Derniers sujets
Le Traître

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
296/0  (296/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 8 Juil 2018 - 13:59
L’éclatement d’un boucon de champagne, s’ensuivait alors les éclats de rire et les coupes se remplissant du liquide doré que Donny lui-même distribuait à chacun de ses hommes de main. Ruth, Ward, Leto et même Kurt méritait de goûter à la récompense du patron. Il était content, cela pouvait se mesurer à la teinte bleue que prenait progressivement la pièce avec pour cause la fumée des cigares qu’il enchaînait.

L’ambiance était à la fête. Pourtant, le Turk restait appuyé contre un mur à fixer le visage gonflé d’orgueil du chef des Bloodfists.

- Pourquoi est-ce qu’il est encore en vie ? Tel un murmure se posant sur son épaule, la voix revenait hanter l’ex-SOLDAT. Toi et moi le savons, il ne sert à rien. Ce qu’il fait ? Ce n’est rien, c’est toi le véritable coeur de ce ramassis d’incapable.
- Il faisait mine de ne rien entendre, ressentant cette même douleur alors qu’un bandage faisait le tour de sa tête.
- Ward est utile, même s’il ne donne pas toujours du coeur à l’ouvrage. Leto et Ruth ont assez de plomb dans les poches pour te débarrasser de quiconque. Un rire froid, une désagréable sensation sur la nuque. Alors que Donny ? Est-il seulement capable de gérer les comptes…

Amenant le verre à ses lèvres, il se contentait de vider le contenu pour se redresser et attraper la bouteille prônant au centre de cette euphorie suite à la réussite du plan de Ward. L’ingénieur, ou encore l’architecte de la Shinra, était toujours sous la contrainte du sort du Turk. Figer dans la pierre, dans un coin de la pièce, à attendre que l’on sache quoi faire de lui.

Le patron se retournait alors, contournant son bureau pour poser une main sur l’épaule de Kurt. Forçant celui-ci à trinquer à ses côtés.

- Bravo, mon gars ! Le bruit des verres s’entrechoquant sonnait faux, même aux oreilles du traître. D’abord le pape des culs-bénis et maintenant une huile de la Shinra, j’imagine déjà la pile de munnies sur le bureau pour ça. Il élargirait son sourire, avant de refermer légèrement ses traits. Enfin, si tes potes du Centurio décident à payer un jour.
- Qu’est-ce que tu insinues, Donny ? Kurt arquait un sourcil, fixant son regard dans celui-ci de son vis-à-vis. Il y a un truc qui te dérange dans l’histoire ?

Il reculait d’un pas, riant doucement de déposer son verre sur le bureau et faire de nouveau face au traître, posant ses mains sur ses hanches.

- Il n’y a rien, mon ami. Il haussait brièvement les épaules. Disons que, il me semble que nous avons prouvé notre valeur à tes potes mercenaires, il serait peut-être temps à renvoyer l’ascenseur. Tu n’avais pas promis des hommes, un partenariat ?
- Si. Il restait droit, plissant légèrement les yeux. Disons que, la statue de pierre est une preuve suffisante de votre volonté. Il vidait son verre, le déposant à son tour. À l’instant où ce gars est à port royal, les mercenaires seront de ton côté pour réaliser tes rêves de grandeur à Illusiopolis.
- Parfait. Un sourire ornait le visage du Donny, celui-ci retournant s’asseoir derrière son bureau.
- Il faut ramener ta copine, pour le transport. Ruth s’était levée, posant la question de l’échange de prisonniers. Pareil que pour le cinglé de thé ?
- Non. Un pincement au coeur faisait grimacer le Turk. Si seulement elle était là. Il retournait alors pour fixer le porte-flingue. Elle a du travail pour l’instant, il va falloir trouver une autre façon d’amener le gringalet au fort du Centurio.

Le silence retombait doucement, Ruth soupirait un instant avant de retourner s’asseoir dans un canapé. Ward s’avançait alors, allant autour de la statue de pierre pour la fixer longuement. Le traître se contentait de sortir une cigarette qu’il allumait s’en tarder.

