Derniers sujets
Après GuerreHier à 23:33Général PrimusRites de PardonVen 23 Aoû 2019 - 14:34Bryke RonsoAcceptationJeu 22 Aoû 2019 - 21:41FiathenL'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen Stormstout
 

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Après la bataille Left_bar_bleue158/500Après la bataille Empty_bar_bleue  (158/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 9 Fév 2019 - 17:26
Bruit. Chaos indistinct. Parole inaudibles. Mouvement indiscernable. Sensation de mon corps que l'on touche.

Douleur.

Retomber plus bas. Sombrer dans l'oubli. Plus la force d'endurer. Plus la volonté de continuer. Sombrer. Tomber dans le repos. L'oubli.
Les ténèbres. Et une voix.


"-Ça va monsieur? Vous avez pas l'air dans votre assiette ce soir?"

Je suis dans un chariot, le même que celui qu'on a utilisé avec Fabri pour venir se faire péter la gueule au château de Maléfique. La route qu'on emprunte est la même aussi et je suis sur qu'en me tournant vers la voix je vais voir...

Fiathen.

Je veux dire...le vrai pas le vieux clodo, non, le Petit au yeux si brûlant, fièrement engoncé dans son armure de templier. D'un coup la peur et la confusion qui m'assaillaient disparaissent. Tout va bien, je suis avec le Petit et on va aller péter la gueule aux ronces qui nous emmerdent depuis trop longtemps. Voila c'est ça. Tout va bien.


"-Non je...pas de souci Petit, ça pourrait pas aller mieux.
J'essaie de lui répondre avec un air rassurant. Quelque chose me chiffonne mais j'arrive pas remettre le doigt dessus, comme un vague souvenir d'un rêve qui s'évapore au réveil.
-Héhé, faites tout de même attention où vous menez les chevaux, je ne voudrais pas qu'on renverse le chariot avant d'arriver au château."

Ah oui...c'est moi qui tiens les rênes...bizarre j'avais oublié mais oui pas de doute. C'est bien mes mains, des menottes qui tiennent fermement les lanières de cuir. Pas un tremblement dû à la peur d'aller risquer sa trogne dans moins d'une heure. Pas de souci on va assurer.

Et puis, d'un coup, la fatigue me prend. La sensation d'avancer disparaît et mes repères avec. Tout devient noir plus de haut, plus de bas. J'ai la tête à l'envers et ça tourne, ça tourne. Et brusquement ma vision s'éclaircit. Pas que j'arrive à voir quoi que ce soit mais les ténèbres s'écaillent et quelques taches floues dansent devant mes yeux. Ça à l'air de s'agiter au dessus de moi. Et tout aussi brusquement l'ouïe me revient par vague irrégulière.


"-...Trop de sang...pas ici...
-Où...château...
-Ouais...sort de soin...
-J'essayerai...tout de suite...
-...M'aider...Posez le dessus."

Douleur.

Resombrer plus bas encore. Je m'en fous. Ça m'intéresse plus. Veut plus souffrir. Juste dormir. Encore des choses rassurantes, encore des jolis souvenirs.

Toc toc toc.

Quelqu'un toque à ma porte et me sors de mes pensées. Pendant un instant j'ai du mal à faire le point, je suis où déjà? Ah oui dans mon lit mais cette chambre...pendant un instant j'ai l'impression qu'elle ressemble à celle que M'dame Pentaghast avait quand je suis allé la voir mais...c'est ridicule, non c'est bien la mienne.

"-Ouais bah entrez donc."

Je me fais bougon mais plus par jeu qu'autre chose, je sais très bien qui vient me rendre visite.
"-Alors vous vous remettez?"

Fiathen entre dans la chambre, s'asseyant tranquillement sur le tabouret posé juste à coté de moi, y'avez vraiment tabouret?, bah on s'en fout. et pose sur moi ses yeux qui semblent vouloir me protéger et me réconforter tout à la fois. Il n'a plus son armure mais...bah pourquoi est ce qu'il aurait besoin d'une armure de toute façons?

