Nouveau

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 10 Sep 2018 - 8:03

Spoiler:
L'entièreté de l'interview a été écrite à partir des questions-réponses que se sont échangées ce compte et Natsu Dragneel par mp. 99% des paroles de ce dernier ont été scrupuleusement respectées et collées ici telles quelles, à l'exception de l'orthographe et de la mise en page qui ont été revues par l'administration. Donc... 100% authentique.


Rita Skeeter apparaît, assise sur un bureau. Elle lève les yeux vers la caméra et sourit. Elle est habillée d'une longue robe rouge ornée de fausses fleurs.


"Bonjour."


Rita se lève, met une main sous son menton et explique :


" L'interview que vous allez voir aujourd'hui nous vient de nos archives. Elle a été réalisée très peu de temps avant la destruction du Centurio mais n'a jamais été diffusée. " Rita Skeeter baisse les yeux d'un air désolé. " L'Équipe de l'Éclaireur et moi, Rita Skeeter, votre obligée... avons décidé de vous dévoiler le contenu de cette interview absolument exceptionnelle."


La journaliste sort du champ. L'écran devient noir avant qu'une phrase en blanc ne s'affiche en fondu, à l'écran : À la mémoire de Fred.


Rita Skeeter est filmée des pieds à la tête, marchant dans un grand salon. Le bruit de ses talons sur le parquet résonne dans la salle.

« Bonjour, très chers téléspectateurs. Aujourd’hui, nous accueillons un grand invité, un personnage haut en couleurs et de plus en plus présent sur la scène politique intermondiale. L’Éclaireur en profite pour vous rappeler qu’il n’est affilié à aucun groupe, quel qu’il soit. Nos sources, quant à elles, sont sûres et... » Rita Skeeter se fige un instant, plissant les yeux et souriant, « plus que pertinentes. »


Elle fait encore quelques pas. Elle est habillée d’une longue robe turquoise surmontée d’une veste sans manche de la même couleur mais agrémentée d’une fourrure bleue foncée. Elle s’asseoit sur un fauteuil. Il y a un changement de plan. Elle est assise juste devant Natsu Dragneel. Le plan est large et au centre de celui-ci, il y a un feu de cheminée.

« Natsu, bonjour. »


« Salut M'dame ! », s’exclame Natsu avec un sourire, « Vous voulez boire un p'tit coup en même temps que vos questions ? j'ai toujours une p'tite bouteille de Rhum des Caraïbes avec moi ! » Il sort une bouteille de son sac, très vite interrompu par la journaliste.


« Ca ira, merci beaucoup. Natsu Dragneel. » répond Rita avec un sourire poli, « donc… Dragneel. Tout le monde brûle de savoir ! Qu’est-ce que cela veut dire ? Y a-t-il un papa Dragneel, dans un monde, qui nous regarde ? »


Gros plan sur Natsu Dragneel.

« Tiens, ça fait longtemps qu'on me l'avait pas posée celle-là ! » Natsu Dragneel marque soudainement une pause, se grattant le menton d’un air pensif. « J'ai été recueilli bébé dans le Monde d'Halloween. A la base on voulait m'appeler Hallo, pour Halloween, puis comme on était l'Eté, ils ont préféré m'appeler Nat-su, ça veut dire Eté. Pour le nom....ben faut dire que j'en avait pas trop à l'origine....Quand j'ai com-mencé à voyager un peu partout dans les monde pour me faire de la thune comme homme à tout faire avec un ancien petit groupe de Mercenaire "les Phoenix"....C'est parmi eux que j'ai reçu deux surnom....le premier "Chasseur Ardent" je l'ai gardé par habitude, le second c'est en fait un p'tit mot-sac....ou alors un mot-valise je sais plus comment on dit… Bref, en fait "Drag" c'est pour Dragon, et "Neel" c'est pour Kneel, genoux en anglais,....on m'avait appelé comme ça parce que je me mettais à genoux pour personne et que j'avais la fureur d'un Dragon..... », répond Natsu avec un sourire, avant de reprendre… « Pour ce qui est de mon père », Natsu soupire mélancoliquement et bredouille : « … Je… Je suis à sa recherche. Il s'est fait enlever par un Sans-coeur y'a quelques temps. Mais quelqu’un m’a dit de faire confiance à mon cœur et de le suivre pour le retrouver. Alors je perds pas les bras et je continue à chercher ! »

Natsu se jette alors devant la caméra, se cramponne à celle-ci alors que Rita sursaute sur son fauteuil, avant de hurler à celle-ci : « J'TE RETROUVERAI JACK !!!! ET JE TE RAMÈNERAI A LA MAISON, C'EST PROMIS !!!!»


