Derniers sujets
A la recherche de NikoleisAujourd'hui à 7:26RikuLà est le foyerSam 20 Juil 2019 - 17:02RikuDeus Ex MachinaJeu 18 Juil 2019 - 15:53Jack InèrssePoisson d'avril, et on s'pass'ra du sans-coeurMar 16 Juil 2019 - 18:43SurkeshD'humbles, modestes et lentes ambitionsMar 16 Juil 2019 - 13:15Jack InèrsseLe 3h10 pour le Château DisneyLun 15 Juil 2019 - 1:55Kurt BrownTrophées de Riku Sam 13 Juil 2019 - 9:19RikuUne nouvelle recrueSam 13 Juil 2019 - 6:54RikuMonter en ChantillyJeu 11 Juil 2019 - 16:44Irelia AlishinaLes restes de l'HybrisJeu 11 Juil 2019 - 13:01DeathSix pieds sous terreDim 7 Juil 2019 - 14:39KuroBureau du Bookmaker de la Coupe NoireDim 7 Juil 2019 - 12:46Chen StormstoutCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreDim 7 Juil 2019 - 12:45Chen StormstoutGrise BrumeSam 6 Juil 2019 - 23:32SoraAprès GuerreSam 6 Juil 2019 - 6:19Heinrich Ventrecroc

Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Générale
XP:
J'ai fait un serment Left_bar_bleue141/550J'ai fait un serment Empty_bar_bleue  (141/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 11 Mai 2019 - 16:35


Mini-série

« On peut s’arrêter un peu ? Ça fait des heures qu’on marche…
- Non. Continuons d’avancer. Nous devons rejoindre toutes les troupes au point de rassemblement d’ici quatre jours. »

Je répugne de travailler avec ces poubelles humaines, mais je ne suis pas le chef : juste un exécutant.

J’ai mené ma mission à bien pour le moment. Du moins, partiellement.

Nous sommes dans des collines, à plusieurs jours de Chengdu. Nous avançons plutôt correctement, nous devrions être dans les temps pour rallier les troupes de Jiawei Dajisi. Cela va me faire drôle d’affronter mes « anciens coéquipiers » sur le champ de bataille.

Avec le temps, j’ai développé un peu de sympathie pour Huayan. Je sais malgré tout que je devrais la tuer. Tels sont mes ordres et je suis la prêtresse tant que je vivrais. Nos vies mortelles sont insignifiantes à l’échelle de l’univers et des Dieux. Nous avons notre Voie et nous continuerons sur celle-ci jusqu’à la fin.

J’ai rejoint la Shinra pour la surveiller. J’ai réussi. J’ai échoué à la première tentative d’assassinat : la boule de feu lors de l’escarmouche contre les Mongols. Elle était plus faible à l’époque, j’aurai dû y mettre plus d’énergie. Ce jour fut ma meilleure opportunité et je l’ai manqué. J’ai beaucoup de regrets pour ça.

Jiawei Dajisi m’a pardonné mon échec.

A la place, j’ai dû jouer les espions et la suivre. Lorsqu’elle est revenue dans sa ville natale, j’ai suivi les autres serviteurs pour la retrouver. Il ne fallut pas bien longtemps pour que je prévienne les autres. La seconde tentative d’assassinat a échoué, encore un échec.

Elle a eu des doutes, très rapidement je pense. Elle était trop concentrée sur ses affaires de politique pour vraiment voir ma réelle affiliation, c’est dommage pour elle et son mari. Surtout lui d’ailleurs. Avec ce que j’avais sur ma lame, ce n’est pas sûr qu’il soit encore vivant… Ou alors il passera l’arme à gauche d’ici peu.

Est-ce que j’en tire une certaine fierté ? Pas vraiment. J’ai fait un serment auprès des frères et sœurs, je le tiens le plus solennellement possible.

Du tréfonds des océans jusqu’au fin fond de l’univers, je porterai la foi et j’accomplirai ma destiné.

