Derniers sujets
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
312/150  (312/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 8 Juil 2018 - 20:21
Balade nocturne

Le hérisson noir attendait patiemment le passage de la ronde suivante, jetant de temps en temps un coup d’œil à l’extérieur de sa cellule depuis sa couchette, allongé sur le dos les mains sous la tête. Une fois les garde face à lui, il fermait les yeux et tendais l'oreille pour écouter leur pas s'éloigner. D'ici quelques temps ils devraient tourner au fond du couloir, largement hors de la portée de ses oreilles et donc l'inverse devait probablement être valable aussi.

Se levant d'un mouvement rapide et souple, le hérisson plaçait alors son oreiller sous sa couverture et marchait calmement jusqu'à la grille de sa cellule. Décalant alors la petite pierre qui coinçait la porte en position fermée, il déverrouillait alors la grille sur laquelle il avait frappé durant des semaine de façon répétée jusqu'à ce qu'elle cède finalement. Il l'avait ensuite bloquée en utilisant un petit éclat de pierre provenant de la plaque cachant le boîtier renfermant l’œuf en chocolat afin que les gardes ne s'en rendent pas compte et avait attendu la tombée de la nuit. Il se dépêchait alors de sortir et de bloquer à nouveau l'entrée se mettant ensuite à courir vers la sortie des donjons. Il devait avoir le temps d'atteindre la porte avant que la patrouille n'arrive, mais il ne valait mieux pas traîner.

Shadow avait fait assez de patrouille lui même dans la cours du château pour connaître leurs itinéraire et leur intervalles de passage, même les habitudes de certains gardes. Il s'agissait d'une des rare chose que le personnage de jeu vidéo considéré comme bien huilée, les tours de gardes… Peut être trop bien huilé même. Il était rare que les gardes soit très en retard ou très en avance et ça se révélait être une faiblesse face à une personne connaissant bien leur habitudes.


"Enfin, c'est pas non plus comme si une évasion d'un ancien compagnon arrivé tout les jours..."


Cette pensée le rassurait un minimum sur la compétence des soldats de la lumière, même si sa vision globale de l'association n'était pas prête de changer.

La créature digitale qui c'était cachée derrière un des pilier du jardin se remettait alors en mouvement quelques minutes après qu'une patrouille passe à proximité, sa quasi apparence de sans-coeur jouant pour une fois à son avantage.

Mage Tricentenaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officière
XP:
102/150  (102/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 11 Juil 2018 - 12:16
C'est l'heure de faire ma mission en tant qu'Emissaire ! J'ai hâte d'aller à nouveau au Pays Imaginaire pour convaincre les Shin de rejoindre la Lumière ! J'espère juste qu'aucun clan ne sera décimé à ce moment-là. Pour ça, je suis en compagnie de Tania. Elle veut voir ce que c'est que le Pays Imaginaire. Du coup, elle aussi a hâte de voir d'autres Shin, leurs traditions, leur façon de vivre... elle va découvrir une espèce entière venant d'un seul monde à ma connaissance.

Le trajet entre ma maison et l'aérogare est un peu long. Mais de toute façon c'est nécessaire d'avoir des alliés dans un contexte pareil. On a besoin du plus d'alliés possibles, c'est pour la bonne cause.

D'un coup, je commence à ressentir une présence d'un hérisson je commence à reconnaître cette présence : c'est Shadow... hé... il n'est pas censé être dans le cachot ? Je ne crois pas que Shadow ait l'autorisation d'en sortir, et comme il a l'air de se cacher, je crois qu'il est en train de fuir. Du coup, je crois que je dois m'arrêter un peu pour capturer Shadow. Et ce n'est pas avec ma force, mais plutôt avec ma magie. On est pas dans les cachots.

"Tania, attends, on a un fugitif."

Je m'approche peu à peu de Shadow. Il est caché par un pilier, parfait pour utiliser mon sort d'imagination. Chaque doigt d'une main touche le même doigt d'une autre main et je commence à me concentrer pour utiliser mon sort d'imagination. Je commence à imaginer le fait que le corps de Shadow soit entouré d'une partie d'un poteau qui l'enferme. Donc, une partie du poteau commence à entourer son corps. Il a intérêt de vite partir s'il ne veut pas se faire piéger !

