Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
101/550  (101/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 23 Mai 2018 - 12:56
Cela faisait deux jours qu'elle s'était réveillée. Deux jours passés dans un ennui des plus profonds, clouée dans les draps blancs d'un lit de l'infirmerie. Chaque seconde qui défilait lui semblait s'étirer éternellement sur le rythme lancinant des bips répétés d'un électrocardiogramme, sur celui des gouttes qui s'écoulaient lentement dans la perfusion reliée à son bras gauche. C'était à peine si elle pouvait bouger. Elle ne sentait plus ses muscles amorphes, éteints par le coma prolongé dans lequel elle avait sombré... On lui avait assuré toutefois qu'elle était stable, qu'il suffirait d'une légère rééducation pour qu'elle retrouve l'intégralité de ses facultés. D'ici-là, tout ce qu'elle parvenait à faire au prix d'un certain effort était de tourner la tête. Elle aurait dû s'estimer heureuse de ne pas conserver de graves séquelles, la plupart de ses blessures avaient eu le temps de guérir durant le mois qu'elle avait passé dans un profond sommeil. Un mois ! Elle n'en revenait toujours pas. Elle n'osait pas imaginer l'état dans lequel on l'avait ramenée au Château Disney...

Comme pour témoigner de cette gravité, il y avait sur une table de chevet à sa droite de nombreux messages posés aux côtés de son éclaireuse, des vœux de bon rétablissement. L'un d'entre eux venait de Cissneï, un autre de Mickey... Il y en avait également un de la part de Tic et Tac, un autre encore, écrit grossièrement, provenait d'Archer. Il y avait même un bouquet de fleurs de la part du Capitaine Fiona. Toutes ces attentions lui mettaient un peu de baume au cœur, mais son humeur redevenait invariablement morose. Immobile, elle ne pouvait que penser et penser encore, retournant sans cesse les mêmes idées dans tous les sens. Son corps n'affichait peut-être pas de séquelles, mais elle les sentait au plus profond d'elle-même. D'un œil morne, Aqua regarda par la fenêtre.

Cela avait été un fiasco sans nom. Et ce qu'elle avait le plus redouté était arrivé sans qu'elle ne puisse rien faire pour l'en empêcher. Le Palais des Rêves n'existait plus... La jeune femme sentit son cœur se serrer, comme à chaque fois qu'elle essayait de se faire à cette idée. Elle s'était jurée de le défendre. Elle s'était jurée qu'il ne sombrerait pas une nouvelle fois dans l'obscurité. Et elle avait échoué. Aqua pensa tristement à ce qui devait rester de ce monde au fin fond du Domaine des Ténèbres. Les rues blafardes du bourg étaient-elles comme autrefois, privées de toute vie et hantées par les sans-cœurs qui y rôdaient ? La grande horloge du palais royal tournait-elle follement à nouveau, soumise à un temps qui n'avait plus de sens ? La Maîtresse de la Keyblade poussa un long soupir et ferma les yeux. Elles espérait que lorsqu'elle les rouvrirait, tout cela n'aurait été en fin de compte qu'un horrible cauchemar. Des images affreuses s'imposèrent dans sa tête comme des flashs. La rage d'un dragon. Les sans-cœurs en surnombre. La terre qui se soulevait...

Les paupières d'Aqua se relevèrent brusquement alors que l'électrocardiogramme commençait à s'agiter. Ces simples souvenirs étaient douloureux, presque insupportables. Elle avait mentalement l'impression de revivre ce bal macabre, d'être encore plongée au sein du chaos du manoir. De tous les combats horribles auxquels elle avait pris part, elle savait déjà que celui-ci occuperait une place particulière... Loin derrière l'affrontement qui l'avait opposée à Xehanort à la Nécropole des Keyblades, mais devant la réunion de Port-Royal et la colère de Bahamut. La jeune femme souffla du nez d'un air las en pensant ironiquement qu'il y avait décidément une certaine constance dans sa façon d'échouer aux moments les plus importants.

