Derniers sujets
DésinformationAujourd'hui à 1:00Kurt BrownLa négociatriceHier à 23:13Maître AquaLe Tour de ClopinHier à 17:41Arthur RainbowAbsenceHier à 13:28ShadowPromenons-nous dans les bois -Dim 15 Juil 2018 - 9:48Vesper EarlLa guerrière satyre AmbrosiaSam 14 Juil 2018 - 18:24AmbrosiaFace contre TerreSam 14 Juil 2018 - 0:36NarantuyaaBalade nocturneVen 13 Juil 2018 - 23:46CissneïPeins moi ça en noirVen 13 Juil 2018 - 3:49Jack InèrsseDemande graphique?Jeu 12 Juil 2018 - 18:40KairiAu fond du gouffreJeu 12 Juil 2018 - 13:57Cassandra PentaghastLa Chute de NottinghamJeu 12 Juil 2018 - 10:41Heinrich VentrecrocIl y a toujours un cheminMer 11 Juil 2018 - 23:39Fabrizio ValeriDans un souci logistiqueDim 8 Juil 2018 - 13:59Kurt BrownCe qu'on fait par AmourSam 7 Juil 2018 - 16:31Maître Aqua
Le Magelame

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Lieutenant
XP:
161/270  (161/270)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 8 Jan 2018 - 16:22
Un enième coup de pied fusait, le caillou voltigeait, pour aller ricocher contre la roche qui formait la ravine. Un soupir, puis un baillement. Raclement de gorge. Silence, si ce n'est que les grosses gouttes de pluie qui tombaient, formant petit à petit un ruisseau.

"On est bientôt arrivés ?" Demandait Hoper, agacé.

"C'la quatr'ème fois qu'tu d'mandes en dix minutes, gamin. Si tu pouvais la boucler un peu, ça me r'poserait les oreilles." Répondait sèchement Calamity Jane.

Hoper soupirait bruyamment. Cela faisait maintenant quelques longues minutes qu'ils avaient laissés leurs chevaux, le sol irrégulier ne permettait plus la chevauchée. Lenore l'avait vraiment roulé. Cette mission n'avait rien de palpitant, bien au contraire. La reconnaissance c'était bien loin d'être sa tasse de thé. Il était bien loin d'être le genre de personne discrète et maligne qui excellait à ça. En même temps, à quoi sert la discrétion quand on peut surmonter ses obstacles avec un bon coup d'épée enflammée ?

"Tu f'rais mieux d'êt' sur tes gardes, bonhomme. Au bout d'c't'endroit, paraîtrait qu'y'a une belle mine d'or." Hoper tournait son regard vers Jane, attendant la suite de l'histoire, se demandant où elle voulait en venir. "La plus belle de toutes, même. C'qu'on va faire, là, c'est voir si les gars d'l'équipe d'excavateurs du gouvern'ment n'ont pas l'crâne qui bronze. Les enplumés ont l'air de tenir à l'endroit....'Terre sacrée ou j'sais pas trop quoi." Jane marquait une pause, avant de reprendre: "C'est la huitième équipe qu'ils ont envoyé."

Hoper ne tressaillait pas, mais semblait tout de même reprendre un brin de sérieux. Que des gens étaient morts ne l'importait que peu, et la pensée que le gouvernement continue d'envoyer du monde lui insuffla un peu de mépris pour celui-ci, et pour les gens qui, si volontaires, y allaient. Mais surtout, le combat qu'il entrevoyait, ou presque.

Il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre au bout du chemin, mais il était prêt. De toute façon, il ne pouvait pas se permettre d'échouer, il devait couvrir sa collègue, et il avait encore une mission à effectuer après ça. Tout pour que les mercenaires étendent leur influence sur ce monde. A vrai dire, il trouvait même ce monde bien plus agréable que Port-Royal. En tout cas quand il ne pleut pas des cordes.

A mesure qu'ils avançaient, s'enfonçant dans le chemin rocailleux, celui-ci semblait se rendre de plus en plus étroit. C'était exactement l'endroit où personne ne voudrait se retrouver pris en embuscade. Hoper passait une main dans ses cheveux trempés pour les ramener en arrière, découvrant ses yeux. Le peu de visibilité que la pluie incessante et forte lui permettait, lui permettait de voir que, un peu plus loin, les murs qui semblaient se refermer sur lui, formaient une sorte de voute, presque un tunnel. Il accéléra le pas pour aller s'abriter, avant de se tourner vers Jane, qui marchait recourbée. Il l'entendait jurer, à mesure qu'elle se rapprochait.

