Derniers sujets
Birth by SleepAujourd'hui à 11:43Maître AquaTigre et Corbeau : Remise en questionHier à 12:47Chen StormstoutRénovation des jardinsHier à 12:13Chen StormstoutLe 3h10 pour le Château DisneyVen 21 Juin 2019 - 9:38FamfritAprès GuerreJeu 20 Juin 2019 - 19:30Heinrich VentrecrocLa Vue de RivyJeu 20 Juin 2019 - 16:39Irelia AlishinaSix pieds sous terreMer 19 Juin 2019 - 18:37KuroUne découverte imprévue Mar 18 Juin 2019 - 12:01CissneïUn rêve devenu réalitéLun 17 Juin 2019 - 20:03KuroL'étoile des vœuxLun 17 Juin 2019 - 19:49KuroChangement du PlanLun 17 Juin 2019 - 10:08DeathLa suite du PlanLun 17 Juin 2019 - 9:43DeathLe PlanLun 17 Juin 2019 - 9:26DeathHo ho ho !Dim 16 Juin 2019 - 22:04FiathenLe faux printemps Dim 16 Juin 2019 - 21:52Fiathen
Sentinelle des visâmes

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
De retour au Monde du Jouet Left_bar_bleue137/200De retour au Monde du Jouet Empty_bar_bleue  (137/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 13 Avr 2019 - 2:16
De retour au monde du Jouet... Cet endroit n'avait guère manqué aux Visâmes, la sensation étrange de leur corps, n'étant rien de plus qu'une armure en LEGO, les perturba. Mais ceci ne devrait pas être leur préoccupation principale en ce temps de crise pour ce monde.

Il faisait nuit, Famfrit ne perdit pas le temps à faire les salutations aux troupes de la Lumière sur place, il se dirigea presque instantanément vers la Ferme aux jouets, décidé d'accomplir sa mission le plus vite possible. Malgré sa petite taille dans ces gigantesques rayons labyrinthiques, l'objectif était indiqué dans tous les sens: le rayon des jouets "Commando". La mission était simple: déballer un jouet et le "réinitialiser". Les Visâmes ne savaient pas s'ils pouvaient réussir une tâche aussi précise, mais si le géant parvenait juste à en maitriser un, la cible pourrait être confiée en toute sécurité à la Lumière.

Toutefois, cela était bien facile à imaginer, car malgré une destination bien indiquée, le trajet fut long, presque interminable pour le géant de LEGO. Alors qu'il marchait péniblement seul, le silence accompagné des regards curieux de jouets rangés dans les étagères emplirent les Visâmes d'un étrange sentiment d'anxiété. Une fois devant le rayon recherché, épuisé par cette longue marche, Famfrit tira d'un rayon le premier jouet Commando, le plus proche de lui, et il observa que le paquet semblait déjà avoir été ouvert, pas de bon présage vu comment l'ouverture semble avoir été arraché. Après quelque seconde d'attentes, Famfrit entreprit de sortir le soldat de son emballage, mais aussitôt que ce dernier fut sorti de sa boite, il sauta sur le lieutenant après avoir saisi l'arme qui s'accompagnait.

"Halte-là intrus ! Qu'essayes-tu de faire ? !"

Aussitôt que le Commando tenta de s'approcher dangereusement de l'armure de plastique, il se prit un coup de bouclier. Sur la surprise, il recula immédiatement, loin de la portée du chevalier et commença à hurler à l'aide, dans l'espoir d'une réponse des autres jouets Commandos; un potentiel problème si tous les jouets se mettaient à répondre à l'appel.

" On nous attaque ! On nous attaque !"

La chance fut du côté de Famfrit: Aucun autre jouet Commando se semblait réagir, à l'exception de deux autres commençant à se débattre, eux aussi dans des paquets qui semblent déjà avoir été ouvert de force auparavant. Pendant ce petit moment d'inattention de Famfrit, le Commando ayant appelé à l'aide sauta sur le bouclier de plastique qui, à la surprise du géant de plastique, se brisa légèrement en plusieurs petits fragment, mais sa défense fut maintenu et cela permit au guerrier de contre-attaquer avec un large mouvement de lance, propulsant le Commando au sol, quelques pas plus loin.

Il ne fallut que quelque instant pour que les deux soldats se précipitèrent vers leur camarade et l'aida à se relever, avant de se tourner vers Famfrit, avec un air féroce. Voici le membre de la lumière contre trois adversaires à maitriser, une tâche plus ardue que l'original, mais il fallait accomplir à bien la mission, quel que soit les obstacles.

