Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
88/500  (88/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 5 Aoû 2018 - 17:41
La nouvelle était tombée. Je suis enceinte, et j’ai fait une grande partie de la période de gestation. La vie est parfois une sacrée farceuse.

Dans mes draps, milles pensées m’assaillent alors que la chaleur humide de Chengdu m’empêche de dormir. Nous sommes au cœur de la nuit, l’aube est encore bien loin. Je transpire, une sensation que je n’apprécie guère.

J’ai beau me tourner, me retourner encore et encore et dans tous les sens, je n’arrive tout simplement pas à dormir.

Comment vais-je faire pour m’occuper de lui avec mon travail et mes apprentissages ?

Je finis par me résoudre à aller me promener dans mes jardins, peut-être qu’en marchant à la belle étoile, le sommeil va venir. J’espère en tout cas. J’enfile des vêtements convenables et je sors.

Je récupère une lanterne que j’allume immédiatement. Me voilà fin prête pour ma petite balade. La nuit est silencieuse. J’ai la chance d’habiter dans un quartier calme. Beaucoup de petits nobles comme moi habitent ici, les maisons sont un peu plus chères et donc plus prestigieuses. Les maisons accordées par l’Empereur sont réservées aux seigneurs plus… Élevés. Mon rang est à peine plus élevé que celui d’un simple sujet et surtout... Il n'est pas héréditaire.

Bien entendu, c’est déjà quelque chose que beaucoup aimerait avoir. Cela n’est pas donné à tout le monde. Il faut le mériter, ou avoir les bonnes connexions. Suffisant ? Telle est la question.

Je fais une petite pause pour m’asseoir sur un banc de pierre, juste à côté du petit étang.

Les fleurs sont belles en cette saison, mais avec l’obscurité, je peux à peine les distinguer. Ce qui vaut vraiment le coup en cette saison et à cette heure tardive, ce sont les étoiles. Si nombreuses, si visibles… Et pourtant si lointaines.

Comment vais-je faire pour apporter à cet enfant ce dont il a besoin ?

Son père est toujours embrigadé dans le Shin-Ra et il n’a pas l’air d’être très confiant sur ses chances de survie s’il s’enfuie pour me rejoindre. Je suis en charge de la Costa del Sol et j’ai le pari suffisamment fou de faire un marché avec la Bête en personne.

Sans compter la secte et les hommes de Jiawei Dajisi qui peuvent encore me nuire. Je suis bien loin de sa ville désormais, mais c’est possible qu’elle retrouve ma trace au bout d’un moment. Il va falloir que je prenne de nouvelles précautions : cet enfant, si c’est un garçon, sera l’aîné de la famille Wang. Il aura un rôle déterminant pour notre clan.

Si c’est une fille… Elle n’en est pas moins précieuse. Elle pourrait être utile dans le cadre d’une alliance entre deux puissantes familles sous la forme d’un mariage. Tout comme les familles Wang et Song se sont alliées, même si les raisons étaient avant tout économiques.

Ce qui rend ma tâche d’autant plus lourde. Si l’enfant a des problèmes… Je serai responsable, à tout point de vue. Sans compter que je vais devoir mettre les parents d’Haojun au courant : leur fils est toujours disparu selon les informations qu’ils ont. Si je viens me présenter à eux avec un enfant, ils vont croire, à raison, que j’ai trompé leur fils.
Demain, je leur enverrai une invitation pour qu’ils viennent à Chengdu. Ils ne sont plus dans leur prime jeunesse, je vais donc avoir au moins un mois pour me préparer à les accueillir. Ce qui me laisse du temps pour avancer dans les affaires plus urgentes : notamment instaurer une sécurité bien plus grande dans cette ville pour ma famille et le bébé.

Il est si facile de présager que dès qu’elle saura que j’ai eu un enfant, quel qu’en soit le sexe, elle va vouloir de plus amples détails. Il faut donc que je prenne la chose au sérieux très rapidement et installer mon influence ici. J’ai le titre de Vicomtesse. A ce stade, je n’ai presque rien en lien avec mon titre, si ce n’est un certain gain d’honneur pour ma famille.

Une solution serait de monter en grade par tous les moyens possibles. Plus vous montez dans la hiérarchie des rangs impériaux, plus vous avez de gardes et de serviteurs à votre service. Sans compter les accès à la Cour Impériale et dans les ministères que vous pouvez obtenir plus facilement.

Si cette sorcière souhaite venir chercher mon enfant, alors ce sera bien plus compliqué que si je n’étais qu’une simple paysanne. Hum… Je vais devoir réellement songer à faire quelque chose par rapport à cela… Le calme relatif que j’ai eu en Chine ces derniers temps ne présagent rien de bon.

Je me lève et continue de parcourir mes jardins. Le pas lent, pensive, réfléchissant à des détails parfois ridicules de mes projets. Je prévois toujours sur le long terme, l’arrivée du bébé ne fait que perturber le court terme de mes plans. Le cap est toujours le même, mais la navigation sera peut-être plus abrupte que prévu sur certains points.

Est-ce que je suis inquiète ? Bien sûr, je vais être mère pour la première fois.

Est-ce que j’ai peur ? Pas vraiment, du moins pour l’instant. L’accouchement se passera bien, je l’espère en tout cas.

