Derniers sujets
L'Erreur est HumaineHier à 23:34NarantuyaaLes JardinsHier à 22:51NarantuyaaLe bleu est une couleur chaudeHier à 15:58CissneïPour allumer le feuHier à 15:03LenoreQuelques ossementsMer 19 Sep 2018 - 23:45DeathLa roue de l'infortuneMer 19 Sep 2018 - 19:47DeathConfidences d'un ApatrideMer 19 Sep 2018 - 19:26NarantuyaaFilatureMer 19 Sep 2018 - 18:34DeathJeu de rôleMer 19 Sep 2018 - 13:29LenoreNuit AnormaleMer 19 Sep 2018 - 10:42Chen StormstoutUne Dernière LettreMar 18 Sep 2018 - 21:40Huayan SongToujours gagnant, jamais perdant !Mar 18 Sep 2018 - 17:27Chen StormstoutMansuétudeMar 18 Sep 2018 - 16:56NarantuyaaPour un peu de malMar 18 Sep 2018 - 14:10Agon WileyLa Chute de NottinghamMar 18 Sep 2018 - 9:15Heinrich Ventrecroc
Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
80/550  (80/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 21 Mai 2018 - 10:02
La brise chaude du vent vint effleurer délicatement ses joues et passa dans ses cheveux, agitant de manière presque imperceptible quelques unes de ses mèches bleues. Aqua ouvrit les yeux doucement avant de battre plusieurs fois des paupières pour s'extirper du confort que lui procurait le sommeil. Elle avait l'impression d'avoir dormi une éternité et se sentait à la fois revigorée et engourdie. La jeune femme ferma les yeux et joignit ses mains avant d'étirer longuement ses bras pour se tirer de cette torpeur. Un sourire de contentement se dessina sur son visage et elle laissa échapper un long soupir en sentant ses muscles se tendre et se réveiller petit à petit. Puis, elle se laissa glisser pour s'adosser plus confortablement sur le banc où elle était assise. Quelques instants Aqua se laissa bercer par le souffle du vent et par le bruit clair de l'eau avant de balayer du regard le chemin qui menait jusqu'au sommet de la montagne de la Contrée du Départ. Cet endroit avait toujours été apaisant. Il la détendait et, pour un peu, elle se serait laissée aller à cette paresse qui l'appelait. Mais un simple coup d’œil en l'air la fit changer d'avis. Le ciel était d'un noir d'encre parsemé de milliers de magnifiques étoiles qui scintillaient dans la nuit. Il était déjà tard.

Aqua passa ses deux mains derrière sa tête et la fit basculer en arrière pour contempler la voûte étoilée. Elle avait dû s'assoupir... Pourtant, sa journée n'avait pas été particulièrement épuisante. Elle était partie en mission de routine avec Terra dans la Forêt des Nains. Tout deux faisaient régulièrement équipe depuis qu'il avait également été élevé au rang de Maître. La jeune femme sourit en regardant les étoiles. Deux sur trois. Lorsque Ven aurait à son tour passé l'examen du Symbole de Maîtrise, la promesse qu'ils s'étaient faite deviendrait une réalité. Il était encore jeune, mais elle ne doutait pas que cela arriverait plus tôt qu'ils ne le pensaient tous. Après tout, c'était grâce à leurs forces conjuguées qu'ils avaient réussi à déjouer les plans de Xehanort. Il méritait ce titre autant qu'eux. Peut-être partiraient-ils en mission tous les trois un jour ? Rien ne lui ferait plus plaisir ! Elle imaginait déjà la lueur de fierté dans le regard de Maître Eraqus lorsqu'ils reviendraient ensemble après avoir protégé un monde des ténèbres. Le même regard qu'il avait eu un peu plus tôt lorsque Terra et elle s'étaient présentés pour lui faire leur rapport.

D'un autre côté... La Maîtresse de la Keyblade eut un air amusé. Il lui semblait également que Terra était tout désigné pour devenir le nouveau gardien de la Contrée du Départ. N'avait-il pas déjà pris un élève sous son aile ? Un jeune garçon nommé Riku au caractère si proche de celui de son ami que cela en devenait aussi troublant que désopilant. Peut-être qu'elle aussi enseignerait à un jeune porteur de la Keyblade un jour. Ou bien allaient-ils voyager chacun de leur côté pour protéger les différents mondes ? Peut-être que leurs chemins s'éloigneraient légèrement. Qui savait ce que l'avenir pouvait leur réserver ? Mais Aqua avait une certitude qui la rassurait.

Jamais rien ne pourrait les séparer tous les trois.

