Derniers sujets
 

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
151/0  (151/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 16 Déc 2017 - 0:41
Le même voile gris, le même lampadaire, le même froid hivernal. Cypher plongeait nonchalamment sa main dans l’une de ses poches afin d’attraper son paquet de cigarettes et sortir la dernière qu’il avait. Soufflant par le nez, givrant l’air, il jetait le paquet au sol et allumait sa clope en continuant d’épier la rue. Hadrien était en retard. Une heure qu’il devait l’avoir rejoint. Est-ce que cela inquiétait le Turk… Pas un seul instant, la ville avait déjà adopté le sniper et celui-ci ne craignait plus les ruelles mal éclairées de ce monde.

Ainsi fonctionne cet endroit, il suffit d’y survivre assez longtemps pour faire partie intégrante du système. Cypher jalousait peut-être son ami, lui ayant réussi à se tracer une voie sans entacher son âme.

- Oh, cette gueule, j’la connais ! Une voix venait de derrière lui. Celle d’un Kurt en pleine réflexion et prêt à parler de ses projets d’avenir. S’il te plaît, épargne-moi ça. Il posait sa main sur son épaule. Avec les pochards de mon club, j’en peux plus de jouer les psychologues.
- En voyant ce que je suis devenu en écoutant tes conseils, j’imagine même pas l’état des caniveaux à proximité de ton lieu de travail.
- Il montre les crocs, vite, cachons-nous ! Rigolait le sniper, mimant la peur avant de prendre la main tendue de Cypher. Merci de l’invitation… Tu veux me demander quoi, aujourd’hui ?

Le Turk laissait un mince sourire apparaitre sur son visage, Hadrien n’avait pas tort sur ce point, il ne faisait appel à lui que quand il en avait besoin. Finalement, il n’avait pas retenu la leçon de la dernière fois.

- Moi ? Que dalle, je suis le coursier pour l’instant. Pinçant le mégot avec ses lèvres, le Turk plongeait sa main dans la poche intérieure de son veston pour sortir une lettre et la tendre au sniper. Du Président Shinra lui-même, tu devrais te sentir honorer.
- Honorer et Président Shinra dans la même phrase, je ne suis pas sûr. Répondait Hadrien en attrapant la lettre et l’ouvrant directement. Merde, t’es sérieux en plus.
- Il a été impressionné, positivement, de notre dernière collaboration. Disait-il en jetant son mégot de cigarette. Peut-être qu’il y a un rapport, je n’ai pas encore le droit de vérifier le courrier du patron.

Le sniper riait à la remarque avant de s’appuyer contre le réverbère et commencer à lire le morceau de papier. De son côté, le Turk réajustait son manteau et plongeait ses mains dans les poches afin de lutter contre le froid. Quelques instants passèrent dans la plus grande tranquillité, seulement brisé par le moteur des taxis ou quelques coups de feu résonnant entre les murs de pierre. Finalement, Hadrien se redressait et rangeait la lettre dans sa poche avant de fixer Cypher avec, le sourire aux lèvres.

- Môsieur Shinra estime que vous n’êtes pas assez efficace, môsieur Brown. Il haussait exprès le ton à certaines syllabes. Demandant ainsi à ce que moi, très noble ex-SOLDAT, vous accompagne dans votre quête de bordel dans la ville.
- Ça veut dire que t’acceptes ? Répondait-il, mimant l’indifférence.
- Trois conditions ! Commençait à réciter le principal intéressé. Premièrement, j’vais pas à l’encontre de mon patron, je tiens à mes genoux. Il faisait un clin d’oeil à l’intention de Cypher. Ensuite, que ça ne rentre pas en contradiction avec mes heures de travail. Et finalement, que je conserve mon statut de civil, je n’ai pas envie de retourner sur le vaisseau-mère et de revoir la cantine.
- Woah. Exagérait le Turk. C’est la vie à illusiopolis qui t’a rendu comme ça…? J’ai souvenir du SOLDAT le plus discipliné de l’escouade, quand on me parle de toi. Ricanait-il. Au moins, tu ne te retrouves pas à plonger dans l’océan, tu devrais déjà être content.
- Qu’est-ce que tu veux, ma nouvelle vie, j’y tiens ! Disait-il en tapant le dos de son ami. Bon, on se lance… Il est midi et je commence à vingt-et-une heure.

