Derniers sujets
Après GuerreHier à 23:33Général PrimusRites de PardonVen 23 Aoû 2019 - 14:34Bryke RonsoAcceptationJeu 22 Aoû 2019 - 21:41FiathenL'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen Stormstout
Fée d'Hiver

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Je voulais juste un beignet, moi ... ! Left_bar_bleue49/650Je voulais juste un beignet, moi ... ! Empty_bar_bleue  (49/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 8 Avr 2019 - 18:58


"-Ça y est ! C'est la grande aventure ! Le jardin Radieux ! Enfin !"

Je débarque du grand bateau de fer qui m'a permis de voler à travers les étoiles. Le voyage était intéressant, pas tant parce que j'étais au milieu des étoiles (Ca c'est très banal et c'est mieux de le faire sans vaisseau) mais parce qu'il y a eu des tas d'humains qui m'ont regardée très bizarrement !  

J'ai eu le droit à un siège ENORMISSIME mais sur lequel je devais rester assise ... Les gens de la compagnie Shinra ont aussi été bien embêtés quand ils ont constaté que ma ceinture était pas du tout à ma taille non plus !  Ils se sont un peu disputés à propos de ce qu'il fallait faire de moi et tout ça ... A la fin ils ont conclu que pour respecter le règlement, il fallait que la ceinture de mon siège soit bouclée et que je me contente de glisser mes jambes en dessous .... Les règles des humains sont encore plus barbantes que les règles de chez moi. Mais bon ...

Pendant la traversée j'ai eu le temps d'observer les humains assis dans la même cabine en métal que moi ... Ils étaient pas bavards et aussi intéressants que peuvent l'être des gens qui s'ennuient et s'occupent comme ils peuvent. Certains regardaient des petites boites à images (Un genre de boule de cristal mais toute plate on dirait) et d'autres lisaient des journaux. (L'Eclaireur ? Drôle de nom !)

Je suis donc plutôt contente de pouvoir maintenant débarquer ! Je jaillis de la cabine comme un diable sortant de sa boite, je laisse derrière moi une traînée de paillettes argentées. Vite ! Je file récupérer mes bagages ! Un petit harnais me permet de tracter la coque de noix qui me sert de malle fourre-tout. Elle a des roulettes, des charnières et une serrure. Je pourrais normalement la tirer au sol mais j'ai peur que les humains ne me marchent dessus. Ils ont tous l'air tellement pressés et distraits ! Je préfère donc saupoudrer le bagage de poussière de fée et profiter qu'il flotte pour le tirer en l'air ! C'est quand même plus pratique !

Je porte également en bandoulière un tube porte-lettre qui a été fait dans un beau tronçon de bambou. Il contient mon billet de vol ainsi que la lettre que le Consulat m'a renvoyé en réponse à mon courrier. Les deux documents sont soigneusement pliés et roulés pour rentrer dans le cylindre.  Le billet, je pense que je m'en débarrasserai dans pas longtemps, il est encombrant et lourd. Par contre la lettre, même si elle pèse des grammes et des grammes, je dois la garder ! Elle est importante ! C'est dans ce courrier que le Consulat me dit en gros :



"Venez mademoiselle Neige, on va en discuter et vous trouvera bien quelque chose !". C'est du moins ce que j'ai compris de leurs phrases compliquées.

C'est donc chargée comme un escargot de bât que je sors de ... heu ... on appelle ça comment ... La maison des vaisseaux ? Le port des étoiles ? Bref, vous voyez  ! Je sors ! Et là je découvre pour la première fois les Jardins Radieux. C'est juste MAGNIFIQUE ! Je volette de fontaines en statues, d'arbres en jardins. Même les maisons sont jolies, c'est fou quand même ! Rien à voir avec Londres !

