L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Caché parmi les vautours Left_bar_bleue102/500Caché parmi les vautours Empty_bar_bleue  (102/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 15 Avr 2019 - 2:34

Sa mission était arrivée ce matin même. Une mission qui était particulièrement importante pour son patron. Autant dire qu’il lui fallait donc éviter de la planter lamentablement. Jack l’avait chargé d’établir un avant-poste sur un monde extérieur afin d’aider la Coalition Noire dans ses plans. Ironiquement, Septimus avait fait de même quelques années plus tôt, pour le bien des mercenaires et de leur guerre contre ce même groupe. La planque n’avait pas duré très longtemps malheureusement. Si ses souvenirs étaient bon, lorsqu’Auron avait du vérifier ce qu’il advenait des types en poste au Château de la bête, il leur avait sauvé la vie… et abandonné définitivement cet avant-poste. L’espace d’un instant, il se demanda ce qu’avaient fait les autres après son départ. Peut-être devrait-il mettre au courant le chien noir de cette information ? Ou pas. En réalité, ce serait une très mauvaise idée. Il était paranoïaque comme personne, et il ne savait pas qu’il avait été un mercenaire. S’il lui dévoilait cette information… Autant se peindre une seconde cible dans le dos.

Soupirant, l’instructeur finit de se préparer, accrochant ses armes, et emportant son masque et sa cravate, avant de partir vers la station Shinra et son contrôle de routine. Une véritable plaie. Même avec un papier venant de l’intendant, signé de sa main, il était obligé d’en passer par là. Un peu plus de flexibilité ne ferait pas de mal. Ça ne risquait pas d’arriver avec Jack au pouvoir mais il n’était pas encore interdit de rêver – bien qu’il ait entendu des rumeurs sur un être cauchemardesque donc cela pouvait changer. Il se laissa faire, attendant que les gardes noirs le laissent enfin monter dans son vaisseau, et décoller pour sa destination. Normalement, le reste de l’équipe que le chien noir lui avait accordé devrait l’attendre là-bas. Il aurait bien emmené Vlad mais il avait appris son hospitalisation récente. Il lui faudrait donc se contenter d’un des membres de son escouade. Un des hommes qu’il avait brûlé également.

Son vaisseau grinça alors qu’il ne poussait pas les moteurs. Prochainement, le manchot devrait jeter un œil à tout ça. Essayer de réparer ce qu’il pouvait, et peut-être demander à un mécanicien de la Shinra – ou pourquoi pas aux ingénieurs de San Fransokio. Toutefois, il se disait ça depuis des semaines et n’avait toujours rien fait. Chaque jour tombait de nouvelles missions, de nouveaux entraînements et de nouvelles recrues. Il avait à peine eu le temps de voir Kuro, et encore moins de lui fournir une formation correcte. La vie n’était pas toujours plaisante. Cependant, il ne regrettait pas d’avoir rejoint un groupe. La solitude de la vie de fugitif ne lui manquait pas le moins du monde. Et puis une vie remplie de règles lui permettait de se structurer donc… Même s’il ne l’appréciait pas souvent, il n’en était pas mécontent.

Sur place l’attendrait le « garde rouge », ainsi que deux de ses élèves, recrues assez récente. L’équipe passerait la semaine dans leur avant-poste à s’installer et à repérer les lieux – c’était là où l’ancien mercenaire intervenait en partie puisqu’il les avait déjà visité. Ensuite, une nouvelle équipe prendrait la relève, avec un peu plus de matériel. À terme, cet avant-poste devrait pouvoir résister à tout assaut que pouvait prévoir ce monde, et même à un assaut lancé par un des groupes ennemis avec une petite force d’actions. Une dizaine de personnes – peut-être plus selon les désirs du chien – vivraient là-bas pendant plusieurs semaines avant d’être relevées. Mais tout cela interviendrait après qu’ils aient trouvé le parfait endroit, et que la période d’installation soit terminée.