Gros plan sur Rita Skeeter. Elle hoche la tête en regardant Natsu se rasseoir, et réajuste les lunettes sur son nez avant de glisser un doigt sous sa paupière d’un air touché.

« C’est très émouvant, Natsu. Vraiment, je le pense. Mais Natsu, vous savez que les sans-coeurs n’enlèvent pas les gens, n’est-ce pas ? Sauf exception… »


Plan large sur les deux interlocuteurs.

« C’est les Habitants d’Halloween qui m’ont dit ça ! Y’a pas moyen que je doute de leur parole ! »


« Bien sûr. » Rita lève les yeux un instant avant de les poser sur son petit calepin où est accrochée sa plume. « Vous avez donc été élevé par des monstres d'Halloween ! Ce doit être une enfance te-rri-fiante ! Parlez-nous un peu de votre entourage, de vos proches là-bas, si vous en avez toujours. »


« Terrifiant ?» Natsu rit à gorge déployée, arrachant à Rita un autre soupir. « Vous plaisantez ! C’est l’éclate tout le temps là-bas ! Tout le monde y est mortel ! Et on se fend la poire avec de bonne frayeur ! Et puis la bouffe, elle vous envoie six pieds sous terre tellement elle est bonne !
Pour ce qui est de mes proches… tous les habitants sont mes proches ! Ils sont ma famille ! Mais Jack et Sally sont ceux qui me sont le plus proches dans mon cœur !»


« Une belle famille… » répond Rita d’un air faux et gêné. Elle affiche alors un grand sourire.


Gros plan sur Natsu.

Rita continue : « Vous avez toujours été présent, Natsu. Vous pouvez dire que c’est vrai ? Re-gardez la caméra et dites à ceux qui nous regardent que l’univers pourra toujours compter sur vous. »


« Bien sûr qu'ils pourront toujours compter sur moi ! Et même sur tous les autres Mercenaires du Centurio » Natsu regarde d’un air fier la caméra, «Si vous avez une misère, pensez Mercenaire ! Vos Guerres sont nos Affaires .», finit-il avec un clin d’oeil.


Plan large sur les deux interlocuteurs.

« Vous parlez au nom de vos amis, donc. Est-ce qu’on peut dire que vous représentez les mercenaires ? Que vous êtes leur boss ? »


«De Quoua ! Moi ? le Boss des Merco ? » Natsu rit d’un air idiot. « Ca serait cool d'être le grand patron ! Mais j'ai pas vraiment l'impression d'avoir ce qu'il faut pour ça....j'suis peut être un des plus costauds mais pour ce qui est de gérer tout le Bazar qu'est le Centurio… j'ai pas vraiment d'expérience dans ce domaine-là… Après j'commence à apprendre deux trois trucs dans ce genre, dans un p'tit boulot.....p'tête que plus tard...si tout le monde me dit que j'peux accéder à la place de grand patron....je sais pas trop en fait.… C'est bizarre.… J’aimerais bien y être mais en même temps, j'ai un peu peur de faire des conneries !»


« Et du coup, qui tient la boutique ? »


« Bah c’est Fred ! Notre tenancier ! Il parait rustre aux premiers abords mais faut pas croire… C’est un brave gars super cool ! Et il fait de la bonne bibine. »


« Jamais entendu parler. » répond assez sèchement Rita Skeeter avant de se pencher légèrement en avant avec un sourire soutenu. « Mais enfin… Qu’est-ce que ça fait ? Succéder à Montblanc, Curtis et la célèbre Capitaine Angelica Teach, morte lors de la réunion des boss ? »


Natsu devient pâle, une étincelle sombre dans le regard. « Ha ben maintenant que vous le dites… J’ai presque plus envie de devenir le Grand Patron… C'était tous de Grands Boss ! Quand je les revois dans ma tête, j'ai l'impression qu'ils étaient à des années lumière de moi qui m'amusais juste à courir de mission en mission juste pour le fun. Du coup… Je sais pas ce que moi je pourrais apporter de plus aux mercenaires.»