L’un à côté de l’autre, les deux hommes empruntèrent une nouvelle ruelle de la ville. Aujourd’hui, ils allaient devoir faire bien plus que de regarder des prostitués se trémousser en buvant du champagne de mauvaises qualités. Au grand désarroi des deux amis.

- Par contre, tu me laisses cinq minutes pour racheter des clopes. interrompait Cypher en pénétrant dans un magasin en bord de rue.
- Ce n’est pas possible, c’est ça qui aura ta peau ! Hurlait le sniper alors que le Turk était déjà rentré dans le magasin. Du moins, si la compagnie ne te flingue pas avant…

Fumant une nouvelle cigarette, le Turk et Hadrien s’avancèrent dans les rues de la ville, le second guidant le premier pour rejoindre l’un des lieux dont ils allaient devoir visiter. Cette fois, il n’était pas question de se rendre au Stacy’s Night pour récolter des informations. Non, ils allaient devoir se renseigner sur les amies de Stacy et sur leur spécialité. D’apparences, ils étaient bons pour faire la même chose. La différence venait du fait que les dirigeantes de ce genre d’endroit possédaient un public avec plus d’exigences que la moitié de la population d’Illusiopolis.

En d’autres mots, Cypher n’était pas loin d’apprendre de nouvelle chose dans un certain domaine.

- Alors le guide, qu’est-ce que nous allons découvrir aujourd’hui ? Rigolait le Turk, passant sous la lumière d’un réverbère. Est-ce que nous allons en avoir pour notre argent !?
- Mec, aujourd’hui, je t’ai préparé une petite balade gourmande ! Répondait-il sur le même ton. Autant te dire que nous allons voir du beau monde, ce soir.
- Voilà que vous retenez toute mon attention, mon bon monsieur !
- Bon, on arrête et je t’explique ? Coupait Hadrien en passant devant une nouvelle enseigne lumineuse.

Observant un banc dans la rue, le duo s’approchait de celui-ci et s’asseyait. Devant-eux, il y avait une route crachant un flot de voitures ainsi qu’un vieillard tenant une pancarte annonçant la fin prochaine, accaparent peu de temps l’attention du Turk alors que le sniper commençait à parler.

- Bien, Stacy a donc trois amies pour gérer un quartier de la ville. Il tendait alors sa main, tendait alors trois doigts. Pour faire simple, il y a le Stacy’s Night qui est au centre de son territoire, c’est un peu son quartier-général et tu peux imaginer que c’est l’endroit le mieux défendu de son empire. Il mettait alors son index de la main libre sur l’un des trois doigts. Ensuite, il y a Dorothée, elle dirige seulement deux bordels, mais ce sont les plus hardcores en matière de moeurs. Il est à l’opposé du palace de Stacy, à l’autre bout de la ville dans les quartiers qui craignent un peu.
- Attends, ce n’est pas l’endroit où le gros de la ville a ramassé la chute du Kingdom Hearts ? Demandait Cypher, posant ses coudes sur ses genoux.
- Exactement. Il hochait la tête en affirmant. D’ailleurs, il y a des rumeurs comme quoi Dorothée aurait un deuxième commerce de ce côté-là de la ville, elle ferait de la revente d’amphétamine ou d’héroïne. Comme il n’y a que les clochards qui vivent dans ce coin de la ville, manque d’habitations, personne ne l’emmerde et elle a la clientèle devant la porte d’entrée.
- T’es sûr, ou ce ne sont rien que des rumeurs ? Il tirait sur sa cigarette, crachant la fumée. Et puis, qu’est-ce qu’on s’en branle dans l’idée ?
- Si le Président veut se mettre Stacy dans les poches, autant lui faire comprendre qu’on n’est pas des cons et que vous connaissez les petites embrouilles. Il souriait à sa remarque. Les bordels du coin, le Wink Wings et le Nigga Rest, sont connus par les puristes et je te trouve des gars pour parler de leur commerce sans aucun problème. Et pas la peine de te dire que du point de vue traitement pour les filles et les rares mecs, ils sont pire que du bétail.

Cypher se relevait, invitant son ami à le joindre et à se diriger dans ce coin de la ville. Il savait s’y diriger approximativement, la raison pour laquelle Hadrien reprenait bien vite la tête de la marche.

