yeux? Que je me fasse une joie de te l'arracher.

    Il ne me laissa pas le temps de répondre... Répondre quoi ? Je n'avais rien de précieux en ce monde... J'aurai répondu une réplique cinglante. Tous ses mouvements dégagé une grâce et une puissance importante. D'un coup extrêmement rapide il me frappa avec son imposante arme. J'arrivai à la bloquer, les missions que j'avais effectuées devais m'avoir donné quelque reflex. Je ne vis pas son coup de pied venir et je fus projeter au loin, je n'avais plus que quelque possibilité, rien qu'avec ce court échange la différence de puissance étai| simplement trop importante. Alors qu'il se dirigeait vers moi je lui lançais une salve de couteux. Je me surpris moi-même, je venais de lancer des couteaux sans les renforcer... Avais-je peur de mourir ? J'ai bien peur que si... Je ne suis qu'un humain après tout. Perdu dans mes pensées je parai un coup assez mal et il en profita pour me couper le bras... Moi qui me suis toujours demandé ce que ça faisait de sentir la froideur d'une lame rentrait dans la chaleur d'un corps... Je venais de le découvrir... La douleur était atroce...


    -Vois-tu... Nous ne sommes pas du même niveau, ta fin est proche.

    J'entendis sa voix se prolonger dans mon crane, me la répétant indéfiniment. La souffrance amène à la folie... La folie amène au ténèbres... Un sourire se dessina sur mon visage, un rictus sadique, sans-vie... Mes yeux étaient vide de toutes vies... Je n'étais plus... La folie avait remplacé ma logique. Je regardai mon bras étendu amène le sol, baignant dans une flaque à la couleur rouge... Mon sang. Ma main se déplaça jusqu'à la mare de sang, puis elle revint à mes lèvres me faisant goûter quel goût avait mon propre liquide me maintenant en vie. Mon visage déformait par la folie regarda mon adversaire... Croisant son regard, il n'avait pas vu ce qu'il voulait voir... Certes la folie vient quand quelque chose se brise en une personne, comme avec les ténèbres, elle s'immisce dans les cœurs... Les détruisant a petit feu.
    Je me relevais difficilement me semble-t-il... Je n'avais plus aucune idée de ce que je faisais. Mon corps ne m'obéissais plus. Dans un éclat de lumière blanche mon épée apparut... Un simple combat à l'épée... Un dernier combat à l'épée. Ma lame brilla d'une lueur bleue... Le pouvoir de la glace à l'intérieur, ma prochaine frappe jettera un froid. Je m'élançai contre lui, dans des mouvements plus que sordide... Plus aucune logique dedans. Un pas à droite suivit d'un autre pas à droite... Ma lame rencontra la sienne, il para mon coup sans aucun problème... Je lâchais ma lame la faisant disparaître. Mon poing se dirigea vers son coup. D'un coup de sa lame, il voulut parer mon coup, ma folie me fit faire apparaître des couteaux. Le choc fut tel que je fus projeté au sol. Mon sang s'échappant toujours de ma plaie.


    -Ushi shi shi... Je vais faire couler ton sang, ushi shi shi...

    Pris dans une folie sans nom je ne vis pas le coup qui vint.
(Sephiroth)
(Sephiroth)
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Le seraphin ammène la mort... Left_bar_bleue0/350Le seraphin ammène la mort... Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

le Lun 5 Juil 2010 - 17:51
    Son bras avait été coupé comme du beurre, ma lame indestructible tranche n'importe quoi. Ce Yuki, ce misérable humain ne fait que s'approcher encore un peu plus de sa perte à chaque action commise. C'était une belle nuit pour mourir, un meurtre anonyme qui pourtant sèmera la zizanie dans les cœurs des gens. Un combattant de nos jours est presque obligé d'appartenir à un camp. Si c'est le cas, celui auquel celui-ci appartient cherchera à savoir qui est l'assassin. Qu'ils viennent, je les attends avec une grande impatience. On pouvait entendre ma lame murmurer, comme moi elle veut en finir vite ce qui ne risque pas d'être trop difficile. Je me demande quand même ce qui le pousse à agir comme ça envers moi, du courage? Non, de la folie à coup sûr mais par rapport au début de notre affrontement cela n'a rien à voir. Je pouvais ressentir les ténèbres qui le tourmentaient pour maintenant le consumer.