- C’est de la magie, ton truc ? Demandait finalement l’indicateur, frappant de son index sur la pierre. Combien de temps tu peux le garder comme ça.
- Plus ou moins six heures, si je ne décide pas de rompre le maléfice.
- Leto. L’indicateur se retournait pour fixer le Grec. Le voyage jusqu’à port royal, combien de temps ?
- Deux heures. Il passait sa main sur son visage. Tu rajoutes une demi-heure de contrôle, rapport au blocus de la Shinra.
- Il semble que nous ayons la solution. Souriait alors Ward, se retournait pour fixer Kurt. Ton gouverneur, il n’a pas envie de commencer une collection d’oeuvres d’art sous forme de statue ? L’esclavagisme n’est pas un problème chez vous, il me semble.
- Tu veux vraiment faire passer l’ingénieur pour une statue dans un transporteur de la Shinra !? Le traître était autant surpris par l’idée que pour les risques de réussite de ce plan. T’es vraiment sérieux…
- Personne ne se méfie d’une statue. Il courait alors, tournant son regard pour fixer Donny. Vous en pensez quoi, patron ?
- Depuis des années, nous cherchons à exporter les putes de la ville et tu viens de nous offrir le moyen, Ward. Il souriait de toutes ses dents. Du moins, si notre porte-flingue préféré n’est pas dérangé à transformer quiconque en pierre.

Le traître soufflait du nez, riant presque de la situation alors que son coeur piquait une nouvelle douleur. Il n’avait pas besoin de Lenore pour les banalités. Il hochait alors la tête, s’avançant pour fixer le chef de gang.

- Une livraison de statue pour le gouverneur de port-royal ? Il n’y a pas plus beau présent que le Centurio ne puisse refuser. Il s’avançait alors pour rejoindre la statue et rompre le sort. Ward, prépare le gars pour son voyage, qu’il soit magnifique.
- Que… Qui… Où suis-je !? L’ingénieur recommençait à crier, se plaquant le dos contre le mur.
- Je m’en occupe. Ruth se levait alors, attrapant l’homme de la Shinra par le col avant de quitter la pièce. Il sera disponible dans une heure.
- Parfait, cela me laisse le temps d’aller en ville. Concluait Kurt. Afin de m’écarter de vos sales gueules. Il se massait les paupières. Ward, tu te souviens de ma demande ? Pour les armes.

L’indicateur s’approchait d’une armoire et sortait un nouveau dossier qu’il tendait au traître, Donny observait l’échange d’un oeil avide.

- La cargaison est introuvable. Disait-il, interpelant l’indicateur. À moins que des informations soient tombé dans tes oreilles ?
- Rien du tout. Répondait alors Ward. Un gars du nom de Frank doit revendre une tonne d’arme, sauf qu’elles sont bien planquées et que seul le revendeur connaît l’endroit.
- Il refuse de nous vendre ? Demandait alors Kurt.
- Je refuse d’acheter. Répondait Donny, se relevant. Il est actuellement au Blue Dragon, cherchant les acheteurs et il ne veut plus voir ma gueule. Il fixait alors le porte-flingue. Toi, j’aimerais que tu t’arranges pour découvrir le lieu où il entrepose ses stocks.
- En le tabassant à mort ? Le traître écrasait sa cigarette au sol, enfonçant ensuite ses mains dans ses poches.
- Tu te débrouilles, la méthode ne m’intéresse pas. Il prenait alors de dossier avant d’en sortir une photo. Voici le gars, tu te charges de ça et tu reviens après.
- Pas de problème, patron. Répondait Kurt, cacher sous un masque. Vivement que tu crèves. Il grimaçait à l’écoute de la voix. Ce sera fait dans l’heure.
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: commandant
XP:
191/400  (191/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
Hier à 6:52
Félicitation ! Tu es l’heureux bénéficiaire de mon insomnie. Déjà désolé pour le temps que j’ai mis à te commenter.

Quelques fautes d’étourderies çà et là notamment dans la toute première phrase. Dommage.

J’aime beaucoup tes dialogues, ils sont justes, tu gères très bien les groupes de personnages, c’était déjà le cas avec ton escouade. J’aime bien la façon dont Donny est persuadé de te donner des ordres alors qu’en gros c’est toi qui en est à l’initiative.

Que dire de plus ? Ouais je suis pas très inspirée, j’avoue être à court, le rp est un interlude entre l’action de la mission et la suite. C’est pas grand-chose mais ça permet d’encrer les caractères des pnj et d’étoffer l’histoire. Limite tu mets plus à l’honneur tes pnj que toi-même cette fois ci et ce n’est pas désagréable. C’est un terrain que tu connais bien et qui est toujours très agréable à lire.

- difficulté et récompense
Très Facile : 5 points d'expérience + 50 munnies + 1 PS en psychisme, manipulateur que tu es.
messages
membres