Lumière d'Étro

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Dénégation Left_bar_bleue293/500Dénégation Empty_bar_bleue  (293/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 21 Avr 2018 - 17:12

À l’ombre de la muraille de la Citadelle, le Paladin-en-Chef profitait de la douceur de la saison en compagnie de son oiseau. Celui-ci virevoltant d’un perchoir à un autre sous les ordres de Cassandra et au rythme des récompenses qu’elle lui accordait. Depuis peu, elle supportait de moins en moins le conditionnement des quatre murs de pierre dans lesquels elle accomplissait sa tâche de dirigeante de l’ordre.

Cela lui paraissait semblable à des lustres depuis l’attaque qu’elle avait effectuée contre l’un des mondes coalisés. Ou plutôt, depuis son dernier voyage.

Elle n’avait beau haïr les transports Shin’ra, elle ne pouvait s’empêcher d’apprécier la sensation de découverte qui l’avait animé à chaque fois qu’elle foulait un autre monde. À l’exception du dépotoir pourtant le nom de Port-Royal. Avec du recul, elle se rendait compte qu’elle avait peu voyagé dans l’immensité de l’univers.

Depuis des années, le devoir l’appelait au Domaine Enchanté et jamais dans un autre monde. D’autant plus avec le rôle qu’elle endossait dorénavant.

Fiiiiiiiiiiiou !
Un sifflement court, attirant l’attention de l’épervier vint se poser sur le gantelet de Cassandra. Elle donnait la dernière pièce de viande qu’elle possédait avant d’inviter l’oiseau à s’envoler de nouveau. Fixant le battement des ailes, elle soupirait un instant avant de se redresser et joindre les portes menant au château, elle avait encore tant à faire.

Dont une affaire qui piétinait plus que de raison, la traîtrise de Lulu ainsi que le vol de Menvra. Le Paladin ne parvenait toujours pas à saisir les motivations de la Sorcière à s’enfuir avec le vaisseau, d’autant que l’annonce de la prime sur sa tête avait attiré une ribambelle de badauds en quête de récompense. Voilà des lunes que Cassandra avait cessé de compter les imposteurs amenant un corps calciné afin de toucher la prime de cinq-cents munnies. Elle n’avait beau savoir qu’il ne s’agissait que d’arnaque, elle accueillait ce genre d’information avec un pincement au coeur.

Elle désirait comprendre ses actes, qu’il s’agissait de la nuit de Swain ou encore de ce vol. Cependant, elle restait condamnée à l’ignorance. Cela lui était insupportable. Il fallait que ça cesse.

Dame Pentaghast !
Avant de franchir les portes du château, elle se retournait pour retrouver un Templier à bout de souffle, prenant un instant pour se remettre de sa course. Il avait beau détenir l’emblème sur sa tunique, il semblait avoir tous les attributs d’un aspirant. Trop jeune, trop pressé.

Que ce passe-t-il ?
Un homme… Il… Il vient de se présenter aux portes de la ville en demandant à parler à vous où à Sir Valeri. Il serait détenteur de message.
Ce n’est pas de mon ressort, navré. Fabrizio doit être dans ses appartements, il est plus indiqué que moi dans la gestion de cette affaire.

Elle se retournait, s’apprêtant à rejoindre son bureau avant que le Templier ne l’attrape par le poignet.

Si les paroles de cet homme ne sont pas mensonges, vous êtes concerné.
Qu’en est-il ?
D’après ses dires, le Primarque aurait été enlevé à Illusiopolis.

Cassandra restait figée un bref instant, plissant les yeux en observant le Templier avant de s’approcher de lui, limitant la distance les séparants.

Qu’est-ce que vous racontez ?!
Ce… Ce n’est pas moi… Il est au poste de garde à l’entrée de la ville, jurant que le Primarque lui a ordonné de venir ici et de vous prévenir de sa disparition… Il n’a rien dit de plus.
Rentrer, vite. Aller dans les appartements du Primarque et vérifier s’il est là ou non. Dans le pire des cas, retrouvé sa secrétaire, elle consigne tous ses faits et gestes. Elle se nomme Nix. Maintenant.
À vos ordres !

Elle regardait le Templier disparaitre dans les escaliers du bâtiment avant qu’elle ne se retourne pour rejoindre le poste de garde qu’il venait de mentionner. Le sang du Paladin n’avait fait qu’un tour. S’il y avait une once de vérité dans cette histoire, les répercussions ne seraient pas à prendre à la légère. Un Primarque, finalement annoncé qui se retrouve Étro seule sait où ? Il allait y avoir un nouveau trouble dans l’histoire du Sanctum, celui-ci ne pouvait arriver en de pires instants.

Par le Créateur, que pouvait bien faire Matthew dans l’un des mondes les plus dangereux de l’univers.