Elle laissa sa tête retomber lourdement vers l'avant, baissant les yeux de manière honteuse. Elle se sentait responsable de ce qui était arrivé et ne cessait de se demander s'il y aurait eu un moyen de sauver le Palais des Rêves. Peut-être que les choses auraient été différentes s'ils avaient été mieux informés. La Lumière aurait pu envoyer plus d'hommes pour contrer la Coalition. Ou peut-être que si elle avait tenu plus longtemps, elle aurait pu faire quelque chose. La présence de Cendrillon aurait certainement été suffisante pour repousser les sans-cœurs, pour lui laisser le temps de verrouiller la serrure du monde afin d'empêcher les créatures des ténèbres d'atteindre son cœur. Si seulement elle n'avait pas sombré dans l'inconscience...

En soupirant de nouveau, Aqua essaya de chasser ces pensées de son esprit alors que son visage s'assombrissait dans une acceptation amère de la réalité. Ses regrets n'y changeraient rien, elle ne pouvait pas changer le passé. Au moins, elle était en vie. C'était une maigre consolation pour avoir à supporter le poids de ses erreurs, mais bien d'autres n'avaient pas eu cette chance. Elle repensa à Monsieur de Montgermont. « Je tiens à la vie Mademoiselle » lui avait-il dit lors de leur première rencontre, et elle lui avait redonné de l'espoir... Et elle n'avait pas pu le sauver, ni lui ni aucun des nobles. Et Adélaïde ? Qu'était-il advenu de la jeune domestique avec qui elle avait sympathisé lors de sa mission au palais royal ? De tout son cœur, Aqua espérait qu'elle avait pu s'enfuir, quitter le monde avant qu'il ne sombre définitivement. Mais combien avaient pu se ruer vers les transports Shin-Ra en comprenant le triste sort qui les attendait ? Combien étaient désormais des réfugiés privés de leur terre natale ? Et combien avaient succombé aux sans-cœurs ?

La Maîtresse de la Keyblade essaya de se rassurer autant qu'elle le pouvait, de se dire que, malgré toute l'horreur de cette situation, cela aurait pu être encore pire. Cissneï en avait réchappé. Cendrillon était en vie également, l'infirmière en chef lui avait affirmé qu'elle était tirée d'affaire. Savoir la princesse de cœur finalement en sécurité la soulageait, mais à quel prix ? Et Roxas...

Aqua fronça légèrement les sourcils. Du peu d'informations qu'elle avait pu obtenir, elle avait compris qu'il n'était pas rentré avec eux au Château Disney et, où qu'il soit, elle espérait qu'il allait bien... Le jeune homme occupait une grande place dans ses pensées, car elle savait d'avance que son cas allait être d'une grande complexité à laquelle elle préférait ne pas encore penser. Roxas était en partie responsable de la destruction du Palais des Rêves et de la mort de nombreux nobles. Bien sûr, ce n'était pas réellement lui... Les ténèbres qui l'avaient submergé en étaient la cause principale, et elle avait réussi à les repousser. Et sans la Coalition et ce monstre de Death, rien de tout cela ne serait arrivé. Mais qui accepterait cette explication ? Aussi bien dans leur camp que dans d'autres l'image du jeune homme risquait d'être ternie à jamais, et les accusations du Consulat qui pesaient déjà contre lui n'allaient pas aider. Même si elle savait ce qui s'était réellement passé, pourrait-elle sciemment le défendre ? Roxas était effectivement à blâmer pour avoir laissé les ténèbres obscurcir son cœur... Mais elle l'était tout autant pour ne pas avoir vu ce risque bien plus tôt, pour ne pas lui avoir apporté son aide.

Les lèvres d'Aqua se tordirent en une grimace. Dans tous les cas, cela serait à Cissneï de prendre une décision à son sujet... Mais elle ne pouvait s'empêcher de se poser une question qui l'horrifiait : et si cela recommençait ? Si Roxas succombait de nouveau aux ténèbres ? La Maîtresse de la Keyblade détestait cette éventualité, mais une part d'elle-même ne pouvait désormais plus le voir que comme un potentiel danger pour l'univers tout entier. Il fallait qu'elle le retrouve. Qu'elle lui parle. Il fallait qu'elle l'aide pour qu'il ne soit plus une menace pour l'équilibre.

