Derniers sujets
Birth by SleepAujourd'hui à 11:43Maître AquaTigre et Corbeau : Remise en questionHier à 12:47Chen StormstoutRénovation des jardinsHier à 12:13Chen StormstoutLe 3h10 pour le Château DisneyVen 21 Juin 2019 - 9:38FamfritAprès GuerreJeu 20 Juin 2019 - 19:30Heinrich VentrecrocLa Vue de RivyJeu 20 Juin 2019 - 16:39Irelia AlishinaSix pieds sous terreMer 19 Juin 2019 - 18:37KuroUne découverte imprévue Mar 18 Juin 2019 - 12:01CissneïUn rêve devenu réalitéLun 17 Juin 2019 - 20:03KuroL'étoile des vœuxLun 17 Juin 2019 - 19:49KuroChangement du PlanLun 17 Juin 2019 - 10:08DeathLa suite du PlanLun 17 Juin 2019 - 9:43DeathLe PlanLun 17 Juin 2019 - 9:26DeathHo ho ho !Dim 16 Juin 2019 - 22:04FiathenLe faux printemps Dim 16 Juin 2019 - 21:52Fiathen
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue146/550Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (146/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 11 Avr 2019 - 23:00

« Son cœur est endormi. »

« Comme d’habitude, Maître Aqua ? »

Comme d’habitude Aqua eut un petit sourire gêné, comme si elle craignait de déranger l’infirmière en chef, avant de hocher la tête. Comme d’habitude elle lui tendit cette petite clé qui lui était désormais si familière au toucher, dont le simple contact était une promesse de joie : celle de revoir son ami. Comme d’habitude elle emprunta le long couloir blanc des chambres de soins intensifs pour se diriger tout au bout, vers l’ultime porte. Comme d’habitude elle resta immobile devant quelques instants, se préparant. Sachant déjà qu’aussi heureuse qu’elle puisse être de venir lui parler, elle serait en définitive triste lorsqu’elle le quitterait. Et comme d’habitude toutes ses pensées s’envolèrent et un grand sourire apparut sur son visage lorsqu’elle pénétra enfin dans cette chambre de l’éveil et qu’elle le vit.

« Je suis là ! » fit-elle d’une voix légère. Cela faisait plusieurs semaines qu’elle n’avait pas pu lui rendre visite, pourtant à chaque fois qu’elle le retrouvait elle avait l’impression de n’être que très légèrement en retard à ce rendez-vous qu’elle lui avait promis.

Sur le grand fauteuil dans lequel il était installé, Ven dormait paisiblement. Sa tête tombait légèrement vers l’avant, sa poitrine se soulevait régulièrement au rythme de sa respiration profonde. Avec un regard plein de tendresse, Aqua s’approcha de lui avant de frotter doucement le sommet de ses cheveux blonds, lâchant un petit rire complice. Même s’il demeurait muet, même s’il restait endormi, cela lui avait manqué de ne pas le voir.


« Quand se réveillera-t-il ? »

« Je n’en sais rien. C’est comme si son cœur était parti. S’il revient, il se réveillera peut-être. Mais dans le cas contraire, il pourrait dormir pour l’éternité. »

Un soupçon de tristesse passa fugitivement dans les yeux bleus de la jeune femme. Est-ce que son cœur retrouverait un jour le chemin ? Non, ce n’était pas le moment d’y penser. Il n’y avait qu’elle, lui, et cet instant dont elle devait profiter. Elle ne devait pas laisser ses inquiétudes venir gâcher les rares moments où elle pouvait lui rendre visite. Aqua s’assit sur le tabouret qui était à son chevet. Son expression redevint douce alors qu’elle fixait son ami. Elle avait tellement de choses à lui raconter qu’elle ne savait par où commencer.

« Je veillerais sur lui jusqu’à ce qu’il se réveille. A tout jamais s’il le faut. »

D’une voix enjouée elle lui parla de tout ce qu’elle avait pu vivre depuis la dernière fois qu’elle l’avait vu. Elle évoqua l’activité de la Lumière, ses dernières péripéties au château de Corona. Longuement elle lui décrivit le monde d’Histoires de Grimm, sa splendeur apaisante, la beauté de ses paysages. Elle espérait que ses mots parviendraient à lui rendre justice, que Ven pourrait se l’imaginer par sa simple façon d’en parler. Elle était certaine qu’il serait enthousiaste à l’idée de le découvrir, et quelque part elle espérait qu’il puisse le voir de ses propres yeux. Elle lui raconta également les derniers évènements survenus au Château Disney. Ses récits ne s’enchaînaient pas de manière logique. Elle se contentait de lui dire ce qui lui passait par la tête. Parfois elle s’interrompait, se remémorant une anecdote qu’elle avait oublié de lui raconter. Souvent elle riait, imaginant quelles seraient ses réactions s’il pouvait lui répondre. De fil en aiguille elle en vint à parler de Cendrillon, lui expliquant avec quelle force elle parvenait à surmonter tous les drames qu’elle avait vécu.

« Je crois que la présence de Jaq l’aide beaucoup. » précisa-t-elle. Aqua marqua une courte pause et pencha légèrement la tête sur le côté. « Tu te souviens d’eux, n’est-ce pas ? » Elle eut un sourire. Sa question était idiote, même s’il ne pouvait pas lui répondre. Bien sûr qu’il se souvenait d’eux ! Ven n’oublierait jamais des amis. La jeune femme laissa son regard dériver, sans se départir de son sourire. « Je suis sûre qu’ils seraient heureux de te revoir. » fit-elle d’une voix lointaine. Après tout elle n’était pas seule à attendre qu’il se réveille, beaucoup de personnes se réjouiraient de le retrouver. Dans un sursaut elle quitta son état d’absence. « Oh, et Mickey aussi ! » Comment avait-elle pu oublier de le mentionner ? « Il me demande souvent de tes nouvelles tu sais. » lui dit-elle avant de laisser retomber un silence empli de souvenirs nostalgiques, de fragments d’un lointain passé.


« Ce dont ton ami a besoin maintenant, ce n’est pas de ta protection. Il faut que tu aies la foi. Le cœur de Ventus est en jeu. Il sommeille dans un endroit entre lumière et ténèbres. »

« Ah, et aussi… » Aqua se mordit la lèvre en reprenant la parole. Il y avait encore une chose qu’elle ne lui avait pas dite, une chose qu’elle ne pouvait révéler qu’à son meilleur ami. De manière hésitante elle regarda tout autour d’elle, comme pour s’assurer qu’il n’y avait personne d’autre pour l’entendre. C’était un réflexe inutile, elle aurait pu ressentir la moindre présence aux alentours, mais elle avait eu un besoin instinctif de le faire avant de se confier. Désormais rassurée, elle baissa les yeux, gênée, avant d’avouer que « Je suis tombée amoureuse. » Aussitôt ses joues s’empourprèrent. Penser à Cissneï et à leur relation lui faisait souvent cet effet : celui d’être redevenue une adolescente insouciante. « Mais c’est un secret ! » ajouta-t-elle de manière embarrassée, redressant brusquement la tête tout en agitant vivement ses mains devant elle. « Alors ne le répète à personne, d’accord ? »

Bien sûr qu’il ne pourrait pas le répéter, pensa-t-elle tristement. Mais elle avait besoin de croire qu’il pouvait l’entendre. Non, elle était certaine qu’il l’entendait, où qu’il soit. Aqua soupira.

