Maître des Enfers

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
19/650  (19/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 13 Mar 2019 - 18:00
"Alors alors, vous êtes épatés ? Vous avez vu comme c'est extra ?"

Le premier combat du tournoi venait de s'achever avec son gagnant, son perdant. Les deux étaient ressortis par ou ils étaient entrés ou avaient été évacués, tout cela importait finalement très peu pour Hades.

"Je sais que vous êtes en admiration devant... ce marbre..."

Il s'était téléporté dans l'arène pour s'accroupir et caresser le sol.

"... cette surface lisse, polie, cette consistance translucide et cristallisée... un matériau digne d'un dieu, venu tout droit de l'ile de Paros." Il invita de la main la caméra de l'Eclaireur à s'approcher pour la confidence. "Vous saviez que la Venus de Milos a été sculptée dans le même marbre ? Ils n'en avaient pas assez pour faire les bras, dommage. Mais moi, moi j'en ai assez ! Et il fait de cette arène la plus belle de tout l'Olympe !"

Les panneaux APPLAUDISSEZ clignotèrent à ce moment là et la foule tapa dans ses mains pour le bonheur des oreilles d'Hadès. Oui, ce tournoi était vraiment l'occasion rêvée pour la promotion de son tout beau Colisée tout neuf. C'était une des raisons pour lesquelles il avait accepté cette intrusion médiatique. Il était tout à fait inutile de préciser que la Coalition Noire avait largement contribué à permettre sa réouverture, il ne fallait pas embrouiller la tête des spectateurs.

"Ahhh..." Hades inspira profondément, parcourant du regard les beaux murs, les majestueux piliers, les gradins en haut, sa tribune décorée de gueules de démon encore plus haut. Tout cela était vraiment très impressionnant. "Siris, donne nous le nom du prochain concurrent !"

La déesse mésopotamienne secoua sa chope en fer, plongea le regard dedans et hoqueta le nom : "K... K... Kuro."

Dans son couloir semi-obscur, derrière sa porte, Kuro vit le petit diablotin rouge, Peine, regard tombant, lever à peine un pouce : "Bonne chance !" Il se mit à trotter dans le couloir en grommelant : "Et c'est reparti...". Kuro pouvait entrer dans l'arène et se faire présenter au public par le Dieu des Enfers qui se trouvait là, juste en face de lui.

APPLAUDISSEZ, disaient les panneaux.

"Ah... euh.. désolé gamin, mais tu t'es perdu en chemin, les gradins c'eeeest par là ! Je suis sûr que ta maman te cherche." Hades fit tourner ses poignets et pointa la bonne direction. "A moins que... Oh. C'est Kuro !" Il s'écarta de quelques pas et claqua des doigts. Quatre projecteurs, chacun dans un coin de l'arène, s'allumèrent pour braquer leur très vive lumière sur Kuro. "Le Grand Kuro ! Siris, ma douce, ma déesse, à quoi sert Kuro ?"

"Kuro est aux ordres de la Coalition Noire. Il exécute les ordres de la Coalition Noire."

"Un simple exécutant ? Non, il y a autre chose, une lueur qui détone dans le regard, de la... défiance. Ah, la puberté et ses crises à répétition ! Tous les géniteurs qui nous regardent savent de quoi je parle." Les mains serrées contre sa poitrine, le Dieu des Enfers regardait Kuro avec une bonne dose de fausse empathie. Un claquement de doigts et les projecteurs qui aveuglaient jusque là le combattant s'éteignirent. Hades s'approcha de lui et cacha sa bouche des caméras avec sa main : "J'ai misé sur toi, champion. Vas-y, montre leur que t'es un grand."

Avec un sourire ambigu, il disparut et réapparut dans sa tribune. "Bien. Qui va s'assurer que Kuro reste sur le droit chemin ? Siris, l'adversaire !"

"L'adversaire de Kuro est Septimus", informa la déesse.

"Pas Maître Septimus ? Pourtant, je croyais... Oh. C'est vrai. Il lui est arrivé malheur. Vous avez manqué le premier acte de sa petite pièce, c'était ici-même il y a peu. Et comme une véritable figure tragique, le revoici pour le second !" Hades toussota.

Dans son couloir semi-obscur, derrière sa porte, Septimus put voir arriver dans un faux sprint, vraiment essouflé, le diablotin Peine. "C'est... à.. vous... Bonne... chance." Septimus connaissait bien le chemin, et Hades commençait à connaître Septimus. Mais il fallait jouer le jeu.