Tout ça manque un peu de blanc à mon goût mais bon, je pinaille, je pinaille. Faut pas faire la difficile, ma pauvre neige  ! Je suis sûre qu'en hiver c'est pas mal. Les gens me voient passer, un peu stupéfaits. Je leur répond par des signes de main enthousiastes. Je laisse derrière moi une traînée de petits cristaux de glace bleutés qui fondent et disparaissent avant même de toucher le sol. Je zigue de ci. Je zague de là. J'avoue, j'ai complètement oublié le but de ma visite. J'étais supposée trouver le consulat et les gens qui m'avaient écrit cette lettre. Mais là tout de suite, bof ... J'ai mieux à faire ! Je finis par m'arrêter sur une petite place. Je me pose sur le toit d'un kiosque à journaux. Je dois jouer des coudes avec un moineau pour y trouver une petite place. L'animal est revêche mais un petit "pschitt" de glace sur le bec me fait entendre raison.

"-Haha, c'est qui la patronne maintenant ?"

Je pose enfin mon bagage-noix. Je prend le temps de souffler et de me reposer. La vie est belle ! C'est alors que je sens une odeur alléchante de ... de beignets tout chauds, oui ! Je cherche du regard, et là, au milieu de la foule d'humains, je le repère ! Un vendeur de beignets !  Il porte un gros panier sous le bras qui contient les délicieuses friandises, miam ! Il déambule de ci de là sur la place. Il offre des beignets aux enfants et aux adultes. Il finit par approcher de mon kiosque.

"-Oh .. Il en a beaucoup des beignets. Je suis sûre qu'il se rendra pas compte si je lui en pique un petit bout ! Un petit bout de rien du tout !"

Je commence à étudier ma "proie" et calculer les milles manières de m'emparer du butin convoité. Captivée, le regard rivé sur les délicieuses pâtisseries, je ne vois pas s'approcher de moi le petit bonhomme. Je ne le remarque qu'en tournant la tête, au dernier moment.

"-Oh tiens. Une autre fée ? Il a l'air sympa !"

La peau rouge, les yeux jaunes, une belle paire de cornes, une .. longue queue ? Et un grand sourire figé qui me regarde fixement. Oui définitivement ca doit être un genre de fée que je connais pas ! Qui se méfierai de quelqu'un qui ressemble à ça ? Pas moi !

"-Hey salut ! T'as vu les beignets !"

Sa tête se penche d'une bien étrange manière, sans se départir de ce sourire figé. Il tourne la tête vers le vendeur de beignets. Puis se retourne lentement vers moi et hoche une fois.


"-Haha ! Dis, un beignet ça fait gros pour moi ! On en pique un à deux ? Ça te dis ?"

La drôle de fée cligne de ses yeux jaunes, me regardant toujours. Et lentement il acquiesce. Il est souriant mais pas très expressif celui-là ...

"-Bon ... Je compte jusqu'à trois et ... a trois je saute dans le panier et m'empare d'un beignet, d'accord ? Toi tu fais la diversion ?"

Nouveau sourire figé. Nouveau hochement de tête. Je commence à me demander si ce petit bonhomme comprend quoi que ce soit ... Tant pis, au pire le plan fonctionnera aussi si je suis seule, alors bon ... Je me redresse, je renfonce sur mes oreilles mon bonnet-fleur et je me met en position, comme une coureuse avant le départ. Prête à foncer en piqué, droit sur les beignets !

"-Allez un ... deux ... trois !"

Je plonge ! Et ... là, pouf ! Tout devient confus. De la brume rouge apparaît partout, je vois plus rien ! La vache, quand il fait une diversion il y va pas de main morte le petit bonhomme ! Heureusement que j'avais parfaitement calculé mon saut pour atterrir dans le panier ! Après une prise de vitesse époustouflante, je replie les ailes pour préparer l'ultime entrée dans le panier aux merveilles. J'ai atteint ma vitesse maximale, la manœuvre est sublime ! Quand soudain ... SPLAT !!!

Je m'écrase contre une vitre. A moitié sonnée, je glisse lentement jusqu'en bas d'une espèce du dôme de verre dans lequel je me suis emplafonnée. Je suis groggi, désorientée. Je vois 36 allumettes qui dansent devant mes yeux.