« J’aimerais bien que tu puisses la rencontrer... » Elle demeura un instant songeuse. Tant de temps s’était écoulé pour elle en son absence. Sa vie s’était poursuivie, s’était emplie de nouvelles choses qu’elle souhaitait tant pouvoir partager avec Ven. « Et Chen et Fabrizio aussi. Je t’ai parlé d’eux, tu te rappelles ? » Elle resta quelques secondes silencieuse, imaginant ce que pourrait donner leur rencontre. Un petit sourire apparut sur ses lèvres. « Je suis certaine que tu t’entendrais bien avec eux. » Si seulement il pouvait se réveiller… Son sourire s'effaça lentement alors qu’elle commençait à sentir son cœur se serrer. « Ven… » l’appela-t-elle à mi-voix.


« Il va chercher un ami qui croit en lui pour le guider jusque chez lui. Tant que tu l’aimeras, Ventus pourra te trouver quand il se réveillera. Il suivra ton amour jusque là où est sa place… »

Aqua posa sa main sur le bras de Ven, les yeux emplis à la fois de peine et de toute l’affection qu’elle lui portait. Jusqu’à ce que son cœur revienne, elle continuerait de faire ce qu’elle faisait. Elle viendrait lui rendre visite. Elle lui parlerait. Elle serait là pour lui. Et elle attendrait, aussi longtemps qu’il le faudrait. Elle attendrait son renouveau. Sa naissance par le sommeil.
Nouveau

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue0/350Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 14 Avr 2019 - 15:18

Tu abandonnes déjà ? Allons, Ven. Je te croyais plus fort que ça.

Le ciel était bleu et parsemé de nuages blancs peu visibles. Ventus et Terra venaient de s'entraîner juste devant le manoir, sous l’œil amusé d'Aqua qui n'avait cessé d'encourager le jeune garçon qui avait persévéré malgré ses échecs successifs. Depuis là où il était, assis sur une rambarde de pierre et entouré de ses deux meilleurs amis, il pouvait voir l'infinité de marches et pentes permettant d'accéder au lieu de vie. Découragé par ses défaites successives, la tête baissée, les paupières mi-closes et le regard fixe et absent dirigé vers le bas, la gorge nouée, il lâcha un soupir. Ses mains étaient refermées avec peu d'énergie sur l'épée de bois marquée par ses entraînements qui reposait horizontalement sur ses jambes pendant dans le vide.

- Ven, tu vois toutes ces entailles ?
- Chacune d'elles prouve que tu apprends.


Tous deux le regardaient de façon bienveillante, mais bien qu'il les écoutait attentivement, il n'avait pas prononcé un mot. Il n'avait pas le cœur à discuter. Peut-être même aurait-il du s'éloigner avant qu'ils ne soient inquiets pour lui. Il se démenait tant pour s'améliorer. Pourtant, le blond ne semblait pas faire le moindre progrès. Et s'il n'en était pas capable ? Comme pour balayer toutes ses craintes, Terra empoigna sa Keyblade de bois au sol et la leva à la verticale.

Tu veux forcer ton corps à bouger. Tu devrais plutôt apprendre à laisser ton corps te guider. OK ?

Ven ouvrit ses yeux en grand. Les images avaient disparu, tout n'était plus que lumière autour de lui.

- J'ai encore rêvé de lui...


Peu à peu, la réalité lui revint à l'esprit. Il se trouvait toujours prisonnier dans une orbe lumineuse. L'inconnu ayant pris l'apparence du jeune Sora le gardait captif afin de le préserver du monde extérieur. Tout comme Maître Eraqus l'avait auparavant fait. Il ne dégageait pas la même chaleur que son gardien, bien qu'il ne semblait pas mal intentionné. Il avait l'air épuisé à force de combattre les ténèbres. Ventus voulait absolument venir en aide à son nouvel ami. Mais actuellement il ne le pouvait pas. Il trouverait une solution.

Le jour où Terra lui avait fait ce don était bien lointain. Pourtant, même aujourd'hui, Ventus s'en souvenait dans les moindres détails. Ses amis lui manquaient terriblement. Il devait les retrouver, quel qu'en soit le prix. Ensuite, il trouverait bien un moyen pour lui apporter son soutien. D'une façon ou d'une autre, cet être était lié à son protecteur. Il le lui devait bien.

- Je suis là !


En un instant, un sourire éclatant se dessina sur son visage. Cela faisait bien des semaines qu'il avait attendu d'entendre à nouveau la voix d'Aqua qui lui rendait visite à intervalles réguliers, dès qu'elle pouvait se le permettre. Sa main effleura le bord de sa prison. Une fois de plus, elle ne traversa pas. La paroi était bien trop solide, il s'en était rendu compte à bien des reprises. Pourtant, il devait le faire. Ven empoigna l'Éclaireuse et la serra contre son cœur. Le rire de son amie était apaisant. Le rêve qu'il avait entrevu était sûrement un signe. Peut-être ne devait-il plus lutter. Peut-être lui suffisait-il de suivre sa voix et de se laisser porter par celle-ci. Les yeux clos, il ne pensait plus à rien d'autre. Il n'y avait plus qu'elle et lui.

Comme d'habitude, Aqua débuta le récit de ses aventures récentes avec une voix pleine d'entrain et de légèreté. Comme d'habitude, pendant qu'elle parlait, il ressentit le contact de sa main qui se plongeait avec douceur dans ses cheveux hérissés, comme si elle était là, juste à côté de lui. Comme d'habitude, il se souvint des récits qui avaient pu précéder ces nouveaux.

Il se souvenait encore comment, lors de sa visite précédente, Aqua avait décrit la rencontre diplomatique avec le conseiller Nigel. Il se souvenait comment, d'une voix tremblante, la jeune femme avait évoqué la menace imminente de la Coalition Noire, groupuscule qui planifiait d'exterminer toute forme de noblesse à travers les mondes. Il se souvenait comment sa gorge s'était nouée lorsqu'elle lui avait expliqué comment ils avaient décimé un village du monde d'Histoire de Grimm. Il se souvenait comment, lors d'une autre de ses visites, elle avait décrit avec tristesse comment elle n'était pas parvenue à protéger le monde du Palais des Rêves. Cette fois, elle lui raconta comment, accompagnée de valeureux gardes, elle était parvenue à surmonter sa peur et à élucider le mystère des apparitions spectrales survenant dans ce monde.

Comme d'habitude, son amie insista sur les paysages qu'elle avait pu y découvrir.

Ven se visualisait très bien l'environnement qu'elle lui décrivit : les chemins décrivant de nombreuses courbes, toute cette verdure parsemée de fleurs et d'imposants arbres vigoureux dont les racines voilaient partiellement le ciel azur, le chant apaisant des oiseaux qui venait compléter ce tableau magnifique. Il se voyait, grimpant aux longs troncs et se hissant pour s'asseoir sur l'une des branches et admirer le paysage. Il se voyait aussi, se baignant pour se rafraichir dans la rivière dans laquelle se reflétait les rayons du soleil éclatant surplombant le royaume de Corona.

Comme d'habitude, elle lui raconta ainsi de façon décousue plusieurs autres récits qu'il écoutait toujours avec la même attention. Comme d'habitude, Aqua commença à évoquer le passé avec nostalgie.

Il se souvenait toujours, même maintenant, comment par le passé, Ventus avait aidé le souriceau à confectionner la robe de soirée dont Cendrillon avait du se vêtir afin de se rendre au bal. Il se souvenait toujours de comment le Roi Mickey lui avait sauvé la vie par de multiples reprises par le passé. Il avait toujours une dette envers lui dont il voudrait s'acquitter. Il aimerait pouvoir prendre le temps de le remercier pour tout ce qu'il avait pu faire pour lui et ses amis. Blanche Neige et les sept nains, Cendrillon, Jaq, les trois bonnes fées, Picsou, Lea, Isa, Minnie, Riri, Fifi, Loulou, Zack, Phil, Hercules, l'Expérience 626, Clochette, Peter Pan, les garçons perdus, Mickey, Donald, Dingo, Maître Yen Sid... Et bien sûr Terra et Aqua... Ils lui manquaient tant...