- Commençons par celui-là. Disait l’ancien médecin. Du moins, tu me donneras les informations quant au service des deux bordels. Rendons plutôt visite aux laboratoires, histoire d’avoir de quoi rapporter au Président.
- Pas de problème. Il acquiesçait silencieusement. Les deux autres, ça devrait être plus simple. Il y a Cindy, elle gère trois bordels de bonne renommée… Pour les clients… À deux quartiers d’ici. Rien à redire, outre que Cindy est un peu le canard boiteux de la bande, une démêlée avec un client qui lui avait gobé un oeil en étant ivre pour ensuite lui trancher les seins. Probablement la raison pour laquelle c’est la moins pénible du lot.
- Gober un oeil et… Cypher bloquait légèrement sur place. T’es sérieux…?
- C’est Illusiopolis ici, par le Jardin Radieux. Il exposait alors le dernier doigt de libre, l’index. Cindy devrait pas être un problème, même, j’pense qu’elle ne demande rien de plus que la protection pour ses filles. Et ses filles travaillent bien.
- T’es au courant ? Répondait rapidement le Turk, un sourire aux lèvres.
- La ferme ? Rétorquait tout aussi vite Hadrien. Et il reste la dernière, Rowena, plus connue sous le surnom de l’esclavagiste.

Ils avaient continué d’avancer, laissant progressivement la ville derrière eux alors que les rues qu’ils empruntaient étaient de moins en moins remplies de monde. Plus de néon, plus de réverbère, seulement le grattement des rats dans les poubelles renversées un peu partout.

- D’où lui vient son surnom ? Demandait Cypher, manquant de marcher sur un clochard.
- Chez elle, il n’y a pas de putes, seulement des possessions selon ses propres termes. Répondait-il en enfonçant ses mains dans ses poches. Elle organise des enlèvements dans cette ville ou dans les autres mondes pour alimenter son commerce, et elle revend ses possessions un peu partout dans l’univers. Elle possède un sacré réseau, si tu veux mon avis. Par ailleurs, ce serait elle qui aurait été écraser les Bloodfist avec ses hommes. Ils sont armés comme des dingues et brassent pas mal d’argent pour alimenter tout cela. C’est plus ou moins tout ce que j’ai entendu dans les rues.
- En gros, nous partons en guerre ? Résumait le Turk, posant instinctivement sa main contre le hostler dans son costume. À t’entendre parler, toute la ville est contre nous.
- Tu te souviens des deux gangs, il y a huit mois ? Questionnait le sniper. C’est plus ou moins ça, et nous ne sommes que deux.

Il n’y avait plus d’éclairage dans ce coin de la ville, seul de faibles lumières aux fenêtres éclairait la rue alors qu’ils continuaient d’avancer.

- Il est temps de mériter notre salaire, j’imagine. Répondait alors Cypher, allumant une nouvelle cigarette. Et de voir si tu t’es pas rouillé avec le temps.
- Parle pour toi. Ricanait Hadrien en sortant un pistolet de son dos. Celui qui a pris du bide, ce n’est pas moi. La vie de Turk, ça t’assagit.
- Tiens, en voilà des manières à l’encontre de ton supérieur !
- Moi ? S’étonnait Hadrien. Mercenaire employé par la compagnie, juste un homme de main, je n’ai pas d’ordre à recevoir de toi. Kurt.


Dernière édition par Cypher le Dim 14 Jan 2018 - 11:49, édité 1 fois
Playboy Milliardaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
286/650  (286/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 21 Déc 2017 - 21:17
Donc ça se confirme avec Hadrien Very Happy J'suis content, j'l'aime bien. En tant qu'ancien PNJ important, j'trouve ça cool que tu le réutilise !

Bref, cette mission.
C'est une intro donc j'vais pas avoir grand chose à en dire. A vrai dire j'suis content que t'aies fait ça en plusieurs parties. Déjà parce que c'est plus digeste, et parce que ça met bien l'écart entre les différentes parties, j'y reviendrai.

A l'heure où je note, j'ai déjà tout lu. Comprends que pour ma notation, je relis en diagonale et c'est parti mon kiwi.

Donc ouais, tu plantes bien le décor. Comme j'ai déjà dit j'aime bien comment tu parles d'Illusio. C'est très Sin City mine de rien. Les références au monochrome + rouge et les putes méga puissantes et influentes... Bref, j'ai saisi l'clin d'oeil et j'aime bien !

Les interactions sont bonnes, sympas... et niquent jamais l'ambiance. C'est cool !
Fais juste attention, comme toujours y'a des fautes à la con par-ci par là.

J'ai vraiment rien de plus à dire, c'est une bonne intro, comme la suite.

Facile : 11 xp, 100 munnies, 2 PS en dex.

_______________________________
messages
membres