" Encerclez le et capturez le ! On va l'interroger entre les rayons !"

Lui, il était bien sûr leur victoire, toutefois, maintenant les Visâmes peuvent en déduire que quelque chose se trame sous le dos de Lumière... Famfrit ne devait pas rester plus longtemps ici, surtout dans ces rayons remplis de possibles adversaires. Les trois jouets commandos était déjà autour du chevalier, pensant avoir l'avantage du nombre; mais les Visâmes étaient toujours confiants, ils savaient que peu d'adversaires ont réussis à passer l'armure impénétrable de leur vaisseau, ils étaient confiants: ils ont déjà vécut de nombreux combats en ayant le désavantage du nombre, il était confiant jusqu'à qu'une nouvelle attaque d'un de leur adversaire, avec une force impressionnante, fit volé en éclat le bouclier de leur réceptacle, ainsi qu'une partie de leur bras.

Il n'y avait aucune douleur, mais une surprise sans égal pour les parasites. Pour sûr, ils ne s'attendaient pas à voir leur garde tomber aussi vite... C'était à cause de ce lieu, ils venaient de le comprendre. Son apparence, ce monde, tout ça commençait à faire perdre la patience du géant. Juste à côté de lui, se trouve le Commando lui ayant asséné l'attaque, il semblait bien trop fier de son acte et ses deux alliées avaient un sourire sur le visage. Le géant se retourna immédiatement contre l'ennemi à sa portée et dans son élan il asséna un coup de lance d'une violence inouï dirigé vers le sol, qui toucha la cible en plein tronc. Le pauvre bougre fut cloué au sol par l'impact. Le sentinelle des Visâmes ne tarda pas de tourner son regard vers les deux autres opposants; deux petites loupiotes verte s'allumèrent à travers le casque de brique, tel des yeux remplit de rage; il abandonna sa lance désormais en deux morceaux distinct avant de se tourner vers les malheureux, décidé d'en finir bien assez vite.

Ils ont put observé la force du géant et durant ce maigre instant, ils furent soumis face à lui. Le colosse s'avança lentement vers ses deux adversaires; l'un d'entre eux se mit à reculer, avant de prendre ses jambes à son cou. Le dernier opposant se mit à courir vers Famfrit. Il n'hésita pas, il utilisa son seul bras de brique pour propulser le pauvre insouciant parmi les nombreux rayons de jouet. Puis c'était le silence, accompagné du léger bruit de quelques boites qui dégringolaient des étagères; il restait qu'un otage maintenant, le Commando mit au sol qui arrivait à peine à se mettre debout; ses articulations ont dû prendre un gros coup avec le choc contre la lance et le sol ferme du magasin. Les fragments et petites briques du corps et bouclier de Famfrit était éparpiller tout autour de lui, mais plus il prenait de temps, plus le risque que de nouveaux renforts arrivent à la rescousse de leur camarade. Il était temps de partir d'ici; le chevalier saisit son otage avec sa forte poigne, pour s'éclipser le plus vite possible.

"Aaah ! Quoi ? ! Où est-ce que tu m'emmènes ? ! Monstre ! À l'aide ! !"

Il savait brailler celui-là, il continua à l'ouvrir durant tout le trajet... Trajet durant lequel les Visâmes ne prêtaient pas attention aux paroles provocatrices et aux menaces, ils étaient concentrés sur autre chose: ils étaient suivis, ils entendraient des bruits de pas derrière leur vaisseau, des pas discrets, qui ne cherche pas à le rattraper, mais le suivait lentement.

Le géant de LEGO avait enfin franchit la porte menant à l'arrière-boutique après un long moment à supporter l'otage. Il a été accueillit par les troupes de la Lumière et il offrit le prisonnier, ils pourront faire ce qu'ils désirent avec désormais, la mission était accomplie, plus ou moins.

"Hum, excusez-moi monsieur ?"

Famfrit se retourna vers cette timide voix, un petit jouet, un petit monstre que les hôtes de l'armure ne sauraient décrire, c'était ça qui l'avait suivi durant ce temps ? Et il portait avec ses deux petits bras de grosses pièces de jouet... Les fragments du chevalier reconstruit ! Pour être une surprise, c'était une belle surprise cette fois.

"H-heu... je vous ai vu vous battre contre les méchants commandos et, euh... vous avez oublié ça en partant."

Le sentinelle saisit son bras déjà équipé de sa protection et réalisa qu'il pouvait le rattacher à son armure... C'était donc cela, dans ce monde, ce corps n'était fragile que parce qu'il pouvait se reconstruire tout aussi facilement qu'il partait en morceaux. Il remercia le petit jouet, qui avait osé sortir du magasin pour cela, en s'inclinant légèrement.