- Ah, et aussi... Je suis tombée amoureuse.


Le jeune garçon ouvrit brusquement les yeux et les écarquilla. Son visage se crispa. Il ressentit de la tristesse. La tristesse de ne pas avoir pu partager avec elle tous ces évènements qu'elle lui contait depuis si longtemps. La peur que, comme Vanitas l'aurait annoncé, tout ait tant changé en son absence que plus rien ne serait jamais comme avant... Il pinça ses lèvres à cette idée. Il se sentit inconfortable et nerveux à la pensée qu'il ait tant manqué de la vie de sa meilleure amie qu'il ne saurait plus où trouver sa place s'il venait à la revoir... Mais ses craintes furent balayées lorsque, l'instant d'après, elle ajouta d'une voix embarrassée :

- Mais c’est un secret ! Alors ne le répète à personne, d’accord ?


Non, ni Aqua, ni la place qu'elle lui accorderait auprès d'elle n'avaient changées. Au doute reprit place sa confiance inébranlable envers elle. Un sourire se redessina sur son visage. Il était heureux que, malgré les mois, même les années ayant pu s'écouler, elle était toujours si proche de lui mais était parvenue malgré tout à trouver l'amour, le plus beau de tous les sentiments, le bonheur d'être auprès d'une personne qu'il ne doutait pas comme étant merveilleuse.

- J'aimerais bien pouvoir la rencontrer...
- J’aimerais bien que tu puisses la rencontrer...


Le blondinet laissa s'échapper un rire léger. Après avoir évoqué deux de ses nouveaux amis, Chen et Fabrizio, dont elle lui avait déjà conté tout le bien du monde lors de précédentes visites, elle l'appela. A ce moment, le jeune garçon ressentit comme le contact de son bras sur le sien et sans réfléchir, son corps s'y cramponna. Sans même s'en rendre compte, il venait de quitter cette bulle. Déjà au loin, le jeune Sora protestait dans un terrible "Non !" déchirant. Mais maintenant, il était bien loin de tout cela.

Lentement, ses paupières s'entrouvrirent et se refermèrent aussitôt à mi-chemin, éblouies par tant de lumière auquel ce corps ne semblait plus être habitué. Ven se sentait lourd, si bien que seule sa tête bougea dans un premier temps pour se remettre bien droite et appuyée contre le dos du fauteuil sur lequel il était assis depuis si longtemps. Lentement, ses bras se dégagèrent inconsciemment de ceux d'Aqua. Il les étira en décrivant un V parfait tout en laissant s'échapper un long bâillement. Tandis que ses bras retombaient avec lourdeur sur le cuir, il redressa le menton et doucement, ses yeux s'ouvrirent une seconde fois pour croiser le regard de son amie. Il avait comme l'impression d'être à nouveau au milieu d'un de ces rêves.

- Aqua... ? prononça t'il d'une voix faible.


Dernière édition par Ventus le Lun 22 Avr 2019 - 20:23, édité 1 fois
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue146/550Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (146/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 22 Avr 2019 - 14:47
« Ven… ? »

Ce murmure étouffé traversa difficilement sa gorge serrée avant de franchir le seuil de ses lèvres tremblantes. Ses yeux écarquillés brillaient des larmes qui y montaient. Aqua demeurait bouche bée, figée par les émotions qui la prenaient. L’espoir, l’incrédulité, la stupeur... Une explosion de sentiments contradictoires qui avaient tous la même origine : il avait bougé.

Était-ce seulement possible… ?

Lorsque le bras de son ami s’était dégagé d’entre ses doigts elle avait eu un léger mouvement de recul tout en laissant échapper une exclamation de surprise. Le souffle coupé, elle l’avait regardé s’étirer longuement. Elle avait regardé ses paupières se soulever lentement. Là encore elle le regardait, mais la jeune femme restait paralysée. Dans un état de choc, elle ne pouvait rien faire d’autre que le fixer sans croire ce que ses yeux voyaient. Elle ne croyait pas à ce qui était en train de se passer. Elle ne croyait pas leurs retrouvailles finalement possibles… Était-ce bien réel ? Sous le coup de la stupéfaction, les informations arrivaient péniblement jusqu’à son cerveau. Il lui fallut quelques secondes pour appréhender ce à quoi elle venait d’assister, pour le réaliser pleinement. Son cœur fit un bond dans sa poitrine. Sa respiration reprit, rapide. Ven ! Il avait bougé. Il avait ouvert les yeux. Il avait prononcé son nom. Et tout cela était bien réel ! Une larme coula le long de sa joue, glissant à côté de ses lèvres qui s’étaient étirées en un sourire rayonnant.

« Ven ! »

Cette fois, son exclamation était un cri de joie. Sans réfléchir d’avantage, obéissant à un mouvement instinctif que lui dictait le bonheur qu’elle ressentait, Aqua bondit du tabouret sur lequel elle était installée avant de se jeter sur son ami pour le prendre dans ses bras. Doucement elle posa une main à l’arrière de sa tête pour le garder contre elle dans un geste protecteur. Enfin ! Enfin son cœur avait retrouvé le chemin, enfin il s’était réveillé ! Elle avait envie de pleurer de joie. Elle avait envie d’éclater de rire. Elle était si heureuse !

C’était un miracle !

Elle se rappela comment, de nombreuses années auparavant, elle avait eu la même pensée lorsque Ven était déjà sorti d’un sommeil profond peu de temps après son arrivée à la Contrée du Départ. Elle se remémorait l’euphorie qu’elle avait eu alors, la même qu’elle ressentait maintenant, qui l’avait poussée à aller chercher aussitôt Terra et Maître Eraqus. En cet instant elle aurait presque pu courir dans les couloirs du Château Disney, hurler à tous qu’il était réveillé, aller prévenir Mickey, Cendrillon, Jaq, pour qu’ils viennent le voir immédiatement. Cette fois cependant elle n’en fit rien. Cela faisait tellement longtemps qu’elle l’attendait... Et maintenant qu’ils étaient réunis elle ne voulait que profiter de cet instant.

Elle l’étreignit longuement, les yeux fermés pour contenir ses larmes et mieux le sentir contre elle. Quand enfin elle recula, Aqua plongea son regard dans ses yeux bleus encore ensommeillés tout en lui adressant un sourire plein de tendresse. De nouveau sa main frotta affectueusement les pointes de ses cheveux hérissés avant que sa paume n’aille se poser doucement contre sa tempe.

« Bonjour Ven. » le salua-t-elle d’une voix chaleureuse avec un petit signe de tête, aussi naturellement que s’ils s’étaient quittés la veille. Mais oh, comme il lui avait manqué durant toutes ces années. Comme elle était heureuse de pouvoir simplement lui dire bonjour et de savoir que cette fois elle entendrait le son de sa voix en réponse.

