Sentinelle des visâmes

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
51/200  (51/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 25 Jan 2018 - 13:10

Famfrit



Identité


  • Nom : -

  • Prénom : Famfrit

  • Titre  :  Sentinelle des visâmes

  • Âge :  60 ans

  • Camp :  La Lumière

  • Monde d'Origine : le Jardin radieux

  • Race  : Humain (?)

  • Grade désiré : Aucune préférence




Physionomie // Psychologie


Journal de bord - Jour 2 : Entrée N°1: Nous sommes entrée dans ce vaisseau. Il était vide, aucune âme n'y vivait. Le chef d'exploration décida de l'explorer en profondeur, dans les moindres recoins. Il répétait sans cesse :"C'est impossible, c'est impossible ! ".
C'est vrai que c'était impossible, comment un vaisseau pouvait être dirigé seul ? Le chef de exploration décida de s'arrêter dans une grande salle pour dormir. Nous n'avons aucune notion du temps ici, mais nous étions tous fatigués. Il était impossible de faire nos tentes sur ce sol de fer, nous avons dormi sur nos draps, pour ne pas toucher le parterre gelé, mais l'air était aussi froid que les murs.
Entrée N° 2: Quelques heures plus tard, un lourd bruit de métal réveilla tous les membres, la lieutenante décida d'aller enquêter. La lieutenante revint, avec une découverte. Nous nous hâtions de ranger nos fournitures et nos vivres pour la suivre . Nous avons marché une heure avant d'arriver dans une imposante salle, une statue d'un chevalier immense de métal en son centre, fier, avec un lance plantée dans le sol, et un lourd bouclier indomptable posé, entourée de fleurs claires, toutes blanches et bleues. Derrière trônait une immense horloge, indiquant, par son unique aiguille d'or et de platine, 10h .
Entrée N°3: Les chercheurs les plus avares de richesse et découverte commencèrent à pilier ce lieu, prenant les décorations jonchant sur les murs, mais lorsqu'un touchant l'aiguille de l'horloge, et un autre écrasa les fleurs par mégarde, la statue s'éveilla, et d'un revers le bouclier, expulsa l'homme à ces pieds d'un revers de son bouclier, et attrapa la lance de son autre main, avant de se retourner et t'embrocher le malheureux qui c'était approché de l'horloge, sans endommager cette dernière. Enfin, la statue retourna dans sa position d'origine. La lieutenante et ces soldats n'ont pas tiré, ils ont dit: "Cela ne marcherait pas, nos armes ne peuvent abattre un tel monstre." Après cet évènement, nous partîmes du vaisseau, laissant le colosse dans son calme imperturbable.

Rapport N° 2 sur L'Ivalice -Extrait- : [...] Après avoir consulté des archives plus récentes trouvées dans les bibliothèques des Jardins Radieux, le géant de l'incidence de l'Ivalice ne nous est pas inconnu, il est juste discret à nos yeux.
Il est nommé "Famfrit, Sentinelle des visâmes", Il mesure 2m10, mais recouvert de son armure, il atteint les 2m50. Après consultation de citoyen, beaucoup auraient déjà vu le colosse immobile, entouré de diverses fleurs dans les jardins. Il serait de nature très calme, et il n'a jamais dit un seul mot. Cependant, il est certifié qu'il avait une passion pour les fleurs et jardin éprouvant une clarté pure.
Selon les journaux de bord de l'exploration de l'Ivalice, Famfrit était en phase de sommeil, mais il est entré immédiatement en ce qui semble être une autodéfense envers l'horloge et les fleurs sous sa protection (Nota-bene: l'explorateur, ayant ruiné le parterre de fleurs et qui se fit balayer par le bouclier revint avec de légères séquelles).
Il lui arrive à combattre lorsque cela devient nécessaire. Il manie sa lance et son bouclier à la perfection. Il reste majoritairement sur une position défensive, parant avec son bouclier toute agression, et assénant en retour un lourd estoc avec sa lance.
Les archives ne parlent pas plus de lui, autre que son visage n'est connu que de hautes personnalités. Aucune information sur ces "visâmes" n'est donnée.
Après diverses interrogations, des jardiniers, d'un lieu oùFamfrit aime se reposer et contempler la nature, affirment avoir vu son visage, et qu'une simple question, dès que ce dernier n'ai pas de doute envers toi, lui permet de lui faire retirer son casque: "Il est âgé, avec des cheveux blancs très court, une légère barbe, et surtout les yeux gris-vert profond, posé sur les jardins."
Il semblait que peu de personnes ne lui aient déjà posé cette question, sûrement de peur ou de doute qu'il ne s'agit pas d'un humain. [...]





