Derniers sujets
Un rêve devenu réalitéAujourd'hui à 20:03KuroL'étoile des vœuxAujourd'hui à 19:49KuroLe 3h10 pour le Château DisneyAujourd'hui à 14:15Général PrimusChangement du PlanAujourd'hui à 10:08DeathLa suite du PlanAujourd'hui à 9:43DeathLe PlanAujourd'hui à 9:26DeathHo ho ho !Hier à 22:04FiathenLe faux printemps Hier à 21:52FiathenSix pieds sous terreVen 14 Juin 2019 - 17:34D.VaLa révolte des joujouxVen 14 Juin 2019 - 14:19AsuryaaLes fleurs parlentMer 12 Juin 2019 - 23:09RikuCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreMer 12 Juin 2019 - 22:32Kurt BrownPièce montéeMer 12 Juin 2019 - 21:49Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 12 Juin 2019 - 15:23Irelia AlishinaUne arrivée inaperçueMer 12 Juin 2019 - 14:42Firion Loxxer
Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
[Mini Série] La polka du mineur ! Left_bar_bleue49/650[Mini Série] La polka du mineur ! Empty_bar_bleue  (49/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 27 Mai 2019 - 22:54


Aujourd'hui, comme tous les jours vers midi, les entrailles des falaises bleues résonnent d'un air bien joyeux.
Qui s'approcherait assez d'une artère qui mène au ventre de la terre, pourrait entendre sonner la polka de ceux qui creusent ici bas.



Au fond de la fosse, loin d'être troublés. Les mineurs sont tous rassemblés.
A danser, cet air endiablé.

Qu'on soit courageux ou bien peureux comme une blatte, subtil ou mou comme une tomate
Il y'a pas, faut faire aller ses pattes.

Voilà qu'attirés par la musique, le contremaître et l'ingénieur rappliquent.
Allez Oh ! Sans qu'ils s'expliquent,

Jettent leurs bonnets et leurs musettes, leurs gilets et leurs sandalettes.
Et font nue tête des pirouettes, à pied de chaussette.

Et le géomètre, criait au contremaître : "Vas-y vieux frère, c'est une belle Polka !"
Et le chef de taille,

Personne résiste, même le boute feu si triste, tend les bras au machiniste.
Essaie de danser, avec un gros type en disant "remue tes tripes !"

"Quand tu te balances, écrases ta panse !"
Voilà qu'une grosse bûche, renversée par erreur, fait trébucher le contrôleur.

Dans la popo, la polka du mineur !

Au fond de la fosse, c'est une cohue, mais voilà qu'au jour ça c'est connu :
On danse partout, même dans les rues.

La pharmacienne, le vidangeur, les gendarmes, les cambrioleurs
Font tous la Polka du mineur.

Les autobus ne font plus leurs passages, les voyageurs, loin d'être en rage,
Dansent en se tenant au porte bagage.

Une future mère, retient ses douleurs. Disant en tenant son jeune danseur
"Ralentissez, j'ai des lourdeurs à mon choux fleur !"

Voilà qu'au cimetière, en le mettant dans en terre. Victor dans le cercueil, s'écria "Youpla ! Youpla !"
"Dépêches toi Blanche, d'enlever mes planches ! Je je retourne danser la polka !"

Du coups le beau frère, s'arrêtant de pleurer. Mène la danse avec le curé.
Ils sortent du cercueil le corps, ça fait tomber raide le Croquemort.

Et toute la famille, rit et sautille. Et le mort se remet de sa frayeur.
Dansons tous avec le fossoyeur !

La belle popo, la Polka du mineur !


[Paroles reprises et adaptées de la Polka du Mineur, chant traditionnel Chti]

Ici, ce n'est pas le délicat salon de thé du roi Chanteclair. Ce n'est que la joyeuse cantine de l'atelier où les gars de la mine donnent de la voix.  Ça beugle, ça tape sur les tables, ça oublie le temps d'une pause bien méritée le labeur de la mine. Eux, les enterrés vivants, les gueules noires, les recrachés de la terre, les mains calleuses, les porte pioches, les culs râpés. Eux que les précieux de la surface n'imagineraient pas avoir une âme d'artiste. Ils chantent, dansent et se réunissent autour de Paul et Louis, qui aujourd'hui donnent de leurs instruments. L'un souffle musette pendant que l'autre pianote l'accordéon. Ils boivent pour se donner du souffle. Chantent pour se donner envie de boire.