"J'espère que tu vas te rendre compte que tu es parti trop tard, Shadow." dis-je discrètement.

Je suis prête à utiliser toute mon énergie magique pour ça. S'il se met à se rendre compte que le pilier est en train de l'entourer, j'aurai l'intention de charmer les plantes les plus proches de lui pour qu'il soit ligoté par les plantes du Château.


Dernière édition par Kestia le Mer 11 Juil 2018 - 13:11, édité 1 fois
Sentinelle des visâmes

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
50/200  (50/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 11 Juil 2018 - 13:00
C'est dans les cachot que patrouillait le Lieutenant, n'ayant pas trouvé le sommeil cette nuit. En passant à proximité de la cellule de l'actuel fugitif, ils remarquèrent des anomalies sur la porte. Ils furent surprirent à voir la porte s'ouvrir immédiatement lorsqu'ils voulurent l'examiner. La priorité était de retrouver le prisonnier, cependant, les visâmes ne déclenchèrent pas l'alarme, ne désirant pas de mettre le chaos dans le château pour une simple évasion. Famfrit partis à la trace de Shadow, en estimant son trajet le moins risquer pour sa nouvelle cible. À leur déception, ils ne virent pas d'autre soldat pouvant l'aider à appréhender le fugitif.

Le colosse arriva dans le jardin, mais ne vit cependant que quelque sans-coeur. Il n'était jamais rentré en contact avec hérisson noir, mais ils surent que ce dernier abordait des couleurs et une apparence se rapprochant des monstruosités des ténèbres, rendant son identification d'autant plus compliqué.

"Tania, attends, on a un fugitif."

Ces mots interpellèrent le géant qui se tourna vers les deux personnes se trouvant dans ces lieux. Ils reconnurent Kestia dans cette nuit noire et regardèrent dans la même direction que cette dernière. Ils distinguèrent une créature noire, caché derrière un pilier. Il ne pouvait affirmer qu'il s'agissait de sa cible, mais il fit confiance à la mage et resta immobile le temps de l'incantation de l'officière.
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
312/150  (312/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 11 Juil 2018 - 21:54
Balade nocturne

La créature digitale regardait les lumières des gardes se déplaçant derrière les piliers du jardins, attendant l'occasion de quitter sa cachette pour se remettre en route. C'est à ce moment là qu'il percevait une voix féminine d'abord claire puis tentant de se faire discrète, ses oreilles réagissant en tournant. Il avait alors à peine le temps de faire une roulade, sortant de derrière le pilier qui venait de se déformer comme pour tenter de le gober. Il détournait ensuite le regarde du soutient de pierre et regardait face à lui pour se retrouver en face de la Shin qu'il avait déjà rencontré auparavant dans les cachots.


"Tsssss… Tu parle toujours beaucoup trop petite, tu as gâché ton effet de surprise… Et on est plus dans les cachots cette fois."


L'air agacé le hérisson tendait la main gauche vers la jeune femme et projetait un éclair bleuté ultra-rapide à la droite de son visage, espérant lui faire comprendre que maintenant qu'il était hors du cachot, il était nettement plus à son avantage qu'auparavant.

C'est à ce moment là qu'il remarquait la forme massive qui se trouvait derrière la jeune guerrière de la lumière, son armure éclairée par son,sort, pestant une fois de plus alors qu'il se tenait toujours prêt à bondir dans une direction où l'autre au moindre signe d'attaque, sa posture poing en avant face à son visage et genoux plié, se tenant légèrement sur le coté afin de réduire la surface visible pour ses opposants. Il pensait un cours instant à la situation.


"Ils ont du doubler les patrouilles dans les cachots ce soit… C'est bien ma veine… Je peux faire une croix sur un passage à l'armurerie pour récupérer mon matériel et ça ne va pas être évident de retrouver Omega si il y a trop de grabuge..."


Il affichait alors un sourire narquois en regardant la Shin droit dans les yeux, ignorant presque le mastodonte d'acier derrière elle.


"Sérieusement, tu ferais mieux d'abandonner et de me laisser filer d'ici, ça seras moins douloureux pour tout le monde… En particulier pour ton amie. Je me demande si tu te sens capable de te battre tout en étant pas la cible de ton adversaire ?"