Je ferai face à mes adversaires, je les vaincrai et je poursuivrai ma route sans jamais douter de mes actions, car elles sont appréciées par ce qui est Là-Haut. Huayan n’est rien, l’Empire n’est rien, l’univers n’est rien. Seule la Foi importe du début à la fin des choses.

Les habitants de Chengdu connaîtront la vérité, une fois que toute cette souffrance sera finie. Une fois Huayan et ses alliés vaincus, nous pourrons reprendre de l’influence en Chine et continuer de répandre notre parole. Pour le Bien de tous.

La bataille sera rude, c’est certain. Ils n’ont pas beaucoup de soldats, mais ils ont des murs solides avec eux. Nous avons une « armée » composée de quelques groupes de réservistes empruntés au Duc du Sichuan, des mercenaires et des bandits. L’assaut ne sera pas aussi coordonné que nous le voudrions.

D’après la Prêtresse, nous ne pouvons pas prendre le risque de laisser Huayan prévenir la capitale ou l’armée régulière impériale d’une région voisine. A peine arrivée, nous ne monterons pas de camp de siège : nous foncerons sur les murs et nous prendrons la porte sud. Le gros des commandants devrait être là, une fois morts leurs troupes se disperseront et nous aurons gagné une victoire rapide.

Je n’appréhende pas vraiment de me battre contre Francis ou les autres. J’ai foi en mes compétences et je ne dois pas douter. Le doute est le début de l’échec. Si on hésite trop, on perd ses moyens, on perd sa force et au final… On échoue à sa tâche.


« On s’arrête pour aujourd’hui. Montez le camp. Nous repartons demain à l’aube. »

Je laisse le gros des hommes sous mon commandement pour gravir une petite colline et être seul un instant. J’observe le nord comme si je ressentais le regard de la dame de Chengdu sur moi. Je suis en route, nos routes se recroiseront bientôt et nous verrons qui a le soutien du Ciel.

Rien de personnel, mais j’ai fait un serment.

Je regarde le ciel crépusculaire. Au loin, juste au-dessus des arbres, j’aperçois deux corbeaux. Sont-ils sauvages ou les yeux de Huayan ? Impossible de le dire. Elle sait que nous sommes en route de toute façon, Jiawei Dajisi l’a prévenu que nous arrivions en force.

Jiawei Dajisi pense que son mari blessé la tiendra loin du champ de bataille. Je ne pense pas. Elle n’est pas ainsi. Elle se battra bec et ongles pour protéger ce qu’elle pense lui revenir de droit. Elle se battra pour se venger de moi, la haine au cœur. Elle se battra pour sa famille.

Est-ce que c’est une femme mauvaise ? Non. Malheureusement, la vie est faite de telle façon que parfois, le conflit est inévitable pour poursuivre notre chemin. Je ferai mon devoir sans colère, ni haine. Je mènerai à bien ma mission, tout simplement.

Je m’allonge contre un arbre. Le printemps est là. L’été arrive déjà à grands pas. Je dégaine mon épée de son fourreau. Je l’aiguise lentement, ressassant le passé et le présent. J’ai apprécié apprendre de ces gens. J’ai apprécié partager leur peine, leur joie et leur force. J’ai apprécié les voir évoluer en même temps que moi.

Désormais, nos chemins se séparent brutalement. Eux ou nous. Ils ont l’espoir, nous avons la Foi. Rien ne peut nous arrêter, rien ne peut nous séparer de notre objectif ultime, rien ni personne.

J’offrirai une mort décente à ces gens. Puis nous brûlerons leurs corps. Nous leur accorderons probablement la bénédiction de nos rites mortuaires pour leur donner l’illumination dans l’au-delà.

Chengdu n’est rien… Et tout à la fois. Autant pour eux que nous.

J’ai fait un serment.

_______________________________
J'ai fait un serment Signat10

"My thorns are sharp"



Consule de l'Étiquette, Ambassadrice du Consulat en Terre des Dragons et Dame de Chengdu


messages
membres