Les panneaux disaient APPLAUDISSEZ.

"Siris. Dis-nous ce que tu sais de Septimus.
-Septimus (en latin : septième) est un préanomen romain dont dérive le nomen Septimius.
-Non. Nonon, le monsieur, là, en bas, celui qu'a juste un bras."

La déesse hoqueta et se drapa dans ses habits avant de se reconcentrer sur sa chope. "Septimus est instructeur de la Garde Noire. Il officiait auparavant au Consulat et a causé un massacre dans la Ville d'Halloween, contrairement aux ordres donnés. Il a combattu ses alliés d'alors, dont un panda du nom de Chen."

"Il fait du mal aux animaux, il fait du mal aux pandas ! Les créatures les plus gentilles, mignonnes, choupinoutes de l'univers." A part Cerbère bien sûr, mais la, l'idée était de choquer dans les chaumières. "Pas étonnant qu'en plus d'un bras, il ait aussi perdu sa... keyblade. Hé oui, n'est pas porte-clefs qui veut." Hades était au bord de sa tribune, agitant les bras et les mains de façon dramatique pour captiver la foule. "Même son propre Maître l'a renié ! Et pourtant il en redemande. Pour un instructeur, on peut dire qu'il a bien du mal à retenir les leçons."

Un roulement de batterie ponctué d'une cymbale marquèrent la blague.

"D'un côté, un jeunot en quête de repères avec l'avenir devant lui et tout ce qu'il contient de déceptions. De l'autre, un gars d'expérience mais maître de pas grand chose. Lequel d'entre eux va perdre ? Lequel d'entre eux est le plus perdu ? La réponse...." Il leva sa main en l'air, prêt à l'abaisser... "C'est maintenant !"

Il l'abaissa, causant des rugissements de plaisir dans les tribunes.
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
69/500  (69/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 14 Mar 2019 - 4:47

D’où Hadès tirait-il ses infos au juste ? Tentait-il de monter un journal à scandale ? Enfin, ce n’était pas le moment de se concentrer la dessus. Septimus fit un signe de tête à Kuro, en guise de salut. Il était temps que les deux s’affrontent amicalement pour l’obtention de ce qu’ils désiraient. Il prit une position défensive, et attendit le signal de départ du dieu des enfers.

Lorsqu’il fut donné, l’ancien maître de la keyblade tira le glaive à sa ceinture, et du bout des doigts, il lança un petite boule de feu. Histoire de tester la température de l’eau. Il savait que le chiot fou était un mage, mais il ne savait pas l’étendu de ses compétences. Sans s’occuper de savoir comment son adversaire gérait cette première attaque, il ferma les yeux et invoqua un mille-patte long d’un mètre qu’il envoya immédiatement chargé.

L’instructeur verrait la manière de se battre de Kuro… et il en profiterait pour essayer de lui apprendre une ou deux choses au passage. Il avait eu l’occasion d’expérimenté la fatigue des enfers, aussi était-il mieux préparé à cette bataille. Comme le disait Hadès, il avait l’expérience de son côté. Le blondinet pourrait-il rivaliser avec la vivacité de son esprit ?


-Ne me déçois pas Kuro, lança-t-il en souriant.


Dernière édition par Maître Septimus le Dim 17 Mar 2019 - 1:09, édité 1 fois (Raison : Problème dans le code)
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
48/200  (48/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 15 Mar 2019 - 20:33
A la mention de ma "mère", j'aurais probablement sauté au cou d'Hadès, soit pour lui soutirer des informations, soit sous l'emprise de la colère... Si je ne ressentais pas cette douleur lancinante au crâne dès lors que j'avais posé le pied en ces lieux. Alors que le combat n'avait même pas encore débuté, je n'étais déjà pas en forme. Je me sentais fatigué. Les lieux, décorés avec des ossements avaient quelque chose de mystique. Mais je ne me sentais même pas l'esprit de raisonner sur la raison pour laquelle je ne me sentais pas bien. Pour l'occasion, je m'étais vêtu simplement. Pas de grand manteau blanc voyant, juste des vêtements amples aux couleurs ternes, plus pratiques pour effectuer des mouvements rapides. Face à moi, j'avais Septimus. Il m'adressait un sourire, effectuant un signe de tête pour me saluer auquel je répondis avec décalage de la même façon. Le dieu des enfers se tenait là, bras levé pour donner le signal du départ.

