Derniers sujets
Après GuerreHier à 23:33Général PrimusRites de PardonVen 23 Aoû 2019 - 14:34Bryke RonsoAcceptationJeu 22 Aoû 2019 - 21:41FiathenL'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen Stormstout
Mage Tricentenaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officière
XP:
L'agilité contre la vitesse Left_bar_bleue108/150L'agilité contre la vitesse Empty_bar_bleue  (108/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 28 Jan 2018 - 0:16
Il est bientôt 7 heures et je suis prête à faire cette course d'obstacle. Je vais à l'endroit où va se dérouler cette course et pendant je trajet, je commence à parler à Tania, qui veut assister à ma performance.

"Tania, voici ce que tu dois faire: tu vas te fondre dans la masse, comme ça il y a peu de chances qu'on te retrouve pour te capturer ou une inclonnie du genre, et quand la course sera finie, tu utiliseras les ondes lumineuses. D'accord?

D'accord."

On arrive donc à l'endroit où se déroule la course d'obstacle, et avant qu'on parte, Tania me prend dans ses bras en me souhaitant bonne chance. Du coup, je vais à la ligne de départ, et je commence à me mettre à poser les mains derrière la ligne et les pieds derrière de façon que je puisse pousser mes mains le plus loin possible sans avoir de problème après. D'un coup, le concurrent d'à côté commence à me parler.

"Petite, la course, c'est pas pour les gamins.

Je n'en suis pas une. Ça fait plus de 300 ans que je m'entraîne à l'agilité.

300 ans!? Ha ha ha! T'es pas douée pour mentir.

Je ne mens pas, vous allez voir!

A vos marques! Prêts!? Partez!"

Je commence à pousser avec mes bras pour me pousser le plus loin possible et je pose mes pieds pour me pousser encore une fois et c'est comme ça que je cours. Bon, je ne suis pas la plus rapide, et ma petite taille ne m'aide pas, j'avoue. Mais c'est avec le premier obstacle que je peux me rattraper.

Le premier obstacle est une échelle de corde où on est obligé de ramper pour avancer. Du coup, je me remets sur pieds pour courir sur deux pieds, même si ça me ralentit, et je saute pour que je puisse me mettre sur le dos tout en mettant ma tête en direction de l'arrivée. J'atterris sur mon dos en utilisant le sort de Réception pour éviter que je me blesse et je commence à glisser un peu. C'est volontaire, malgré la surprise générale. C'est pour utiliser les fils eux-même pour aller plus vite. Mes vêtements sont habitués, depuis le temps, donc je ne m'en fais pas. Je continue ensuite à aller à quatre pattes. Je vois un virage assez serré et donc une fois arrivé au virage, j'utilise une seule main pour vite tourner et continuer la course.

Le deuxième obstacle est une échelle verticale surmontée d'une autre, horizontale. Du coup, je commence à sauter pour attraper l'échelon la plus haute possible et je pose mes pieds. Je souffle quelques secondes, le temps de récupérer, et je saute en m'accrochant pour que mes pieds atterrissent quelques échelons en-dessous de mes mains. Je lâche l'échelon que je tenais en poussant un peu pour éviter de tomber après et pour vite accrocher l'échelon la plus haute possible. Et je recommence jusqu'à arriver au sommet. J'en profite donc pour me détendre pour me retourner un peu et loucher de façon que mes yeux se dirigent vers l'extérieur de mes yeux en tirant la langue.

Après ça, je reviens à l'échelle horizontale, qui se trouve un tout petit peu en hauteur et je saute loin pour m'y accrocher et avoir de l'élan pour pouvoir mettre mes pieds sur l'échelon que je peux atteindre. Ça alterne donc pieds et mains pour ce qui est de s'accrocher aux échelons. Et au bout, il y a une autre échelle verticale pour que les autres puissent descendre sans soucis. Mais moi, je m'en fiche, et je saute, même si c'est en hauteur et sans rien pour amortir, et j'utilise le sort de Réception, encore une fois, pour éviter les dégâts de chutes et que je fasse une roulade avant pour mieux amortir la chute. Et je recommence à aller à quatre pattes. Je me retrouve donc à distancer les autres. Ça veut dire que je suis largement première. De toute façon, il y en aura d'autres. Donc ce sera la seule fois où j'y participerai, pour laisser les autres gagner, vous voyez.

Troisième obstacle: les fils. Facile à comprendre, il faut traverser les nombreux fils droits dans qui sont de tous les directions. Du coup, j'analyse un peu tous les fils et avec les acrobaties, je les traverse tous, avec une précision extrême. Et je peux passer à la quatrième obstacle et il s'agit des filets où on doit escalader puis descendre. Du coup, je saute haut et loin pour être le plus loin possible. Et je fais pareil que les échelles verticales.