"-Tout va bien Petit, j'ai juste eu quelques petites égratignures.
Je ne sais pas vraiment de quoi je parles mais ça me semble être la bonne réponse.
-En tout cas bravo, grâce à vous Dame Lulu est sauve et on a pu éradiquer les forces de Swain!"

Ah oui c'est ça...je l'ai fait...parce que sinon d'autre gens aurait voulu le faire et aurait été salement blessé...autant que ça soit moi plutôt qu'eux. Voila oui très bien. Tout va bien, personne n'est blessé. Parfais. Soudainement une autre question me brûle les lèvres.
"-Et toi? Ta mission à Atlantica?

-Aucun souci! Tous les sans cœurs ont été éliminé, aucune perte de notre côté.

-Ah...parfais"
Je ne sais pas pourquoi mais cette nouvelle me fait un bien fou. Aucun mort. Tout va bien.

Et d'un coup ça recommence. Tout tourbillonne, tout s'entrechoque, tout s'entremêle. Et les taches flou au dessus de moi refont leurs apparition, et les voix reviennent. Je veux pas. Je veux pas j'vous dit! Taisez-vous! Mais elles s'en foutent de moi.


"-...Fil....vite compresse!...
-...Pas comme ça...vous êtes sur que...
-Pas le temps...Potion?...
-...Suffira...pas le choix...
-...ok...passez moi la..."

Douleur.

Me couper d'tout ça. La réalité pleine de douleur, de chagrin , veut pas de ça. Veux du réconfort. Arrêter la douleur. Définitivement.

D'un mouvement de tête je sors de ma torpeur. Pas le temps de rêvasser une partie de cette catin de fausse lune nous tombe dessus! Va te faire foutre enfoiré de Megamind! Brusquement je me tourne vers le Petit. Même son armure de templier lui permettra pas de résister au choc. Et inquiet je ne lit pas dans yeux si chaleureux l'envie de fuir mais au contraire celle de me protéger. Comme d'habitude. Sauf que non pas cette fois-ci.

"-Dégage gamin, barre toi!

-Non Grand père, les Dieux me donnent une nouvelles chance de protéger..."


Je lui laisse même pas le temps de finir avant de l'envelopper entièrement dans un bloc de glace que j'fais putain d'épais. Pas cette fois-ci Petit. Cette fois-ci c'est moi qui protège. C'est moi qui meurt.  
Inspirant profondément je savoure la sensation de plénitude qui m'envahit sans trop savoir pourquoi. Je vais mourir, Fiathen va vivre. Tout va bien.

Et rebelote. Tout se délite, le sol s'ouvre, les couleur se mélangent, les sons n'ont plus de sens et je flotte, puis je tombe, puis je flotte, puis je tombe, puis je flombe puis totte je puis ...


"-Calmez vous Fiathen, pour l'amour d'Etro!"

Le son. Le son me revient en premier plus parfaitement que jamais. Inspirant un grand coup en raccrochant mon esprit à la voix je rassemble mes esprits.
C'est plus un rêve, j'en suis certain. Le matelas sous mes fesses, mes deux mains doucement immobilisées par quelqu'un et la voix. Tout est trop réelle.

Alors pourquoi je ne voie pas?

Tout est noir, trop noir. J'essaye d'ouvrir les yeux mais j'y arrive pas. Pourquoi je vois pas? Je devrais voir non? Normalement quand on est vivant on voie hein?! Bordel! Bordel! BORDEL!...


"-Calmez vous Fiathen, calmez vous, tout va bien je vous assure.Vous êtes dans l'infirmerie de la Citadelle"

C'est Mamie Belette. Il m'a fallu trente secondes pour la remettre mais oui, c'est sur, c'est elle. C'est elle qui tient mes mains.
Difficilement Je me force à me détendre, une inspiration. Une expiration. J'analyse le moins possible les signaux contradictoires que m'envoie mon corps. Une chose après l'autre. D'abord les yeux.
Doucement je  tourne ma tête vers la source de la voix.


