Matriarche Écarlate

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
88/500  (88/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 1 Aoû 2018 - 22:50
« Noah. Tu as mal écrit ce caractère. Recommence toute la colonne. »

Le jeune garçon peste un peu, mais il continue son travail d’entraînement à la calligraphie Hanyu. Il a intérêt, je tiens à ce qu’il puisse lire des messages ou même écrire. Ce n’est pas sa langue maternelle, mais avec quelques efforts, il devrait y arriver assez vite.

Il grandit vite. La maison lui convient ici, à Chengdu. Il y a un grand jardin, il peut jouer paisiblement sans être troublé par le monde extérieur. Je me demande s’il souhaitera un jour partir ou au contraire rester en Chine avec Xupeng. Les deux sont venus très proches avec le temps, l’un apprenant tout à l’autre, remplaçant une certaine figure parentale.

Qu’est-ce que j’aimerais rester dans ces jardins... Ah ! Je ne préfère même plus y penser. Un jour, lorsque j’aurai accompli mes plans, je pourrai être en paix, loin de toutes préoccupations non-chinoises. J’espère qu’Haojun comprend ce que je fais pour lui. Il a intérêt, sinon il va passer un mauvais quart d’heure.

Pour être honnête, ce n’est pas ce qui me préoccupe le plus aujourd’hui. Il fait beau, chaud, les montagnes sont magnifiques… Mais j’ai eu des vomissements et des nausées répétées. Je compte en parler avec mon eunuque, lorsqu’il aura un moment.

Une fois que Noah a fini de refaire sa ligne d’écriture, il le congédie pour qu’il aille jouer un peu plus loin. C’est le moment alors…


« Tout va bien Songzi Huayan ? » quémande-t-il.

J’ai horreur quand il m’appelle comme cela. Bien sûr, il me doit le respect par rapport à mon titre, mais il m’a élevé depuis la naissance et ne m’a jamais quitté.


« Je t’ai déjà dit de ne pas faire de manière avec moi en privé.
- Je suis procédurier, tu me connais. »

Il s’avance un peu et vient s’asseoir à côté de moi sur le banc de pierre. Il me connaît suffisamment pour savoir que quelque chose me rend pensive, voir inquiète. Je conserve mon expression impassible.

« Tu ne m’as pas répondu… A quoi penses-tu ? »

Je détourne un instant le regard. Je n’aime pas le rendre anxieux, il a déjà un certain âge, je n’ai pas envie de rendre sa vie plus difficile qu’elle ne l’est. Ce n’est pas facile d’être à mon service, je le reconnais volontiers. Je suis exigeante et je n’accorde pas ma confiance facilement. Pour vous dire, certains serviteurs de ma maison n’osent pas m’adresser la parole directement.

« J’ai… Comment dire… ? J’ai eu des soucis de santé, ces derniers temps.
- Quel genre de soucis ? » me répond-il, semblant inquiet.

Je me lève, il me suit et nous commençons à vadrouiller autour du petit étang.


« Vomissements et nausées. » dis-je, tentant de rendre tout cela le plus banal possible.

Il s’arrête un instant, il semble réfléchir.


« Je vais devoir vous examinez Huayan. Depuis quand avez-vous ces soucis ?
- Quelques mois… Peut-être ?
- Quelques mois ? Pourquoi ne pas m'en avoir parler avant ?
- Ce n'était pas si... Urgent. »

Il fronce les sourcils, il n’est pas content que je ne lui ai pas parlé de cela avant.

« Vous êtes consciente que cela pourrait être une maladie ou un problème très grave ? »

Je ne réponds pas, je me sens gênée. Je reprends ma marche, cette fois-ci vers la maison, lui faisant comprendre que je vais accepter de me faire ausculter. Je ne le refuse pas à Xupeng, c’est certes un homme, cependant il a été privé de ses parties génitales il y a bien longtemps.

Et heureusement, sinon je ne le laisserai même pas voir un fragment infime de ma peau.

Nous nous dirigeons vers ma chambre, et nous fermons les accès pour éviter que quiconque puisse me voir dans une position… Fâcheuse. Je me déshabille rapidement et Xupeng commence à vérifier différentes parties de mon corps, en particulier la poitrine, le dos, puis le ventre.

Xupeng est d’un naturel positif et joyeux. Là, plus il touche différents endroits, avec une très grande délicatesse, plus son visage s’assombrit. Il se redresse et s’incline devant moi. Je suis surprise.


« Huayan… J’ai besoin d’inspecter… Vos parties intimes.
- Pourquoi donc ? » dis-je.

Il s’agite un peu, semblant chercher un moyen de m’expliquer son analyse de manière simple.