La rage au ventre, elle traversait la ville jusqu’à atteindre le poste de garde. Franchissant les portes, saluant sans cérémonie les gardes présents jusqu’à rentrer dans l’une des salles de détention. Ce qui se résumait à une pièce avec un bureau et deux chaises pour régler les crimes mineurs dans la ville. Du moins, elle espérait que cette histoire n’aillait jamais être plus importante que des ragots. Deux Templiers en garde la saluaient, l’invitant ensuite à rentrer dans la pièce où se trouvait le messager du Primarque.

Tout cela est-il vraiment nécessaire…
Elle soupirait en rentrant dans la pièce, observant brièvement l’homme portant une paire de menottes et assis autour de la table d’interrogatoire. Il semblait grand, plus grand qu’elle ne l’était et sa peau était noire comme l’ébène. Un costume simple, semblable à ce que pouvait porter le Primarque, la différence venait d’un large chapeau qui couvrait l’un de ses deux yeux.

Quand on s’annonce avec pareilles nouvelles, oui.
Si Matthew m’avait prévenu de l’accueil, j’aurai réfléchi à deux fois avant de venir.
Inutile de jouer quelconque numéro en face de moi, expliquez-vous. Simplement.

Il soupirait légèrement, à son tour, posant ses deux mains sur la table.

Mon nom est Brandeis, un gars d’Illusiopolis. Votre patron est venue me voir, dans un bar, pour louer mes services dans l’un de ses projets.
Lequel ?
Afin de préparer une place forte, quelque chose du genre.

Cassandra fronçait les sourcils à cette mention, elle se rappelait de l’ordre qu’elle avait refusé au Primarque. Une histoire de manoir dans un monde inconnu, une place à défendre absolument. Une affreuse sensation l’envahissait progressivement, s’il y avait une once de vérité dans son récit, il commençait avec l’un des projets que pouvait avoir Matthew.

Il n’est pas commode, par ailleurs. Si vous l’entendiez parler, ce n’est pas toujours la joie.
Garder vos remarques pour vous.
D’accord… Bref, nous parlions de mon contrat et de ce que j’y gagnais à l’aider quand un type est rentré dans le bar. Un gars assez grand, cheveux noirs et en costume. Il se nomme Brown. Il n’a pas attendu longtemps pour annoncer qu’il venait enlever votre Primarque.
C’est tout ?!
Un peu de patience. Matthew n’a pas voulu se défendre, suivant docilement son ravisseur dans la ruelle et disparaissant après un échange de tir. Avant de s’en aller, il m’a demandé de venir chez vous pour que vous soyez prévenu. Me voilà.

Il relevait ses mains pour conclure son discours. Pendant ce temps-là, le Paladin-en-Chef venait de s’appuyer contre le mur à tourner et retourner les arguments qu’elle venait d’entendre de sa bouche. Un élément prouvait sa bonne foi, la mention du manoir et des plans de Matthew. Pour le reste, il pouvait aussi bien s’agir de la vérité comme d’un mensonge. Elle n’aimait pas ça.

Des revendications, une rançon… Une prime ?
Pardon, madame, je n’ai pas attendu qu’un membre de gang vienne me faire la peau pour vous rapporter l’information.
Qu’est-ce qui me laisse le loisir de vous croire, dans ce cas.
Si le ravisseur était moi, vous ne pensez pas que ce serait parfaitement stupide de venir me présenter devant vous ? Il m’a embauché, nous sommes du même côté.
Il m’est difficile de vous croire sur parole…

Cassandra se retournait alors, s’apprêtant à quitter la pièce.

Vous n’allez pas me laisser ici, rassurez-moi !
Tant que votre culpabilité est en cause, vous serrez considérer comme ennemi du Sanctum.
C’est une blague ?!

Elle passait la porte, refermant celle avant de fixer les deux Templiers entourant la porte. Ce n’était pas son rôle, néanmoins, il n’y avait pas de temps à perdre. Elle ordonnait aux gardes de le transférer dans l’une des cellules du château. Il y resterait jusqu’à ce que de la disparition du Primarque soit confirmé, dans quel cas, il serait envisageable d’étudier de nouveau ses propos. Dans quoi est-ce que Matthew était-il parvenu à se mettre. Enlever ainsi un dirigeant de faction, c’était presque inédit. À l’exception du Général de la Lumière, il y a un peu plus de deux, si sa mémoire était bonne.

Marchant jusqu’au château, le Paladin-en-Chef ruminait jusqu’à ce que le Templier qu’elle avait croisé plus tôt dans la journée n’arrive à sa rencontre. Toujours aussi essoufflé. Reprenant contenance avant de faire son rapport.

Mademoiselle Nix confirme qu’il avait demandé un billet pour Illusiopolis, la veille, il n’est toujours pas rentré de son voyage.
Ce n’est pas croyable…
Qu’allons-nous faire ?
Rien, strictement rien. Vous avez pour ordre de garder cette histoire pour vous jusqu’à ce que moi-même ou Sir Valeri ne décidions du contraire. Me suis-je bien fait comprendre ?!