"-Mamie,
dis-je plus faiblement qu'je ne l'aurai voulu...je suis...aveugle? Pitié par Etro pas une tare de plus! Pitié!!
-Non Fiathen, rassurez vous, vos yeux vont bien.
Me dit-elle de sa voix la plus apaisante. D'après les médecins vous avez eu quelques blessures sérieuses au crane qui ont saigné et formé quelques caillots qui se sont bloqués près de vos orbites. Ils ont fini par frotter vos yeux et les ont irrité mais les médecins ont réussi à les enlever. Si vous gardez bien vos bandages dans quelques jours tout ira très bien."

Je laisse échapper un soupir monstrueux en écoutant la vieille. Putain Etro merci! Bordel de bordel j'ai eu la peur de ma vie. Me forcer à vivre mais me garder aveugle en plus du reste, quelle putain d'enfer ce serait!
Vivre...enfer....Merde! Une idée monstrueuse me cueille alors avec la subtilité d'un 33 tonnes.

"-Mamie
dis-je d'un ton apeuré à présent.... Et M'dame Pentaghast et Valeri...?
-Ils vont bien ne vous en faites pas, pas dans un très bon état eux non plus mais ils seront totalement remis d'ici peu de temps.

-...Etro soit loué."

Tout le monde en vie, ma connerie aura donc coûté la vie à personne. L'Unique et tout les fuckin' Dieux de la création soit loué.
Me recentrant sur moi j'arrête d'analyser ce qui se passe sur ma gueule et je commence à m'intéresser aux restes. Toujours en douceur.
Menton, Check, cou, check, épaule, check, poitrine,...heuheuhah! Pas check mais si je remue pas ça va. Mains...tremblantes et toujours dans celles de Mamie qui me les massent gentiment. Tiens d'ailleurs si je pouvais...


"-Heu..Mamie...

-Oui Fiathen?
Dit elle d'un ton toujours aussi rassurant, limite trop en fait j'suis pas un môme non plus.
-Est ce que vous pouvez...m'aidez à mettre mes mains sur mes bandages aux yeux...je voudrais me rendre compte...

-Ah euh...je ne sais pas si vous devriez les toucher Fiathen. Les médecins ont bien dit que vos yeux étaient encore fragile.

-S'il vous plait Mamie...C'est important, ça me stresse trop de pas voir l'étendue des dégâts.

-Bon et bien....d'accord...mais rapidement hein."


Lentement elle m'aide à lever les bras près de ma tête, l'occasion pour moi de me rendre compte à quel point mes bras sont remplis de courbatures et de blessures plus ou moins légères. Néanmoins à forces de grimace et de petits couinements je finis par sentir la légère bande de tissue qui entoure mon fichu crane.
Ça va c'est pas affreux apparemment, juste quelque chose pour les maintenir fermés à l'abri de la lumière ou une connerie dans le genre.

Pendant que je suis occupé Mamie me fait un peu la conversation, la voix toujours très très calme.


"-Vous avez eu de la chance, apparemment si Ser Valeri et lady Pentaghast n'avez pas refermé vos plaies à la tête aussi vite les saignements auraient pu vous rendre aveugle définitivement.

-Ouais...j'aurai dû vous écouter..Dire que j'avait un mot de Mamie pour pas y aller...héhé...ouille.

-Attention Fiathen, ne forcez pas.

-Oui ...je suis pas au mieux d'ma forme...