A chaque pas en avant du géant, les muscles de la créature digitale se rigidifié un peu plus, alors qu'il se tenait prêt à à partir en arrière dès que possible si les deux personnes en face de lui venait à choisir le combat plutôt que de le laisser simplement partir.

Mage Tricentenaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officière
XP:
102/150  (102/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 11 Juil 2018 - 22:28
Kien ! Il a fait une roulade ce qui fait qu'il n'est pas tombé dans le piège ! En plus, il se met devant moi. Cette fois, je ne suis pas là pour rigoler. D'ailleurs, au cas où il est capable de maîtriser la magie, je forme une croix avec les bras pour former une barrière transparente. On ne sait jamais, on n'est jamais trop prudent. Au moins, Shadow m'a fait comprendre mon erreur. Mais ce n'est pas pour autant que je me laisse intimider par un hérisson aussi petit par rapport à ce que j'ai vu. Du coup, quand un éclair bleu apparaît en direction de mon visage, il ne doit savoir que je résiste sur ce coup. Ça me fait un petit sourire narquois.

"Bien essayé !"

Je commence à entendre une masse s'approcher. Je pense reconnaître Famfrit, la sentinelle des Visâmes. Un gros tas de muscles beaucoup plus grand et puissant. Je suis sûre qu'il sera plus intimidé, mais Shadow a l'air de l'ignorer et continue de me parler. Tss ! Te laisser partir alors que tu as blessé certains de nos soldats ? Cette fois, j'espère qu'on aura pas besoin du Maréchal car c'est mon heure de gloire... enfin le mien en plus de Famfrit si on a besoin de lui. J'ai une idée derrière la tête.

"Petite ne veut pas dire faible. Tu n'affrontes pas une Caporale, mais une Officière comme toi. Et pourquoi est-ce que je devrais te laisser partir comme ça..."

Je dis ça en remettant mes bras au long du corps pour que la barrière ne soit plus utilisé et donc économiser de mon énergie magique, et lorsque je prononce "ça", je claque des doigts d'une main puis je touche une cuisse de Shadow pour utiliser mon sort psychique d'Engourdissement.

"... si je peux te désavantager ? Bonne chance pour te battre avec une jambe engourdie !"

Je fais une roue sur le côté. J'espère que ça le suffira pour l'arrêter, car il aura du mal à bouger une jambe. On va dire que je serai potentiellement utile pour les fugitifs.
Sentinelle des visâmes

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
50/200  (50/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 12 Juil 2018 - 17:44
Les premiers signes d'hostilité du prisonnier mirent en garde le chevalier. Levant son lourd bouclier devant lui, se rapprochant doucement vers la cible. Famfrit pris la précaution d'ériger une Barrière pour se protéger au mieux des foudres de Shadow, trop dangereuse pour lui, faute à son armure. Mais il était engourdi grâce à Kestia, cependant, la vitesse du sentinelle était quasi-inexistante et même ainsi le hérisson pouvait surclassé le colosse dans ses mouvements. Dans ce combat, ils ne purent pas gagner avec la violence sans crainte de devoir endommager les lieux. Pour eux, il s'agissait d'un combat ayant comme arme principale l'intimidation.


Ils surent comment agir, ils utilisaient leur corps comme un mur, une dernière porte avant d'atteindre la liberté, une porte presque infranchissable. Cependant, ils espérèrent convaincre et intimidé Shadow sans difficulté, car il ne s'agissait que d'une porte imposante, sans verrou à cause de la différence de vitesse et de dextérité des deux opposants. Toutefois, bien trop occupés par le prisonnier, les visâmes en oublièrent la présence des deux autres personnes présentes, oubliant ainsi qu'ils emportent la victoire par le nombre face à Shadow.


Kestia c'était légèrement décalée et Famfrit s'avança vers Shadow, avant de s'arrêter là où l'officière se tenait juste avant. Il fit un large mouvement avec son bouclier, avant de créer un impact avec sur le sol, en relâchant la pression de son bras. La lance était aussi appuyée sur l'herbe, tandis qu'il regarda longuement l'évadé. Ce dernier pouvait apercevoir à travers le casque inexpressif du gardien ses deux yeux verts et brillant, le fixant. En cet instant, un frisson le parcourut, devant l’œil de soumission de Famfrit.
La forme de vie ultime

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officier
XP:
312/150  (312/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 13 Juil 2018 - 13:28
Balade nocturne

"Sale petite garce !!!"