Cependant, de l’inquiétude passa soudainement dans son regard. Son ami avait dormi pendant si longtemps… N’en gardait-il pas quelques séquelles ? N’avait-elle pas été trop brusque à l’accueillir de la sorte dans le monde éveillé ? Elle n’avait pas pu s’en empêcher, mais peut-être aurait-elle dû attendre d’être certaine que tout allait bien ? Son corps n’était-il pas trop faible ? Si elle lui avait fait le moindre mal, elle s’en voudrait toute sa vie. Délicatement Aqua posa ses mains sur les épaules de Ven, les dirigea ensuite sur ses bras. Ses gestes étaient pleins de précautions, comme si elle avait désormais peur que son ami soit si fragile qu’un simple contact puisse le briser. Mais elle avait besoin de s’assurer de son état, de savoir qu’il était sorti de son sommeil en étant le même qu’avant.

« Comment te sens-tu ? » lui demanda-t-elle d’une voix soucieuse et pressée. « Est-ce que tout va bien ? » Elle était prête à courir chercher l’infirmière en chef s’il le fallait.


Dernière édition par Maître Aqua le Jeu 23 Mai 2019 - 19:04, édité 4 fois
Nouveau

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue0/350Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 23 Avr 2019 - 20:12
En un instant, la crainte de Ventus d'être dans un nouveau long rêve éphémère fut complètement balayée. Aqua s'était jetée sur lui et l'avait pris dans ses bras avec une telle vitesse que le jeune garçon en eut un mouvement de recul, puis un court tremblement qui ne dura pas, surpris par l'étreinte imprévue survenue à peine quelques instants après son réveil. Mais très vite, il se laissa simplement aller, envahi par la chaleur du corps de son amie serré contre le sien. C'est alors qu'il entendit les battements de leurs deux cœurs en chœur. Ses mains s'accrochèrent au dos d'Aqua et un sourire se dessina sur son visage. Il n'y avait plus de place au doute : ce moment était bien réel. Cette fois, il ne rêvait pas.

Lorsqu'elle se recula légèrement et que leurs regards se croisèrent de nouveau, leurs yeux se mirent à briller du même éclat, comme si un océan de larmes s'apprêtait à perler lentement sur leurs joues. Elle était bien là, il l'avait vraiment touchée, il pouvait réellement voir sa main parcourir ses cheveux hérissés et ses lèvres s'agiter pour le saluer. Pour lui, un temps immense semblait s'être écoulé depuis la dernière fois qu'ils avaient réellement pu avoir une discussion. Pourtant, elle n'avait pas changé le moins du monde, ni de par son comportement, ni même physiquement. Sa peau lisse et claire ne laissait pas même entrevoir une ride. C'était comme s'ils ne s'étaient jamais quittés.

- Bonjour Aqua, la salua-t-il à son tour en levant le menton. Tu m'as fait peur ! s'écria-t-il en ne pouvant étouffer un rire.


Ven quitta du regard son amie, puis il commença à prendre ses aises. Tout d'abord, il releva ses jambes pour ensuite les poser délicatement sur son siège. Il croisa ensuite ses deux pieds et appuya ses mains sur ses genoux dirigés vers le haut. Les yeux brillants de son enthousiasme renaissant de seconde en seconde, il commença à parcourir la pièce en mouvant sa tête de gauche à droite. Son regard se posa en premier lieu sur une fenêtre aux rideaux de soie bleus clairs grand ouverts. Ceux-ci laissaient filtrer les rayons du soleil matinal qui lui chatouillait les iris. Son sourire s'élargit encore en apercevant l'une des parois d'un blanc parfaitement immaculé. Celle-ci lui rappela aussitôt les longues descriptions que Aqua lui avait conté dans son sommeil afin d'éveiller son imagination.

Les lieux étaient exactement tels qu'elle les lui avait décrits. La pièce ne contenait rien, sinon le tabouret de bois sur lequel la jeune femme avait pris place au départ... Et le fauteuil confortable sur lequel il siégeait toujours ! Tout était tel un rêve devenu réalité.

- Est-ce que c'est le Château Disney ?


Il conclut son interrogation d'un sourire à pleine dents à la suite duquel il tenta de se relever de son siège. Il tenta de poser sa main avec douceur sur l'épaule de son amie afin de la rassurer sur son état de santé. Cependant, ses membres lui semblèrent soudainement un peu plus lourds et, lorsque ses pieds se posèrent sur le sol, ses genoux commencèrent tout à coup à s'écrouler. L'espace d'un instant, tout semblait avoir tangué. Ses doigts durent raffermir leur prise afin qu'il ne finisse pas à nouveau directement dans son fauteuil. Après quelques instants, il se stabilisa enfin complètement et relâcha son étreinte dans une moue un peu gênée. Il ne souhaitait vraiment pas qu'elle s'inquiète trop de son état. Tout ce qu'il voulait, c'était de profiter de l'instant présent avec son amie qu'il avait enfin pu retrouver après tant de temps.

- Excuse-moi, commença-t-il de façon encore embarrassée en se massant l'arrière du crâne de son autre main. Mais je t'assure que tout va bien, ajouta-t-il d'une voix un peu plus assurée en levant le pouce, puis en le dirigeant contre sa poitrine de façon rassurante.
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue146/550Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (146/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 10 Mai 2019 - 16:35
« Doucement… » fit-elle d’une voix prévenante et légèrement inquiète en sentant sa prise se raffermir sur son épaule alors qu’il essayait de se lever. En voyant ses jambes commencer à faiblir, Aqua avait instinctivement levé ses mains pour les amener près de ses bras, prête à le soutenir. Mais elle n’avait pas eu besoin de le faire, finalement. Ven s’était stabilisé, la mine déconfite, comme s’il était gêné d’avoir dû se reposer sur elle. Aqua garda quelques instants ses mains près de lui dans un geste protecteur, au cas où il perdrait de nouveau l’équilibre. Mais elle les laissa bien vite retomber quand il la rassura. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire ravi. Sa voix, ses gestes, sa gaieté naturelle, inébranlable, communicative… C’était bel et bien toujours le même Ven ! Les années de sommeil n’avaient rien altéré chez lui… Et certainement pas sa tendance à ne pas rester en place, comme il venait de le prouver en se levant immédiatement ! La jeune femme laissa échapper un petit rire à cette pensée. Elle aurait bien voulu lui dire de rester assis le temps qu’il soit certain d’avoir retrouvé ses forces, mais elle savait très bien qu’il n’en aurait fait qu’à sa tête. Alors elle se contenta de lui recommander d’une voix amusée : « N’en fais pas trop surtout ! »

Elle ferma les yeux une seconde, lâchant un nouveau rire complice, avant de les rouvrir pour le regarder longuement. Aqua repensa à la question qu’il lui avait posé sur l’endroit où ils se trouvaient… Ven avait vu juste, mais il y avait un détail beaucoup plus important dans son interrogation. Elle ne pouvait signifier qu’une chose, une chose simple mais qui signifiait tellement pour elle…

« Tu m’entendais… » Elle avait à peine conscience de parler, de laisser s’échapper d’une voix émue cette pensée qui s’imposait dans son esprit. Son sourire s’élargit alors que ses yeux brillaient de nouveau de joie. Elle le savait ! Elle l’avait toujours su... Mais elle se réjouissait d’en avoir aujourd’hui la confirmation. Le lien entre eux ne s’était jamais brisé. Elle n’avait jamais abandonné, n’avait jamais cessé d’y croire. Elle avait eu foi en son cœur et il était finalement revenu là où était sa place, guidé par l’amour qu’elle lui portait. Et désormais peu importaient les longues années que cela avait pris ! Maître Yen Sid avait eu raison sur toute la ligne en lui donnant ces conseils autrefois… Si seulement elle pouvait encore le remercier, lui exprimer toute sa reconnaissance… La jeune femme secoua doucement la tête pour revenir à la réalité. « Pardon. » fit-elle d’une voix un peu plus affirmée, brisant le silence qu’elle avait laissé s’installer alors qu’elle se perdait dans ses pensées. « C’est juste que… » Elle adressa à son ami un nouveau sourire. « Tu m’as beaucoup manqué tu sais. » Et cela réveillait tant de souvenirs en elle de véritablement le revoir… Mais Ven était là désormais, elle n’avait plus à se contenter de ces souvenirs.