Histoire


Rapport N°1 sur l'Ivalice -Extrait- : Tandis que l'équipe d'exploration revint avec un mort et un blessé, j’eus le temps de faire des recherches sur l'apparition de ce vaisseau. Des vieilles archives en font référence: Ce vaisseau se nomme l'Ivalice, bien qu'il soit grand, et soit capable de contenir toute une armée, il ne regroupe que quelque individu nommés "visâmes". Ce peuple voyage à travers un vaisseau, de monde en monde, explorant, découvrant, apprenant, et survivant. Aucune autre information n'est donnée dans ces archives.
Cependant, le vaisseau est lent, voir s'il y est impossible de se déplacer sur les routes Stellaires. Après les recherches sur son apparition, j'ai conclu que le vaisseau à toujours était proche, mais qu'on ne le voyait pas au télescope dû à son lent déplacement derrière un astre, jusqu'à ce jour.
Bien qu'il soit trop long pour le voir sur la terre ferme, il n'est pas difficile de s'y rendre en chasseur. L'équipe d'exploration fait mention d'un lieu vide, dangereux, et mort; lire leur journal de bord me permettra d'avancer pour de futurs rapports [...] .

Rapport N° 3 sur l'Ivalice -Extrait- : [...] Ayant pu avoir accès à de plus anciennes archives provenant d'Ansem le sage, j'ai pu faire une découverte - que dis-je - une redécouverte des plus surprenantes.
Premièrement, leur vaisseau, l'Ivalice, est le lieu où l'existence d'un visâmes débute. De plus, ce vaisseau est originaire de la Forteresse Oubliée (Nota-bene: les Jardins radieux étaient référencées comme "Forteresse Oubliée" dans ces archives). Les  visâmes aurait récupéré l'Ivarice après la disparition de l'ancien équipage, tandis que ce dernier, sans pilote, retourna lentement vers les Jardins radieux.
Deuxièmement, le "vaisseau" qu'il utilisait pour voyager entre les mondes (cf. Rapport N°1 sur l'Ivalice) n'est pas l'Ivalice qu'ils ont obtenu que trop tard, mais un corps humain ! Vide à l'origine, qu'ils utilisent pour vivre (Nota-bene: L'Ivarice sera à présent référencer comme un "moyen de transport" pour éviter toute confusion avec les vaisseaux des visâmes.) . Cela veut dire que l'actuel vaisseau n'est autre que Famfrit !
Les archives font référence à un ancien vaisseau ayant connu Ansem: Ils semblent tous différents, avec leur propre personnalité. Il arrive à un vaisseau de s'éteindre, mais dans ce cas-là, les visâmes ont déjà préparé un nouveau vaisseau, sauf si l'extinction du vaisseau est inattendue et directe, cela résultant par la mort d'un nombre quelconque d'individus de cette espèce [...].