Sa démarche étrange était due au fait qu'elle tentait, tant bien que mal, de couvrir son arme. Arrivée à l'abri de fortune, elle s'empressait de trifouiller son arme, accroupie. Hoper ne s'intéressait pas tant que ça à ce qu'elle faisait, mais fut finalement interpelé lorsqu'elle jeta une boite de munitions dans le ruisseau. Le carton était difforme, trempé, ramolli par l'averse. Les balles devaient être compromises, d'où l'énervement de sa comparse de circonstances.

"Ce n'est qu'un contrôle de routine de toutes façons. On aura sûrement pas à se battre. Dans le pire des cas, je m'occuperai de tout."


Il était assuré, et bien que Jane ne devait pas être très heureuse à l'idée de laisser un homme faire tout le travail, et elle sembla en dire quelque chose, mais la météo ne laissait pas Hoper entendre, ou du moins comprendre ce que c'était. Il n'en avait pas vraiment envie, de toute façon, et il avait autre chose en tête.

Si l'arme de Jane avait été compromise, celles des excavateurs devaient avoir subi le même sort, si tant est qu'ils n'étaient pas à couvert. La pensée provoqua chez le mercenaire un frisson, mais ce ne fut pas tout. Les yeux baissés dans le ruisseau qui était formé par le mauvais temps, il constatait que l'eau n'était pas tout à fait claire. Il se baissa un instant, inspectant celle-ci de plus près et... Peut-être était-ce son imagination, mais il cru y voir une teinte rougeâtre. Son coeur se mit à battre à la chamade.

Il ne supportait plus l'attente, et l'idée de gens envoyés à l'abattoir pour de l'or le répugnait, surtout que ce n'était pas la première fois. Il se tournait vers Jane, et lançait son épée vers elle, de façon à ce qu'elle se plante dans le sol, avant de se mettre à courir vers le site d'excavation, sans un mot. Il ne pouvait pas se permettre de perdre une seconde de plus.

Au bout de quelques secondes de course, des voix se faisaient entendre malgré la pluie, et Hoper ne se dirigeait plus que vers elles maintenant. Il continua au travers du long couloir de pierre, qui finit par laisser place à l'entrée de la mine, plus dégagée, certainement aménagée par les hommes du gouvernement.

Il apercevait le premier cadavre; un indien. Puis des silhouettes humaines. Et d'autres cadavres, certains d'excavateurs. Il y avait bien là une quinzaine d'indigènes, et c'est tout ce qu'il fallur à Hoper pour passer à l'action. Il joignit ses mains, et en les séparant, une lance se forma. Se saisissant de l'arme, il se mit à courir, puis en appuya la lame sur le sol pour se projeter en l'air.

Tout se passa très vite, à environ quatre mètres du sol, il resserrait son emprise, sur le manche de l'arme, canalisant sa magie, pour retomber accompagné de plusieurs éclairs, embrochant l'un des assaillants, et paralysant plusieurs autres dans le même temps.

"MAINTENANT !"

Des tirs se firent entendre, les excavateurs continuaient de se battre, et toutes leurs armes ne semblaient pas toutes en panne, finalement. Hoper avait cependant attiré l'attention avec sa magie, ce qui avait permis aux cow-boys, qui étaient jusque là retranchés dans l'orée de la mine, de passer à l'offensive. D'autres coups de feu se faisaient entendre et quelques autres assaillants tombaient.

Hoper continuait de se défendre contre ses nouveaux adversaires, hargneux comme jamais, libérant sa frustration dûe à l'attente et à l'anticipation du combat. Il était plutôt évasif dans sa lutte, cherchant vraiment plus à attirer l'attention des indiens et gagner du temps pour que les hommes aux fusils s'occupent du reste. Jane arrivait bientôt, utilisant l'épée plus comme une massue qu'autre chose; elle semblait tout de même se débrouiller assez bien pour que le mercenaire ne s'en occupe pas.

Il fallut a peine quelques minutes pour que le jeune homme aux cheveux d'argent, accompagné de Jane et des cow-boys, mettent en déroute les sauvages, une poignée d'entre eux réussissant à s'enfuir, une expression de terreur sur le visage. C'était une victoire, mais les pertes étaient conséquentes et le peu d'hommes qu'il restait de l'expédition des excavateurs ne pourrait sûrement pas continuer le travail qui leur avait été assigné.

Un hurlement d'effroi.