« Tous de grands boss, oui, je pense que le monde entier est d’accord avec vous. » Gros plan sur Rita Skeeter qui jette un regard soutenu à la caméra. « Et ils ont apporté énormément au Centurio, objectivement. Comment on fait ? Je veux dire… Comment tenir le coup quand de tels cadors ont mené le navire si loin… si longtemps ? Est-ce que les mercenaires vous regardent différemment, maintenant ? »


« Ha ben pour ça non hein. » Natsu rit grassement. « On est tous copains là-bas ! Chez nous on gagne le respect des autres par nos capacités ! Mais le jour où on me vénérera comme le St patron de la bagarre de taverne, ça sera rigolo.» finit Natsu


Rita s’esclaffe d’un rire pincé avant de s’arrêter sec, jetant à Natsu un regard complice. « Une bonne ambiance dans une bonne compagnie, donc ! On m’a dit quelque chose à votre sujet, Natsu. Vous seriez là depuis la création du Centurio. Alors, vous comprenez… ça fascine. Vous êtes le seul, pas vrai ? Vous avez connu… de vraies stars. »


« Ha ça ouai j'en ai vue passer des grosses pointures ! Yojimbo, Montblanc, Ha-kumen, Makoto, Sparrow, Angie'.....y'en à trop pour que je les donnes tous ! Mais c'était une belle brochette de warrior. »


« Qu’est-ce que ce souvenir réveille chez vous ? De la nostalgie, de la tristesse ? Est-ce qu’ils vous manquent ? Étaient-ils des modèles pour vous, des hommes comme Yojimbo, Henri, Montblanc, Teach, Curtis, Sparrow ? Autant de personnes disparues ou mortes au combat. »


« Ben.....pour la plupart....c'était tous des copains....on s'amusait bien ensemble pour aller travailler ou quand on avait rien à faire....C'est toujours moche quand y'en a qui s'en vont pour aller se promener ailleurs. Mais en même temps c'est comme ça les Mercenaires ! On est du genre libre ! On à toujours envie de bouger ! Mais je sais qu'il y aura toujours un moment où ils reviendront pour saluer les copains. Quant à ceux qui nous ont quittés en combat ou pendant une mission. On les oublie pas non plus cela...

Puis y'en à toujours eu quelques-uns dont je rêvais un jour de pouvoir être à leur top niveau.....La plupart sont partie....mais mon plus grand modèle lui il m'a...... » Natsu serre alors les poings. « ....Question suivante s'il vous plaît.»


« Et Auron ? Que devient-il ? »


Natsu jette un regard noir à la journaliste avant de jeter un œil à la caméra. « J'préfère pas y répondre à celle-là »


« D’accord. Je vous pose des questions qui doivent vous sembler bien nostalgiques, Natsu. Ca ne vous ennuie pas ? Ou voulez-vous qu’on parle du présent ? »


« ...ouai j'aimerais bien qu'on parle d'autre truc s'il vous plaît.... »


« Natsu, j’aimerais qu’on revienne sur un événement très particulier. Il y a de cela plusieurs années, peu après cette horrible guerre civile qui a éclaté dans le port royal, opposant la compagnie des Indes et les mercenaires et durant laquelle Montblanc a été assassiné, les mercenaires ont fait parler d’eux en attaquant la Coalition noire. Vous vous souvenez ? Quelle était votre mission ? »


« Leur éclater la tronche ! tout simplement ! »


« Oui enfin… Ce n’est pas tout à fait ça. Vous deviez libérer Belle des cachots du château de la bête. Et vous avez échoué. Votre mission s’est soldée par un échec. Pourtant, à l’exception de la récente attaque qui aurait été menée par le Sanctum, selon la Coalition noire, c’est la première et seule fois qu’un groupe a attaqué le château de la bête. Ma question est celle-ci : La même chose maintenant. Les mercenaires qui attaquent le château de la bête pour une raison ou une autre. Victoire ou défaite ? »


« On leur éclatera la face sans souci ! » Natsu craque ses phalanges. « On est bien plus fort qu'avant ça fait pas un plie ! Et on se la fera pas mettre à l'envers par un connard de traître cette fois ! »


« Ce qui me fait penser à une autre question. Nous avons évoqué le passé. Parlons de la génération actuelle, les mercenaires d’aujourd’hui. Meilleurs ? Moins bons ? »