Son visage affichait un rictus d’énervement pendant une fraction de seconde lorsqu'il sentait sa jambe s'engourdir… Avant de se changer en un large sourire narquois alors qu'il rendait son regard à la créature en armure face à lui, ses yeux rouge soutenant le regard de son adversaire durant une fraction avant de se tourner vers celui de la Shin. Il était clair pour les deux combattant que du point de vue de la force physique le plus grand des deux était avantagé et il comptait bien faire passer le même message à la magicienne, avant de lui infliger la leçon qui allait avec. Si leur capacité physique était différentes, leur expérience du combat l'était tout autant.

Ses appuis changeait pour se porter sur sa jambe valide et sa main gauche s'ouvrait, pour de nouveau projeter un éclair bleuté et rapide en direction de Kestia, la ratant de peu en passant à sa droite, rapidement suivit par une charge brutale du hérisson arrivant tout droit de l'autre direction, se terminant par un coup de poing direct au visage de la combattant de la lumière, l'envoyant en direction du bouclier du soldat en armure.

L'instant suivant, l'être digital posait les deux mains au sol et prenant de nouveau appuis sur sa jambe valide, effectué un mouvement de recul pour s'assurer de ne plus être à la portée d'une attaque du titan qui lui faisait face. Se redressant du mieux qu'il peut, il commence alors à plier plusieurs fois le genoux de sa jambe engourdie, tapotant le sol de la pointe de sa chaussure alors que des picotement désagréable parcours son membre, manquant encore clairement de sensibilité.


"Tu site des grades comme si il s'agissait d'un indicateur de niveau, comme si ça revenait à comparer des chiffres… Je te l'ai déjà dit, tu n'est qu'une gamine et la raison pour laquelle tu ferais mieux de me laisser partir c'est de t'épargner des souffrances inutile… Et de ne pas gaspiller mon temps inutilement ici alors que partout les sans-cœurs continue de faire des dégâts, comme si on pouvait se permettre de se priver de qui que ce soit !

Je suis certains que ton amis le géant l'a bien compris, on c'est donné l'occasion de se jauger… Il est bien plus fort que moi, je n'aurais aucune chance dans un combat direct… Et pourtant regarde le… Derrière son bouclier… Sur de lui et confiant, mais sur la défensive… Tu ne te demande pas pourquoi ?"


Le hérisson continuait à taper du pied, attendant que sa jambe se réveille, il ne pouvait pas vraiment courir pour le moment, il lui fallait gagner encore un peu de temps avant de pouvoir fuir.


Tsss… Si au mois j'avais peut me coordonner avec ce satané robot de plastique… Il aurait peut les mitrailler le temps qu'on recule vers le hangars..."

L'Ange de Réconfort

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
624/0  (624/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 13 Juil 2018 - 23:46
Elle avait tiré trois coups en l'air.

Une sommation, en quelque sorte.

Le recul vrilla au creux de son coude avec un écho familier. « Plus un geste. » Sa voix était telle qu'elle l'avait toujours entendue. Mais ce soir, Cissneï éprouvait cette sensation étrange. Comme si elle n'avait rien dit, comme si le silence avait déjà avalé ses mots.

Elle n'avait su que par expérience combien de temps avait bien pu se passer depuis qu'elle avait été prévenue. Réveillée ? Non, mais c'était tout comme. Il ne lui avait fallu que quelques secondes pour sortir de son lit, échevelée, d'enfiler une chemise, un pantalon. Quelques secondes encore pour demander un rapport aussi détaillé que possible. Les gardes de la Lumière le lui avaient fourni ; il y avait déjà des blessés. Les incursions de sans-cœur, surtout la nuit, était des plus communes. Mais ce n'en était pas une cette fois, c'était une évasion.

Les cachots de la Lumière abritaient un choix réduit de quelques prisonniers sélects, aussi peut importait le nom elle n'était qu'à demi surprise de l'entendre. Un détenu de petite taille, sombre.