-Non en effet, à ce qu'il parait vous étiez dans un tel état qu'il n'avait pas assez de médecins et de matériel dans leur avant poste pour pouvoir vous sauver. Ils ont du vous rapatrier d'urgence à la Citadelle et se mettre à trois sur vous pour vous ramener. D'ailleurs Fiathen à ce propos...
son ton est toujours très doux mais je la sens qui hésite un peu. "

Profitant qu'elle soit concentrée sur autre chose je libère doucement mes mains des siennes. Pas que ce soit désagréables mais j'suis pas un mioche non plus. Néanmoins ce simple geste la fait un peu sursauter.
"-Vous inquiétez pas Mamie je suis pas en sucre non plus.
Dis je en posant mes mains sur mes jambes.
-Heu... non Fiathen... c'est que..."

Là où aurait dû se trouver mes jambes.

Le temps se fige. C'est pas possible. C'est un rêve. C'est encore un Putain de bordel de rêve!

"-Fiathen je n'ai pas eu le temps de vous le dire..."

Pourquoi je me réveille pas ce coup-ci? Pourquoi ça s'arrête pas? Ou est la sortie? Ou est la putain de réalité?!

"-Vos blessures aux jambes étaient trop importantes....les médecins ont dû les amputer..."

J'l'écoute plus. C'est pas possible, pas ici, j'peux pas vivre comme ça, j'veux pas! Mes mains s'enfoncent brusquement dans les couvertures, tant pis pour la douleur, j'm'en cogne! Elles doivent être là, c'est obligé! J'vais les trouver, les ramener, c'est une blague c'est tout!

Douleur.

J'entend pas Mamie qui crie à l'aide, j'm'en fous, j'en peux plus j'vous dit! Stop! Tomber, m'endormir. Plus me réveiller. Mourir! Mourir! MOURIR!

Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
Après la bataille Left_bar_bleue309/400Après la bataille Empty_bar_bleue  (309/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 10 Fév 2019 - 17:07
Fiathen, cet homme qui attend des mois pour venir te frapper directement dans les sentiments. Promis, j’avais la question de savoir pourquoi tu ne voulais pas revenir dans le rp.

Maintenant, je sais et j’suis triste.

Bref, tu as compris, ce que tu as voulu faire dans ce rp ? Ça a marché avec moi. Plus que le simple fait de parler de la douleur qui est omniprésente, il y a le fait de savoir guider la personne jusqu’à ce que tu désirs.

Ici, j’avais dans l’idée de moment ou Fiathen aurait une blessure irréversible et tu as pris le soin de décimer les indices pour que ce ne soit pas découvert au fil de la lecture.

C’est, d’après moi, le plus gros impact de ce rp. Nous sommes guidés vers la conclusion sans que nous ne nous disons que ça tombe comme ça. Il n’y a pas le sentiment de « sortie d’un coup » et c’est ce qui rend le truc assez bon.

Et puis, vilain garçon, tu as fait pleurer Agon !

Ouais, tu as bien compris, j’ai clairement pas grand chose à dire de ce rp et ça m’embête parce que c’est quelque chose qui ce veut à être important pour le personnage de Fiathen. Tu aurais surement voulu plus, mais j’ai tellement aimé la méthode et l’intervention de Mamie Belette que j’ai pas de truc à redire.

Outre… Il y a les erreurs habituelles et les fautes d’attentions ! Ahaha ! J’suis chiant alors que j’ai fais la même il n’y a pas longtemps. Bref, voilà, j’ai vraiment apprécié ce rp et surtout…

La suite m’intéresse.

Tu n’as peut-être pas vue, mais nous avions eu un Genji sur le forum et je partageait une tristesse à la fiche avec Primus. Ce qui est intéressant avec ce personnage. C’est d’avoir l’évolution sur son acceptation de son être. En gros, d’être un humain devenu cyborg. Ici ? J’suis très curieux de savoir comment Fiathen va vivre avec cet handicap. Donc, voilà ! J’me réserve pour l’après.


Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Symbiose et un bonus en Symbiose ! Oui, ça fait 2 PS en Symbiose ! J’adore le mot « Symbiose ». Symbiose.

_______________________________
messages
membres