« Toujours meilleurs ! » Natsu fait un large sourire. « À chaque fois que des nouveaux débarquent, on devient encore plus fort ! Dernièrement on a une majorité de fille qui ont rejoints les rangs...ben j'peux vous dire qu'Angie à pas de quoi s'inquiéter ! la relève est super bien assuré avec des futurs pointures comme elle »


« C’est une bonne nouvelle pour la cause des femmes ! Mais pourtant, il est plutôt avéré que la Capitaine Teach était davantage une bonne commandante qu’une bonne guerrière. Pour continuer la comparaison avec Teach, est-ce ce genre de force que représentent les filles du Centurio ? Et par conséquent, est-ce vraiment ce que l’on attend d’une mercenaire ? Qu’elle sache commander plutôt que des capacités au combat ? »


« Un vrai Merco doit en avoir autant dans la caboche que dans les bras. Ainsi que de bonne grosses tripes ! Et les p’tites nouvelles dérogent pas à la règle. Plus tard elles deviendront la terreur du Centurio comme n’importe quelle grosse pointure ! »


« Des gens disent vous avoir surpris dans le coin d'une rue, en étroite situation avec une jeune femme rousse qui serait elle aussi une mercenaire. Des commentaires ? »


« Vous pouvez définir "Étroite situation" ? »


« C’est une jolie fille… Vous êtes un joli garçon… ? »


« Moi ? Joli ? Vous trouvez ?. » Natsu s’esclaffe grassement en bombant la poitrine. « J’avais jamais vraiment réfléchi à ce genre de truc….si j’étais beau gosse ou non….Quand à cette fille, je vois de qui vous parlez…c’est vrai qu’elle est pas dégeu……mais je dirais pas qu’y’a quelque chose de ce genre entre nous….c’est une bonne pote, comme tous les autres Mercos. »


« On voit que vous associez réellement le Centurio à une famille, à une bande d’amis. Pourtant, Natsu… Vous n’avez pas souhaité nous parler de l’un des vôtres, Auron. Est-ce parce que ce dernier s’est attaqué à un autre mercenaire, dénommé Jecht, une ancienne célébrité dans le monde du sport, en plein territoire de la Coalition noire ? Est-ce que vous trouvez ça normal entre amis ? »


Natsu a l’air soudainement plus sombre. « …j’m’étalerais pas trop sur cette histoire…..tout ce que je peux en dire….c’est qu’il y avait pas les même lois que maintenant dans le Centurio. »


« Et concernant Bell DiArmag qui a rejoint la Coalition noire, il y a de cela des années. Sans oublier plusieurs mercenaires qui vous ont quitté pour le Consulat. Ces départs et trahisons vous évoquent-ils une famille soudée ? »


«J’vous l’ai dit ! Les Mercenaires sont libres d’aller où ils veulent ! Même si c’est toujours moche de voir des copains partir, rien ne peut les retenir de voyager et de découvrir de nouveaux endroits ! Pam’ et Septi se sont senti l’envie d’aller voir du côté du Consulat, c’est leur choix ! Ça n’empêche pas qu’ils étaient et resteront des Mercenaires dans une partie de leur Cœur. Et si jamais ils repassent un jour faire un p’tit coucou au Centurio, on se boira une bonne pinte en rigolant et en se racontant ce qu’on a vécu depuis la dernière fois qu’on s’est vus. On a beau s'être éloignés par nos différences de convictions, on reste quand même une grande famille....Y'a toujours des hauts et des bas dans une famille...mais ça garde un lien incassable dans les coeurs de ses membres. Et si jamais un jour on doit se faire face...on s'affrontera avec toute la fierté et le respect que mérite un Merco de coeur !

Pour ce qui est de Bell. » Des flammes commencent à recouvrir l’épiderme du mercenaire. « J’dois vous avouer que lorsqu’on a appris que ce p’tit con nous avait trahit en pleine mission pour aller se taper la Princesse Febrez….ben j’ai explosé ! Non mais littéralement hein ! A cause de sa connerie on a foiré un de nos plus beaux contrats ! Du coup lui il est mort en tant que Merco ! Il existe plus dans nos archives et si jamais on le croise il existera plus tout court ! On est p'tête des sans foi ni loi mais on a quand même un crédo ! » Natsu frappe le bras de sa chaise, le fracassant d’un coup. « ……Oups…..Pardon...
»