Synthèse des rapports sur l'Ivalice: Cette synthèse servira de référence pour toute personne cherchant des informations des visâmes.
1. Les visâmes (Nota bene: "Visâmes" est une contraction maladroite de "Ceux qui vivent dans l'âme") est une espèce parasite vivant dans un corps vide et inanimé, nommé "vaisseau". Nous ne savons pas comment ils se procurent ces corps, mais les vaisseaux obtiennent leur propre sentiment et personnalité. La véritable forme d'un visâme est inconnue. Il est même incertain qu'ils possèdent un corps physique.
2. Les vaisseaux parlent d'eux-même aux pluriels. On peut en conclure que s'adresser à un vaisseau est équivalent à s'adresser à tous les visâmes dans ce dernier. Actuellement, nous ne savons pas s'il peut y avoir plus d'un vaisseau à la fois.
3. Le vaisseau actuel se nomme Famfrit. Il est âgé d'une soixantaine d'années. Il est toujours paré de sa lourde armure et de son bouclier. Il semble entretenir une relation particulière avec la Lumière, mais ne semble avoir aucune hostilité avec le Consulat (Nota-bene: Famfrit semble disparaître du Jardin Radieux en temps de guerre).
4. L'Horloge située dans l'Ivalice est, pour une raison encore inconnue, l'artéfact relaté aux visâmes le plus important qu'il soit, et sûrement l'unique exemplaire qui existe, sa protection est donc une priorité absolue pour les vaisseaux. Je tiens à conclure de Famfrit n'était pas tous ce temps dans l'Ivalice, mais il y est retourné lors de l'exploration de ce dernier, surement avec l'aide d'un connaissance, pour protéger l'horloge.
Pour toute autre information , veuillez vous référer à la bibliothèque pour trouver les autres archives utilisées pour ce rapport.




Questions diverses



1) Votre personnage est-il capable d’aimer, d’avoir une relation ?
Famfrit ne montre aucun de ces sentiments, bien qu'il sache en éprouver. Il ne peut ni s'attacher à une personne, ni entretenir une relation amoureuse quelconque. Cependant, il possède une capacité d'empathie surdéveloppée, et est capable de comprendre les sentiments et la position d'une personne.

2) Si l’esprit de votre personnage s’incarnait en un animal mythologique ou chimérique ou réel (nuances acceptées). Que serait-il ?
Le Colosse de Rhodes. Bien qu'il s'agisse à l'origine d'une des 7  merveilles du monde, et non d'une créature mythologique, je le considère comme tel grâce à divers œuvres où le colosse est une créature mythologique (le film Jason et la toison d'or // les jeux Age of Mythologie).

3) Qu’en est-il de la fidélité et de l’esprit de camaraderie de votre personnage ?
Il est évident que l'esprit de camaraderie de Famfrit est quasi inexistant, il n'y a que de la confiance qui compte pour lui. Cependant, il restera fidèle à ses coéquipiers et à ses supérieurs, ayant un principe d'honneur.

4) En vue de votre race, quand pouvez-vous dire que votre personnage a forgé une amitié. Citez quelques unes de vos relations amicales.
Comme je l'ai dit précédemment, Famfrit de montre aucun sentiment à l'égard d'autrui, et aucune amitié, principalement dû à son silence. Cependant, il peut entretenir de forte relation de confiance, et sera plus apte à protéger ou écouter cet individu.

5) Quelle est la devise de votre personnage ? S'il y en a plusieurs, donnez les toutes.
" . . . "

6) Vis à vis de votre façon d'écrire, quels sont vos points forts et points faibles?
Bien que cela fasse un moment que je n'ai pas RP, je dirais que mon principal point faible est mon orthographe et ma grammaire. Bien sûr, je ferais de mon mieux (et du mieux des correcteurs automatiques) pour soigner mon écriture.
Et mon point fort est ma capacité à renouveler récit et histoire, en restant dans un tout (presque) cohérent.
Je tiens à dire que cette question est excessivement dur pour moi: Je n'ai pas RP depuis un moment, et à l'époque, je ne recevais ni critique, et je n'avais ni de regard critique sur moi-même, ni sur mes écritures. De plus j'espère, je trouverai mes actuels points forts et défauts dans ma façon d'écrire avec cette reprise de role play.

7) Pourquoi incarner ce personnage ?
Ce personnage est un risque que j'ai choisi de prendre. Dans le temps, j'ai souvent incarné des personnages simples. J'ai donc décidé de créer tout un relief autour de ce personnage (Et, j'espère, sans être handicapant pour la cohérence de l'univers). Ensuite, j'ai décidé de donner une personnalité "vide" à mon personnage, pour renforcer cette idée de "coquille vide" et de "vaisseau".
De plus, j'ai envie de tester mes compétences en Rp avec ce personnage.

