Lumière d'Étro

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
Appel aux armes Left_bar_bleue293/500Appel aux armes Empty_bar_bleue  (293/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 20 Avr 2018 - 13:20

Franchissant la herse du château, le Paladin-en-Chef avançait d’un pas lent tout en fixant un large gant en cuir sur sa main gauche. Il était encore tôt, néanmoins, le soleil était déjà haut dans le ciel. La vie s’activait lentement dans les rues, une légère brise se glissait dans les cheveux des habitants qui s’activaient à une nouvelle journée.

Ils baignaient en plein printemps, apportant avec lui son lot de gaité.

Fûûûû fûfûfûûû…
Pinçant ses lèvres, Cassandra sifflait longuement en levant la tête. Elle laissait son regard fouiller les cieux avant de prendre une bifurcation et rejoindre l’une des airs d’entraînement bordant le château. Toutefois, elle ne portait ni armes ni armures. Pareil à chaque jour, elle vérifiait le contenu de la bourse accroché à sa ceinture.

Sifflant une nouvelle fois, elle dressait son poing gauche au-dessus de sa tête pendant quelques instants. Un piaillement se faisait entendre jusqu’à ce que l’oiseau de proie se pose sur le gantelet.

Tu es de plus en plus rapide, Anth’.
Elle ouvrait la bourse à l’aide de ses doigts, plongeant ceux-ci dedans pour sortir un morceau de viande qu’elle tendait à son épervier. Ce dernier ne se faisait pas prier, attrapant la nourriture qu’il dévorait sans attendre et tout en jouant de ses serres. Le Paladin caressait brièvement la tête de l’animal avant de s’avancer vers l’un des mannequins de bois.

L’animal tournait sa tête, fixant le billot tout en contractant ses serres et lâchant un bref cri.

Encore, oui. Il est hors de question que tu m’accompagnes tant que tu serais incapable de suivre mes ordres. Tu es trop téméraire, pareil à un aspirant cherchant absolument à faire ses preuves.
Cassandra levait de nouveau son poing, l’oiseau ouvrait alors ses ailes avant de s’envoler sans un bruit et prendre la la hauteur. Elle suivait son vol, l’épervier dessinait des cercles autour de sa tête, perdant brièvement de l’altitude qu’il reprenait en quelques battements. Le Paladin reculait de quelques pas, faisant ensuite face aux mannequins avant de pincer ses lèvres une nouvelle fois. Elle pointait alors de son bras droit l’une des cibles avant de lâcher un second sifflement.

L’oiseau descendait alors en piqué, ouvrant ses ailes avant d’atteindre le billot et sortant ses serres qu’il abattait sur le visage en bois avant de s’envoler de nouveau.

Tu vois, quand tu veux !
Elle levait les yeux au sol, suivant la course de son oiseau avant de sortir un second morceau de viande, moins important que le premier, qu’elle lançait dans les airs. D’un mouvement rapide, l’animal changeait sa trajectoire et l’attrapait en plein vol avant de reprendre sa position au-dessus du Paladin. Posant ses mains sur ses hanches, la jeune sifflait une nouvelle fois en pointant l’un des mannequins d’un regard.

Il plongeait une nouvelle fois, donnant un coup de bec dans le bois avant de reprendre son envol. Elle se surprenait à sourire en lançant un autre morceau de viande. Elle se revoyait avec son père lors des parties de chasse.

Dame Pentaghast.
Hmm…?

Elle se retournait, sans un mot, pour retrouver le Haut-Prête Haegel tenant un pupitre de commande dans le creux de son bras. Polie, elle saluait le vieil homme et l’invitait à se joindre à ses côtés.

Que puis-je pour vous, ma dame.
Êtes-vous au courant de l’ordre que j’ai reçu de notre Primarque ?

Il pouffait un instant, croisant ses bras au niveau de son ventre tout en fixant le spectacle que proposait l’épervier que dressait Cassandra.

Évidemment.
Quel est votre avis sur la question.
Un jour, vous devriez prendre une décision sans passer par moi. Vous vous en rendez bien compte ?
À quoi bon avoir un conseiller, si ce n’est pour rien lui demander.
Sage parole.