« J’ai bien peur que le diagnostic soit lourd. J’ai besoin de vérifier mon hypothèse, si ce que je pense est vrai, alors je pourrai vous communiquer un bilan complet. »

Il est plus sérieux que d’habitude. Je vais devoir accepter, c’est probablement grave pour qu’il ose faire cette requête. Avec une gêne extrême, j’écarte les jambes. Il se baisse et toujours avec délicatesse, il m’ausculte avec des « outils » médicaux locaux. Après quelques minutes, il se redresse et se prosterne devant moi.

« Qu’est-ce que … ? Qu’est-ce qu’il y a ?! »

Il parle enfin, d’un ton très officiel, il parle haut et fort en articulant chaque mot avec beaucoup de précision :

« Songzi Huayan est porteuse d’un enfant ! La Maison s’agrandit par cet heureux événement ! Puisse les Dieux et l’Empereur Jaune bénirent cette future naissance ! » dit-il, avant de se relever, tout sourire.

Moi, je suis paralysée sur le sol, ne sachant trop comment réagir à cette nouvelle… Comment ai-je pu ne pas m’en rendre compte ?! Pas maintenant… Il lui a suffit d’une fois pour m’engrosser ? Cet homme est définitivement incroyable…

Cette nouvelle bouleverse tous mes plans… Je vais devoir tout reconstruire. Tout repenser en prenant en compte cet enfant à naître. Et la grossesse semble avancée vu l’attitude de Xupeng…

Me voilà… Enceinte ?
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 8 Aoû 2018 - 17:29
Journée de congé, journée de notation ! Comment ça, il est déjà 17h ?! Ma journée commence à l'instant où j'le décide, cessez de me juger.

Donc, qu'est-ce que j'ai envie de dire de ce rp ? En soit, j'vais pas avoir beaucoup à raconter dans l'histoire. Disons que, à l'instant où j'ai vu ce rp, j'avais pas mal de chose à te dire. Sauf qu'entre temps, tu as poursuivi le rp et les critiques auront sûrement lieu d'être dans le prochain commentaire.

Néanmoins, j'ai quand même envie de souligner quelque chose ici. Ce qui est important, quand nous racontant une histoire, ce n'est pas seulement la façon de le faire mais aussi de convaincre son public. Tu vois c'que j'veux dire ? Malheureusement pour toi, j'suis actuellement en train de vivre avec une femme enceinte ! Ahahaha... Tu es tellement niqué. En bref, la remarque propre à ce rp est la suivante :

Il faut parfois aller plus loin que les simples connaissances générales, se documenter sur ce que nous faisons. Comme tu as une très bonne culture chinoise et que ça se ressent quand tu en parles, j'vois clairement ici que tu nages en eau trouble. Attention, j'suis pas en train de demander d'écrire un thèse pour parler d'un sujet. Sauf que j'ai envie d'y croire quand j'regarde à un truc ! D'autant que tu décides de prendre la pente de l'originalité en parlant d'une grossesse d'autant plus qu'il s'agit d'un déni. Un déni ? Ce n'est pas rien, c'est un truc énorme sur la psyché et le physique d'un personnage.

J'vais pas énumérer chaque cas, pour la simple et bonne raison que c'est un sujet complexe ! Mais vraiment, ça aurait été cool de voir une manœuvre différente avec pour cause ce déni. Ici, j'ai lu un simple article en dix minutes, j'peux te dire qu'il arrive que dans le cas d'un déni, des femmes n'ont aucune douleur, pas de vomissement, elle conserve leur règle, pas de ventre proéminent et ainsi de suite. C'est, souvent, un hasard qu'il s'en rende compte pour la simple et bonne raison que le psyché refuse que ce soit ça et il le masque totalement à leur sens.

Bref, pour dire, j'trouve que c'est dommage de ne pas avoir ce ressenti et cette recherche pour un sujet aussi exceptionnel. C'est mon reproche au début de cet arc, c'est qu'un acte qui devrait être important pour Huayan arrive d'une façon banale. Néanmoins, ne pas non-plus dire que j'estime que tout doit être fantastique. Ici, dans le choix du déni, c'est assez rare et important pour souligner et annoncer d'une façon un peu plus "clinquante".

Enfin, en lisant ce commentaire, tu ne risques pas de voir que du négatif ! Mais bon, j'avoue que j'avais envie de voir un truc plus "woah" pour cette annonce. Mais en soit, j'aime assez l'ambiance du début et le fait que ce soit ton eunuque qui se charge de ça. Bon, en finalité, j'me demande un peu les qualifications du type pour avoir autant de corde à son arc ! Il aurait dû être gay, j'suis certain de ça.


Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en Symbiose

_______________________________
 
messages
membres