Cette fois il ne serait pas question de sous-estimer mon adversaire. Pas alors que j'avais déjà eu un aperçu sur le terrain de son expérience au combat récemment. Cet affrontement s'annonçait difficile et palpitant, j'en avais le coeur net avant même d'avoir pris les armes. Alors que le match n'était même pas encore lancé, je tentais déjà de me concentrer, me préparant à effectuer mon premier mouvement. Une fois le bras du maître des lieux redescendu pour donner le signal du départ, sans attendre, je dressai une barrière magique pour me protéger. Lors de ma mission avec l'instructeur, il m'avait déjà parlé vaguement de ses capacités. Si elles étaient similaires aux miennes, alors je devais m'attendre à un sort dès le départ donné.

Et j'avais raison, à peine ma barrière créée que mon adversaire m'envoya déjà une petite boule de feu à laquelle je réagis d'une glissade au sol tant pour esquiver son sort que pour tenter de parcourir un peu de la distance nous séparant. Septimus n'avait qu'un bras et je comptais bien me servir de cet avantage. Mais alors que ma glissade s'achevait, le manchot m'avait déjà préparé une nouvelle surprise : un mille patte d'un mètre de haut venait de surgir de nulle part, agitant ses pinces menaçantes. En me redressant, je saisis les deux lames que j'avais emporté pour combattre et les plantai avec hargne dans le corps de la créature, lacérant horizontalement celle-ci de part et d'autre jusqu'à ce qu'il n'en reste vite rien, celle-ci n'ayant pas réagi suffisamment vite.

Alors que je tentais de me relever pour partir à l'assaut à mon tour, je ressentis comme une intense pression contre mon crâne, stoppant un instant mon mouvement sous le choc. On aurait dit qu'il était à la limite d'exploser, j'en pouvais plus. Mon corps durant un instant refusa de m'obéir puis tant bien que mal se releva. De la sueur perlait déjà sur mon front alors que l'affrontement ne faisait que débuter. Mais il était hors de question de faire mauvaise figure, ni devant lui, ni devant tous les spectateurs qui semblaient apprécier ces premiers instants de lutte. Usant d'un instant pour reprendre déjà un peu mon souffle et esquisser un sourire forcé malgré mon état mental, je répondis à sa remarque précédente de façon amusée :

- Toi non plus.

Je fléchis les jambes, mes appuis bien ancrés dans le marbre puis je fis une charge dans sa direction, la lame fermement tenue par ma main droite positionnée vers l'avant de façon oblique. L'autre était plus en retrait, préparée à tenter d'exploiter l'angle mort offert par son bras manquant.
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
69/500  (69/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 17 Mar 2019 - 4:34

Le chiot fou était motivé, il n’y avait rien à redire. Son sourire s’agrandit alors que Septimus mit son glaive dans une position oblique, prêt à recevoir ses crocs. Dans son excitation, il avait oublié deux choses. La première était que son glaive avait une bien meilleure portée que deux petits poignards. La seconde, qu’il était habitué aux combats… et notamment aux blessures reçues.

L’instructeur fit un pas en avant, la pointe du glaive en direction de l’épaule de Kuro. Dans le même temps, il offrit sa propre épaule à la seconde lame. Deux giclées de sang éclaboussèrent l’arène immaculée d’Hadès. Le dieu leur ferait-il la morale pour ça ? Il conserva son sourire malgré la légère grimace qu’imposa la douleur, et recula d’un pas, puis deux lorsque son mille-patte revint à la charge pour s’occuper du blondinet.


-C’était pas mal mais tu devrais utiliser ça.

Le manchot lança son glaive en direction de Kuro. La lame frappa le marbre dans un bruit métallique. Il tendit sa main ensanglantée pour saisir sa hache dont la lame était acérée, et le dos contondant – comme un marteau. Le manche étant en acier, il ne risquait pas de se briser s’il bloquait un coup avec.

-Et si on s’amusait un peu ? Attention, j’accélère un peu le rythme.

