Derniers sujets
L'Aquilon

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
348/400  (348/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 10 Jan 2019 - 2:00
Septimus repositionna son oreiller tandis que l’infirmière lui changeait son bandage. Sans le regarder dans les yeux. Après avoir perdu connaissance, il avait été traîné d’urgence au manoir où il avait reçu les premiers soins. De quoi patienter, inconscient, jusqu’à son transfert pour la caserne des gardes noirs. À son réveil, il s’était rendu compte qu’il avait manqué l’occasion de voir William. Qui sait si ce dernier n’était pas venu à son chevet ? Au vue de la position – et surtout de son image, il doutait fort que ce dernier ait réellement attendu au pied de son lit, lui tenant la main et lui disant de tenir le coup. Cependant cette idée était réconfortante.

L’infirmière qui s’occupait de lui depuis une semaine lui avait dit qu’il avait été chanceux. Le choc de se couper le bras en aurait tué plus d’un dès sur le coup. L’absence de sensation, la dégradation de ses nerfs l’avait protégé. C’était assez ironique. Tout comme le fait que l’ancien mercenaire devait sa vie à des gardes supposés être des enflures de première. S’ils avaient trainé un instant de plus… Sa bêtise d’aller voir son patron Jack aurait eu raison de lui.

Doucement, l’ancien étudiant passa sa main sur son moignon, caressant le bandage propre que venait de poser cette femme. Il avait fait le bon choix. Personne n’aurait pu lui rendre son bras. Il s’était débarrassé de ce poids mort pour le bien de son ami. Et le sien. Il allait avancer, il n’allait plus se torturer l’esprit avec ces pensées inutiles et négatives. Il n’oublierait pas, bien entendu. Jamais à vrai dire. Toutefois, il utiliserait cette expérience pour faire quelque chose de bien. N’était-ce pas ce que le diable en rouge lui avait conseillé ? Repousser ses limites, utiliser ses ténèbres, les façonner pour faire ce qu’il voulait.

Le maître de la keyblade prit le livret sur sa table de chevet. Un subalterne de Jack était passé pour lui livrer les règles à suivre concernant le départ des mondes. Même s’il ne voulait pas s’y plier, son vaisseau avait été trouvé, et ramené à la station Shinra. Il ne pouvait donc plus fuir tranquillement. Et puis était-ce vraiment ça qu’il désirait ? Continuer d’être un fugitif, un hors-la-loi ? Quelqu’un qui ne peut compter sur personne pour survivre ?

Non. Pas totalement en tout cas. Le tout nouvel instructeur se redressa. Il devrait faire attention à lui dans ce nouvel environnement, faire attention à ce qu’il disait, où il mettait les pieds. Les gardes noirs qu’il avait blessé voudraient se venger. Les autres lui en voudraient de la manière dont il avait rejoint le groupe. D’autres encore voudraient sûrement se débarrasser de lui simplement parce qu’il pouvait devenir une nuisance à leur développement.

Cependant, dans l’immédiat, le manchot était en sécurité. Tous ceux qui étaient venus le voir avaient été incapable de le regarder dans les yeux. Les rares qui avaient eu assez de cran pour oser n’avaient pas soutenu son regard – alors qu’il affichait une expression neutre. Ces hommes étaient cruels, envieux, ambitieux. Mais apparemment, même eux avaient leur limite. Même eux ne se risquaient pas impunément à s’attaquer à un cinglé comme lui – d’après les échos qui lui parvenaient de la cour, via la fenêtre ouverte.

C’était une première pour lui. D’être craint de cette manière. Non pas parce qu’il pouvait blesser autrui, mais parce qu’il pouvait s’auto-mutiler sans sourciller – enfin, c’était surtout parce qu’il n’avait rien senti, sinon il aurait hurler à mort. Un mince sourire naquit sur ses lèvres. Il allait leur montrer de quoi il était capable. Ils n’avaient encore rien vu.
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1357/0  (1357/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 10 Jan 2019 - 17:45
Tu risques de rigoler un instant mais, théoriquement, Death était dans une couche pas loin de toi. En prenant la timeline, Death est lui aussi à l’infirmerie pour la simple et bonne raison qu’il récupère d’un combat de malade !

Donc, c’est rigolo de ne pas parler de ça car il est réellement à cinq mètres de toi en train de se reposer.

Autrement ! Le rp est sympathique. Comme j’le disais à Jack, j’trouve que les gens ont tendance à oublier la puissance d’une sortie. Ici, c’est clairement le résultat des évènements de Septimus et c’est plaisant à remarquer que tu estimes que les autres PNJs de la Garde Noire gardent une séquelle de votre entre-vue. Après, comme tu l’dis, il y a des chances à ce qu’il désire te péter la gueule. Les risques du métier !

Finalement, la phrase « Faire le bien » quand tu viens de t’offrir les couleurs de la Coalition Noire, c’est plutôt étrange de la retrouver ici !

Sinon, j’ai plutôt envie de te donner des conseils que des remarques sur ce qui a été écrit parce que tu ne prends pas tellement de risque. Simplement que, il ne faut pas oublier que dorénavant, Septimus à « littéralement » perdu son bras et cinq kilos. Donc, il tout réapprendre ! Pour t’illustrer mes propos, tu savais que si on te coupait le gros orteil, tu serais incapable de pouvoir marcher avec quelque temps ?

Oui, le gros orteil et celui qui assurer l’équilibre de l’entièreté de ton pied… Voilà !



Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Défense !

_______________________________
messages
membres