Et oui, ce personnage a beaucoup de références à FF XII.


Le Drapeau Blanc

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Général
XP:
225/550  (225/550)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 26 Jan 2018 - 19:20
Hey.

Donc ! Regardons un peu tout ça.

Je ne pense pas faire un commentaire très long, je trouve que c'est une fiche qui se commente "globalement".

Je trouve que c'est une fiche super intéressante. Ca fait plaisir de lire autant d'idées assez cools dans une fiche de présentation. Je me suis néanmoins rapidement dit "D'accord mais... Je comprends pas grand chose". Et c'est vrai que ta fiche souffre de n'être pas très facile à lire, car tu nous parles je sais pas combien de fois de visâmes sans nous expliquer ce que c'est... Oui tu le fais à la synthèse. Mais c'est un peu bizarre comme procédé, je trouve ^^. Après avoir tout raconté, tu dis "Ah au fait, les visâmes, c'était ça".

Après, j'adore l'idée. Et ton personnage m'emballe carrément.

Parlons de la forme, même si nous reviendrons au fond.

Y a deux grosses choses à dire bien sûr.

L'orthographe, et la narration.

Y a pas mal de fautes, toi-même tu le reconnais et tu parles de correcteur orthographique, d'ailleurs. Et ce que je reproche à un correcteur orthographique, c'est précisément de ne pas repérer des erreurs comme : Il lui arrive à combattre lorsque cela devient nécessaire

Il lui arrive à combattre. Mauvaise préposition, en effet, c'est "il lui arrive de combattre".

On va essayer de travailler là-dessus durant tes rps. J'espère avoir l'occasion de te noter à certains moments.

Ah et... je pense que tu ne t'es pas assez relu, y a quelques fautes que tu aurais pu facilement supprimer ^^.

Et la narration, donc... Super. J'ai adoré cette narration en rapports, à la KH, super. Tu le fais bien, tu mets une bonne ambiance, même s'il y a quelques ratés, je trouve, comme...

"La lieutenante et ces soldats n'ont pas tiré, ils ont dit: "Cela ne marcherait pas, nos armes ne peuvent abattre un tel monstre." Après cet évènement, nous partîmes du vaisseau, laissant le colosse dans son calme imperturbable."

On est dans un rapport donc vaut mieux raconter les choses avec un peu de recul, un recul un peu scientifique puisque l'auteur me semble scientifique. "La lieutenante et ses (attention, les soldats de la lieutenante, ce sont les Siens, donc c'est un possessif, donc "ses" et pas "ces") soldats n'ont pas tiré. Elle a conclu de cet événement que leurs armes ne pourraient abattre un tel monstre."

J'aurais trouvé ça mieux. Qui plus est "Ils ont dit "blablabla", ça laisse entendre que tous les soldats ont dit en même temps la même phrase.

Donc quand tu fais une narration en rapport d'observation, tu dois utiliser un discours indirect. C'est-à-dire que tu ne dois pas avoir de guillemets, de : Il a dit : "blablabla".

Mais donc j'ai vraiment aimé cette narration.

Donc je dois dire que cette fiche m'a emballé. Y a une vraie ambiance, un bon mystère. C'est presque un peu étonnant qu'à la fin, les rapports nous donnent une grande partie de la réponse. Moi je me demande comment ils ont appris ce qu'était Famfrit, au final.

Une petite chose : le vaisseau. Je sais que tu dis qu'il avance lentement mais... pour l'instant, tu ne peux pas avoir de vaisseau. Il faut en acheter un. Ce que tu peux dire c'est qu'actuellement, le vaisseau est cassé. Et... faut déterminer la taille du vaisseau, il m'a l'air grand mais... quand toi tu auras l'argent pour te payer un vaisseau, tu paieras "irp" sa réparation et tu pourras l'utiliser (à vitesse normale, même).

Bref ! En attendant, il peut être immobilisé quelque part.

Donc !

Je te donne le grade de lieutenant.

Fiche validée et toutes conneries du style.

_______________________________
messages
membres