Seigneur des Esprits

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Seigneur
XP:
351/500  (351/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 23 Fév 2018 - 3:08




C’est la grosse bête à Death



J’étais aux commandes de mon vaisseau pour aller à Oerba. Death m’avait fait part d’une mission que j’avais presque envie de regretter. Je n’aimais pas tellement aller dans ce monde pour la simple et unique raison que la faune de cet endroit était bien trop dangereuse.

N’importe qui pourrait perdre la vie dans ce lieu et je devais bien l’admettre, j’avais qu’une envie c’était de repartir aussi vite que j’étais arrivé.

De plus, je n’étais pas seul pour cette mission -suicide- j’avais pris avec moi quelques hommes de la Coalition Noire. Un était dans mon vaisseau, étant trop petit je ne pouvais embarquer moi tout le monde. Les autres avaient dû prendre un vaisseau Shin-Ra.

Nous nous retrouvâmes tous très vite, étant parti un peu plus tôt qu’eux -une bonne demi-heure d’avance, il ne me restait plus qu’à les attendre-. J’avais fait comme la dernière fois que j’étais venu pour récolter des champignons. Mais là, je n’allais pas faire des croquis de la flore locale, mais plutôt des potentielles créatures que nous allions croiser.

Puisque ma mission en ce jour était d’en capturer une. Dans le genre « fausse bonne idée » je penserai à féliciter Death pour ça… Mais étant aussi un grand pétochard, je n’aurai pas le courage de lui dire et je me contenterai tout simplement de sourire –ou tirer la tronche- lorsque je reviendrai… Si je reviens.

Nous commençâmes à marcher sans vraiment chercher un lieu avec nos bestioles à trouver. On allait déjà voir un peu ce qui se trouvait ici et voir s’il était possible de les approcher -sans trop de difficultés- et de les capturer… Ou au moins une.

Au bout de plusieurs longues minutes, nous vîmes une créature, plutôt imposante, avec une apparence un peu de loup. Il avait de grandes dents et les poils sur son dos restaient hérissés. Je décidai de sortir mon petit calepin pour le griffonner et qu’on puisse avoir une trace de cet animal dans nos archives. Histoire de créer un peu un bestiaire dans les documents de la Coalition Noire.

- Évitons de faire trop de bruit et de l’attirer. Murmurai-je.


Je m’accroupis tout en tentant de rester dissimulé derrière des arbustes et commençai à le dessiner.


Je finis assez rapidement le dessin et fais signe à mes compagnons de nous en aller.

- On ne prend pas celui-là ? Demanda un des hommes.
- Au pire, si on ne trouve rien de plus « effrayant », on reviendra ici pour tenter de le capturer. Continuons.


Nous reprîmes notre route et nous continuèrent de rester le plus discret possible en ce milieu hostile. Une centaine de mètres avait été faite que nous aperçûmes un nouveau « monstre ». Ce dernier était légèrement différent, mais je décidai de le surnommer « l’iroquois » à cause de la crête qu’il avait sur le haut de sa tête que je dessinai aussi rapidement.


De nouveau, je me relevai de ma cachette pour reprendre notre route et toujours silencieux pour faire comprendre à mes hommes que ce n’était toujours pas la créature qu’il nous fallait.

Au bout de plusieurs heures, nous nous arrêtâmes pour nous reposer un peu. On ne faisait pas grand-chose à part marcher, mais ça fatiguait pas mal, surtout quand on se retrouvait dans un lieu que l’on ne connaissait pas… Même si certains d’entre nous étaient déjà venu mais n’avait pas exploré de cette manière ce monde.

C’est alors qu’un de mes compagnons se mit à me regarder.

- Un problème ?
- Non… Enfin, comment vous comptez le capturer au fait ?
- Vous n’étiez pas là lorsque je vous ai parlé de cette mission ?
- Non, désolé.
- En fait, vos acolytes ont pris avec eux plusieurs fusils pouvant tirer des sédatifs. Car cette bête doit être capturée vivante, sinon aucun intérêt à la combattre. Donc, on va tenter… Je dis bien tenter de l’affaiblir un peu et on essaiera de l’endormir. Il nous suffira ensuite de la ramener. Bon, là ça risque d’être un peu plus compliqué surtout si c’est une grosse bête…


Cette dernière phrase, je l’avais dite en ayant une sorte de sourire crispé sur le visage. Et je venais enfin de comprendre que mon plan n’était peut-être pas aussi bon que ça, maintenant que je pensais à la carrure de la créature qu’on allait devoir ramener.