L’ancien mercenaire lui avait promis de l’entraîner après tout. Il allait donc forcer le chiot fou à faire un petit jogging. Il envoya plusieurs petites bulles d’eau en direction du jeune homme, ne cherchant pas tant à le toucher qu’à l’obliger à les esquiver. Sans attendre plus longtemps, il déforma le terrain en positionnant plusieurs talus sur le chemin qui les séparait. Une course en ligne droite serait compliquée s’il ne faisait pas attention à ce qui l’entourait.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
48/200  (48/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 18 Mar 2019 - 20:51
La pointe de son glaive lacéra mon épaule tandis que l'une de mes lames se logea dans celle de Septimus qui n'avait pas pu la défendre à cause de l'absence de son autre bras. Dans un grognement de douleur, je fis un mouvement de recul en reprenant la dague. En revanche, un bruit à l'arrière attira mon attention, me faisant tourner le regard. Le mille pattes ! Il était vivant et utilisait ses dernières forces pour effectuer une seconde charge, pinces vers l'avant. En catastrophe, je parvins à exécuter un tour sur moi-même afin d'éviter le pire. Cependant, sans que je ne comprenne pourquoi, la manœuvre me fit trébucher lamentablement au sol, face contre terre. Mon geste brusque m'avait désarmé, me laissant sans défense face à l'instructeur que je ne voyais même plus. Quelle imprudence...

Et pourtant, il ne saisit pas l'occasion : il m'offrit simplement son glaive, le jet causant un bruit métallique hautement désagréable qui résonna jusqu'à sembler m'assommer le crâne. En réaction à cette douleur, mes mains se déposèrent instinctivement sur celui-ci, jusqu'à ce qu'elle redevienne endurable. Lorsque je parvins enfin à me relever, ramassant l'arme si gracieusement donnée, je me rendis compte que le terrain s'était déformé, créant un véritable parcours d'obstacle à base de pentes et de bulles d'eau flottant dans les airs. Il semblerait qu'il voulait en profiter pour m'entraîner.

- Attention à ne pas regretter ton geste, lançais-je amusé en commençant à gravir le premier des talus.

Pour le premier, je parvins à me hisser en haut, mes jambes commençant à se faire plus lourdes proches du sommet où je fus contraint de me baisser pour que la fin de mon ascension ne soit pas perturbée par l'une des sphères aqueuses. L'effort commença à devenir plus difficile pour le second où je fus parfois contraint de m'aider du glaive afin de ne pas chuter, mes jambes peinant à effectuer l'escalade tout en évitant les gênantes orbes planant dans les airs. Puis le tour de la dernière pente vint enfin, chaque pas se faisant plus difficile et plus lent au point qu'il en devenait difficile d'esquiver les...

SPLASH

Au contact de la bulle, l'eau se libéra, le courant m'entraînant vers l'arrière, me faisant lâcher par la même occasion le glaive planté dans le marbre incliné. Mon corps percuta une seconde fois le sol sur le dos, mes bras atténuant le choc que mon crâne endolori n'apprécia pas. Quelques secondes durant, mon corps resta ainsi, étendu contre le sol. Mais il n'était pas question d'abandonner. Je devais m'enfoncer davantage dans la voie obscure que j'avais choisie. Lentement, je parvins à me redresser à l'aide de mes bras, la douche fraîche que je venais de subir me maintenant totalement en éveil. Bien qu'à nouveau désarmé et à sa merci, je n'avais pas dit mon dernier mot.

- Il faut être deux pour jouer !

Les conditions étant propices à cela, je fis de mon mieux pour me concentrer une nouvelle fois brièvement en me laissant enivrer par la température glaciale de l'eau qui gouttait encore. Je fis un geste théâtral en dirigeant mon bras vers lui puis un pic de glace se forma et se propulsa à son intention, visant les chevilles pour le faire chuter.
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
69/500  (69/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 21 Mar 2019 - 2:00

Des yeux qui brûlaient tout sur leur passage. Oui Kuro voulait et pourrait faire de grandes choses. Mais ce n’était pas encore le cas. Faisant pirouetter sa hache, Septimus donna un rapide coup au pic de glace qui lui fonçait dessus. Quelques fins morceaux déchirèrent son pantalon, et causèrent quelques coupures superficielles. Était-ce tout ce dont il était actuellement capable ? Probablement pas, mais il lui faudrait le pousser un peu. Jusqu’à ses limites et au-delà.

-Tu as raison, il est temps que j’y aille sérieusement.

Son sourire resta bienveillant. Mais sa voix refléta tout le carnage dont il était capable. L’instructeur ne ferait qu’une bouchée du pauvre chiot fou. C’était une évidence. Tout dans leur mission le lui avait prouvé. Kuro n’avait besoin que d’une piqûre de rappel. Qu’il allait s’acharner à lui enfoncer dans le crâne.