La jeune femme se leva prestement et s'étira de tout son long. Penser à ses amis lui avait donné la force nécessaire pour chasser son engourdissement. Il était temps pour elle de les rejoindre, et, à cette heure, elle savait où les trouver. Pour rien au monde l'un d'entre eux n'aurait manqué leur rituel. D'un pas tranquille, Aqua s'engagea dans le sentier qui menait au sommet. Elle marcha longtemps, sans se presser, profitant de l'atmosphère calme de cet endroit tout en gravissant la pente. Enfin elle parvint tout en haut et marqua une courte pause, un sourire radieux aux lèvres et les yeux brillants d'une lueur plus vive que celle des milliers d'étoiles qui s'y reflétaient.

Ils étaient là, à quelques mètres. Terra et Ven, ses deux meilleurs amis, étaient déjà installés, assis sur le rebord de la falaise à regarder l'horizon. A voir leurs silhouettes de dos, Aqua sentit dans son cœur une chaleur qu'elle ne pouvait expliquer. Comme si cet instant était particulièrement spécial. Silencieusement, elle s'approcha et se glissa à la place qu'ils lui avaient réservée entre eux. Délicatement, elle croisa les jambes, posa ses mains sur ses genoux et les rejoignit dans leur observation. Aqua prit une longue inspiration et le sourire bienheureux qui flottait sur ses lèvres s'étira encore un peu plus. Elle se sentait si... bien.

De longues minutes passèrent. Aucun d'entre eux ne troubla le silence serein qui régnait. C'était étrange. D'habitude lorsqu'elle arrivait, Ven et Terra étaient bien occupés à plaisanter ou à se chamailler. Cette fois, ils semblaient complètement déconnectés de ce qui les entouraient. A voir leurs corps se soulever lentement au rythme de leurs respirations elle aurait presque pu les croire endormis, mais leurs yeux étaient grands ouverts et leurs regards bleutés rivés sur le lointain. Pour autant, cela ne la gênait pas de ne pas parler. Le lien qui les unissait était si fort qu'ils pouvaient se passer du moindre mot. Se contenter d'être ici, avec eux, à regarder les étoiles suffisait à la rendre heureuse. Elle avait attendu cela tellement longtemps...

Aqua fronça légèrement les sourcils d'un air perplexe. Longtemps ? Pourquoi avait-elle pensé cela ? Ils s'étaient pourtant retrouvés ici la veille. Ce n'était pas si long. Alors pourquoi avait-elle l'impression qu'elle s'était languie d'eux plus que de raison ? A ce moment, Ven redressa légèrement la tête sans cesser de fixer l'horizon et rompit le silence d'une voix lointaine, presque sans intonation.

« Tu sais, tu vas devoir te réveiller. »

« Ça te va bien de me dire ça. » Aqua porta une main surprise à ses lèvres comme pour essayer de retenir les mots qui s'étaient déjà échappés spontanément. Elle n'aurait pas dû lui parler ainsi. « Je suis désolée, Ven. » s'excusa-t-elle d'une voix douce en s'étonnant encore du ton qu'elle avait adopté. Il ne semblait pas lui en tenir rigueur mais il y avait eu du reproche dans sa voix, ainsi que du regret. Surtout, il y avait eu une grande peine qui s'était exprimée, une peine profondément ancrée dans son cœur et qu'elle ne pouvait expliquer. Une peine qui se répandait maintenant en elle comme un poison. Pourquoi avait-elle dit cela ? Pourquoi avait-elle l'impression que c’était lui qui devait se réveiller ? Ven était là, face à elle, alors pourquoi avait-elle l'impression qu'il dormait depuis trop longtemps ?

« N'abandonne pas. Ils vont avoir besoin de toi. » annonça posément Terra dans un constat qui n'appelait aucune protestation.

La jeune femme baissa tristement les yeux. Dans sa poitrine, les battements de son cœur accélérèrent. « Je sais... » avoua-t-elle dans une résignation peinée. Elle sentit sa gorge se serrer. Elle le savait. Tout au fond, elle en avait toujours eu conscience. Ce qu'elle vivait... Retrouver ses amis. Retrouver sa terre natale. Retrouver un temps perdu, volé. Rien de tout cela n'était vrai... Ce n'était qu'une chimère dans laquelle elle était plongée, une douce rêverie. Elle s'était aventurée si profondément dans ses songes pour finir par arriver ici... « C'est juste que... » Les mots s'étranglaient dans son chagrin. Pourquoi ne pas rester ? Elle ne se souvenait plus de la réalité. Elle ne voulait pas devoir l'accepter. La réalité ne lui offrait pas ce qu'elle avait ici. Elle aurait tant voulu pouvoir continuer à se bercer dans cette illusion. « Je ne veux pas vous perdre encore une fois. » lâcha-t-elle difficilement alors que ses yeux brillaient non plus du reflet des étoiles mais des larmes qu'elle retenait.

Elle les avait retrouvés, et peu lui importait que cela soit réel ou non.