Nous décidâmes de reprendre la route et de tomber sur une créature qui pourrait « nous » satisfaire, mais en vain. On en avait bien vu une, mais là encore, ce n’était pas ce que j’espérai… Bien que celle-ci soit encore plus terrifiante que les deux premières que l’on avait pu voir. Et là encore, je repris mon carnet pour l’immortaliser.


Une nouvelle fois, je fis signe à mes compagnons et je pensais que c’était peine perdue, on allait devoir se rabattre sur cette dernière créature, sauf si une autre plus monstrueuse voulait bien faire son apparition… Et il faut croire que ma tête qui faisait peine à voir a dû pencher dans la balance. Car là, devant nous, elle nous tournait le dos, elle était là. Bien plus grosse que toutes les autres réunies.

Je fis signe à mes compagnons de ne pas faire de bruits pour que je puisse la voir de face. Nous marchions le plus lentement et le plus discrètement possible. Mais un des hommes m’accompagnant avait réussi à se vautrer sur le sol, forçant la bestiole se retourner comprenant qu’elle n’était plus seule.

Elle se mit à regarder partout autour d’elle et remarqua le petit groupe que nous étions. J’en profitai alors pour me reculer un peu plus et paraître moins visible aux yeux de la bête. J’étais caché dans des fourrés. Je sortis une dernière fois mon carnet car, je venais enfin de trouver le monstre qu’il fallait à Death… Enfin je l’espérai surtout.


Mon croquis terminé, je ramassai tout mon petit matériel et dégainai mon arme pour lui foncer dessus, bien que mes hommes avaient déjà commencé à l’attaquer et…

Non, mais c’est quoi ça !?


Il venait de se lever, il tenait à présent debout sur ses pattes arrière et tenait une sorte de grosse épée à la main. Je n’allais jamais pouvoir rivaliser avec ma pauvre rapière. Je la regardai tristement, haussai les épaules et me mis à hurler comme un débile -pour changer- pour voir s’il allait percevoir ma présence, cela pourrait peut-être ainsi donner à mon groupe d’hommes de sortir les fusils avec les tranquillisants pour lui tirer dessus. Je n’avais pas non plus l’intention de rester là devant lui pendant des heures et des heures avec cette arme qui a ses yeux ne devait ressembler à un cure-dent.

Mon effet avait fonctionné, désormais il était focalisé sur moi. Je ne savais pas s’il avait des oreilles… Même d’aussi près, je n’en voyais pas… Et comment dire que je ne voulais pas être encore plus proche de lui

- Est-ce que ce serait trop demander de vous... Grouiller !?


Je venais d’hurler à pleins poumons et si cet acte n’avait pas fait venir une autre créature, ça aurait pour moi une chance monumentale… Mais on ne peut pas toujours être chanceux dans la vie. Non, car bien évidemment cet acte désespéré avait attiré l’attention de plusieurs autres et différentes créatures, notamment celles qu’on avait pu voir plus tôt dans la journée.

- Deux s’occupent du gros, les autres. Avec moi !


On se mit à courir dans la direction opposé au « gros tas » qui tenait debout et nous partîmes le plus vite possible vers les espèces de chiens étranges qu nous fonçaient également dessus. Les armes levées, nous allions à vive allure dans leur direction, mais eux ne s’arrêtèrent même pas en nous voyant pour nous attaquer.

Car en fait, ce n’était pas vers nous qu’ils couraient, ils fuyaient une créature encore plus grosse que « gros tas » et bien plus terrifiante encore. Rien qu’une de ses pattes pourraient réduire mon vaisseau en miettes…

Et bien évidemment, on est courageux, mais pas trop téméraire non plus, nous nous mîmes à courir dans la même direction que tous ces animaux et par conséquent on retournait sur gros tas qui se prenait plusieurs fléchettes remplies de sédatif.

En entendant nos cris, nos pas -et ceux des autres monstres du coin- il se retourna dans notre direction et à cet instant, il se prit une énième flèche… Dans le derrière ce qui eut pour effet de le faire tomber au sol… Enfin.