Au final, ce monde n'était peut-être pas si horrible que cela.
Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
De retour au Monde du Jouet Left_bar_bleue225/550De retour au Monde du Jouet Empty_bar_bleue  (225/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 20 Mai 2019 - 17:08
Mission accomplie.

Alors bon. Je suis mitigé.

Tu sais, y a un modèle de commentaire que je veux créer depuis très longtemps. Une grille d'évaluation, avec plein de critères à remplir, histoire d'oublier aucun détail.

Si je faisais cette grille d'évaluation, y aurait certains critères dont trois que je peux te citer ici (certains mériteraient toutefois une subdivision, j'en ai conscience !!!) :

- La description du combat
- Style et orthographe
- Le respect de la mission

Et c'est de ces trois critères que je vais te parler ici pour commenter ton rp.

La description du combat :

Je suis honnêtement content. J'ai trouvé ça très bien, tu m'as vraiment offert un combat précis, j'ai bien compris l'action. Alors c'est un peu lent, on dirait que les persos se font des politesses en se battant, parce que bon, à trois contre un, les commandos auraient juste du attaquer en même temps, et Famfrit existait plus. Mais bon, sinon y a aucun souci, c'est vraiment chouette à lire. Tu respectes tes stats, clairement. Moi, j'ai trouvé ça super. Et bon, à nouveau le coup du bras qui se brise en légos, du bouclier qui se brise en légos, je t'ai déjà dit, je suis convaincu.

Style et orthographe :

Là, je suis super content. Vraiment... Quelle surprise. Alors le dernier rp que j'ai noté de toi, c'était celui où Famfrit était dans ce même magasin à faire fuir des clients et... en comparaison, mais ça n'a juste rien à voir. Ici, t'as vraiment pris ton temps, on comprend vraiment le récit, tu es bien méthodique. Non, c'est vraiment bien. L'orthographe, c'est quand même plutôt soigné. Tu ne fais plus trop l'erreur syntaxique de parler de ton sujet (famfrit) en il et puis en "ils". (Oui je suis d'accord, y a les Visâmes, mais la reprise anaphorique, elle s'en fout des visâmes)

J'ai trouvé ça soigné, j'ai trouvé ça propre, compréhensible, j'ai pris un certain plaisir à lire ta mission.

Le respect de la mission.

Et là c'est juste n'importe quoi. Ta mission te disait d'aller jusqu'aux rayons des commandos, de déballer un commando et d'essayer de le réinitialiser.

... Pourquoi y a deux autres commandos qui arrivent à se libérer ? Non parce que... le but des commandos, la raison pour laquelle ils veulent attaquer la ferme aux jouets, c'est précisément parce qu'ils veulent délivrer les CENTAINES de commandos dans ce rayon. Mais si les commandos arrivent à se libérer d'eux-mêmes, pourquoi... se donner cette peine, en fait ? Un se libère, il en libère deux autres, les deux autres en libèrent deux autres... En vingt minutes, tout le monde est libéré.

Et tu vas me dire "oui mais... t'as jamais dit que", et précisément. Mais dans mon ordre de mission, on peut quand même comprendre que ce rayon, c'est LE gros problème. Le point sensible. La lumière organise une défense là-bas, pourquoi... est-ce qu'il n'y a personne d'autre que Famfrit dans le rayon de la mort ? Il devrait y avoir au moins cinq gars, Famfrit ne devrait pas être seul sur le problème et SURTOUT, en cas d'évasion de deux commandos, les gardes ou les jouets volontaires interviendraient.

A l'instar de la porte du bureau de Cissneï, de la chambre de Minnie, de la salle d'audience, des cachots, ce lieu ne peut pas être sans garde.

Et malheureusement, le problème principal c'est encore que tu n'accomplis pas du tout la mission. Tu files le bébé sale à un autre et en gros : on n'est pas plus avancés. l'idée était vraiment que toi, tu décides si oui ou non une réinitialisation des commandos était possible. Là... bah soit on dit "ah bah c'est possible", soit je dois envoyer quelqu'un d'autre juste pour réinitialiser un robot ? =/ Un peu bof.

Donc voilà, y a vraiment de bonnes choses. Sur la forme, c'est super et t'as de bonnes idées mais ici le fond était lacunaire.

Je constate quand même ton évolution, bien sûr.

Mission avancée : 30 xp, 300 munnies et 3 PS en dextérité.

_______________________________
De retour au Monde du Jouet Signatureprimus
messages
membres