Une main réconfortante vint se poser sur son épaule. Celle de Ven. « Ça ira. » dit-il d'une voix rassurante. Elle souffla d'un air triste. Elle avait envie d'y croire. Au fond, elle avait peut-être toujours eu besoin que quelqu'un lui dise ces mots. Que quelqu'un lui assure que tout irait bien. En cet instant elle se sentait si vulnérable... Mais elle le croyait. « Ça ira. » pensa-t-elle alors que sa respiration saccadée se calmait petit à petit, tout comme le torrent d’émotions qu’elle ressentait. « Nous aussi nous allons avoir besoin de toi. » conclut-il dans un sourire.

« Rien ne pourra jamais nous séparer tous les trois. » lança Terra de son habituel air sûr de lui en posant à son tour sa main sur son autre épaule.

Cela sonnait comme un adieu. Elle les avait retrouvés pour qu’ils lui soient de nouveau arrachés, et cela lui déchirait le cœur. Tout comme l'affreuse et cruelle réalisation de ce qu'aurait pu être sa vie si les choses avaient été différentes.

Doucement, elle posa ses mains sur les leurs et son regard se perdit dans le lointain. Il n'y avait plus d'étoiles. Plus de ciel. Il n'y avait plus qu'un océan de lumière blanche dans lequel ils flottaient ensemble. Elle cessait de rêver. Elle revenait à la réalité. Ils lui avaient donné des raisons suffisantes pour qu'elle le fasse. Bientôt, ils disparaîtraient eux aussi avec les restes de ses songes pour ne lui laisser au réveil qu'une impression fugace qui s'estomperait. C’était sa fatalité de les perdre.

Et c'était injuste.

Elle tint fermement leurs mains comme pour essayer de les retenir, mais elle savait que cela serait vain. Ils ne tarderaient plus à s'effacer. Le rêve était arrivé à son terme. Elle ne pouvait pas les laisser partir. Pas sans leur avoir dit à quel point elle les aimait. Pas sans leur avoir dit qu’à chaque instant ils étaient dans son cœur. Elle ne pouvait pas manquer cette occasion, cela serait peut-être la seule qu’elle aurait.

« Vous me manquez terriblement. »

Sa voix calme était brisée. Une larme glissa le long de sa joue.

Alors, la lumière qui les entourait s'intensifia jusqu'à devenir aveuglante. Elle se sentit remonter au travers des abysses du sommeil pendant que leurs mains se serraient doucement sur ses épaules comme pour l'accompagner.

« Réveille-toi. » les entendit-elle dire de concert au creux de ses oreilles.

Aqua ouvrit les yeux.
Maître brasseur

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Commandant
XP:
269/400  (269/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 24 Mai 2018 - 22:31
Alors, il va s’passer un p’tit truc dans l’histoire. Les deux exploits que j’ai reçus de ta part étant pas mal lié, et comme j’ai lu les deux, il y a des chances que j’parle de l’un dans l’autre.

Tu vois l’délire ?

Enfin, sache déjà que j’ai beaucoup aimé les deux exploits. Même si, j’ai mon coeur qui penche un peu plus pour celui-ci que pour le second. Disons que, dans celui-ci, il y a la grande force d’être un rp KH dans l’âme avec l’un de mes personnages favoris de la licence. Il est là juste pour le bonus, c’est ça ?

Bref, les deux textes nous donnent le sentiment de : « Regarde, j’connais bien Aqua et j’vous l’montre encore ! » ainsi que ce p’tit bonus en plus qui me rappel tant le jeu. Clairement, une scène comme celle-ci à sa place dans une cutscene. Bon, par contre, tu l’comprends que j’vais éviter de trop en dire pour que les gens se disent d’aller lire le texte pour comprendre c’que j’raconte ! D’ailleurs, ceux qui lisent ce commentaire, il y a un caméo de Stan Lee ! Ne manquez pas ça.

Il y a une critique que j’ai eue envie de faire dans un premier temps, sauf quelle est vite balayé. Et de quoi il s’agit ? Simplement que, j’en voulais plus. Il s’agit un peu d’un moment pivot, une sorte de résolution, il m’en fallait plus pour me satisfaire. Cependant, soyons honnête, ça aurait rapidement tourné dans le pathos et nous aurions perdu la beauté de l’instant. Donc, j’me retrouve sans réel critique à faire pour le texte ! À moins que… Le rouge foncé ne correspond pas, un brun un peu saturé aurait été plus intéressant… Vraiment.

Donc, j’ai pas grand chose à rajouter ! Ce texte, c’était un vrai moment de plaisir, j’ai eu de la joie en le lisant une première fois et ça n’a pas bougé pour une seconde lecture. D’ailleurs, j’ai le même sentiment que le rp dans lequel tu as reçu un skateboard. Histoire que nous seul comprenions la référence.


Très Facile : 7 points d'expérience + 50 munnies + 2 PS en Psychisme ! Oui, il y a un bonus.

_______________________________
 
 
 
messages
membres