Et enfin cinquième et dernière obstacle: deux murs glissants et lisses qu'on doit escalader pour arriver au sommet qui signifie la dernière ligne droite et l'arrivée. Bon, pour une question de sécurité, il y a bien un tapis épais en mousse. Je pose mes mains dessus et je profite de la grande avance que j'ai prise pour souffler un peu. Je saute ensuite avant de poser mes pieds sur les murs. Je pousse avec mes mains et mes pieds et j'arrive vite au sommet. Je recommence à courir pour atteindre la ligne d'arrivée.

C'était épuisant, mais c'était pas vraiment dur. En même temps, je me suis entraînée à l'agilité depuis 300 ans. Normal que ce soit facile pour moi, quoi. Mais en tout cas, je me suis bien amusée. J'attends donc les autres concurrents qui ont eu des difficultés par rapport aux obstacles. La foule était en train de l'admirer, j'en suis sûre, même s'ils ne connaissent pas vraiment mon nom. Ça me fait toujours sourire.

Je commence à voir deux concurrents et lorsqu'ils ont atteint la ligne d'arrivée, je leur souris en leur disant à tous les deux.

"Bien joué. Si je n'étais pas là, vous auriez gagné cette course.

C'est pas grave. C'est toujours un plaisir. L'important, c'est de participer." (dit l'un d'entre eux, et il n'a pas tord du tout)

En quatrième position, je vois la personne qui m'a largement sous-estimé. Il se met un peu en colère.

"Comment une gamine comme toi peut être agile à ce point?!

C'est simple: je me suis entraînée depuis 300 ans. C'est pas pour rien que la Lumière me nomme la "Mage Tricentenaire"."

Je me mets à rire. C'est limite une moquerie à son égard. Il commence à partir, énervé. Et j'ai encouragé les autres concurrents en leur disant que ce n'est pas grave et qu'ils feront mieux la prochaine fois.


Dernière édition par Kestia le Dim 28 Jan 2018 - 22:14, édité 3 fois
Le Poète

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
L'agilité contre la vitesse Left_bar_bleue362/350L'agilité contre la vitesse Empty_bar_bleue  (362/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 28 Jan 2018 - 19:55
Un perroquet flamboyant vol dans les cieux, le crâne vêtu d'un turban. Un animus, l'âme d'Arthur à nu ! L'oiseau vient alors se poser sur un toit, non loin du parcours d'obstacle pour ensuite se racler la gorge plusieurs fois. Une aile posée sur son auguste torse bombé, l'emplumé se rapproche alors de la ligne d'arrivée et la gagnante vient, humblement, saluée ! Et le perroquet, de rouge, de bleu, de vert avec quelques plumes dorées, s'exclame alors en humble messager.
De son bec s'échappe la voix du poète qui piaille au lieu de piailler, par le corps de son âme déformé.

« Nous avons un vainqueur mesdames et messieurs, la voilà ! » Chante alors l'oiseau en désignant Kestia du bout de son aile. Pour être honnête, ce n'est pas la plus belle ! Au moins a-t-elle l'originalité du violet, sur sa peau et ses oreilles allongés comme ceux d'une elfe... plutôt beau ? En soit, cette créature a du charme, des cheveux couleurs douces flammes. Deux grands yeux noirs pétillants... rien de sexy là-dedans, cependant. L'âme se dit alors que ce costume, sans savoir à quoi ça correspondait, lui va comme à un oiseau ses plumes. Ca a l'air tellement vrai !

Le perroquet vole, statique, juste devant le nez de la petite fille à l'allure magique. Et il la regarde les yeux dans les yeux, elle est de la Lumière... en est fière mais... pas de panique ! Puisque c'est la Journuit des Méchant, Kestia peut rester ici un bon moment ! Peut-être pas indéfiniment, pourtant... mais tant que la nuit est là, nul ne se plaindra que la Lumière resta.

« Le Sultan Armand de Beaumont vous envoie cet humble perroquet en glorieux messager... pour vous annoncez, puisqu'ayant gagné, que sur le char de votre choix vous pourrez monter ! Donc, voici voilà...

