Derniers sujets
Un rêve devenu réalitéAujourd'hui à 20:03KuroL'étoile des vœuxAujourd'hui à 19:49KuroLe 3h10 pour le Château DisneyAujourd'hui à 14:15Général PrimusChangement du PlanAujourd'hui à 10:08DeathLa suite du PlanAujourd'hui à 9:43DeathLe PlanAujourd'hui à 9:26DeathHo ho ho !Hier à 22:04FiathenLe faux printemps Hier à 21:52FiathenSix pieds sous terreVen 14 Juin 2019 - 17:34D.VaLa révolte des joujouxVen 14 Juin 2019 - 14:19AsuryaaLes fleurs parlentMer 12 Juin 2019 - 23:09RikuCoupe Noire - Kurt Brown VS L'Invité MystèreMer 12 Juin 2019 - 22:32Kurt BrownPièce montéeMer 12 Juin 2019 - 21:49Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 12 Juin 2019 - 15:23Irelia AlishinaUne arrivée inaperçueMer 12 Juin 2019 - 14:42Firion Loxxer
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
Un poisson dans l'eau Left_bar_bleue139/200Un poisson dans l'eau Empty_bar_bleue  (139/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 1 Avr 2019 - 21:47
Mes paupières s'entrouvrirent lentement. Il n'y avait pas de sentiment de malaise. Nulle tension dans les airs, seule la lumière de la pièce à laquelle mes yeux s'adaptaient lentement m'agressait. Pour une fois, il n'y avait ni cette sensation de peur, ni ce mal-être, ni cette horrible main se refermant sur mon cou et tentant de m'étouffer, ni mon cœur battant la chamade. Je n'avais jamais autant été dans une sensation de paix intérieure. J'étais étendu dans des draps chauds, la tête posée sur un oreiller blanc et immaculé. Le matelas était mou et confortable. Je pourrais rester allongé ainsi des heures durant. Je me sentais encore fatigué, ma mémoire était dans le flou concernant les évènements récents. Mais j'étais bien... Dans l'infirmerie du manoir abandonné.

N'ayant nulle envie de quitter ce confort, je me retournais à nouveau et les paupières closes tout en somnolant, je fis à nouveau le vide, resserrais mes bras autour de l'oreiller et je continuais mon laisser aller. Je méritais bien le repos après tout. Un bruit tranquille, tel le ruissellement d'un fleuve débuta et me berça. Tout semblait si léger, mon corps, mon esprit, le temps... Si seulement je pouvais continuer de rêver ainsi...

Soudain, une masse glaciale s'abattit sur mon crâne, faisant s'ouvrir brusquement mes yeux alors que j'étais face vers l'oreiller. C'était comme si un tsunami venait de me submerger. Un liquide s'écoulait de mes cheveux et venait de recouvrir l'objet que je serrais toujours fort. Il en était devenu translucide. Lorsque je fis volte face pour tenter de comprendre, les flots m'engloutirent à nouveau. L'eau pénétra mes lèvres entrouvertes et même mes narines, me contraignant à tenter de me relever avec brutalité et de lutter contre ce courant frais. Le liquide s'était engouffré jusque sous mes vêtements, recouvrant peu à peu tout mon corps qui fut vite parcouru d'un effroyable frisson. Immergeant difficilement mais bel et bien en fureur et à la recherche du coupable, je me levai d'un bond.

Très vite, je regrettai mon geste : quelle fut ma surprise lorsque avant même d'avoir effleuré le sol, mon pied nu s'engouffra dans une mare d'eau glaçante. Mon poing et les dents serrées avec hargne, mon regard brûlant de haine rechercha celui ou celle ayant osé troubler mon sommeil. Et... Mon regard rencontra en gros plan un truc tout rouge. Un ricanement enfantin et féminin venait de percer mes tympans. Instinctivement, je fis un mouvement de recul qui me permit de distinguer la grimace du plaisantin qui semblait bien se payer ma tronche !

- Je vais te massacrer !

Décontenancé, je venais de lui lancer deux boules de feu successivement mais il s'était contenté d'esquiver d'un simple pas de côté en pouffant de rire. Puis en tirant la langue, il recula au moment où je mes bras tentèrent de l'attraper pour l'étrangler ! Une course poursuite s'entama, moi luttant désespérément contre l'eau tandis que lui ne semblait même pas être ralenti. Mais lorsque mon regard se posa sur les éviers, je compris que j'étais mal : l'eau continuait de s'écouler à un rythme complètement irréaliste de ceux-ci et le niveau de l'eau commençait à monter lentement. La panique s'emparant de moi, je tentai de refermer l'un d'eux... Sans succès. Il ne bougea pas même d'un millimètre.

Tandis que le machin continuait de se rouler dans l'eau et à se moquer de façon hautement désagréable, je m'étais précipité en direction de la porte de la pièce en ignorant la douleur qui s'était réveillé dans mon corps au même moment. Je ne parvins pas à tourner la poignée, ni même à défoncer la porte. J'étais prisonnier. Dans ce cas, je briserais une fenêtre ! Une lampe projetée contre la vitre avec puissance ne la fit pas même trembler. Et là, je réalisais que l'eau recouvrait déjà la moitié du corps.

Nageant pour parcourir de la distance, je pris les armes et ralenti toujours par cette eau de merde, je lui assénai des coups de couteaux qui le manquèrent successivement. Si je pouvais l'éliminer peut-être que tout redeviendrait comme avant ! Finalement, l'eau atteignit mon cou et commençant à paniquer de mourir noyé dans de terribles souffrances, je poussais des hurlements, des appels à l'aide, abandonnant toute forme de fierté pourvu que je puisse survivre. Mais rien n'y fit, l'eau finit par recouvrir toute l'infirmerie. Mon corps commença lentement à s'enfoncer dans les profondeurs, malgré la lutte.

Puis plus rien. L'eau avait disparue. Hormis une petite flaque dans laquelle un petit poisson minuscule venait de s'engouffrer, il ne restait pas une trace d'humidité. La porte s'ouvrit brutalement, une infirmière essoufflée me regardant d'un air assez interrogatif.

- Poisson d'avril ?
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Un poisson dans l'eau Left_bar_bleue296/400Un poisson dans l'eau Empty_bar_bleue  (296/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 10 Mai 2019 - 15:10
Le suivant ! Et le bâton à été offert à notre bon Kuro, le chanceux.

Donc, cet exploit du 1er Avril ?

Ce qui est vachement rigolo, c’est de voir l’influence du rp précédent sur le tient. Dans l’idée où, le clown, il a fait un coup de pute au Cygne et ici ? Il tente carrément de te faire une expérience de noyade simulé ! Le coquin.

Tout ça pour dire, j’aime bien ce genre d’event pour ça : le farceur est une sorte de demi-dieu.

Avec Le Cygne ? Il était capable d’imiter une voix. Contre Kuro ? Il donne l’illusion suffisante pour effrayer de ouf le gamin. En clair ? Il est pas là pour déconner. En même temps, il est pas là pour ça. Il veut juste vous faire crever. Bref, en clair, le rp est assez sympa et j’aime l’idée de venir te cueillir au moment le moins importun. Petit tristesse ? Tu connais la remarque, pas mal de répétition ! Oui, j’vais continuer à le dire.


Facile : 11 points d'expérience + 110 munnies + 2 PS en Défense !

_______________________________
messages
membres