L’ancien maître de la keyblade avait passé sa matinée à se creuser la tête pour trouver un monde propice. Puisque certains étaient hors-limite – comme le Consulat ou la Shinra – il devait se tourner vers d’autres mondes. L’intendant avait proposé le Domaine enchanté mais il avait rapidement exclu cet endroit. Non seulement des forces militaires imposantes y résidaient, mais en prime, pour récupérer de la ferraille, ce ne serait pas le plus pratique et discret. L’autre endroit « proposé » était un monde de la lumière. Bien que leurs forces ne soient pas étendues sur tout le territoire, il préférait éviter le risque. Et dans les deux cas, il voulait éviter des conflits autant que possible. Ayant exclu toutes ces possibilités, il ne lui restait qu’à regarder la liste des mondes neutres. Un seul lui avait sauté aux yeux. Là-bas, la Coalition Noire n’embêterait pas trop les habitants. Pas plus qu’ils n’en avaient l’habitude du moins.

L’ancien keybladeur posa son vaisseau à la station Shinra de la Conquête de l’Ouest. Après de long mois passés avec une bande de hors-la-loi, il était plutôt familier avec le terrain. Il savait que les gens d’ici étaient habitués aux attaques, que la ferraille n’était pas la chose la plus rare – il pourrait même en acheter s’il le fallait – et que les « bandits » qu’ils étaient se cacheraient parfaitement parmi les quelques grottes qui se trouvaient parmi les canyons. Le chien ne serait peut-être pas content que ses hommes se déguisent lors de leur séjour ici, cependant ça restait l’option la plus fiable et discrète à ses yeux. Sans parler de la moins répugnante. Le conflit était une notion clef de la vie aux alentours. Il n’était pas rare de croiser un simple citoyen, fermier ou artisan, se baladant avec une arme à feu. Loin d’être parfaite, sa solution était un bon compromis entre ce qu’il devait faire, et ce qu’il se refusait de faire.

Lorsqu’il sortit de la station, le masque sur le visage, l’ancien étudiant vit son groupe qui l’attendait sur des chevaux. James, le « garde rouge » portait bien son nom. Bien qu’ayant spécifié que des vêtements ternes étaient un pré-requis pour la mission, il s’était partiellement refusé à cette règle. S’il portait un chapeau marron et un pantalon beige, ses bottes et sa chemise étaient d’un rouge bien vif. Il lui sourit, le cigare en bouche. Serrant les dents, il lui décocha un poing qui envoya filé dans les airs le mégot puis il monta sur sa monture et prit la direction de leur futur avant-poste. Il jeta un regard de temps à autre au subalterne de Vlad, s’assurant qu’il ne rallumait pas de cigare. Il ne pouvait rien pour la tenue, mais il pouvait au moins l’empêcher de fumer. Grommelant dans sa barbe naissante, il se dit qu’il aurait dû choisir ses élèves au lieu d’accepter cela.

La chevauchée prit à leur petit groupe une bonne demi-dizaine d’heures. Les chevaux, poussés au galop tout le long, furent plus que ravi de s’arrêter. Le jeune homme avait chercher un endroit suffisamment éloigner de la route pour ne pas être repérer, mais également suffisamment dégager pour pouvoir utiliser un chariot pour leur matériel. La grotte elle-même devait être relativement profonde pour organiser leur camp, et pour que le matériel réquisitionné puisse être stocké avant d’être envoyé. Il avait trouvé au final une grotte à une heure de la route, et à deux heures de la ville – plutôt quelques baraques construites à proximité les unes des autres – la plus proche. Aucun brigant ne semblait l’utiliser, et il n’avait vu aucun feu d’indien à proximité. Pour début, c’était prometteur. Il faudrait néanmoins que les gardes en poste creusent davantage la groupe pour l’espace de stockage, et un lieu de vie. L’entrée servirait à la défense.


-Déchargez les armes. Rationnez vos vivres. Nous ne devons pas attirer l’attention sur cet endroit. Il jeta lui-même les deux sacs accrochés à sa selle. Je reviendrai vous voir dans quatre jours pour m’assurer que tout se passe bien et que le terrain est viable. James, continua-t-il à regret, tu es en charge. Veille sur les recrues. S’il leur arrive quoi que ce soit, Jack et moi t’en tiendront pour responsable, finit-il en tournant bride, prêt à rentrer à la caserne.

-Ca marche boss, grommela-t-il en rallumant un cigare. À plus dans le bus ! Sourit-il.
messages
membres