Elle c’était énervé plus que de raison, le Templier se tassait un peu sur lui-même avant d’acquiescer l’ordre et retourner dans les rues de la ville.

Dans son for intérieur, Cassandra priait pour que ce soit une vaste comédie et que le Primarque revienne dans la journée ou le lendemain. Parvenant finalement à rejoindre les portes du château, elle rejoignait sans plus attendre ses appartements afin de distribuer ses ordres. Dépêcher dans l’heure une troupe de Paladins à Illusiopolis pour entamer des recherches, ainsi qu’une réunion avec le Templier-en-Chef. Dans le cas où le Primarque ne revenait plus, le Sanctum devrait laisser les pleins pouvoir au dirigeant des armées comme il l’avait déjà avec son prédécesseur.

Aussi idiot que cela pouvait paraître, elle n’était pas résolue à endosser le rôle de dirigeant du Sanctum en l’absence de Matthew. Ce n’était pas d’elle dont avait besoin le groupuscule.


Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Dénégation Left_bar_bleue115/550Dénégation Empty_bar_bleue  (115/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 25 Aoû 2018 - 15:21
Cassandra est le Primarque que le Sanctum mérite, mais pas celui dont il a besoin.

Alors, que puis-je bien dire sur ce rp ? Je commence par le point négatif. Contrairement aux deux autres, il y a beaucoup de fautes d’inattentions dans celui-là. Style :

“Elle n’avait beau haïr les transports Shin’ra”

“À l’exception du dépotoir pourtant le nom de Port-Royal.”

“Elle n’avait beau savoir”

“Du moins, elle espérait que cette histoire n’aillait jamais être plus importante que des ragots”

Et vraiment pas mal d’autres.

Bon, j’essaie habituellement de pas être un nazi des fautes ^^ Parce que j’en fais aussi et qu’il y en a que je peux comprendre et qui me gênent franchement moins. Tant que ça ne nuit pas à la fluidité de la lecture en fait. Et là, à plusieurs reprises ça m’a fait buter sur le texte et reprendre. Ce qui est assez chiant, d’autant que ton style avec Cassandra se lit tout seul. Je te dirais de prendre plus ton temps avant de poster, d’attendre vraiment un certain temps après avoir écrit pour relire au calme, on remarque plus facilement les fautes quand on est un peu sorti du texte.

Sinon ! C’est un rp assez obligatoire, parce qu’il faut bien évoquer la disparition de Matthew (et certainement le fait qu’il ne réapparaîtra pas de sitôt puisqu’il est parti). J’imagine du coup que c’est quelque chose que tu n’avais absolument pas prévu pour l’évolution de ton personnage ^^ Et bien en tout cas je n’ai pas eu l’impression que c’était forcé.

Même si ! A un ou deux moments j’ai eu l’impression de ressentir ton point de vue personnel dans le texte, mais ça m’a plus amusé qu’autre chose comme ça s’insérait bien. Comme cette phrase par exemple :

“Par le Créateur, que pouvait bien faire Matthew dans l’un des mondes les plus dangereux de l’univers.”

Alors c’est complètement rp que Cassandra pense ça, mais ça m’a rappelé que tu lui avais fait la remarque en notation que c’est un peu chaud pour un boss de se déplacer seul ^^ Si seulement il avait écouté ! Bref, puisque je cite cette phrase j’en profite aussi pour dire que je plussoie, et pas que pour les boss. Style, Kestia qui détourne une mission pour aller tranquillement se balader à Illusiopolis, c’est un truc qui m’agace.

Je m’égare, non ?

En fait je viens de comprendre ce que j’aimais bien dans ce rp, c’est la manière dont tu amènes de la cohérence irp dans des problèmes hrp. Style Matthew ne peut pas revenir parce qu’il est parti du forum qui devient dans ton texte “Cassandra prend la décision de ne pas faire grand chose parce que le Sanctum est déjà précaire et que rendre cette info publique pourrait l’anéantir”.

Je ne sais pas à quel point ça t’as cassé les couilles en hrp ^^ Ni même si ça t’as amusé de faire ce rp ou si tu y as été contraint ! Mais en tout cas je trouve que ça crée une situation très intéressante pour le Sanctum. Alors certes vous… n’avez plus de Primarque et vous continuez à être le chat noir des groupes ^^ Mais ça vous donne des opportunités vraiment chouettes à exploiter, tout comme le fait que les décisions de Matthew n’étaient pas appréciées par la plupart de son groupe. C'est un imprévu hrp, mais c'est aussi une perche tendue, un évènement sur lequel vous pouvez rebondir, et je trouve que cet exploit lance bien les choses.

Du coup je suis assez hypé par la manière dont vous allez exploiter cette situation ^^ Allez les gars, gardez la foi en Etro et n’oubliez pas que :

jaimelesanctum

C’est tout ! … Pour le moment…

Très facile : 5 points d’expérience, 55 munnies et 1 PS en Magie
messages
membres