Les fils des muses du haut de leurs tours verseraient ils une petite larmichette en entendant des compères chanter de si bon coeur ? Possible. Seraient ils surpris ? Sûrement. Seraient il heureux de voir que ce monde cultive l'art partout, même ici au plus profond du trou ? A n'en pas douter !

Assis sur un tonneau, au milieu des gaillards, se tient notre ami Biscotte. Mog et consul de son état. Chevalier errant qui a fini d'errer. Redresseur de torts à ses heures perdues. C'est le "meneur" de cette troupe de joyeux drilles.Ils sont tous noirs comme la suie, poussiéreux.  Les compères, Jeannot, Brûlot, Dédé,  Riton, son équipe d'infatigables piochards.  Paul et Louis, les deux joueurs de crincrins qui sont aussi ses haveurs. La Binocle, le géomètre, toujours le nez dans ses plans. Maude, Finaude, Lampion, l'équipe d'étayage.  Baptiste le Hesheur, une vraie force de la nature. Fritz le Boutefeu, René le lampiste et d'autres ... tant d'autres.

Biscotte est donc le chef de mine de l'Atelier du consulat. Et ce n'est pas une mince affaire, foi de Mog ! Parce que derrière, c'est toute la logistique de l'Atelier qui dépend de son équipe. Des dizaines d'artisans, de toutes spécialités, de toutes professions utilisent leur minerais. Un jour de retard, un seul, et c'est toute une chaîne de production qui s’affaisse, toute une mécanique bien huilée qui se grippe. Et quand un grain de sable, un seul, vient se mettre dans le rouage de l'atelier, c'est le roi Chanteclair en personne qui vient pousser une gueulante.

Assis sur son tonneau donc, son précieux casque de chevalier posé sur les genoux, Biscotte mange en compagnie de son équipe dans leur mess. L'endroit n'est rien de plus qu'une excavation plus large que les autres dont ils se servent provisoirement comme réfectoire quand ils sont dans le fond. C'est plus rapide que de remonter à la surface ou de retourner à l'atelier qui est au bout des grands tunnels. Ils ont aménagé l'endroit avec des planches, des tréteaux, quelques caisses et tonneaux. Des lampes suspendues à des crochets au plafond pour éclairer l'endroit. Près de l'entrée est mis l'indispensable tonneau rempli d'eau, nécessaire pour se laver les mains et la trogne avant de manger. Il en faut pas plus !

Les gars sont joyeux. Ils ont raison de l'être. Ce matin a été une excellente matinée. Ils ont ramassé en quelques heures quasiment tout leur quota quotidien. Biscotte pouvait donc se permettre de laisser les gars relâcher un peu la pression. Ce n'est pas tous les jours qu'on prend de l'avance comme ça.  Qu'ils en profitent.  Les falaises bleues sont une aubaine pour les mineurs. Les veines sont abondantes, faciles d'accès. Le minerais présente peu d'impuretés. Même sans les pouvoirs et le savoir faire de Biscotte pour les aider, les mineurs ici feraient des miracles. Même avec une équipe d'extraction réduire, des wagons entiers de minerais sont ramassés et rapatriés chaque jours vers l'atelier. Les précieuses voies ferrées permettent de convoyer tout ca directement au lieu de transformation, à quelques centaines de mètres d'ici à peine, dans l'atelier souterrain où les autres Mogs s'occupe de la suite.

Pensif, Biscotte sort de sa musette le beau beignet qu'un boulanger de la ville lui avait offert ce matin. Il mord dedans à belles dents, se remerciant intérieurement d'avoir eu assez de volonté pour ne pas l'avoir mangé immédiatement. Il repense un bref moment à la fée qu'il avait envoyé lui chercher un journal et une limonade, plusieurs heures auparavant. Est-ce que la petite créature lui aurait barboté sa monnaie et serait partie avec ? Ou finira t'il par la revoir ? Il doute beaucoup qu'une fée soit faite pour aider dans les mines de toutes manières ...

tap tap

Quelque chose tape sur son épaule, le tirant de ses réflexions. Il se retourne. C'est Sorbet qui lui remet un courrier. Une petite Mog, pas bien grosse, qui travaille avec les autres à l'atelier.