Elle sifflait une nouvelle fois tout en levant sa moins gauche. Elle observait la trajectoire de l’animal jusqu’à ce que celui-ci approche et se pose plus brusquement que tout à l’heure, manquant de tomber de son perchoir.

C’est une belle preuve de soutien, prouvant que notre alliance n’est pas à prendre à la légère. Même si, selon moi, six hommes ne sont pas suffisants. Ils agiront en paria dans les rangs de la Lumière.
Plus d’hommes seraient dangereux pour nous.
Certes.
D’autant que nous ignorons encore ce à quoi sera utilisée cette escouade mêlant guerrier de la Lumière et Paladins du Sanctum. Ainsi que son commandant. Du moins, s’il s’agit d’une troupe d’élite. Est-ce que leurs affectations seront décidées par nos dirigeants, ou par un commandant ignorant tout de nous. Voilà ma plus grande crainte.

Cassandra caressait son animal avant de lui tendre un dernier morceau de viande, le congédiant pour l’instant. Anth’ reprenait son envol, ratissant le sol pour se poser sur l’un des mannequins. Elle défaisait son gant tout en faisant face au Haut-Prête.

Il ne faut pas diaboliser nos alliés, Matthew serait affecté de vous entendre dire ça.
Outre des vivres après l’attaque, nous n’avons rien eu de la Lumière.
Ils doivent être trop occupé, vous n’ignorez pas que la Coalition Noire ne laisse aucun répit.
À moins qu’ils ne soient trop occupés à panser leurs plaies, tout comme nous.

Haegel hochait lentement la tête de gauche à droite, invitant le Paladin à le suivre dans une marche pendant que Cassandra rangeait son gant à sa ceinture. Elle sifflait une nouvelle fois, l’animal quittait son perchoir pour venir se poser sur l’épaule de sa maîtresse.

Pentaghast, vous et moi savons qu’une guerre est proche. Avec cela, notre liste d’ennemi est plus longue que notre liste d’alliés. Il serait sage d’assurer notre alliance avec la Lumière et de pouvoir compter sur eux en temps voulu.
À moins que ce soit eux qui comptent sur nous afin de les sortir d’un mauvais pas.
Ce n’est pas impossible, la Déesse accompagne nos hommes, elle sera d’un grand secours aux guerriers de la Lumière en cas de problème. Ils serviront la lumière d’Étro, ce n’est pas le plus important à vos yeux?
Plus j’avance, et plus je doute de notre mission.
Vous ?
Défendre les faibles, nous pouvons le faire. Défaire le mal ? Voilà des lunes que des hommes combattent les ténèbres, pourtant, elles sont toujours là. Si nous venions à perdre en cherchant à vaincre, qui restera-t-il pour défendre ceux qui ne peuvent se défendre.

Ils avaient marché jusqu’à l’entrée du château, le Haut-Prêtre s’arrêtait devant la herse, profitant de l’ombre des murailles avant de faire face à Cassandra.

Ainsi, vous préférez que nos armées stationne dans ce monde et à continuer d’accueillir les orphelins de la guerre. C’est cela, votre choix ?
Préserver la vie, oui.
Alors, vous resterez en arrière, tel un dernier rempart devant les ténèbres. Cependant, tout le monde ne partage pas votre point de vue. Certains seront plus aptes à l’attaque qu’à la défense. Envoyez trois de nos vétérans avec leurs aspirants, ceux ayant à coeurs d’empêcher le mal à se répandre et garder ceux qui tiennent à préserver les âmes dans ce château.
Ce ne sera pas aussi simple. Les Paladins ne peuvent être divisé en deux entités.
Rien n’est jamais simple, Pentaghast. Néanmoins, ils vous suivront dans une voix ou l’autre.

Le Paladin-en-chef s’appuyait alors contre le mur, les bras croisés à réfléchir aux paroles du Haut-Prêtre. Quelques noms à donner, cela n’était pas plus difficile que cela. Pourtant, elle avait une désagréable sensation qui l’envahissait à l’idée de les envoyer ailleurs que sur les terres du domaine. Finalement, elle se redressait avant de demander à son conseiller de prendre note. Trois hommes. Thae, Lenath et Jaever ainsi que leur aspirant.