Est-ce que je serai une bonne maman ? Cela… Seul l’avenir me le dira.

Je mets un terme à ce moment de réflexions pour me diriger vers la chambre de Xupeng. J’ai l’esprit vif, malgré l’heure tardive et je dois demander de l’aide pour une idée que je viens d’avoir.

Je tape à la porte. Après plusieurs tentatives, l’eunuque vient m’ouvrir.


« Songzi Huayan… Qu’y a t-il ? » demande t-il, encore un peu dans les vapes.

« Envoie un message à mon frère Songzi Gao. Demande lui de venir dès qu’il le peut à Chengdu. 
- Mais il fait nuit noire, cela ne peut pas…
- Va au pigeonnier, maintenant. » dis-je, avec un ton autoritaire.

Il se courbe devant moi, comprenant que ce n’est pas pour une affaire « classique ».


« J’y vais de ce pas, Madame. » murmure t-il, avant de partir pour le pigeonnier.

En attendant, je continue de scruter le ciel étoilé, la nuit porte conseil.
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 8 Aoû 2018 - 19:02
Suite des courtes aventures de Huayan ! D'ailleurs, c'est la fin pour le moment ça m'arrange bien, c'te langue de vipère. Alors, comme je l'imaginais dans mon premier commentaire, j'ai des choses à raconter ici ! Pas de chance pour toi.

Dans un premier temps, j'pense que ma remarque va être un peu vide de sens pour une raison simple, c'est une question de vécu que je vais soulever.

En lisant ce rp, qui fait directement suite à ton rp précédent, j'trouve qu'il est étrangement égoïste. Là, j'entends déjà dire que non parce que Huayan parle d'un avenir pour son enfant malgré ce dans quoi elle se trouve embarquée. Sauf que ce n'est pas ce point que j'ai envie de soulever et c'est un truc qui est uniquement une question de vécu.

Quand j'ai su que j'allais être père, mes questions n'étaient pas uniquement de cet ordre-là, sur l'avenir de l'enfant et si j'vais gérer. Il y avait aussi cette conscience qu'il y allait avoir un être dans le ventre de Vesper et qu'il grandissait. Tu vois où je veux en venir ? Tu parles de l'avenir d'un enfant sans réellement l'évoquer. Tu veux lui assurer un avenir alors que tu ne le "réalises" même pas. Ce sont des questions que peuvent se poser des parents, sauf que celles-ci sont un peu creuses pour la simple raison que l'enfant n'est pas directement impliqué.

C'est un poil compliqué à expliquer et j'vais être beaucoup plus chiant qu'un autre noteur pour sa simple et bonne raison que c'est un comportement que j'ai eu il y quatre ans.

D'ailleurs, ici, je m'identifie plus pour la simple et bonne raison que nous sommes tout les deux des mecs. Vesper qui, à lu ton rp, avait aussi cette source de déception pour la simple raison que c'est tout un état d'esprit que nous ne pouvons pas avoir. Nous, les mecs. Dans l'idée, pour résumer un peu son propos et d'autant que tu es dans le cas du déni, Huayan devrait ressentir bien plus à cet instant. Dans l'sens où il y a un être vivant dans son propre corps qui va se manifester car la personne en a pris conscience. Les coups de pied, les mouvements, le fait de se sentir mère. Il y a donc, dans le cas présent, une chance à ce que le personnage féminin découvre des sensations qu'elle n'a jamais eu jusqu'ici.

Et là, tu es parfaitement en droit d'me répondre "Mec, c'est du rp, qu'est-ce que tu viens me casser les couilles avec ça ?!"

Là, j'ai envie de répondre à ça la même remarque que j'ai fait plus tôt. En tant que lecture, j'ai envie d'y croire. Sauf que j'suis un lecteur avec un certain vécu et j'avais envie d'en découvrir bien plus que les questions un peu facile. Ce qui peut te sembler con, mais une scène ou Huayan se caresse le ventre et qu'elle remarque son ventre qui se déforme sous un coup de pied, ça peut être chargé de deux émotions qui peuvent être retranscrit en rp et nous serons plongé dans la lecture. Tu vois ce que j'veux dire ?

Après, j'te demande pas de faire des textes pour moi. Ici, j'veux juste donner le conseil de profiter de cette situation originale pour donner quelque chose d'inédit aux lecteurs. Des personnes déjà parent (bon, nous ne sommes pas nombreux) pourrions n'être plus touché pas ce genre de texte. Enfin, voilà, nous n'en faisons jamais trop ! De plus que cela peut-être un bon exercice pour toi, dans l'idée de décrire des sentiments bien différents de ceux auxquels nous avons l'habitude.

Bon, par contre, j'admets être très précis sur un détail du fond de ton texte. Si tu m'dis que j'te casse les couilles, j'le comprends totalement. Sauf que j'me permets d'être aussi insistant pour la simple et bonne raison que le sujet traité me touche et j'ai vraiment envie de te voir réussir dans ce sens-là. Idée originale ? Autant y aller à fond. Donc, clairement, ne prends pas ça pour du négatif, mais vraiment comme des pistes à suivre parce que ce n'est rien d'autre.


Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Symbiose

_______________________________
 
messages
membres