Le regard de la jeune femme se posa sur la table de chevet, sur son éclaireuse, et bascula sur son bras inerte. Elle essaya de le bouger sans qu'il ne lui obéisse. Alors, Aqua déploya toute la volonté qu'elle avait. De toutes ses forces, elle s'imagina saisir son porte-bonheur. Sa respiration s'accéléra. Au bout de longues minutes, son bras finit par frémir en réponse. Elle sentait qu'elle pouvait y arriver. Redoublant d'efforts, elle parvint finalement à lever une main tremblante. Le son régulier de l'électrocardiogramme s'emballa, elle laissa échapper quelques exclamations de douleur. Enfin, ses doigts frôlèrent son éclaireuse et elle s'en saisit pour l'amener contre sa poitrine, la respiration aussi haletante que si elle avait couru pendant des heures.

Aqua ferma les yeux. Déjà, elle sentait que son rythme cardiaque se calmait, que son porte-bonheur l'apaisait. Elle fit le vide en elle, essayant de se plonger dans la sérénité d'une douce lumière. L'avenir paraissait encore une fois bien sombre, mais elle savait que son cœur la guiderait sur la bonne voie. Ils avaient perdu cette manche. Ils en avaient perdu de nombreuses auparavant, et ils en perdraient certainement encore à l'avenir. Mais les ténèbres ne gagneraient pas. Jamais. Le visage d'Aqua se radoucit. Elle ignorait ce que leur réserverait le futur, mais elle avait une certitude. Ce qui était arrivé au Palais des Rêves ne devait plus se reproduire.

Elle savait ce qu'il lui restait à faire.


Dernière édition par Maître Aqua le Mer 10 Oct 2018 - 0:33, édité 2 fois
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 24 Mai 2018 - 22:55
Pendant toute la durée de ce rp, j’ai imaginé Aqua avec des bandages de la tête aux pieds, avec supplément plâtre sur les jambes et les avant-bras. L’image à le mérite de me faire sourire !

Là, en lisant le rp, j’me suis fait une réflexion un peu stupide.

Est-ce que tout les participants du bal ayant subi le courroux de Roxas vont faire ce rp de souffrance dans un lit d’hôpital ? La réponse est probablement « oui ! » et j’me demande justement quelle interprétation sera la plus juste. Personnellement, j’ai triché avec la potion. Donc, j’vais juste me contenter de vos textes à vous.

Donc, ici ? J’ai p’tet un regret. C’est que j’vois pas Aqua assez douiller ! Parallèlement avec le rp précédent, nous avons la souffrance que tu qualifies toi-même de « veille amie », un peu comme le pote relou qui te demande de le conduire au Mac Do à trois heures du mat’. Donc, j’ai envie de dire que nous sommes déjà paré en terme de douleur. Ici, j’aurais vraiment adoré avoir le côté « faible » d’Aqua où elle ne parvient à rien et qu’elle n’arrive pas à toucher cette lueur d’espoir. Là, j’vais donner un exemple par rapport à 0.2. Ici, par rapport à Roxas et au destin d’Aqua, j’aurais peut-être été plus emballé par l’idée « d’acceptation » que nous découvrons allongées sur le sable. Alors, j’parle par image pour l’unique raison que quelques gars n’ont toujours pas fait le final chapter. Donc, pour dire, j’aurais été plus emballé d’avoir l’expression du sentiment dans ce sens là. Résolus. Enfin, les goûts et les couleurs ! Hein !

Sinon, j’ai bien aimé ce réveil. Limite, il aurait été plus marquant si quelqu’un t’attendait à ton chevet ! Sauf qu’il y a un Michel qui dort et le second qui n’est pas là. Et puis, l’effort surhumain pour ramasser l’éclaireuse qui est un symbole, j’suis fan ! Et en définitive, j’vais pas avoir beaucoup plus à raconter dans ce commentaire. Le rp m’a tout autant plus, j’suis surtout curieux de la suite par rapport à Roxas et aux actions de la Lumière.

Donc, c’qui m’intéresse aussi, c’est de savoir la place que tu auras dedans ! Ahaha ! Ecrivez des rp.


Facile : 12 points d'expérience + 110 munnies + 2 PS en Psychisme !

_______________________________
 
messages
membres