Le Chien noir

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
0/350  (0/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 14 Aoû 2018 - 2:51
La torture. Ce n'est pas le genre de la Lumière ou du Sanctum, ils ne la pratiquent pas… et pour ces deux-là, on peut les croire. Le Consulat et la Shinra se bouchent le nez sur ce sujet-là, difficile de croire qu'ils n'y ont jamais recours, cependant. Les Mercenaires, eux, la pratiquent et ne s'en cachent pas. Après ça, honnêtement, qui maitrise mieux ce domaine que la Coalition Noire ? Ce groupe pratique la torture pour le sport comme à des fins pragmatiques, de manière régulière. Qu'il s'agisse de brusquer un quidam à payer ou d'arracher des informations sensibles, d'infliger la souffrance est monnaie courante. D'aucuns diront que ce sont les sadiques qui font souffrir ; un tortionnaire brise des volontés. Et croyez-bien que personne ne veut passer par les supplices, physiques ou psychologiques, que sont capables d'infliger les tortionnaires de la Coalition Noire.

Jack Inèrsse était devenu l'un d'entre eux, récemment. Il lui fallait à tout prix faire cracher à un scientifique la formule, la méthode pour synthétiser un sérum… parce que si l'alchimiste en serait bien capable seul, ça prendrait du temps. Et Death n'est pas toujours si patient. Sans parler de temps, ça demanderait aussi des cobayes… il a été dit à Jack que s'il fallait des cobayes, il en serait. Le sérum dont je vous parle est censé, une fois terminé, transformé quiconque l'ingère en un abominable monstre. A quoi pourrait bien ressembler les test et phases d'essais d'un truc pareil ? C'était hors de question pour l'exécutant d'en passer par là.
Alors croyez-bien qu'au moment d'intéroger son détenu, ce coalisé était particulièrement motivé.

Tout autant qu'il était désespéré de passer après des tortionnaires professionnels de la Coalition Noire qui érige la torture au rang d'art. On avait déjà tout fait à la victime de Jack, à tel point qu'il fallu le faire passer en soin intensif pour qu'il survive et soit en état d'endurer une autre séance. Le lacérer, lui briser les articulations une à une, le fouetter, le pire qu'on puisse imaginer, etcetera… et s'il avait craché quelques infos pour apaiser son supplice, il ne se résignait pas à cracher l'ultime secret du sérum.
Monsieur ne voulait pas qu'un truc pareil tombe entre les mains de la Coalition Noire. Soit par sens moral, soit par grief personnel. Soit… putain, qu'est-ce que Jack s'en foutait de ce gars, de sa vie et de ses raisons.

Il allait finir en cobaye pour l'alchimiste de la Coalition Noire s'il ne lui faisait pas cracher ces saletés d'infos ! Jack devait briser sa volontée de se taire, peu importe les moyens engagés. Sa vie et bien plus en dépendait. Vêtu de son tablier noir, Jack entra dans la cellule pour voir son prisonnier, rachitique et fatigué, à qui il restait pourtant une flamme de volontée dans les yeux.

" Puis après tout… ce n'est pas comme si Death ou l'alchimiste en avait quelque chose à foutre… "

" Je ne parlerais pas. "

" Pas besoin. " A lancé Jack, soudain incroyablement détendu, un sourire soulagé aux lèvres. " Notre alchimiste peut déjà mettre au point la formule… " Inutile de lui préciser qu'on perd un temps et des ressources précieuses s'il ne parle pas. " …il a juste besoin de… creuser un peu. Tu lui serviras de cobaye jusqu'à ce qu'il trouve la solution. Ou tu lui donneras la solution et aura le droit de mourir. "

Au début, le scientifique tint tête. Puis, lorsqu'il comprit que l'alchimiste y arriverait de toute façon, le prisonnier cracha le morceau pour achever son agonie. Au final, le pauvre savait bien que jamais il ne s'en sortirait… son obsession étant bel et bien que la formule ne tombe pas entre les mains de la Coalition Noire. Et à partir du moment où son dernier espoir fut réduit à néant, il lâcha tout simplement l'affaire pour en finir au plus vite. Pour une raison que lui-même ignore, sa mort ne fut pas rapide pour autant. Jack le lui refusa… peut-être parce qu'assassiner la fille d'un collègue exécutant, c'est hardcore ? Ou peut-être pour se décharger de tout le stress de cette série de mission ? Ou juste pour envoyer un message comme la Coalition se plait si souvent à le faire ? Ou peut-être parce qu'en visitant sa première planque, Jack avait déclenché sa bombe à clous ? Tout ça à la fois.
Quoiqu'il en soit, le prisonnier termina sa vie à agoniser, crucifier à même l'un des murs de la place des fêtes par des pieux en métal rouillés encastrés dans ses paumes.

" Ca t'apprendra à m'enfoncer des clous dans la chair… " Et après lui avoir craché dessus rageur, Jack put enfin allez se coucher.
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1347/0  (1347/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 16 Aoû 2018 - 21:13
Bien, j'vais te dire, j'ai la flemme de faire quatre commentaires. Du coup ? Tu auras droit à un gros commentaire dans cette mission ! Alors, heureuse ?

Bien, faisant les choses dans l'ordre... La première planque !

L'une des critiques récurrents que l'on pouvait te faire, c'est celle du manque de description de ton alentour et c'était la tare avec Surkesh. Alors qu'ici ? Comme j'en avais parlé dans l'un de mes commentaires précédents, c'est réellement le décor qui nous fera parler des craintes de ton personnage. Alors, ici ?! Bam, j'étais plongé dans l'affaire du début à la fin. Du moins, le début de ton entrée dans l'appartement. Le "résumé des épisodes précédents" était un peu long et j'ai justement quelque chose à dire contre ça.