"'-Une vitre ... ?!? Mais ... ??"

La brume se dissipe ...  Je suis dans un genre de grande salle aux murs de métal, vautrée sur un petit piédestal ... Devant moi un dôme en verre porte un petit panneau "SOUS FETICHE - INTERDICTION FORMELLE DE TOUCHER". On voit la trace nette de mon atterrissage sur le dôme. La surprise et la douleur m'ont fait lâcher un éclat de givre qui détoure avec netteté ma belle silhouette de fée. Je regarde autour de moi.

"-Mais ... Je suis où là ?"

Je n'ai pas le temps d'analyser la situation que soudain, une alarme retentit. J'entend un rire frénétique et hystérique derrière cette alarme, sans pouvoir en identifier la provenance. Des dizaines de trappes s'ouvrent soudain des murs, des bras métalliques en jaillissent, articulés comme des lianes et terminés par d'énormes gants à quatre doigts ! Horreur, ils se jettent tous sur moi pour m'attraper ! Je décolle, je fuis ! Un grand gyrophare se met à tourner au plafond, projetant une lumière rouge dans toute la pièce. Les mains robotiques  sont balourdes, elles sont pas prévues pour attraper quelqu'un d'aussi petit que moi. Mais il y en a beaucoup ! J'en évite une, j'en évite deux ! J'en bat une troisième à la course ! Une quatrième finit par me frôler de trop près, faisant partir mon vol en vrille !

Une voix se répercute partout dans la pièce, semblant venir de partout. Des murs, du sol, du plafond !
 "ALERTE INTRUS ! ALERTE INTRUS ! AU VOLEUR ! SYSTEME DE DEFENSE ACTIVE ! AU VOLEUR !".

J’atterris sans le vouloir sur un de ces longs bras. Je rétablis mon équilibre in extremis sur cette liane de métal et commence à glisser dessus, en battant des bras et des ailes, paniquée et confuse.

"-Whoawhoaaaaaaah ! Au secours !!! Je voulais juste un beigneeeeeet !"

J'aperçois une sortie à la pièce, barrée par une herse ! Je prend appui sur le bras robotique pour me projeter en direction d'elle ! Au moment où je saute, une main me gifle, me projetant avec d'autant plus de violence.  La herse arrive à toute vitesse vers moi, je contrôle plus du tout ma trajectoire ! J'arrive au dernier moment à replier les ailes pour passer entre les barreaux et j’atterris lourdement au sol derrière, dans un long couloir.  Mais je n'ai pas le temps de souffler. L'alarme continue de hurler. Le sol est recouvert de dizaines de pièges à ours. Heureusement je suis trop légère pour les déclencher. Une chance parce que je crois que viens d’atterrir en plein milieu de l'un d'entre eux ...

Les murs du couloirs sont recouverts de pancartes telles que :
 "Ouste", "Dégagez !", "Il y a rien à voir Ici !", "Allez voir ailleurs si j'y suis !" Ces panneaux se mettent à coulisser et soudain, des tourelles en sortent et tournent leurs canons vers moi. Les armes ressemblent aux lance-châtaignes que confectionnent les bricoleuses mais en bien pire !

Au moment où les tourelles font feu, je décolle et fuis ! Là où j'étais quelques secondes avant, une énorme boule de colle éclate.
Splorch !!!

"-Ah ils veulent me gluer ! C'est des malades !!"

Il doit y avoir un bonne étoile qui veille sur moi quelque part ... Parce que je parvient à traverser le couloir en enchaînant les zig zag et en esquivant par miracle tous les tirs de glu. Encore une fois, les armes ne semblent pas prévues pour chasser les fées. Et c'est tant mieux !  Je jaillis du couloir et me retrouve dans une salle d'une taille incroyable. Remplie, mais alors remplie de pièces d'or ! C'est véritablement un mer de pièces qui s'étend en dessous de moi. Et il n'y a presque rien d'autre dans cette pièce .... Un petit plongeoir, une immense porte en métal qui doit fermer le seul autre accès à la pièce. Et c'est tout !
"-Dans quel endroit de malade je suis arrivée ? Pourquoi ? Il est passé où mon petit copain rouge ??"