    -Tu es pathétique... Être autant attiré par les ténèbres sans pouvoir les contrôler...

    S'il avait été comme-moi, cette part en lui n'aurait fais que décupler sa force sans point négatif. Mais il ne semblait vraiment plus du tout être le même, comme si c'était une autre personne qui avait sommeillé en lui depuis toujours, comme si ce n'était pas seulement les ténèbres. C'était assez étrange je dois le reconnaître mais pas assez pour lui laisser la vie sauve ou m'attarder sur son cas. Même sa façon de combattre avait radicalement changée, il se servait maintenant d'un épée qu'il recouvrait de glace. Comme si sa magie allait l'aider, ce n'est qu'un faible, rien de plus. L'homme usant de la magie qui est le plus puissant à m'avoir affronté est à mes yeux est Genesis. Mais passons, restons concentré sur le combat et cet étrange adversaire. Des mots inscencés lui vinrent à la bouche.

    -Ushi shi shi... Je vais faire couler ton sang, ushi shi shi...

    Il est possible qu'il y arrive puisqu'il a bien réussi à me planter ses couteaux mais s'il veut en faire couler autant qu'il en dégouline de son corps, cela me semble bien impossible. Son sourire sadique n'avait pas la moindre influence sur mon esprit, s'il savait le nombre de détraqué que j'ai eu à affronter dans ma vie ça lui ferait très vite perdre le sourire. Ce qui va bientôt lui arriver par ailleurs.

    -Je vais te montrer ce qu'est la vraie puissance.

    Il voulait jouer avec sa lame et de la magie, très bien, je vais alors faire de même ce qui m'arrive bien rarement. Je tendais mon bras gauche pour passer ma main droite au niveau de ma lame qui absorba la puissance du vent. Cette élément pourtant indomptable, insaisissable, invisible et pourtant si puissant. Le vent est à la fois bénéfique, et à la fois destructeur, il faut l'utiliser avec prudence. Un puissant combattant utilise énormément cet élément tout en maniant six lances. Il a un maniement très poussé de cette technique dont je sais ne jamais atteindre le niveau. Ma spécialité reste et restera les combats à l'épée, simple mais pas moins ravageur. Ce Yuki chargeait alors avec sa lame de glace que je parais sans grand mal avant qu'il ne la fasse disparaître. Il avança son point dans lequel un couteau apparu. Je n'ai été touche que par la pointe mais sa vitesse m'avait déstabilisé lui qui avait été si lent au début. Il n'était pas très rapide mais changer de tactique en plein combat est toujours perturbant, une erreur que je ne referais pas. Je passais à l'assaut avec Masamune pour lui asséner un coup qu'il para mais la force du vent l'envoya à plus d'une dizaine de mètres. J'avais décidé d'enlever ce sort... C'était inutile et il serait peu probable que je l'utilise une nouvelle fois.

    -Maintenant... Meurt!

    Il se relevait à peine que j'étais déjà face à lui le propulsant en l'air en l'attrapant pat le bras qui lui restait. Dans un vacarme assourdissant mon aile se déploya pour que je m'envole à toute vitesse vers lui et ainsi donner le coup de grâce. Je tenais mon épée en arrière alors que je me rapprochait de lui et une fois à bonne distance ma lame traversa violemment son cou. Sa chute fut violente mais il était sûr qu'il ne pouvait plus rien ressentir. Je voyais en bas son corps en morceaux. Il ne reste plus qu'à attendre les conséquences de cet acte. En attendant, je retournais à Asphodèle et raconter la nouvelle à mes confrère. Astral sera craint de tous.
messages
membres