L'erreur vient probablement de mon ordre de mission, pas assez clair, mais j'ai souvent comme acquis que les gens savent de quoi je parle. L'affaire Booker ? Ce n'est pas un gars qui a déposer le corps de sa fille dans son appartement. Donc, c'est une erreur dans le texte ! La vraie histoire, c'est Booker qui recherchait après sa fille pour se rendre compte trop tard qu'elle était détenu dans la Citée du Crépuscule. Donc, voilà, le conseil est simple et c'est celui de toujours vérifier ses sources !

Bref, après cet écart dans la joie de ce début d'enquête, j'peux recommencer à dire que j'ai bien aimé cette entrée en matière. Ce n'est pas du simple "Bon, j'rentre, j'regarde, j'me casse." Il y a une vraie fouille que l'on découvre en même temps que le personnage et nous en avons presque de la pitié pour lui. Tu forces vraiment l'accent sur "l'exécutant qui obéit et c'est tout" et c'est assez plaisant à avoir.

Ensuite, seconde planque !

Tu t'en doutes, j'vais pas me répéter dans le positif et j'vais surtout relever les petits points noirs dans l'évolution.

Ici, ma déception vient avec la fin du rp, en fait.

Le combat est bien décrit, très bref, ça reste le moment où l'un des deux opposants prends le dessus. Pourtant, ça me navre de ne pas avoir de réaction de la part de Jack à partir de cet instant. Pas que je veuille savoir comme il se sent après un meurtre ou quoi, non, j'aurais voulu avoir le sentiment du stress intense de la mort d'un gars en territoire ennemi. Comment il s'enfuit ? Est-ce que l'embargo le piège sur le moment ? Est-ce qu'il était seul ?

Bon, j'ai pas encore lu la suite, j'ai la réponse après ! Qui sait. Sauf que ce n'est pas le sujet. D'ailleurs, il y aura des choses à dire une fois que l'épisode "forcer le barrage" sera fini.

Sinon, comme j'le dis, l'ambiance que tu donnes était excellente. D'autant plus ici, lorsque que tu insistes en début de rp sur la blague qu'est cette cabane de pêcheur sans matériel de pêche. Autant écrire "piège" en gros et ce serait pareil.

Un penthouse, c'est quand même classe...

Le soldat première classe Malkhouth est une femme, j'viens de vérifier dans le rp de D.Va. Si j'dis ça, même si les descriptions liées au pnj sont assez vague, tu utilises constamment le masculin et j'ai eu l'impression d'être avec l'avatar féminin de la personne décrite dans le rp de D.Va.

Bref, retourne de consigne, vérifier les sources pour éviter le tirage d'oreille !

Autrement, j'ai beaucoup apprécié ce rp en huis clos, d'autant que tu as été assez malin pour ne pas reproduire une seconde enquête. Pour être honnête, la redondance n'aurait pas été intéressante dans la suite des missions. Le plus intéressant dans l'histoire, c'est la relation que tu mets en avant ainsi que les possibilités de coup bas préparé par Krei. On parle d'un type ayant sacrifié la fille de son ami pour de l'argent ! Le monstre... Bref, c'est l'un de tes plus gros point positif, tu donnes toujours des idées dans tes textes. Avec ça ? J'vais aller casser les couilles de Rufus, ce sera génial.

En bref, j'suis très positif sur ce qui se passe et le cheminement de l'enquête, tu gagneras une gommette verte une fois à la maison.

Qu'est-ce qu'on est bien à la maison.

Tu t'en doutes, j'ai un regret sur le final de cette série, sauf que j'peux pas t'en vouloir.

Sur les faits ? Toute la série à été tapé en moins d'une journée. Donc, quand tu arrives à la fin, il y a toujours ce moment où tu n'as pas envie de rentrer dans les détails. C'est pour ça que je n'ai d'autre conseil de laisser reposer son cerveau pour le faire plus tard. Réellement, j'me pose la question de savoir ce qu'aurais pu faire Jack afin d'avoir l'information. Tu vois ce que j'veux dire ? En finalité, nous avons une personne avec un caractère bien précis qui peut aller dans certaines extrémités.

Quand en début de texte, on parle de la torture comme d'un sport, il est de bon ton de nous balancer la sauce pour nous en mettre plein les yeux !

Clairement, et j'dis pas ça pour faire le chiant, j'crois que ça aurait été un excellent exercice pour toi. Pas seulement pour les descriptions. Mais aussi pour le fait que c'est un exercice très dur au sein de la Coalition Noire. Il y a déjà eu des dizaines de rp de torture et l'intérêt aurait été de découvrir quelque chose de nouveau et que l'on soit surpris en le découvrant.

Donc, voilà, le grand conseil pour le final est de vraiment chercher le p'tit truc qui transforme le rp en un truc que l'on ne doit pas oublier. Exactement comme je disais dans un commentaire précédent.

Mission accomplie !

1. Normal : 23 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS ! Deux en Défense et en Vitesse.
2. Normal : 21 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS ! Un en Défense, un en Dextérité et un en Vitesse.
3. Très Facile : 6 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS ! En Vitesse.
4. Facile : 7 points d'expérience + 100 munnies + 2 PS ! Tous les deux en Défense.

_______________________________
messages
membres