« Et la Coalition noire ? Est-ce pour vous aussi un terrible ennemi ? Une montagne que vous comptez bien détruire ? Si oui, pourquoi la Coalition noire ? Qu’a-t-elle fait, rappelez-le à nos téléspectateurs. Regardez la caméra, Natsu. »


« La Coalition ?......Ben pour être honnête...à l'origine, ces types là on s'en foutait un peu beaucoup....Ils sont méchants ? Ok pas de souci...nous on est Neutre, alors tant qu'on nous paye bien y'a pas de souci pour le boulot.....Bon après ils faut avouer que la destruction en masse de tout ce qui bouge et/ou bouge pas c’est pas non plus notre trip....si il n'y a plus personne à la fin qui c'est qui va nous embaucher ?

Et ensuite....c'est connards ils nous ont attaqué ! Ils ont bousillé nos p'tits affaires, et ils s'en sont même pris à certains des nôtres de façon personnelle ! Du coup pour moi y'a pas photo ! Ces raclures méritent de se faire lyncher autant qu'ils nous ont fait chier ! »


« Ils ont bousillé vos petites affaires ? Je suis assez étonnée de l’apprendre, Natsu, car il me semble que durant la réunion des boss, Angelica a conclu un marché avec la Princesse Ariez, vendant la fo-rêt de Sherwood à la Coalition noire pour une somme de 28 000 munnies. La transaction s’est faite, malgré la mort de votre boss, aussi… j’ai l’impression que ça marchait plutôt bien pour vos petites affaires, au contraire. »


« Mélangez pas les torchons et les serviettes ! On a fait une affaire avec eux y’a un moment. Ça veut pas dire qu’on est les supers amis du monde. On s’est fait de la thune en leur re-fourguant deux trois trucs et tout le monde était content. Sauf que maintenant ils nous pourrissent la vie en foutant le Bronx chez nous ! c’est pas parce qu’ils nous ont bien payé un truc qu’on va fermer les yeux sur ce qu’ils nous ont fait ! Paye nous et on t’aime bien, Vole nous et tu serviras plus à rien !»


« Pardon pour la méprise, dans ce cas. Je comprends beaucoup mieux. Natsu Dragneel, vous êtes quelqu’un d’honnête, je le sens. Quand vous avez dit à la caméra que vous seriez toujours là et qu’on pourrait compter sur vous, je suis certaine que les auditeurs l’ont ressenti au plus profond d’eux-mêmes. Et en parlant d’auditeurs, je pense à ceux qui vivent à la Forêt de Sherwood. Natsu… savez-vous ce qu’il se passe en ce moment dans ce monde ? »


« Si j’me rappelle les dernière nouvelles que j’ai vue dans votre journal…C’est encore la guerre civile là-bas…Rapport au fait qu’un barjot a renversé le roi, prit le pouvoir, et foutu la merde dans ce Monde...Et la Lumière essaye de régler le problème….Les pauvres ils devraient nous demander un coup de main….avec tous le bordel qu’il y a dans le coin…y’aurait de quoi ce dégoter quelques bon contrats ! C’est sûr que si on s’ajoute à la partie, cette guerre sera finit en un rien de temps .» Natsu rit d’un rire gras.


« Petit retour en arrière pour les moins attentifs. Nous avons dit que Angelica Teach avait vendu la forêt de Sherwood à la Coalition noire pour 28 000 munnies. J’insiste sur le verbe « vendre ». Natsu, savez-vous quels étaient le lien qui unissait les mercenaires à la forêt de Sherwood avant que ceux-ci ne la vendent à la Princesse Ariez ? »


« Les même liens qu’avec un client classique…sauf que ce client c’était un Monde tout entier…donc bon c’était clairement plus important que d’habitude…et un peu plus compliqué aussi…..Après faut pas croire qu’on a revendu ce Monde à la Coa parce qu’on les aimait bien. C’était une idée d’Angie ça….on galérait pas mal à l’époque à joindre les deux bouts et à maintenir nos activités hors de l’eau. On a dû se séparer de quelques gros contrats qui nous pompaient plus de ressources qu’ils ne nous en rapportaient pour nous centrer un peu plus sur nos bénéfices ….J’comprenais pourquoi on le faisait…A cette époque on avait commencé à un peu flanché…mais j’faisais partie de ceux qui était pas très chaud avec l’idée….Au final ça c’est réglé par vote à la majorité…et vous devinez bien qui c’est qui à gagner le vote.
Bref...on est passé à autre chose et on à continuer notre petit bonhomme de vie. »