Le char du Sultan d'Agrabah ? Le dernier de toute la lignée ?! Ce sera le dernier de la parade, le plus grand et le plus fou ! Attention... ca demande du cran de défiler avec sa seigneurie De Beaumont ! »


Ce n'est pas Arthur déguisé en Armand ou qui joue au Sultan... mais son âme qui endosse le rôle de son messager. A l'image de l'être d'où il vient, le perroquet rie et pleure ! N'a pas de griefs contre la Lumière altière... en son coeur, c'est Roxas seul qui attise sa rancœur. Aqua avait bravement défendu le Jardin Radieux, parce que... c'est juste ce qu'elle veut.
Le Poète y croit, a de l'espoir et... oui... la paix en Lumière et Consulat ? On peut le faire ! On va le faire, c'est sûr, pense l'âme d'Arthur.

« Petite, tu peux aussi grimper sur le char du Tragédien, comme ça, gratuit en échange de rien ! » Et... non... Genesis n'est pas au courant mais soit, il jouera le jeu en ce moment ! Probablement... on verra. « Et pleins d'autres encores ! » Le perroquet, d'une aile, perd en altitude le temps de fouiller ses plumes... puis revient face en face à Kestia, lui tendant du bec un papier ! « Voici le programme de la parade des chars et tout ce qu'il y a à savoir ! Sur ce défilé noir ! A plus tard ! »

Et le perroquet s'envole... non sans salué cette petite folle !
Mage Tricentenaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Officière
XP:
L'agilité contre la vitesse Left_bar_bleue108/150L'agilité contre la vitesse Empty_bar_bleue  (108/150)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Dim 28 Jan 2018 - 20:36
D'un coup, je vois un perroquet. Oh! C'est beau, et appétiss... hem! Je me nourris déjà à ma faim, pourquoi est-ce que j'aurai envie de le manger alors que je n'ai pas faim? Du bout de son aile, elle commence à me pointer en chantant:

"Nous avons un vainqueur mesdames et messieurs, la voilà !"

Du coup, je salue le public avec énergie et grand sourire. Il commence à s'envoler et à me regarder, les yeux dans les yeux. Arrête, tu me donnes envie de te manger. Je me contente de lui faire un grand sourire en me retenant de le manger.

"Le Sultan Armand de Beaumont vous envoie cet humble perroquet en glorieux messager... pour vous annoncez, puisqu'ayant gagné, que sur le char de votre choix vous pourrez monter ! Donc, voici voilà...

Le char du Sultan d'Agrabah ? Le dernier de toute la lignée ?! Ce sera le dernier de la parade, le plus grand et le plus fou ! Attention... ca demande du cran de défiler avec sa seigneurie De Beaumont !
"

Le char est tellement beau! Tout ça pour avoir gagné la course et de loin! J'espère qu'ils vont accepter Tania dans le char! A part ça, sa poésie me fait bien rire.

"Petite, tu peux aussi grimper sur le char du Tragédien, comme ça, gratuit en échange de rien ! Et pleins d'autres encores ! Voici le programme de la parade des chars et tout ce qu'il y a à savoir ! Sur ce défilé noir ! A plus tard !"

Il m'a donc donné un bout de papier concernant la parade des chars. Du coup, le perroquet s'envole, me saluant et je le salue aussi en retour. Du coup, je sors de la course et je commence à ressentir les ondes lumineuses. Je vers vers l'origine de l'onde en espérant que c'est bien Tania. Et c'est bien le cas. Elle a encore à apprendre, mais moi aussi.

"Alors, tu es contente d'avoir gagné?

Bien sûr. Tu veux aller dans le char avec moi?

Je veux bien, mais tu es sûre que c'est autorisé?

Je demanderai. Mais je pense qu'ils ne vont pas te dire non!

D'accord. Tu veux qu'on fasse quoi?

D'abord, on va lire quand est-ce que se trouve la parade et ce qu'on va savoir. Après, on pourra faire ce qu'on veut, en attendant le défilé.

D'accord!"

On lit le programme avant d'aller se promener vers tous les attractions dans ce Journuit. J'espère qu'il y aura beaucoup de choses qui vont nous plaire.
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
L'agilité contre la vitesse Left_bar_bleue1129/500L'agilité contre la vitesse Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 3 Mai 2018 - 3:30
Exploit accompli.

Donc ! Je dois dire que je suis un peu mitigé, ici.

En fait...

Ton rp, ton exploit de base, Kestia, a de vraies qualités. Tu veux vraiment nous montrer un parcours d'obstacles qui vaut le coup. Et tu as à coeur de vraiment nous le décrire. Et franchement je trouve l'intention très louable puisque tu vas vraiment le faire à fond. Tu ne dis pas "Je franchis le premier obstacle" mais "Je fais ça, puis ça, puis ça" avec comme résultat "franchir l'obstacle". En gros, ce que je dis, c'est que tu as vraiment décrit à fond les différentes actions de ton personnage. Et pour ça je dis bravo.

