Derniers sujets
Un rêve devenu réalitéAujourd'hui à 20:03KuroL'étoile des vœuxAujourd'hui à 19:49KuroLe 3h10 pour le Château DisneyAujourd'hui à 14:15Général PrimusChangement du PlanAujourd'hui à 10:08DeathLa suite du PlanAujourd'hui à 9:43DeathLe PlanAujourd'hui à 9:26DeathHo ho ho !Hier à 22:04FiathenLe faux printemps Hier à 21:52FiathenSix pieds sous terreVen 14 Juin 2019 - 17:34D.VaLa révolte des joujouxVen 14 Juin 2019 - 14:19AsuryaaLes fleurs parlentMer 12 Juin 2019 - 23:09RikuCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreMer 12 Juin 2019 - 22:32Kurt BrownPièce montéeMer 12 Juin 2019 - 21:49Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 12 Juin 2019 - 15:23Irelia AlishinaUne arrivée inaperçueMer 12 Juin 2019 - 14:42Firion Loxxer
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Traquer un rat Left_bar_bleue139/200Traquer un rat Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 8 Avr 2019 - 23:41

Étendu dans mon lit, je fixais le plafond, agitant mon arme dont je serrais avec fermeté la poignée bleutée dans tous les sens. Parfois, je roulais sur moi-même dans un sens, puis dans l'autre. Mes longs cheveux d'or étaient décoiffés et certains venaient même parfois me gêner dans mon mouvement. Un long soupir s'échappa de mes lèvres entrouvertes et lentement, mon étreinte se relâcha et la lame retomba contre les draps à mes côtés. Il était temps pour moi de me lever. Lentement et nonchalamment, je me remis sur mes deux pieds et fis mon entrée dans ma salle de bain en ôtant mes vêtements un à un avant de pénétrer dans la douche et me laver. L'eau était chaude et venait réchauffer ma peau presque constamment froide qui en avait bien besoin.

Je me sentais dans mon élément, laissant le liquide couler à même mon corps, me laissant envahir par le caractère reposant d'une bonne douche chaude, l'eau gouttant de façon constante de mes cheveux, les yeux clos. D'habitude, elle était capable de m'apporter paix et sérénité et de faire totalement le vide dans mon esprit, mais cette fois, j'étais pensif, il était difficile de faire taire ces voix résonnant incessamment dans ma tête. Je me rappelais des réprimandes habituelles qu'on me faisait chaque fois qu'on m'envoyait en mission et que je parvenais à échouer jusqu'à la plus petite de mes corvées. Parfois, certains membres en profitaient pour me battre et j'endurais silencieusement, sachant pertinemment que je n'étais pas en position de force.

Et récemment, il y avait eu cet autre exécutant, Kuro. Il m'avait laissé entrevoir un peu de lumière. Un mince espoir de ne pas persister dans mes échecs ridicules. Avec lui, j'étais parvenu à accomplir déjà deux missions, il m'avait redonné un peu de confiance. Et puis... Ce gamin avait ce petit truc inexplicable qui le rendait attachant, malgré qu'il soit assez psychopathe sur les bords au point de s'adonner à des séances de torture sur ma personne pour le bien de la mission. Et maintenant, il semblait que la direction avait retrouvé un peu d'espoir en moi.

Encore avant ma rencontre avec Kuro, je recevais mes missions de Géraldine, la secrétaire, qui refusait même de ne serait-ce que me laisser pénétrer le manoir, estimant que je ne ferais que salir le sol de mon sang lors de mes rapports. Mais récemment, je parvenais à accomplir mes corvées même seul et progressivement, l'attitude des autres à mon égard semblait se faire légèrement moins dure. Enfin, je pouvais parfois encore entendre des ricanements en passant près de collègues, mais au moins, on avait cessé de m'envoyer à l'infirmerie à chaque fois que je faisais mon rapport. Le sourire me revint aux lèvres en y repensant puis très vite, vira à la grimace.

La veille, j'avais reçu mon nouvel ordre de mission à l'écrit. Je devais, avec un autre membres que je rencontrerais dans une petite heure m'occuper de capturer l'un des prisonniers localisé que Kuro avait laissé s'échapper lors de l'une de ses dernières missions. La garde noire avait bien évidemment passé au peigne fin le monde pour y retrouver les fugitifs en questionnant de façon assez menaçante les habitants pour leur arracher la moindre des informations dont ils disposeraient. Apparemment, il s'abritait dans la cave d'un bar calme et peu fréquenté. Enfin, c'est ce qu'avait révélé l'un des amis du commerçant qui le tenait, mais il n'avait aucun intérêt à mentir. Si l'homme était armé, l'intervention pourrait être un peu musclée et j'appréhendais un peu l'intervention.

Mes deux mains effectuèrent des claques sonores contre mes propres joues et mes paupières se rouvrirent, mon regard retrouvant un peu de détermination. Je devais le faire. Je pouvais le faire. Ou du moins... J'espérais en être capable. Tout en séchant ces cheveux, une véritable plaie, j'enfilai mes vêtements : un pantalon gris foncé en soie ainsi qu'une chemise à rayures bleues. Il n'y avait aucun besoin de trop attirer l'attention avec une tenue sortant de l'ordinaire... Bien que mon arme attirerait certainement l’œil tout de même. Après avoir enfilé des mocassins et m'être assuré que tout était en ordre, je pris la route. Le point de rendez-vous fixé pour retrouver mes équipiers était la place de la gare.