« Donc en somme… vous avez vendu un monde qui ne vous appartenait pas ? Dites-moi, Natsu, est-ce que le fait qu’un monde vous emploie vous donne le droit de le vendre ? »


Natsu a l’air surpris et reste bouche-bée. « ….heuuuuuuu…. »


« Je répète pour nos téléspectateurs mais la forêt de Sherwood était un client, pas une possession. La seule chose que vous avez faite pour mériter ces 28 000 munnies, c’est autoriser la Coalition noire à le conquérir alors que vous aviez été engagés pour le protéger ! Engagés par le peuple pour les protéger de leur roi dictateur ! »


« c’est vrai que dit comme ça….. »


« Et avant même de le vendre, Natsu Dragneel, ce monde était déjà attaqué par le dénommé Kefka, membre de la Congrégation de l’Ombre. Et qu’est-ce que le Centurio a fait pour protéger la forêt de Sherwood de ce dangereux criminel ? »


Il semble perdre patience. « Et ben en fait…. »


« Vous deviez protéger un peuple par deux fois opprimé… maintenant par Kefka et avant par le Prince Jean. Et vous l’avez vendu à un troisième oppresseur. Puis-je donc en conclure que contrairement à vos dires, le Centurio n’a strictement aucune parole ? »


« …C’est pas c’que…… »


« Et vous osez dire devant la caméra que la forêt de Sherwood devrait vous engager pour cette guerre ? Combien devraient-ils payer ? Plus de 28 000 munnies ? »


Il se lève subitement de son siège et s’enflamme en hurlant. « MAIS TU VAS ME LAISSER EN PLACER UNE BORDEL DE MERDE ! » De longues secondes passent dans le silence, alors que Natsu Dragneel tente de se calmer et d’éteindre ses propres flammes. « J’vous l’ai déjà dit : Avant on n’avait pas de règles ! On faisait du n’importe quoi. Du coup…. vendre un contrat ou un client…un même un collègue…. juste pour nous faire du fric…ben y’en à que ça dérangeait pas ! Mais ça c’était avant !

Vous trouvez qu’on a fait les cons avec Sherwood ? c’est p’t’être possible ! Mais laissez-moi vous dire une bonne chose ma p’tite dame ! Les mecs parfaits, quand ça fait de la merde, ça rejette la faute sur les autres plutôt que sur eux ! et du coup ils restent des gros cons toutes leur vie. Mais des mecs normaux, dès que ça fait une connerie, ça apprend de ses erreurs et ça devient plus performant par la suite. Nous c’est ce qu’on a fait au Centurio ! Et on est devenue beaucoup, beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP plus performant et pro qu’avant ! Et même si y’a des trucs dont on n’est pas fière, on se dit parfois que sans ça, on continuerait à être des branquignoles qui passent leur journée à foutre plus de bordel qu’à résoudre les missions qu’on leur file ! »
Natsu se rapproche alors de la journaliste et lui adresse un doigt inquisiteur. « Et vous ? Z’appartenez à quelle catégorie ? Ceux qui en foutent pas une ? Ou ceux qui apprennent ? »


« La catégorie de ceux qui posent les questions, aujourd’hui, Natsu. Vous avez appris de vos erreurs, d’accord. Pourquoi ne vous voit-on pas combattre dans la forêt de Sherwood, aujourd’hui ? Ne me dites pas que vous vous rendez compte de ce que le Centurio a fait seulement depuis que je vous en ai parlé… ? »


Natsu retourne s’asseoir d’un air bougon. « On reste neutre dans ce qu’il se passe ailleurs que chez nous….ça fait partie de nos plus grandes lois… Si quelqu’un a besoin de nos service…faut venir nous demander. On a quand même une boutique à faire tourner.»