Les yeux écarquillés, le sang glacé, Hoper tournait son regard vers Jane, la questionnant silencieusement. Elle semblait tout aussi surprise. Il revenait vers les travailleurs qui eux même semblaient tout aussi surpris. Le cri venait du fond de la mine; certainement un homme trop lâche pour affronter les indigènes qui était allé se cacher plus loin dans les profondeurs.

"A chaque fois qu'j'arrivais c'tait la bouch'rie 'ci."

Hoper scrutait les alentours instinctivement. Il ne l'avait pas réalisé plus tôt, dans la précipitation, mais il n'y avait pas que du sang frais sur le sol. Il y avait un tas de taches noirâtres, et autres éclaboussures sur les murs. Ceux-ci étaient d'ailleurs jonchés de marques, d'impacts lourds comme si un boulet de démolition avait été lâché contre la roche à plusieurs endroits.

Une cri désespéré, un appel à l'aide.

Tiré de ses réflexions, son regard se tournait encore vers l'entrée de la mine, alors qu'il s'en rapprochait d'un pas pressé, mais prudent, contrairement aux trois derniers excavateurs qui s'en allaient à toute vitesse.
Soudain, un homme émergeait, le souffle court, courant pour sauver sa peau. Il tenta de communiquer quelque chose, mais il fut vite rattrapé par une ombre, qui lui fit perdre l'équilibre, et s'empara de son coeur, sous le regard impuissant de toute la compagnie.

Puis s'en leva une autre, de son corps inerte. Hoper fit apparaître une autre arme éphemère entre ses mains; une grande claymore. Il se mit en garde, prêt à en découdre. Il fut rejoint par Jane, qui avait toujours son épée. En jetant un regard derrière lui, il apercevait les trois derniers excavateurs du gouvernement, bien au chaud, à bonne distance. Il souffla, avant de se concentrer sur le prochain combat.

La première ombre avait fondu dans le sol, avant d'en jaillir pour tenter de lui sauter à la figure. Il l'écrasait contre le sol du plat de son arme, la faisant disparaitre dans un nuage de fumée. Les autres suivait de près et il n'avait pas de mal à les balayer, donnant d'amples coups, repoussant plusieurs des petits assaillants au passage.

Ils étaient nombreux, et la pensée qu'ils étaient nés des précédentes équipes de mineurs lui fit comprendre pourquoi les indiens s'attaquaient aux hommes qui venaient ici. Ce n'était pas une terre sacrée, mais bel et bien un guet-apens pour quiconque était assez cupide pour venir chercher le prétendu trésor naturel qui s'y cachait.

Le combat durait, et les ombres, bien que faibles, épuisaient peu a peu Hoper et sa partenaire, qui lui signala que se replier pourrait être un choix judicieux. Mais l'ego du jeune homme lui fit ignorer la recommandation. Il pensait, peut-être à juste titre, qu'il pourrait se débarasser de la horde. Ce n'étaient que de faibles créatures, après tout. Et il serait sûrement récompensé pour avoir nettoyé la mine et permis l'extraction de tout ce qui pourrait s'y trouver.

Dans le feu de l'action, il n'y avait pas réellement fait attention, mais une ombre en particulier lui donnait du fil à retordre. La petite raclure continuait de se relever, malgré les coups, pour ceux qu'elle prenait. Elle semblait bien plus réactive que les autres dont le nombre avait fortement été réduit. Il se décidait à la calmer pour de bon, et à son prochain assaut, il l'envoya au sol, avant de l'empaler, puis d'enflammer sa lame.

Elle aurait dû exploser.

La sale bête se tortillait, essayant encore de griffer de ses petites pattes. Hoper fronça les sourcils, retourna sa lame dans la plaie qui prenait tout de même une bonne partie du corps de la chose ténébreuse, l'enfonçant plus loin dans le sol, et intensifiant les flammes, et il ne fallut qu'une seconde avant qu'il ne soit violemment repoussé en arrière.

Le temps qu'il retrouve ses esprits, Jane s'était repliée à son niveau, les ombres mineures cherchant encore à les encerclés.

"R'lèv' toi, bon sang! 'Faut s'tirer !"

Il entendit à peine ce qu'elle avait à lui dire, ce qui se trouvait devant ses yeux lui occupait l'esprit: La petite ombre, encore empalée, s'était fait pousser un apendice plutôt gros par rapport à sa taille. Un second membre fit son apparition, puis un troisième, et ce qui n'était au départ qu'un sans coeur faiblard devint une sorte de salamandre dont le dos était jonché de pierres précieuses. L'espadon magique qui était jusque là planté dans son dos disparut, et ses grands yeux jaunes étaient fixés droits sur le jeune mercenaire.