"-Tiens ! C'est pour toi, Kupo  !"

Aussitôt le papier remis, Sorbet bat en retraite. La saleté des mines semble la terrifier. Elle vole bien au milieu des galeries sans risquer de frôler les bords avec sa belle tenue blanche.  Biscotte se saisit du papier, perplexe. Il prend le temps de passer la main sur sa figure pour essuyer un peu sa gueule noire. Malgré son rapide passage à l'eau au moment de la pause , les heures de minages ont noirci sa frimousse blanche. Il déplie la missive et approche son bulbe lumineux pour déchiffrer les quelques mots :



Biscotte, on a besoin de minerais ! Encore ! Plus ! Plus vite !
Tout se vend à mesure qu'on produit, c'est la folie !  On en veut plus, Kupo !
Même si ton équipe à fait son quota, il faut leur dire de continuer ! On en a besoin !
Signé : Chantilly
PS : Si tu augmentes pas les quotas, j'en parlerai au roi Chanteclair, Kupo ! Il te passera un savon.




Sitôt la lettre déchiffrée, le mog croise les bras, son bulbe lumineux clignote, signe de son agacement.

"- Ils exagèrent, Kupo ! !  ils croient que je m'amuse ici au turbin ? Augmenter les quotas ? Non mais oh ... Kupo "

"..."

"-Bon c'est vrai je m'amuse, mais je peux pas non plus faire des miracles, Kupo ! Les gens sont pas des machines ..."


Bon ... Aux grands mogs les grands remèdes ... Kupo ! Si ils veulent du minerais, il faut qu'ils lui donnent les moyen de le sortir de terre, Kupo !
Il va écrire une lettre à qui de droit ...

_______________________________
Présentation de Neige

Compétences de Neige
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
[Mini Série] La polka du mineur ! Left_bar_bleue1129/500[Mini Série] La polka du mineur ! Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 6 Juin 2019 - 9:23
Mini-série accomplie.

Alors je dois dire que ça m'a plu.

Mais avant tout ça, petit rappel des règles ^^

"Vous pouvez faire en même temps au grand maximum 6 rps : 1 Mission solo, 2 mission Coopération, 2 rp (non-côté ou notés très facile/facile, donc) et 1 rp au sein d'un event/mini-event. Cela veut donc dire que vous ne pouvez pas faire deux missions solo mais que vous avez le droit de cumuler deux missions coopération."

Comme je l'ai dit il y a quelques semaines à Riku, vous ne pouvez pas commencer une mission, poster une partie de celle-ci... et puis faire une pause pour poster un exploit ou une mini-série. Quand vous commencez à poster le contenu de votre mission, la priorité dans vos rps solo est de poster la fin de la mission. Si vous voulez, rien ne vous empêche, quand on vous donne une mission, d'attendre avant de la faire et de poster des mini-séries, exploits, etc. Mais dès lors que vous commencez à poster le contenu de votre mission, vous ne pouvez plus faire autre chose en solo.

Donc ça m'a bien plu. C'est super bien écrit, c'est assez rigolo et plutôt mignon. Le moment de l'énumération de noms m'a assez plu, même si c'est qu'une énumération. Citer des gars comme si on les connaissait, genre "Dédé", c'est assez stylé et ça donne un sentiment plus réel.
Je trouve que tu as bien cerné le caractère de Biscotte à partir de ce que je t'ai dit, sachant que la mission où il apparait pour la première fois n'est plus disponible. A la rigueur, j'aurais aimé davantage ressentir le côté "guerrier au grand coeur" qui est pas mal passé sous silence.

Mais c'est vraiment chouette. C'est cohérent, ça montre exactement ce que je voulais, une véritable activité de l'usine. Bref écoute, très bien. Le chant est pas mal, même si bon, je sais pas à quel point "il est original". Enfin voilà, bon boulot.

Très facile : 5 xp, 50 munnies et 1 PS en défense.

EDIT : Si ! Les balises [mini-série], [Exploit] dans les titres, je déteste ça ^^. Ca sert vraiment à rien et c'est pas beau =) Normalement au moment de rendre votre mission/exploit/mini-série, si vous faites ça bien, y aura même pas besoin de se poser la question "est-ce que c'est une mini-série/exploit/mission ?"
messages
membres