« Vous pourriez aussi, comme je l’ai suggéré, débourser 28 000 munnies dans la rénovation de la forêt de Sherwood, quand tout sera terminé. Que pensez-vous de cette idée ? »


« wowowowowowo ! On fait pas dans le bénévolat non plus hein ! On n’a pas vraiment la thune pour se permettre des p’tits écarts tout mignon et tout gentils comme ça ! Par contre, on n’a jamais dit qu’on n’était pas prêt à proposer des p’tits prix compensatoire pour nous excuser un p’tit peu de nos bourdes passées. Sauf que bon…dans ce genre de business, dès qu’on foire un truc…BOUM on vous parle plus… Alors pour ce qui est de renouer du contact avec nos anciens partenaires….faut se lever de bonne heure pour y arriver. »


« Intéressant, Natsu. C’est une bonne pub, ça « Passez un contrat avec le Centurio, il n’assume pas ses responsabilités. » Mais passons. Vous venez de me dire que le Centurio faisait « n’importe quoi », je cite, avant. Et que maintenant les choses ont changé et blablabla. Dîtes-moi Natsu, pouvez-vous pour moi, regarder une nouvelle fois la caméra et dire à tous nos téléspectateurs que l’univers pourra toujours compter sur vous ? Même si à l’heure actuelle, le Centurio attaque impunément le Nouveau Monde, qu’il brûle ses forêts et attaque ses villages pour s’enrichir ? »


« De…quoi ?.....Mais vous êtes allez les pécher où vos infos ? z’êtes pas à la page ! On est allez dans ce Monde pour améliorer notre commerce ! Pour nous enrichir, comme vous dites, mais à peine on a débarqué que les gars du coin ils ont commencé à nous en mettre plein la tête ! Nous, on fait que ce défendre depuis le début ! On n’a jamais commencé les hostilités ! C’est notre côté Neutre qui ressort ça ma p’tite dame ! Sérieusement…ils sont pas fichu de partager un p’tit morceau de leur Monde tout entier quoi ! On ne faisait rien de mal, on s’était installé dans un coin tranquille, on fai-sait notre petit boulot sans causer de soucie…non mais sérieusement…on n’avait rien fait ! Et puis voilà que ces cons se mettent à nous faire une mini-guerre pour un bout de terre ! J’suis désolés…on est p’t’être Neutre….mais si on nous cherche on se laisse pas marcher sur les pieds !

Pour ce qui est de compter sur nous….Carrément que l’univers peut compter sur les Mercenaires ! » Natsu sort alors de sa poche un bout de papier griffonné qu’il commence à lire maladroitement.

« Le Centurio, c’est LE lieu où les services les plus fous peuvent prendre vie ! Il réunit les individus les plus expérimentés pour faire face à n’importe qu’elles situations ! Nous vous promettons une qualité de travail hors du commun qui satisfera chacune de vos exigences ! Vous cherchez une garde rapproché, des assassins ou même des soldats que vous pourrez envoyer dans les missions les plus dangereuses qui soient sans sacrifier le moindre individu de votre précieux personnel ? C’est ici que ça se passe ! Vous croulez sous les petits boulots éreintant et humiliant, ou au contraire n’avez pas suffisamment de mains-d’œuvre pour venir à bout de vos travaux ? Alors ne cherchez plus car nous somme la solution ! » Sa lecture est de plus en plus naturelle. « Chacun de ses membres connaissent le sens du mot survie, ils en ont fait leur crédo et sont prêt à mettre à votre profit cette expérience hors du commun contre rémunération. Nous vous garantissons la fidélité la plus absolue et vous promettons de ne jamais revenir sur un de nos contrats tant que vous n’en aurez pas vous-même rompu les closes. Que vous soyez le Diable ou Dieu lui-même cela importe peu tant que vous ferez preuve de respect à notre égard autant que nous vous en porterons. » Natsu jette le papier et improvise la suite avec une aisance manifeste. « Nous vous aiderons à faire cesser le moindre de vos conflits, et pour les plus excentriques nous vous aiderons même à déclencher vos propres conflits du moment que la quantité de Munnies que vous verserez sera à la hauteur du Contrat.

Pensez Mercenaires ! Vos Guerres sont nos Affaires ! » finit Natsu avec un sourire carnassier.


« Merci pour cette interview, Natsu. Pour conclure… Le Centurio vient de justifier à merveille son attaque sur un village d’indigènes : « Nous ne faisons que nous défendre depuis le début » a-t-il dit devant la caméra. Voilà qui marque la fin de cette petite entrevue. Je vous propose toutefois de retenir une autre phrase, une question fabriquée par notre invité : Êtes-vous de ceux qui n’en foutent pas une ? Non moi je pense qu’aujourd’hui, vous êtes de ceux qui en ont beaucoup appris sur le Centurio.

Bonne soirée. »
messages
membres