Une fois sur les lieux, il ne me fut pas difficile de distinguer ma nouvelle camarade dans la foule : mes yeux se plongèrent tout d'abord dans les d'un bleu profond. Sa chevelure rousse descendait presque jusqu'au niveau de ses hanches. Quelques unes de ses mèches en tresses s'étaient enfouies dans sa poitrine généreuse peu à peine dissimulée dans son chemisier blanc dont plusieurs boutons étaient ouverts de façon presque provocante. Mon regard descendit et se posa sur sa mini-jupe écarlate à laquelle était accrochée de façon très peu discrète son arme. Elle aussi maniait un fleuret. Je fis approche, un sourire en coin en continuant d'admirer ses délicieuses formes. Mais très vite, elle sembla remarquer l'attention que je lui portais et ses sourcils se froncèrent.

- Ça commence bien,  on m'a collé avec le premier pervers du coin !

Elle m'envoya son poing à la figure et me dépassa sans même me jeter un autre regard. Sonné par le coup puissant qu'elle m'avait asséné à la mâchoire, il me fallut quelques instants pour la suivre. Elle ne se retourna pas et poursuivit simplement :

- Je peux très bien m'en sortir toute seule. Du balais !
- Mais enfin...

Elle ne me laissa même pas finir qu'elle se retourna brusquement et m'empoigna par le col et me souleva avec violence. Son étreinte était telle que je peinais à respirer.

- Boucles-la et tires-toi sinon je t'écrase le paquet !

Lorsqu'elle me relâcha, elle me projeta vers l'arrière et m'ignora à nouveau en bombant le torse et en relevant le menton, les yeux clos et continua sa marche en ligne droite. Mais lorsque je vis cette trajectoire, il était trop tard pour la prévenir. Elle rencontra un chariot sur lequel était disposé un imposant sac en tissu terne qui contenait on ne savait quoi... Mais ça avait l'air solide, au vu de son grognement de douleur. Je dus étouffer un rire en observant et après s'être repositionnée correctement en se caressant la face endolorie, elle me fixa quelques instants avec fureur avant de reprendre sa route en me snobant à nouveau. Mais il était hors de question pour moi de faire marche arrière, j'accomplirais ma mission, avec ou sans elle d'ailleurs. Malgré sa menace, je la suivis sans discrétion et retentais :

- Écoutes, on est peut-être pas parti sur de bonnes bases, mais on devrait faire connaissance et préparer un plan non ? Je m'appelle Ross et...
- Je m'en fous, prononça t'elle sèchement en enfonçant la porte du bar concerné sans réfléchir.

L'arme dégainée, elle se précipita rapidement en direction des caves où devaient flotter une odeur d'alcool, mais je ne la suivis pas. Non, à la place, je fis le tour et rejoignis l'autre issue pour m'y dissimuler. J'entendis des bruits de lutte suivis de bruits de pas précipités dans ma direction puis lorsque la porte s'ouvrit, je brandis le fleuret pour le placer au niveau de la gorge de la personne qui venait de déboucher par la sortie de derrière. Le fugitif, mal rasé et puant s'avoua vaincu, préférant sûrement ne pas être embroché puis après l'avoir ligoté solidement, je descendis moi-même aux caves. Ma partenaire gisait au sol avec plusieurs bleus apparents sur sa peau. Je lui tendis ma main pour l'aider à se relever.

- Tout va bien ?
- Je m'en serais très bien sortie toute seule, lança t'elle en m'attrapant le poignet pour se redresser sur ses deux jambes.
- Je n'en doute pas, rétorquais-je de façon amusée. Tu t'appelles comment ?
- Amber.


Dernière édition par Kuro le Mer 8 Mai 2019 - 12:00, édité 1 fois
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Traquer un rat Left_bar_bleue296/400Traquer un rat Empty_bar_bleue  (296/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 11 Avr 2019 - 19:35

L’équipe de bras cassé, volume un. Alors ! Tu connais le tarif, j’vais d’abord être pénible et gentil après.

Donc, le côté pénible.

P’tet le truc qui, j’ai moins appréciés, c’est l’accent sur les descriptions. En soit, j’ai rien contre les descriptions mais j’ai la reproche à faire sur le côté « pour la branlette ». Attention, à ne pas prendre de façon péjorative. Ce que j’veux dire, c’est surtout qu’on ressent plus le ton « regarde comme ils sont diablement sexy » plutôt que « ouais, ils sont sexy ». Tu vois c’que j’veux dire ? Dans l’sens où, si j’ai envie de dire que… Irelia… Est sexy, j’vais pas parler des courbes ou du fait qu’elle fait des mouvements provocateurs. Dans l’idée, j’trouve ça plus intéressant de rendre le banal beau que de dire « ouesh, elle a un bête de boule ! ».

Parler d’une attitude, au lieu d’une réalité. Et ça, j’le dit pas pour Amber mais aussi pour Ross.

Mais là, j’avoue, le commentaire est entièrement subjectif parce que j’suis « prude » dans l’âme et j’préfère est transporté que de recevoir le bout de viande dans l’assiette. Il faut m’vendre du rêve, pas l’imaginer pour moi !

Maintenant, le gentil !

Autant, j’suis vraiment pénible sur le fait de la description physique, mais j’adore la façon dont le caractère est fait. Tout en suggestion.

Tu remarques donc que, j’demande à ce que tu procèdes à ton caractère pour énoncer le physique ! Qu’il est mali ce jambon de Chen. Non, clairement, j’apprécie les façons dont fonctionne Amber et Ross. Mais, j’ai vraiment pas grand-chose à dire parce que j’ai balancé les inverse plus haut. Nah, c’était vraiment top. J’ai envie de les revoir par après, nul dans la même nullité !


Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS Magie !

_______________________________
messages
membres