Ils avaient combattu sous les ordres d’Angeal et n’avaient jamais fauté selon les dires des commandants de l’ordre des Paladins. Ils seront parfaits pour ce rôle.

Pensive, Cassandra congédiait Haegel avant de laisser son oiseau s’envoler de nouveau. Il y avait, dans cette idée, une étrangeté qui dérangeait la Dame. Elle ignorait encore quoi, pourtant, elle était bien présente au fond de son coeur. Vivre pour permettre aux autres de vivre, ou vivre pour protéger. Cette question lui tournait en tête jusqu’à ce qu’elle rejoigne ses appartements, priant que ce ne soit pas une erreur de faire confiance à la Lumière.


Éclat de l'Océan

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
Appel aux armes Left_bar_bleue115/550Appel aux armes Empty_bar_bleue  (115/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 23 Aoû 2018 - 21:05
Yo !

C’est un petit peu marrant, en me proposant de noter je me disais que ça allait me permettre de découvrir Cassandra (que je connais moins pour ne pas avoir trop suivi le personnage) et… J’ai réalisé après que ces trois rp sont précisément les seuls que j’avais déjà lus ^^ C’est fou les hasards de la vie, non ?

Alors je te préviens tout de suite que je pense avoir au final assez peu de choses à dire.

Déjà, j’aime bien ton style en Cassandra. Assez simple, sans être simpliste, concis, rythmé par les dialogues. Bon, évidemment ce n’est pas comparable avec Chen ! Mais c’est aussi loin de Death où on est dans quelque chose qui est plus “classique” en rp, où on est plus dans l’intériorité du personnage. Ici, pas vraiment. La narration n’est quasiment que constituée d’actions, c’est intéressant. Ça donne quelque chose de très fluide. En fait… Je me suis fait la réflexion à la lecture que j’avais bien plus l’impression de lire un petit chapitre d’un bouquin plutôt qu’un rp.

J’ai quand même une remarque par rapport au style qui est aussi liée à autre chose. En fait, comme c’est pas du tout introspectif j’ai eu l’impression que tout allait vite, qu’il manquait quelque chose (c’est certainement lié à l’habitude de lire des rp qui vont creuser l’intérieur du personnage). Donc je suis resté un peu sur ma faim et… Comme ce rp et le suivant (Sollicité à la Lumière) font partie d’une seule et même mission (et que de plus je les ais lus à la suite), je me demande si ça n’aurait pas été plus intéressant de les réunir en un seul et même rp avec une ellipse au milieu.

Enfin je ne comprends pas vraiment pourquoi les séparer ^^ Puisque ça aurait donné une mission avec plus de contenu et que c’est pour moi le point faible du texte.

C’est pour les PS, c’est ça !?

Bon sinon, revenons à des choses sérieuses.

J’aime beaucoup cette introduction avec le dressage de l’épervier, et ce pour deux raisons. Déjà parce que ce n’est pas du tout lié à la suite, et j’adore ces moments de rien ou pas grand chose dans nos personnages (d’autant que je n’ai pas du tout trouvé l’intervention du Haut-Prêtre forcée, elle fait très naturelle), et deuxièmement parce que je trouve que, sans déblatérer sur ses pensées, c’est un moment où on peut vraiment capter la personnalité de Cassandra. De manière générale, j’aime beaucoup la façon dont tu glisses surtout ses gestes, ses attitudes, pour nous laisser supposer ce qu’elle pense. C’est chouette.

Le dialogue aussi est bien écrit, et vraiment très intéressant. J’adore ce questionnement par rapport à l’alliance avec la Lumière, et surtout cette remise en question de la mission du Sanctum. Vraiment, c’est une super thématique et c’est une question qu’on peut complètement se poser : est-ce que combattre le mal est vraiment la bonne solution quand on sait qu’il y aura toujours des sales races comme Death ? Je suis content de la voir abordée.

Voilà, en bref c’était cool !

Très facile : 6 points d’expérience, 60 munnies + et 1 PS en Symbiose

Je te laisse voir avec ton boss pour éditer ta fiche de personnage... albino Haha, t’en as pas !! Tu le feras toi-même !
messages
membres