« Vous n'avez pas de porte de sortie, Shadow. Rendez-vous sans plus de violence inutiles.  Officière, Lieutenant, je vous félicite d'être intervenus si rapidement. »

Ses paroles étaient dures, directes. Mais elle était fatiguée. Cela n'avait déjà que trop duré. Pensait-il qu'ils avaient le temps de se permettre des futilités de ce genre ? Elle se revoyait, dans cet endroit-même à devoir exécuter exactement les mêmes gestes afin de séparer Primus et Roxas. Les temps avaient changé et aujourd'hui elle souhaitait pouvoir revenir à des temps qu'elle estimait plus simples. Mais elle se retrouvait là, dans l'obscurité d'une journée que le soleil avait abandonné.

Les pierres blanches du jardin étaient encore chaudes ; le temps était étrange et Cissneï ne s'habituait jamais aux remous de l'été. Un vent frais la faisait frémir. Mais elle ne flancha pas et se tint droite, flanquée de gardes.

Ils s'étaient mis en position rapidement ; comme elle y songeait, le temps qu'il leur avait fallu avec exactitude lui était inconnu. Ce n'étaient que des secondes. Puis d'autres, et encore d'autres. Elle les avait déjà vu effectuer les gestes qu'elles faisaient en ce moment-même pendant leurs entraînements. Aussi surnaturelle que ces événements semblaient paraître les gardes lui paraissaient tel un roc. Quelque chose qui ne changeait pas. Ils avaient bloqué les issues, sécurisé les couloirs, pris contact avec Tic et Tac afin qu'ils surveillent les pistes et prévienne les rampants de ne laisser personne accéder aux vaisseaux. Le signalement du fugitif avait été donné à la Shin-Ra ; dans un monde de la Lumière, elle attendait une compréhension mutuelle.

« Le combat est terminé. »
Mage Tricentenaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officière
XP:
102/150  (102/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 17 Juil 2018 - 11:41
Ha ha ha ha ! L'ombre s'est mis en colère ! Enfin, pendant un court moment. Comme je savais que Famfrit était là, je lui ai laissé l'honneur de continuer ce combat, mais ce ne sera pas un combat avec des armes tranchantes, mais un combat d'intimidation. Famfrit est comme une arbre ancien : muet mais imposant. Je regarde Famfrit cogner très violemment le bouclier au sol, regardant l'évadé derrière son casque.

Après ça, il utilise sa jambe valide pour se déplacer, et je vois un éclair arriver au moment où je m'y attendais le moins, mais raté de peu. Je suis surprise, mais pas intimidée. D'un coup, je le vois arriver droit vers moi, je mets mes bras devant mon visage et quand il me frappe, ça fait mal aux bras et le coup est si fort que je dérape rapidement jusqu'à ce que mon dos percute le bouclier de Famfrit.

"EÏRN !

Kestia !
"

Ça fait même très mal et je me mets à tomber sur le ventre. Supportant la douleur, je me relève pendant que Shadow me parle, et cette parole me fait sourire. Oui, des Officiers sont plus forts que d'autres, mais dire que je ne suis qu'une gamine revient à me sous-estimer, or, des Shin peuvent être beaucoup plus puissants que le plus puissant des humains. Et s'il croit que je vais le laisser partir, il se met les doigts dans l’œil : mon devoir est plus important que la souffrance et le temps.

"Famfrit ? Il ne veut que t'intimider. En plus, tu es un prisonnier, pas un ennemi, donc notre objectif c'est pas de te tuer, mais de t'arrêter.

Et puis, comme disent les Shin, la tenue ne fait pas l'arbre. J'ai beau être petite, et peut-être jeune d'un certain point de vue, mais c'est pas pour autant que je suis faible. Donc là, tu fais la même chose que moi : citer l'âge "comme s'il s'agissait d'un indicateur de niveau, comme si ça revenait à comparer des chiffres". C'est aussi ridicule.
"

Quand je le cite, je me suis permis de prendre la voix la plus grave possible pour imiter Shadow.

D'un coup, j'entends trois coups de feu. "Eïrn !" J'avais oublié à quel point une arme à feu c'est aussi bruyant ! D'un coup j'entends une voix familière : Boss Cissneï ! Elle parle d'une voix dure et félicite moi et Famfrit d'être intervenus si rapidement. Je lui fais donc un garde à vous en lui disant :

"Merci Boss !"

Le Château Disney devient si sécurisé que fuir devient tout simplement impossible. Si Shadow tente quoi que ce soit d'imprudent, il sera directement maîtrisé.
messages
membres