« C’est bien le Château Disney. » lui confirma-t-elle avec légèreté en acquiesçant d’un hochement de tête. Elle lisait sur le visage de son ami cet éternel enthousiasme qui lui était propre. La vue de cette simple pièce semblait l’émerveiller. Aqua le regarda affectueusement, pensant déjà aux réactions qu’il aurait en découvrant le reste du Château. Elle devait absolument le lui faire visiter dans son entièreté ! Il y avait tant d’endroits qui lui plairaient ici ! Elle pensa aux jardins. Elle s’imaginait déjà y flâner à ses côtés, s’asseoir sur un banc, simplement, profiter de la paix qui y régnait. Et le hangar gummi ! Elle voulait à tout prix voir sa tête quand il découvrirait tous ces vaisseaux ! Et il fallait qu’il rencontre les membres de la Lumière ! Ainsi que ceux de S.O.S Société, il n’en reviendrait probablement pas. Mais avant…

Ses traits se firent plus sérieux. Avant, il allait devoir rattraper le temps perdu. Ven était tout comme elle quelques années plus tôt, de retour dans un univers qui avait bien changé. Heureusement, Maître Yen Sid avait pu la guider, lui expliquer ce qui s’était passé en son absence… Mais malgré cela, elle avait mis un certain temps à trouver sa place dans cette nouvelle époque. Qu’en serait-il pour lui ? Un simple regard vers son ami suffit à la rassurer légèrement. Le connaissant, il s’y adapterait certainement beaucoup plus facilement qu’elle. Et ils seraient ensemble, cela allait l’aider ! Mais il lui fallait tout de même lui expliquer un bon nombre de choses…

« Ven… » commença-t-elle avec douceur et précaution, consciente qu’elle allait aborder un sujet délicat. Aqua prit une grande inspiration. Elle n’allait pas tout lui dévoiler de but en blanc. Elle souhaitait plus que tout le préserver du choc que pouvait être cette révélation. Aussi décida-t-elle d’y aller progressivement. « Est-ce que tu sais pendant combien de temps tu as dormi ? »
Nouveau

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue0/350Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 12 Mai 2019 - 18:59
- Toi aussi, tu m'as énormément manqué, confia-t-il à mi-voix.


Bien que toujours un peu inconfortable suite à sa propre chute, la joie qu'éprouvait Ventus après avoir finalement pu retrouver Aqua était inflexible. Pourtant, il avait le sentiment que plusieurs choses très importantes lui manquaient. La main qu'il avait posé à l'arrière se dirigea vers son menton et l'effleura des doigts. Il s'interrogea, tenta de remonter aussi loin qu'il le pouvait dans sa mémoire. Il recherchait des indices pouvant apporter une réponse à la question. Mais tout était si flou.

- Je ne sais pas... Commença-t-il en se massant la nuque, puis il soupira. Très longtemps. Des années.


Ven se remémora tout d'abord l'image du vitrail chaotique fissuré, son ami exténué luttant perpétuellement afin de repousser les ténèbres ambiantes et sa captivité dans la bulle lumineuse. La chaleur, la douceur, le confort qu'elle lui avait apporté à travers le temps lui manquait déjà. Peut-être une fois qu'il lui aurait apporté son aide, l'avatar lui laisserait-il la chance de profiter à nouveau d'un sommeil aussi agréable, juste un soir ? Un rire lui échappa à cette pensée. Puis le portrait du visage innocent de l'enfant des îles lui revint par bribes.

- Sora... Murmura-t-il.


Des images se succédèrent, sans transition, avec peu de cohérence : deux corps voilés s'enlaçant avec tendresse dans un halo lumineux, deux clés s'entrechoquant dans un fracas métallique, une épée de bois tombant au sol. De nombreux lieux tous difficiles à percevoir... Et surtout, quatre mains se superposant. Mais bien qu'il tenta de toutes ses forces de se souvenir, rien de plus ne lui revint. Une douleur vive l'interpella et le fit se tenir le crâne durant quelques instants. Une larme coula le long de sa joue. Il lui fallut un moment pour le réaliser après lequel il l'essuya très vite, tentant de dissimuler ce grand sentiment de perte qui venait de l'assaillir. Puis finalement, il se remémora la fin de son alter-égo ténébreux.

Soudain, une horde de questions qu'il avait tu revinrent à lui. Beaucoup concernaient les évènements ayant suivi sa torpeur. Des peurs, plus particulièrement une terrible s'étaient à nouveau insinuées en lui. Il inspira puis expira, le plus lentement et calmement possible. Et bien que très anxieux à l'idée de connaître la réponse, il posa la plus importante de toutes les interrogations qu'il avait :

- Où est Terra ? Demanda-t-il d'une voix tremblante.
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue146/550Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (146/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 15 Mai 2019 - 18:03
Aqua tressaillit. Elle s’était approchée de Ven, inquiète, avait posé sa main sur son épaule en le voyant se tenir le crâne comme s’il souffrait. Elle l’avait appelé doucement alors qu’il lâchait une larme, essayant de repousser ce qui lui faisait mal, de le ramener vers elle. Si seulement elle comprenait ce qui lui arrivait... Ce nom qu’il avait murmuré, qu’elle connaissait pour l’avoir entendu à de nombreuses reprises… Quel pouvait être son lien avec ce qu’il ressentait ? La jeune femme n’eut pas le temps de se poser la question, car elle fut bien vite effacée par celle de Ven et le nouveau nom qu’il prononça. Elle en eut un mouvement de recul, laissant échapper une exclamation étouffée. Terra. Son cœur se serra. Une ombre passait sur l’euphorie provoquée par le réveil de son ami. Le simple fait de l’entendre mentionné était pour elle un choc empli de tristesse, un cruel retour à la réalité. Ils étaient tous les deux réunis, mais pas tous les trois. D’un air bouleversé, Aqua regarda Ven dans les yeux. Elle ouvrit la bouche pour lui répondre mais les mots ne sortaient pas, restant bloqués dans sa gorge nouée. Difficilement, elle articula une phrase.

« Je… » Elle tourna légèrement la tête. Son regard fuyait le sien désormais, honteusement. Elle ne pouvait lui avouer en face la vérité, la seule réponse qu’elle pouvait lui apporter. La jeune femme ferma les yeux un bref instant, rassemblant tout son courage avant d’admettre à contrecœur « Je ne sais pas… »

Un silence de mort suivit ses mots. Un silence qui ne fut rompu que par le bruit qu’elle fit en se laissant retomber de manière résignée sur le tabouret. Aqua regardait le sol, le cœur lourd, la tête basse. Ses mains vinrent se poser sur ses genoux. Elle aurait dû s’attendre à cette question. Après tout, n’aurait-elle pas posé la même ? Elle aurait dû lui expliquer avant toute chose ce qui était arrivé à leur ami. Ven devait savoir ce qui s’était passé plus de deux décennies plus tôt, quelle avait été la conclusion de leur lutte contre les ténèbres. « Tu ferais mieux de t’asseoir. » lui dit-elle d’une toute petite voix, sans oser le regarder. Aqua attendit de l’entendre s’installer de nouveau avant de pousser un long soupir. Elle ne se sentait pas prête à évoquer les évènements qui avaient eu lieu après qu’il se soit endormi. Elle ne voulait pas les revivre encore une fois. Mais elle était la seule à pouvoir le faire, à en connaître tous les détails. Elle devait lui raconter à quel point le sort n’avait épargné aucun d’entre eux. Son regard se perdit dans le vague, dans le passé, et d’une voix chargée d’émotions elle commença son récit.