"On s'en va, allez !"

Hoper arracha son épée des mains de Calamity Jane, lui jetant un regard noir.

"Bah vas-y, casse-toi! Personne ici 'te retient, Calamity!"

Il n'était pas envisageable qu'il perde ici, et encore moins qu'il ne prenne la fuite. Si les autres lâches voulaient s'en aller, très bien, mais il ne partirait pas avant que la mine ne soit totalement sûre pour la prochaine équipe. Mais il ne faisait plus ça pour eux, il ne l'avait jamais fait pour les autres, d'ailleurs. C'était pour lui, et lui seul. Il fit grincer la lame de son arme à l'aide des griffes de sa main droite, enrobant celle-ci d'une aura jaunâtre qui laissait périodiquement échapper des arcs électriques, circulant autour de la lame, avant de s'élancer une fois de plus au combat.

Il dispatchait les dernières ombres qui tentaient de lui barrer la route, jusqu'à ce qu'il ne reste plus que lui et la bête, qui entrouvrit ses lèvres en forme de crocs pour pousser un rugissement rauque, comme une provocation. Hoper bondit en l'air, prévoyant de s'abattre sur le sans coeur, mais celui-ci, contre toute attente, fit s'allonger sa queue pour fouetter le mercenaire, le désarmant dans un premier temps, puis l'abattant, le faisant s'écraser lourdement au sol.

A terre, groggy, sur le ventre, il s'empressait de se relever, au moins à quatre pattes, seulement pour perdre l'équilibre enocre une fois. Le souffle coupé par le choc, il était saisi d'une quinte de toux violente. La bête s'approchait à pas lents vers lui, sa queue balançant dans son dos. Des tirs se firent entendre.

Se protégeant d'une patte, la bête stoppait son avancée. Le tir de suppression réussit à gagner assez de temps pour que Hoper parvienne à tenir debout sur ses jambes. Il cherchait son épée des yeux, avant que l'on ne l'interpelle.

"T'es taré ou quoi? On s'en va, gamin!"

"Je te sauverai pas le cul une seconde fois !"

Ce n'était même pas Jane, cette fois. Et bien que c'était dur pour Hoper de l'admettre, ils avaient raison. Il disparut, après avoir lancé un sort de glace sur le sans-coeur, lui laissant assez de temps pour se sortir de là, laissant son épée derrière lui, sans vraiment avoir le choix.


Le voyage de retour fut silencieux, du moins pour Hoper. Trempé, blessé, autant physiquement que mentalement, son ego avait été trainé dans la boue, au moins autant que son manteau. Il n'avait pas été assez fort cette fois, et ça le rongeait. Mais le pire était qu'il aurait sûrement besoin d'aide pour nettoyer cette mine des sans coeurs qui s'y terraient.
Expert comptable

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: commandant
XP:
191/400  (191/400)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Ven 12 Jan 2018 - 15:54
Tu le sais, je te l’ai dit à chaud, la mission m’a plu. Je ne vais pas avoir grand-chose à dire. Et pas vraiment d’axe d’amélioration à suggérer.
- Je n’ai presque pas vu de fautes d'étourderie. La lecture est fluide, pas de répétitions.
- l’intitulé de la mission : repérage d’indien dans la ravine. Flou au possible tu pouvais en faire ce que tu veux. Et tu en a fait ce que tu voulais. La mission est sympathique, le futur est prometteur.
- le décor n’est pas des plus précis mais on visualise très bien le tout. Je suis particulièrement contente de la pluie et son effet sur les munitions de Jane.
- les combats sont peut-être un peu moins apprécié, bons et agréable à lire mais assez peu décrits, ils restent flous, sauf pour le « boss de fin » qui est très intéressant.
- les dialogues sont peu nombreux mais bons, on retrouve le caractère de Jane, celui de Hoper reste très dans la lignée de ce que tu as fait jusqu’ici.
- l’utilisation des compétences me semble correcte avec ta fiche actuelle. La petite difficulté du sort qui ne fonctionne pas et auquel on choisit un autre élément pour que ça marche mieux, j’aime beaucoup. Ca rend le combat plus vivant.
- difficulté et récompense et oui déjà, je te l’ai dit je n’avais pas grand-chose à dire. Très bonne mission avec des détails qui font plaisir et un avant-gout d’une suite potentielle. Limite c’était juste trop court, on en veut plus !
Normal : 20 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS. ( 2 en magie et 1 en symbiose)
messages
membres