A peine je pense à lui qu'une forme rouge jaillit du tas de pièces d'or. C'est le petit bonhomme rouge ! Il est plus grand que quand on s'est vus dehors ! Il danse d'un pied sur l'autre sur le tas d'or et émet de nouveau un rire hystérique et très énervant ! Il porte sur son dos un gros sac sur lequel est dessiné un symbole $ . Il vole des pièces !

"-Hey toi, qu'est-ce que tu m'as fait ? On est où ?? T'es pas sympa en fait ! C'est du vrai vol ce que tu fais !"

Le bonhomme rouge me lance un regard moqueur, il pointe derrière mon dos. Si il croit que je vais me faire avoir par ce coups là ! Je ne me retourne pas ! Le vil moqueur rit de plus belle. Il effectue quelques pas de claquettes et saute ! Il se transforme en poisson à mi hauteur et plonge au milieu du tas de pièce.  Moi je lève le nez en sentant une ombre planer sur moi. Je vois une immense tapette à mouche portée par un bras robotique, prête à s'abattre sur ma tête.  
"-Ah, non !  Je me rends ! "

SPLAT !!! La tapette s'abat sur moi, impitoyable. Cruelle Némésis de la gente ailée.


Elle commence bien ma vie chez les humains ... Je voulais juste un beignet moi ...
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Je voulais juste un beignet, moi ... ! Left_bar_bleue309/400Je voulais juste un beignet, moi ... ! Empty_bar_bleue  (309/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 11 Mai 2019 - 13:16
Alors, oui ! Pour l’event, je suis généralement plus relax pour les notations. Mais bon, il s’agit de ta première participation et j’vais faire un effort !

Néanmoins, avant de commencer…

Il ne faut pas avoir peur de notre système de notation. Celui-ci est bienveillant. Bon, ce serait te mentir de dire qu’il n’y a que des gentilles choses qui sont dites ! Mais surtout, ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est qu’il s’agit d’une démarche constructive et non cassante. Dans l’exemple, comme j’adore le cinéma, j’vais énormément comparer à des plans ou des scénarios pour t’aider à te dire « Ah, mais oui ! » et que au grand jamais je n’oserais dire être le détenteur de la vérité absolue.

Bon, maintenant, j’vais quand même parler du texte !

Alors, pour une première entrée en matière, j’suis assez étonné ! Ah oui, j’ai pas dit, j’regarde plus les fiches depuis longtemps. Donc ? Ce rp, c’était un peu mon moyen de savoir sur quoi j’allais me situer. Mais oui ! J’suis agréablement surpris ;

Comme tu l’sais, j’ai aussi des gamins et j’regarde les Clochettes et autres joyeusetés.

Et ici, sur ton texte, j’ai retrouvé le ton très léger des fées. Ton texte est pas mal fluide, ça part de l’un à l’autre et j’ai pas eu de baisse de rythme. Nah, j’suis scotché. Il y a des bête d’idée, comme te retrouver chez Picsou (que tu situes bien, ça ? C’est cool) et comme j’ai vue Aqua jouer au jeu il y a pas longtemps, j’ai bien imaginé le truc.

Surtout, c’est subtil. En voyant l’historie du 1er dollard, j’ai directement compris. Mais c’est asse discret pour que les gens se rendent compte de l’endroit par la suite.

Ouais, non. J’ai pas de critique à faire. Outre le paradoxe du vol alors que tu planifiais d’enlever un splendide beignet ! Mais ouais, c’était vraiment très drôle et c’était un plaisir de découvrir le personnage ça.

Avec cette terrible tapette à mouche, aussi.

Donc, voilà ! J’suis globalement satisfait et j’ai pas envie de faire mon chiant comme j’ai apprécier le truc.


Normal : 23 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS, deux en Défense et un en Dextérité !

_______________________________
messages
membres