« Après ce qui s’est passé à la Nécropole des Keyblades… » Son ami contrôlé par Vanitas, le choc de son arme contre la χ-blade, une explosion de lumière alors que sa main tentait désespérément d’attraper la sienne… Toutes ces images lui revenaient, défilaient sous ses yeux avec une terrible précision. « Mickey nous a sauvé tous les deux, mais tu étais déjà endormi... J’ai donc décidé de te cacher et je suis partie à la recherche de Terra. » Elle marqua une courte pause, prenant une grande inspiration avant de poursuivre. « Je l’ai retrouvé au Jardin Radieux mais… Ce n’était plus vraiment lui. » Ses doigts se serrèrent sur ses genoux. Sa voix commençait à trembler. Elle devait continuer, aussi difficile que cela puisse être. « Xehanort avait pris le contrôle de son corps. » Aqua releva le visage et fixa de manière lointaine le plafond, évitant toujours le regard de Ven. Elle déglutit péniblement afin de poursuivre, de pouvoir parler malgré l’émotion qui la submergeait. « J’ai fait tout ce que j’ai pu pour le libérer… J’ai cru l’avoir sauvé en me condamnant à errer dans le Domaine des Ténèbres… » Sa tête retomba lourdement avant qu’elle ne parvienne à la sinistre conclusion de cette histoire. « Mais j’ai échoué… » Son sacrifice avait été vain. Et elle ne l’avait appris que bien plus tard. « A mon retour, j’ai découvert que je ne l’avais pas délivré de son emprise. Xehanort a continué de semer le chaos au travers des mondes avant d’être vaincu. » Et depuis, elle ignorait ce qu’il était advenu de Terra.

La jeune femme se tut, passant une main consternée sur son front pour cacher le regret et la culpabilité de son visage. Elle s’en voulait de ne pas avoir pu sauver son ami. Leur ami. Elle s’en voulait d’avoir échoué en cet instant fatidique, de ne pas avoir pu empêcher une suite d’évènements qui avaient mené à l’apparition des sans-cœurs. Et désormais, face à la question de Ven, elle se sentait également coupable de ne rien avoir entrepris depuis pour retrouver Terra. Il y avait eu tant à faire ces dernières années pour la Lumière… Autant que possible elle était restée attentive à la moindre piste, au moindre indice qui aurait pu la mener jusqu’à lui, mais cela n’avait jamais donné aucun résultat. Et il ne lui restait que ce fait : elle n’était pas partie à sa recherche comme elle aurait pu.

« Je suis désolée Ven… »

Enfin, Aqua osa le regarder. Il semblait abattu par ce qu’elle venait de lui révéler, et à ses regrets s’ajouta celui d’avoir dû lui infliger tout cela dès son réveil. Elle ne supportait pas de le voir ainsi sans rien faire pour le réconforter, pas après toutes ces années sans avoir pu l’entendre rire. Doucement la jeune femme toucha son éclaireuse, et aussitôt elle sentit son espoir renaître. Ils n’avaient jamais été séparés malgré le temps, malgré les frontières du sommeil. Terra aussi était toujours lié à eux par cette promesse qu’ils s’étaient faite. Elle avait la conviction qu’ensemble ils pourraient le faire revenir. Elle le savait au plus profond de son cœur.

« Nous le retrouverons. » dit-elle d’une voix soudainement apaisée par cette certitude. Lentement elle prit son porte-bonheur au creux de sa main et l’amena à côté de son visage avant de le présenter à Ven. « Tu te souviens ? » Un faible sourire vint éclairer son visage alors qu’elle répétait avec conviction les mots qui lui donnaient l’assurance qu’un jour leur trio serait de nouveau complet. « Rien ne pourra jamais nous séparer tous les trois ! »
Nouveau

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue0/350Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 19 Mai 2019 - 19:03
- Impossible...


Ventus venait de tomber de Charybde en Scylla. Il regrettait sa question. Il avait l'impression de s'être engouffré dans un trou sans fond duquel il ne pourrait jamais ressortir. La lumière du jour lui semblait lointaine. Même la voix d'Aqua perdait pour lui de son intensité et bientôt, elle ne lui sembla être plus qu'un doux murmure. Son cœur se serrait dans sa poitrine. Plus les secondes s'écoulaient et plus il ne lui semblait y avoir qu'un gouffre abyssal à l'intérieur de lui-même. Tous ses efforts avaient été vains. Terrasser Vanitas n'avait rien changé. Il n'était parvenu à protéger aucun d'eux. Et finalement, il n'avait pas même pu tenir la promesse qu'il avait faite à Terra au Jardin Radieux. Ven n'était plus là lorsque son ami avait eu le plus besoin de lui. Et maintenant, peut-être même ne le retrouverait-il jamais.

Tout comme il le lui avait annoncé ce jour.


- Terra...


Les évènements qui s'étaient produits après qu'il s'est endormi étaient bien pires encore que tout ce qu'il avait pu envisager au fil des années. Au final, le sort avait été bien moins cruel avec lui qu'avec ses deux meilleurs amis. La nouvelle l'avait comme assommé et il commençait seulement réaliser à quel point son émotion de manque le submergeait. Pourrait-il seulement un jour les retrouver tous deux, lui et Sora ? Rongé par la culpabilité, il avait baissé la tête. Ni lui, ni Aqua n'osaient se regarder. Son regard vide ne pourrait pas soutenir le sien. Puis finalement, la voix de la maîtresse de la Keyblade lui parvint à nouveau.

Mais elle était telle une enclume chutant à même son dos, lui coupant totalement la respiration. Chaque phrase, chaque mot, chaque syllabe qu'elle prononçait ne faisait qu'alourdir le poids qui pesait désormais sur son cœur. Le jeune garçon se sentait comme s'il manquait d'oxygène et s'apprêtait chaque seconde à s'étouffer. Il pinça ses lèvres. Finalement, elle avait longuement erré seule dans le Domaine des Ténèbres après avoir vainement tenté de sauver Terra. Il n'aurait jamais dû lui poser cette question. Il avait gâché leurs retrouvailles, lui avait rappelé son plus terrible traumatisme. Peut-être même que ce corps qui n'avait pas vieilli en étaient les séquelles. Inconfortable, il effectua quelques gestes anxieux dans son fauteuil. Sa respiration se fit saccadée. Il hésita à parler, à tout lui dire. Mais après quelques hésitations, il ne parvint à exprimer qu'un faible :

- Je suis désolé, Aqua...


Même lorsqu'elle posa à nouveau ses yeux sur lui, le jeune homme ne parvint toujours pas à relever la tête et lui retourner son regard. Il passa sa main sur son front, tentant de dissimuler son expression honteuse et déprimée, alors qu'il tentait de reprendre une respiration plus régulière. Tout était trop dur pour lui.

- Tu te souviens ?


Il ressentit la chaleur de la main d'Aqua se refermant avec tendresse sur la sienne. Puis il aperçut une forme familière, couleur océan, étoilée, au centre de laquelle se trouvait le symbole de l'Ordre. Il commença à reprendre de ses couleurs. Une étincelle d'espoir revint dans son regard en repensant aux mots qu'elle avait prononcés lorsqu'elle lui avait donné le sien, de couleur verte, qu'il empoigna à son tour. Il joignit l'une des branches de son Éclaireuse avec celle qu'elle lui présentait tout en évoquant avec un sourire nostalgique :

- Quelque part, il y a un arbre avec des fruits en forme d'étoile qui représentent un lien indestructible. Si des amis possèdent un porte-bonheur de cette forme, rien ne pourra les séparer. Ils trouveront toujours un moyen de se retrouver.