Nous réussîmes plus ou moins à esquiver toutes les créatures qui nous fonçaient dessus… Ça ressemblait surtout à du « moins » qu’à du « plus » en réalité. Mais lorsque les derniers animaux furent enfin passés, nous nous relevâmes avec énormément de mal. Moi, j’avais valdingué contre un arbre avec les deux hommes qui m’avaient accompagnés, quand aux autres, ils avaient atterris à quelques mètres de « gros tas » et de nous.

Nous retournâmes près de notre nouvelles « mascotte » pour Death, bien qu’elle serait plus utile que le dinosaure que la Coalition Noire possédait déjà. Ou pas, en fait, c’était surtout un nouveau moyen d’apporter un peu plus de moments drôles… Enfin surtout pour les membres du groupe, pas pour les personnes qui l’auraient en face.

Je proposai au groupe de se reposer un peu avant de repartir avec notre nouveau compagnon. Nous avions toujours en notre possession des tranquillisants si jamais il venait à se réveiller. Mais on avait aussi pris le temps de le ficeler -avec beaucoup de mal, il fait quand même son poids ce « gros tas »- il ressemblait un peu plus à un gros saucisson désormais.

Le voyage de retour fût beaucoup plus long, notamment car nous traînions derrière nous « gros tas », bien qu’il serait plus judicieux de lui trouver un vrai nom, mais ça, je laisserai Death s’en charger. Et puis aussi car nous voulions éviter toute nouvelle attaque ou fuite de groupe d’animaux sauvages.







Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1233/0  (1233/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 2 Mar 2018 - 18:12
Alors ! Navré du temps que j’ai pris pour te noter, j’avoue avoir eu un p’tit coup de pompe durant cette semaine et une incroyable flemme. Ouaip, moi aussi, j’ai des excuses.

Donc, qu’est-ce que j’ai à dire de ce rp !

Alors, il y a du bon et du moins bon. Comme d’habitude, j’vais d’abord parler du moins sexy pour finir sur la note positive. Alors, ne sois pas démotiver dés l’entrée de jeu.

Qu’est-ce que j’trouve de plus dommage dans la réponse ? En fait, paradoxalement, c’est sur la fin du rp et il s’agit de la phase du combat contre « gros tas ». Alors, oui, je sais bien que tout le monde n’est pas ultra-fan de décrire des combats et que ça s’apparente bien souvent à une corvée pour certain. Avec ça ? Il arrive que les gens bâclent un peu cette partie du rp. Ici, j’suis pas en train de dire que c’est ce que tu as fait. Plutôt que, c’est dommage de finir sur cette note.

En plus, je sais qu’avec certains combats contre des humanoïdes tu te débrouilles pas mal et que t’arrives à poser l’ambiance. Ici, c’est plus brouillon et on ne se rend pas vraiment compte de ce qu’il se passe autour de toi. Surtout, le plus dommage dans cette situation, c’est que Milla s’en sort sans trop de mal dans l’histoire. Oui, c’est un peu une mécanique à prendre, il ne faut pas oublier que dans ce que tu promets (une sorte de béhémot et les loups) il y a moyen que tu te fasses bien défoncer et de donner un truc bien vénère.

Voilà, c’est ça que j’trouve dommage, c’est que nous avons une promesse de combat et que c’est pas poussé à fond. Vraiment, le conseil que j’peux donner ici, c’est de ne pas hésiter à mettre son personnage dans le mal.

Après, comme j’le dis au début, il y a du bon dans le texte. Ce que je trouve de vraiment génial dans l’histoire, c’est l’idée de bestiaire et que tu prennes vraiment du temps à choisir la créature.

Souvent, nous avons tendance à ne pas trop nous casser la tête et moi le premier. Si cette mission aurait dû être faite par moi, j’aurais choisi une ennemie à trouver s’en parler des autres et grosse baston. Sauf qu’ici, tu prends le temps (et en image) de trouver la bête et de décrire ce que tu vois. Ça, c’est vraiment le positif de la chose, ça me donne presque envie de faire un outil bestiaire pour chaque monde ! Tu en auras la charge… T’inquiètes, je rigole.

Mais voilà, c’est aussi une étape de la recherche et c’est vraiment bien menée. La seule ombre au tableau, c’est le combat éclipsé. Un petit effort sur ça et ce sera génial !

Mission accomplie !


Avancé : 30 points d'expérience + 300 munnies + 3 PS en Symbiose !

_______________________________
 
 
messages
membres