Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
199/500  (199/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 31 Oct 2018 - 15:29
« YAGAGAAAAAAA !
- Francis ! Arrête de faire le gosse ! Tu as plus de quarante-cing ans !
- JE SUIS UN ZOMBIE ! Et j'ai toujours tous mes membres si tu vois ce que je veux dire !
- Goujat irrespectueux ! »

C’est comme cela depuis l’aube. Francis, Noah et de manière plus étrange, Yijun et Guo terrorisent mes serviteurs pour cette fête païenne étrangère : « Halloween ». Si cela peut leur faire plaisir. En tout cas, Xupeng n’est pas en très grande forme à cause de ça. Il déteste sursauter.

« Francis, tu as peut-être passé l’âge pour ce genre d’enfantillages, hum ?
- Non. Je suis un adulte irresponsable et alcoolique de façon chronique, je ne vois pas le problème héhé !
- Oh, allez jouer ailleurs, je suis fatiguée. »

Et les voilà repartis, déguisés plus ou moins de manière réussie. J’ai une équipe du tonnerre. Je ne suis pas dans une position misérable, nullement, mais nous ne vendons pas du rêve. Une ex-employée de la Shin-Ra, un vieil eunuque, un psychopathe des Ténèbres, un jeune traqueur avec ses chiens, un vétéran alcoolique et immature… On brille de part notre excellence si vous voulez mon avis.

Et là, on a juste eu droit aux déguisements… Ils ont tenté de décorer la maison aussi. Des bougies partout, des bouts de papier en forme de chauve-souris, un faux crâne dans le salon… Aucune limite à leur imagination débordante. Cela me rappelle le monde de la Ville d’Halloween, avec son environnement… Très caractéristique disons.


« Je vous préviens, demain matin je nettoie toutes vos âneries étrangères ! » crie Xupeng dans le vent.

Je continue de siroter mon thé, paisiblement.

La fin d’après-midi arrive bien vite. Alors que l’heure du dîner approche, je fais un détour dans les jardins où je remarque une présence accrue de serviteurs et de gardes. Je comprends bien vite la raison de cet attroupement.

La fine équipe a disposé des bougies autour des étangs, tandis qu’au loin, j’aperçois une forme fine en haut d’un arbre – certainement Yijun- accrochée un bout de tissu qui une fois lâché au vent, ressemble à une apparition spectrale. Quelques citrouilles creusées ici et là sont éparpillées dans les jardins, les yeux illuminés comme par un sombre maléfice. Un zéphyr vient refroidir nos membres tandis que les eunuques ont la chair de poule devant pareille scène. Le ciel embrasé par le crépuscule donne un cadre absolument magnifique à la scène. La Lune pointe le bout de son nez, et tous contemple avec admiration le travail de nos vieux garnements.

Bien joué Francis, bien joué.


« Alors, vous trouvez ça comment Madame Song ?
- C’est correct. Tu rangeras tout demain matin bien sûr ?
- Mais certainement, Xupeng s’en chargera avec plaisir !
- … »

Quelques corbeaux et leurs croassements viennent rajouter à l’ambiance inquiétante mais cependant envoutante. Le petit Noah court au milieu des bougies, tandis que la luminosité du jour continue de se réduire. Les gens de la Maisonnée rigolent un petit peu, ne comprenant pas vraiment l’objectif de cette fête. Ce n’est pas bien grave, je peux laisser faire un jour par an tout de même.

Je me demande ce que Harch peut bien faire dans les montagnes à cette occasion… Ce jour doit être comme un anniversaire pour lui non ?

Xupeng nous rappelle bien vite à la réalité : le dîner.


« Passons à table, Madame. Cela va finir par être froid !
- Soit, allons-y. »

Pendant cette soirée, nous jouons un peu de musique, Francis chante –toujours déguisé- et profitons un peu de ce bon moment ensemble. Manifestement, c’est une célébration qui tient à cœur mes anciens employés de la Shinra. Il faudra que je comprenne pourquoi… Avec un peu de chance, nous pourrions aller à la Ville d’Halloween un jour pour cela.

« Joyeux Halloween Madame Song !
- Joyeux Halloween à tous. »

Je contemplerai un peu la Lune ce soir, toujours avec cette mystérieuse adoration en moi. Un léger sourire aux lèvres, une tasse de thé bien chaude à côté de moi, l’esprit un temps apaisé.



Spoiler:
Un petit rp pour vous souhaiter un bon Halloween à tous, huhu.
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 8 Nov 2018 - 14:13
Bien ! Comme tu t’en doutes, cette participation impromptue aux généralités que sont les fêtes d’Halloween, tu recevras un magnifique Trophée pour cela ! Bon, par contre, tu me laisses avoir un internet durable pour m’occuper de ça. Navré, j’suis un homme occupé, pas l’temps pour les niaiseries.

Bien, la partie commentaire dorénavant.

Honnêtement, quand j’ai vu un rp de Huayan pour les fêtes d’Halloween, j’ai pensé que j’aurais droit à l’équivalent chinois. Dans le cas où il y a un réel comparatif entre cette fête et un évènement dans les contrées. Maintenant ? Je sais toujours pas s’il y en a un ! Mais j’devine que la réponse est non en constatant l’attitude des servants de la maison Song devant le manège de la fine équipe.

En soit, ça aurait été tellement marrant d’avoir un rp qui se passe à cette date et qui ne se retrouve sans le moindre impact avec un final où le personnage ce rend compte que c’est le jour de fête.

Bref, en soit, qu’est-ce que j’ai pensé de cela ?! C’est fort sympathique. Oui, j’ai réussi à combler autant de vide pour donner un simple avis. Néanmoins, j’vais quand même passer deux minutes à l’étoffer. Ce que j’aime bien, c’est que nous avons un Xupeng un peu plus « hors de lui » devant le comportement de Francis. Qui, au passage, ne change pas réellement de d’habitude. Pour cela, c’est cool de voir plus de relief pour ce personnage qui est toujours un peu trop simple à mon goût.

Sinon, la mise en scène, j’admet être moins réceptif. Dans l’idée où, mes goûts cinématographiques font que j’suis plus impact par de la terreur de suggestion que devant les effets. Quand j’ai imaginé la scène, j’ai pas été pris de terreur, pour parler simplement. Néanmoins, j’trouve qu’il y a un charme dans cette mise en scène. Réellement, je ne peux que tu conseiller de tenter à faire plus de description de ce style dans tes futurs rp. Il s’agit d’une remarque qui revient souvent dans les commentaires, en général, c’est de ne pas avoir plus de détail sur le décors environnant.

Alors, nous ne sommes pas des Ioan en puissance ! Mais j’pense vraiment que, un paragraphe de temps à autre pour une description plus poussée, ça ne fait pas de mal. Voilà ! Je n’ai rien d’autre à rajouter, outre : « Des citrouilles pour mourrir de trouille ».

Oui, c’était le mot de la fin ! Mais un mot de la fin plutôt nul.


Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Psychisme !

_______________________________
 
messages
membres