Terra était là, quelque part, dans l'un de ces mondes. Comment pourrait-il en être autrement ? Il était le plus fort d'entre eux. Jamais il n'aurait abandonné sa lutte pour retrouver le contrôle de son corps. Un jour, ils se retrouveraient. Et ce jour-là, ils pourraient reprendre la route vers leur rêve commun. Ventus releva la tête et le regard, puis rangea le porte-bonheur avant de lancer avec enthousiasme et espoir :

- On retrouvera Terra. Et ce jour-là, on pourra organiser une nouvelle fête à Disneyville !


Tout en continuant, il accompagna ses paroles de grands gestes, comptant sur les doigts de sa main chaque fois qu'il énumérait un nouveau nom :

- On pourrait inviter Cendrillon, Jaq, Sora, Mickey, Zack, Maître Yen Sid, Cissneï, Chen, Fabrizio... Et tous les autres !


Il se leva et reprit un air plus sérieux, son sourire s'effaçant un peu en se remémorant certains récits récents de la jeune femme. Ses poings se serrèrent en se rappelant la destruction du Palais des Rêves. Il ne laisserait pas une telle chose se reproduire. Toute sa détermination pour cette nouvelle aventure les attendant transparaissait dans son regard et sa voix.

- Mais d'abord, on doit ramener l'équilibre dans les mondes. Lorsqu'il reviendra, tout sera redevenu comme avant !
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue146/550Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (146/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 29 Mai 2019 - 18:09
Ses lèvres s’étaient étirées au fil des mots de Ventus. Quand il eut fini, Aqua ferma les yeux et laissa échapper un rire amusé avant de le regarder. Elle préférait le voir ainsi, fidèle à lui-même. Insouciant et déterminé. Certain qu’ils réussiraient quelles que soient les embûches qu’ils rencontreraient en chemin. Il était à peine éveillé que déjà il parlait de rétablir l’équilibre des mondes avec elle ! Auparavant la jeune femme l’aurait certainement réfréné, inquiète à l’idée de le voir s’aventurer dans l’univers, lui aurait dit que c’était trop dangereux. Mais quelque chose avait changé, même s’il était certainement plus risqué de s’aventurer dans les autres mondes aujourd’hui qu’à l’époque de leur apprentissage. Peut-être était-ce tout ce qu’ils avaient vécu ou le bonheur de le retrouver qui la poussait à ne pas le contredire. Ou peut-être était-ce cette certitude absolue qui perçait dans sa voix. Une certitude qu’elle ne pouvait que partager. Aqua souriait. Oui, un jour tout redeviendrait comme avant. Avec des yeux brillants, elle imaginait un nouveau Festival des Rêves où ils pourraient se retrouver avec tous leurs amis, les anciens comme les nouveaux, dans un monde qui ne craindrait plus les ténèbres. Quelle perspective merveilleuse !

« C’est une excellente idée Ven ! » lui répondit-elle d’une voix enjouée, joignant avec allégresse les paumes de ses mains au niveau de son visage.

Dans un léger rire, Aqua se releva. Ils avaient chassé l’ombre qui était passée sur cet instant, et elle avait le sentiment qu’à eux deux aucune ne pourrait leur résister. Son regard se dirigea vers la fenêtre qui brillait de la lueur du soleil, baignant la pièce de lumière. Elle s’en approcha et l’ouvrit, laissant pénétrer une brise tiède qui agita doucement les rideaux de soie bleus sur son passage. Même s’il était encore tôt il faisait déjà très chaud, les beaux jours étaient arrivés au Château Disney depuis quelques temps. Pendant un bref moment la jeune femme offrit son visage à cette chaleur avant de le tourner vers son ami. D’un petit signe de tête elle l’incita à venir et Ven la rejoignit, se plaçant à ses côtés. Aqua se pencha vers le rebord de la fenêtre et y posa ses bras croisés, expirant longuement, profitant de l’instant. Ils demeurèrent silencieux. Elle souhaitait le laisser savourer cette sensation qu’il n’avait pu ressentir depuis si longtemps. De longues minutes s’écoulèrent où ils restèrent côte à côte sans qu’aucun d’entre eux ne prenne la parole. Enfin, elle le regarda et eut un sourire plein de tendresse en voyant les reflets du soleil sur ses cheveux d’or. Une nouvelle fois elle frotta affectueusement sa tignasse du bout des doigts avant que sa main n’aille serrer doucement son épaule.

« Vingt-trois ans… » souffla-t-elle avec émotion. Elle lui adressa un petit sourire rassurant, espérant adoucir cette révélation, avant d’ajouter plus clairement « Cela fait vingt-trois ans que tu es endormi. »

Elle devait lui en parler. Ven avait entendu ses récits, il connaissait les noms de Cissneï, Chen et Fabrizio. Tout ne devait donc pas lui être inconnu. Mais il avait également mentionné Maître Yen Sid, sans savoir qu’il n’était plus. Elle était pourtant certaine de lui avoir mentionné sa disparition lorsqu’elle était survenue quelques années plus tôt. Combien d’autres choses pouvait-il encore ignorer ? Il fallait qu’elle le lui dise. Il fallait qu’elle l’informe de tout ce qui avait changé… Qu’elle le mette en garde contre l’apparition des sans-cœurs, qu’elle lui explique que la règle de ne pas s’immiscer dans les affaires des mondes avait été balayée depuis longtemps, que différentes factions avaient vu le jour, chacune mue par des aspirations différentes, que la Lumière devait lutter jour après jour Elle avait tant à lui expliquer… Pourtant, cela ne lui paraissait plus si difficile. Évoquer Terra l’avait libérée de quelque chose. Ses regrets semblaient peser moins lourd. Elle sentait désormais qu’à deux ils pourraient supporter le poids du passé. Elle était prête à lui dire tout ce qu’elle savait sur ces années qu’il avait manqué. Il y aurait des souvenirs tristes, comme la mort de Maître Yen Sid. Il y en aurait de terribles, comme les crimes de la Coalition Noire. Mais il y en aurait également de bons. Et si tout leur univers avait changé en son absence, elle se raccrochait à une simple pensée.

Entre eux, rien n’avait changé.

« J’ai beaucoup de choses à te raconter. » fit Aqua, un léger sourire optimiste flottant sur ses lèvres alors qu’elle répétait encore une fois ces mots qu’elle avait prononcé à chacune des visites qu’elle lui avait rendu.
Nouveau

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue0/350Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (0/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 11 Juin 2019 - 16:55
A mesure que le récit de son amie progressait, le sourire de Ventus s'évanouit de nouveau. Vingt-trois ans. Le choc était bien plus violent encore qu'il n'y était préparé. Dire que la situation était délicate serait un euphémisme. Comme elle le lui avait déjà évoqué par le passé : suite au combat qu'il avait livré, Xehanort avait survécu et continué de semer le chaos à travers les mondes. L'équilibre était rompu et une nouvelle menace, celle qu'elle lui avait évoqué bien des fois par le passé planait toujours sur l'univers : les sans-cœurs. Ces créatures n'étaient mues que par un seul instinct : se repaître de la lumière. Ces aberrations dévoraient les cœurs d'autrui, menaçaient jusqu'aux cœurs même des mondes. Tel avait été le sort du Palais des Rêves tel qu'il lui avait été conté.