Le problème, c'est que... tes descriptions sont assez floues, pour être tout à fait honnête. Il y a des détails clairement superflus, avec une précision souvent extrême, et du coup... ça donne un tout pas évident à saisir. "Je commence à pousser avec mes bras pour me pousser le plus loin possible et je pose mes pieds pour me pousser encore une fois et c'est comme ça que je cours." Tu vois, là... Ca passe mais au final je suis pas sûr de comprendre. Tu cours à quatre pattes ? Alors... je... n'ai pas tout lu de ton personnage. Et je suis du genre amnésique, donc voilà. Mais bon !

Le premier obstacle, j'ai fini par comprendre ce que Kestia faisait pour le franchir. Ok. Le deuxième, oui je comprends aussi mais...

"Le deuxième obstacle est une échelle verticale surmontée d'une autre, horizontale. Du coup, je commence à sauter pour attraper l'échelon la plus haute possible et je pose mes pieds. Je souffle quelques secondes, le temps de récupérer, et je saute en m'accrochant pour que mes pieds atterrissent quelques échelons en-dessous de mes mains."

C'est... compliqué. Comme je le dis, c'est beaucoup de détails superflus.

Et c'est pas mal. Je trouve que c'est un bel effort mais... la description c'est super, oui. Et je trouve que, notamment en combat, il vaut mieux trop décrire que pas assez, donc bon point pour toi. Mais... le tout est quand même d'être clair. Si tu veux dire que tu cours à quatre pattes, dis... "Je cours à l'aide de mes bras et de mes jambes" ou même "je cours à quatre pattes"... Et si tu veux dire que tu montes une échelle en sautant d'échelon en échelon, dis-le. Trop de descriptions pour faire comprendre un truc simple, je dois dire que tu me perds.

Veille aussi à bien te relire, j'ai vu quelques fautes d'inattention ^^.

Et j'ai une dernière petite critique. Au niveau du respect des statistiques, on n'y est pas trop. Tu dis toi-même que tu n'es pas très rapide, ok. Mais la dextérité, tu surpasses très nettement tes 15 en dex. 15 en dex c'est bien, mais insuffisant pour faire des cabrioles comme tu en fais ici.

Alors... L'arrivée de Surkesh, là aussi je suis mitigé. Ca commence bien, une belle description du Messager. Je trouve ça classe.

Et là c'est le drame.

Le Messager ne permet pas du tout de communiquer de manière aussi consciente avec un interlocuteur. Tu donnes un message à ton animus, il le transmet où il doit le transmettre et voilà. Pas de capacité de réflexion ou quoi.

Parlons un peu de l'animus parce que j'ai pas l'impression que ce soit clair ^^. C'est la représentation animale de votre esprit. Donc ce n'est pas... un animal qui a votre âme... C'est votre âme (ou le spectre de celle-ci) qui a une forme et un ESPRIT animal.

Donc mon animus... C'est pas une partie de mon âme qui a une forme animale et qui parle. C'est une partie de mon âme... qui "est" un animal. Donc ton animus n'est pas capable d'appréhender le monde avec ton esprit humain, rationnel, et tout ça.

Non parce que sinon on gâche tout. L'animus c'est la partie animale de votre âme. Si on lui donne une intelligence, on perd le côté animal et tout ça.

Bon... Donc l'oiseau arrive, sait que Kestia est de la lumière; Oui. Donc y a une foule... trois personnes qui parlent, le perroquet qui arrive et qui entend... ce que dit l'une des trois personnes. C'est à la fois un super timing et une super ouïe.

Comment dire ? ^^ Bah non ça va pas trop ^^.

Autre chose... mais ça c'est pour vous deux, niveau description du lieu, on est vraiment nulle part. J'ai même pas l'impression que vous décrivez les soldats de la garde noire qui... étaient censés être le principe du jeu.

Donc.

Réponse de Kestia; Là encore, mitigé ^^. En fait je trouve qu'il y a de super choses, chez l'un comme chez l'autre. J'adore votre bonne humeur dans votre style, votre dynamisme. J'adore le style innocent de Kestia.

Mais ta réponse, Kestia, c'est... essentiellement des copier-coller du post d'Arthur et j'ai trouvé dommage qu'il n'y ait pas plus de contenu. Après la fin est sympa.

Bref. Je vous aime bien =D

Mission très facile pour Arthur
5 xp, 50 munnies et 1 PS en dextérité (trop de symbiose)

Mission normale pour Kestia
20 xp, 200 munnies et 3 PS en dextérité.



messages
membres