Briser le corps et l’esprit. Briser toutes ces mauvaises habitudes que le blondinet avait prises. Le remodeler en un être supérieur. La meilleure version de lui-même. Le manchot jeta un œil à la loge privée d’Hadès. Il allait utiliser son tournoi pour commencer. Il reporta son regard sur Kuro, faisant passer toute la force qui résidait encore en lui malgré la fatigue qui le diminuait. Dans le même temps il lâcha un rire froid et dénué d’âme, afin d’instiller la peur dans l’être qui lui faisait face. Corps et esprit. Les attaquer tous les deux, et ne rien lâcher.

Une seconde après, il se rua sur l’exécutant, balayant l’espace entre eux. Le glaive vint arrêter la route de sa hache, l’empêchant de scalper son adversaire. Toutefois, l’ancien mercenaire continua son attaque. Porté par son élan, il tourna son pied vers la droite, arrêtant sa charge, et projeta sa jambe gauche, restée en arrière, vers les côtes de Kuro, sa force étant décuplée par sa vitesse.
Membre

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
48/200  (48/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 22:08
A peine avais-je récupéré le glaive logé dans le talus que Septimus chargea et tenta d'abattre sa hache horizontalement, me contraignant à me défendre immédiatement avec l'arme. En revanche, son pied percuta l'une de mes côtes de plein fouet. La respiration coupée sous l'impact, tout sembla se briser en moi. Mon échine se courba et des gerbes de sang s'échappèrent de mes lèvres. Mon corps fut propulsé avec vitesse et violence par le choc, roulant contre le sol jusqu'à ce que mes doigts, tentant désespérément de retenir le glaive le lâchèrent à la fin du mouvement. J'étais étendu, inerte, dos contre terre. Je haletais comme un dingue. Ma vue commençait à se brouiller. Était-ce déjà... Terminé ?

J'aurais du m'en douter depuis le tout début. Après tout, je connaissais déjà l'ampleur de ses capacités avant même de débuter cet affrontement. Je n'avais aucune raison de m'en étonner. Ce n'était qu'une évidence, même pour mon adversaire. J'échouais encore et encore, ce n'était qu'une défaite de plus à ajouter à mon palmarès pittoresque. Les diverses situations d'échec de ma dernière mission, ma tentative de porter un coup aux rebelles, l'enlèvement de l'hippopotame... Et ELLE. La rousse était là, elle me regardait de haut, depuis les tribunes. Celle qui avait osé me montrer une illusion de la sorcière. Malgré sa condition de pantin, elle se moquait toujours de moi et se défiait toujours de tout, malgré les pouvoirs surréalistes du dirigeant. Je me mis debout, lentement, les mains tremblantes, saisissant la poignée de l'épée et l'utilisant comme appui pour me relever.

Un hurlement terrible s'échappa de moi, un cri à en déchirer mes entrailles. Peu m'importait la fatigue. Peu m'importait mon crâne qui semblait pulvérisé par mes efforts. Cette fois, je refusais de perdre. Il en allait de mon honneur et de mon souhait. L'échec ne m'était pas permis. Mon regard, empli de détermination, concentré et intense croisa celui de l'instructeur, comme pour lui transmettre tous mes sentiments. Puis, je lui envoyai tout en reprenant une posture de combat, les jambes fléchies et prêtes à effectuer un bond, tous mes sens en alerte, tout mon être focalisé sur la victoire :

- Je l'emporterai, pour elle !

Pour ne plus jamais avoir peur d'être dominé, pour en savoir plus sur mes origines, pour un jour régler une bonne fois pour toutes mes comptes avec les spectres du passé. Pour mon avenir.

Je fis un saut pour parcourir la distance nous séparant encore puis dans une charge furieuse, lui assénai une série de coups avec vitesse tentant de ne lui laisser aucun repos, sans me soucier des conséquences de mes actes. Les bruits de métal s'entrechoquant perçaient toujours mon crâne qui semblait bouillir, mais mon esprit se refusait à s'en soucier. Mon assaut continua, tentant d'atteindre des points de plus en plus gênants pour Septimus. Dans la mêlée, il était parvenu à m'entailler à l'épaule. Pas même le sang ruisselant contre le marbre d'un blanc immaculé ne me dissuadait à poursuivre le combat. Pour achever l'enchaînement, je concentrai ma force et reproduisis le même mouvement que mon compagnon avait effectué plus tôt, projetant mon pied gauche en direction de ses côtes, tentant d'user à nouveau d'un angle qu'il peinerait probablement à défendre.
messages
membres