Des groupuscules ayant tous leurs propres objectifs s'étaient formés. Parmi eux, la Coalition Noire. Cette même Coalition Noire qui était en conflit envers et contre tout. Celle qui avait recouvert un monde entier d'un voile de ténèbres. Celle que la lumière confrontait encore et toujours. Combien de vies avaient été brisées par leurs actions ? Combien seraient encore menacées à l'avenir ?

- Comment en est-on arrivé là ?


La pierre angulaire de lumière n'était plus. Et avec sa disparition, les ténèbres menaçaient le Château Disney. Cendrillon avait perdu l'homme qu'elle aimait. Jaq, son foyer... Et Maître Yen Sid n'était plus. Le vieil homme ne pourrait plus jamais les éclairer de sa sagesse et de son expérience. Il ne pourrait plus le mener vers son rêve... Tout comme Maître Eraqus. Les informations se succédaient toujours. Et bien que certains souvenirs évoqués étaient plus joyeux, le poids des regrets pesant sur les épaules du jeune homme s'alourdissait. S'il avait pu se réveiller plus tôt... Qu'en serait-il ? Pourquoi n'avait-il pu faire plus vite ? Ven soupira, le regard perdu vers l'extérieur. Malgré son éclat terni, la lumière persévérait sa lutte, jour après jour. Ils allaient de l'avant, mais lui regardait toujours vers le passé.

- Si seulement...


Il ne termina pas sa phrase. Cette situation était si injuste. Si les évènements se poursuivaient ainsi, tant d'innocents seraient impliqués dans un conflit n'ayant aucun sens...

- La guerre... N'y a-t-il donc aucune autre alternative ?


Une infinité de clés plantées dans une étendue désertique. Un paysage de vide et de désolation. Un air chargé d'une tension presque électrique. Un ciel assombri. La seule lumière ambiante, celle du Kingdom Hearts, brillant de façon inquiétante. Des bruits de métal s'entrechoquant avec brutalité. Son corps, ne pouvant qu'observer, impuissant, la clé s'abattre. La chute du corps d'Aqua. Cette rage, ce désespoir... Il ne voulait plus jamais revivre ça.

- J'ai peur, avoua-t-il la gorge nouée.
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Birth by Sleep Left_bar_bleue146/550Birth by Sleep Empty_bar_bleue  (146/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
Aujourd'hui à 11:43
Il y avait sur son visage une vague peine et dans son regard de la compassion. Aqua avait essayé de se montrer la plus délicate possible en lui évoquant ce qu’il avait manqué pendant son long sommeil, de mettre en avant les meilleurs aspects de cette nouvelle époque. Mais elle voyait sur les traits de Ven, elle l’entendait dans sa voix, qu’il s’agissait pour lui d’un grand bouleversement. Et elle ne le comprenait que trop bien. Elle connaissait les doutes, les regrets, les craintes qui pouvaient l’assaillir. Tout cela, elle l’avait déjà vécu. Son ami était tout comme elle quelques années plus tôt, de retour dans un Royaume de la Lumière qui ne ressemblait pas à celui qu’ils avaient quitté, manquant de repères et regrettant probablement de ne rien avoir pu faire pour le préserver. La jeune femme avait fini par s’y habituer, vivait avec cette idée même s’il lui arrivait encore parfois de se sentir en décalage avec cet univers. Aqua n’avait jamais douté que Ven y parviendrait également, mais à l’entendre lui avouer sa peur elle réalisait désormais qu’il y avait une différence entre eux. Pour elle le temps s’était écoulé, même si les années avaient été altérées pendant son errance dans le Domaine des Ténèbres. Ventus, en revanche, était toujours le jeune garçon de seize ans d’autrefois.

« Hey… » l’appela-t-elle doucement. La jeune femme se pencha légèrement vers lui pour que son visage soit au niveau du sien et alla délicatement poser la paume de sa main sur sa joue. Lentement elle redressa sa tête pour que leurs regards se croisent. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire rassurant et elle glissa son pouce au coin des siennes comme pour essayer d’en dessiner un. Elle sentait dans son cœur le même besoin instinctif de le protéger qu’elle avait toujours eu. « N’aie pas peur. » Aqua cherchait les mots à même de chasser son inquiétude. La guerre était-elle inévitable ? Le voile de ténèbres qui s’était abattu sur les mondes troublait tout, rendant l’avenir incertain. Mais elle restait persuadée d’une chose qu’elle exprima d’une voix douce teintée de son éternel optimisme « Il y a toujours un chemin ! »

Sa main glissa dans le dos de Ven et elle l’attira contre elle pour le réconforter, s’imaginant l’isoler ainsi du spectre de cette guerre insensée qui s’annonçait. La jeune femme y avait énormément songé depuis que les tensions entre les groupuscules s’étaient envenimées, depuis que Genesis Rhapsodos en personne était venu déclarer les hostilités ouvertes entre la Lumière et le Consulat. Évidemment elle espérait tout comme son ami qu’il y ait une autre alternative, car elle savait qu’elle ne pouvait y prendre part. Elle était une Maîtresse de la Keyblade, une gardienne de la lumière et de la paix au travers des mondes, et ce conflit ne ferait jamais que semer le malheur et la haine sur son passage, des failles au travers desquelles les ténèbres pourraient s’engouffrer. Elle ne pouvait pas laisser cela se produire. Elle devait lutter contre l’obscurité. Ils le devaient, tous ensemble, pour assurer l’avenir de leur univers. Aqua conservait l’espoir malgré tout d’une paix possible, car elle savait que…

« Beaucoup de personnes ne souhaitent pas cette guerre tu sais. » Que ce soit dans leur faction ou dans d’autres. Elle en avait eu la confirmation lorsqu’elle avait rencontré Chen. A cette époque il était encore Consul et, tout comme elle, il ne considérait pas le Consulat et la Lumière comme des ennemis. La jeune femme se recula doucement de son étreinte avant de se redresser, laissant ses mains posées sur les bras de Ven. Elle lui adressa un sourire chaleureux avant de poursuivre, armée de toute sa détermination idéaliste « Je ne la laisserais pas arriver avant d’avoir tout fait pour l’en empêcher ! »

Et si toutefois elle arrivait, Aqua savait ce qu’elle aurait à faire. Elle protégerait ses amis, les personnes qui lui étaient chères... Mais également tous les autres, les innocents, tous ceux qui devaient l’être. Et elle pensait savoir comment y parvenir. Un instant elle envisagea d’en parler à Ventus mais se ravisa. Il serait probablement d’accord avec elle, mais la jeune femme ne souhaitait pas alourdir le poids qui reposait sur ses épaules. Il avait déjà dû assimiler suffisamment de choses aujourd’hui pour qu’elle n’en rajoute encore. Alors, avec un large sourire et une voix enjouée, Aqua changea de sujet, espérant par la même occasion lui changer les idées.

« Et si nous allions visiter le château ? » Accompagnant sa proposition, une expression amusée se dessina sur son visage avant qu’elle n’ajoute dans un léger rire « Je pense que tu as passé suffisamment de temps dans cette pièce ! »

La jeune femme jeta un rapide regard par la fenêtre, écouta les bruits en provenance de l’extérieur, les quelques voix qui parvenaient, lointaines, le chant des oiseaux sous le soleil. C’était une journée idéale pour qu’il quitte enfin cette salle dans laquelle il avait tant dormi. Et avec cette chaleur, une glace à l’eau de mer serait plus que bienvenue !
messages
membres