Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
151/0  (151/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 6 Nov 2017 - 23:29
Couché sur une planche de surf, Cypher faisait aller ses bras en moulinet pour s’avancer sur la plage, fixant l’horizon à la recherche de cette vague. La vague. Celle que tout surfeur de renom attendait et espérait voir avant que le soleil ne se couche.

Pourtant ? Il avait un objectif à atteindre pour la compagnie.

Sauf qu’il n’allait pas l’accomplir maintenant, lui et la mer de Costa Del Sol était en symbiose, presque dans une transe. Il le savait au plus profond de lui, s’il ne prenait pas la vague, le reste de sa journée ne serait rien d’autre qu’un lourd sentiment d’échec. Il était un Turk, l’échec n’était pas envisageable. Il se redressait, s’asseyait sur la planche et observait droit devant lui, elle était là.

- Gringo ! Il reconnaissait la voix d’Esteban, l’homme avec qui il travaille en tandem aujourd’hui. Celle-là, elle est poul toi.
- Prépare-toi à être épaté, le gagnant du concours, ce sera moi. Répondait Cypher, se couchant de nouveau sur sa planche pour avancer face à son destin. Ce sera moi !
- C’est ça, gringo… Disait-il en roulant les yeux, se couchant lui aussi sur sa planche.

Il battait des bras dans l’eau, il sentait cette résistance typique alors qu’il commençait à être au bon endroit. Plongeant son bras gauche dans l’eau, il tournait à trois-cents-soixantes degrés et regardait derrière lui. Oui, c’était son moment. Il voyait la vague se rapprocher ! Il se couchait de nouveau sur le bois parfaitement lisse et battait des bras encore une fois, il gagnait de la vitesse et sentait déjà la planche se soulevait sous la force de l’eau.

- Qu’est-ce que tou attend ? Hurlait Esteban, déjà debout sur sa planche. Va pas me la louper celle-ci !

Il sentait le défi dans la voix de son collègue, une provocation !? Cypher n’allait pas laisser cela passer. Agrippant les bords de la planche, fléchissant les bras, il poussait sur ceux-ci pour amener ses pieds et les mettre à plat sur le bois. Lentement, il se dressait, il y était arrivé ! Les bras tendus dans l’espoir de trouver l’équilibre, il faisait gigoter sa planche de gauche à droite tout en se sentant porter par la mer.

- Voilà. Répondait son collègue en tournant sur la gauche d’un geste élégant. Au bout de quatle essais, il y palvient…
- Ta gueule, Este… Meeeeeerde !

Déplaçant son pied sur la droite, le Turk trébuchait dans la mer et s’éclatait contre la surface de l’océan. La planche faisait une vrille avant de retomber dans l’eau, retenue par le cordage accroché à la cheville de Cypher. Plus loin, l’expert en surf s’approchait lentement pour s’arrêter à quelques brasses de l’employée de la Shinra, un large sourire sur le visage.

- T’étais à ça… Il mimait une distance entre son pouce et son index, avant de faire tomber sa main dans l’eau. Et t’es encole tombé, c’est pas fait poul toi.
- Esteban ! Il nageait vers sa planche de surf pour l’agripper et grimper de nouveau dessus. Il est de notre devoir de montrer l’exemple aux concurrents, et j’vais pas faillir à ma tâche.
- Gringo… Il haussait les épaules un instant. Ça, c’est ma mission. Tu dois juste animer le concouls, laisse faile les professionnels.

Trou-du-cul. Voilà ce à quoi pensait Cypher en débarquant sur la plage pour ranger la planche qu’il avait emprunté des lots des gagnants avant de s’allonger sur son transat. Il le savait, il était à un rien d’y parvenir ! Et ce n’était clairement pas avec pareille parole d’un instructeur qu’il arriverait à s’améliorer. Quand il était aux entraînements des armes à feu, c’est grâce à cette femme, Oakley, qu’il avait réussi à atteindre un niveau pareil !

D’accord, elle était sévère et vraiment chiante. Sauf que s’il était là aujourd’hui, c’était en partie par ses nombreuses formations.

Maintenant que son short avait séché, le Turk attrapait son paquet de cigarettes présent prêt de ses serviettes et se permettait de griller un clope en attendant que le concours ne commence. Il ne devait être pas loin de quatorze heures et il devait être frais et disponible pour dix-sept heures. Posant le creux de son coude devant les yeux, il se permettait une petite sieste à l’ombre des parasols estampillés Shinra.

C’est deux heures plus tard qu’il se levait, bâillant bruyamment et s’étirant de tout son long avant de se redresser.

Esteban était encore dans l’eau à se faire mousser sur sa planche, enchainant les figures devant les minettes. Cypher soufflait du nez avant de s’allumer une nouvelle cigarette et se diriger vers le stand. Il allait bientôt être marée haute, le bon moment pour lancer le spectacle. Il allait, avec son dérouleur, chercher le courant à l’une des bornes gracieusement louées à la station balnéaire pour brancher les réfrigérateurs importés par la Shinra.

Quitte à animer un concours de freestyle en surf, autant le faire à fond.

Camouflant le câble dans le sable, le Turk se dressait derrière son stand et vérifiait que la machine était bien en ordre. Il avait les lots, les bières et son mégaphone. D’ailleurs, est-ce qu’un mégaphone pouvait servir d’arme. C’est sur cette intense réflexion qu’il finissait par marcher dans le sable chaud jusqu’au surfeur embauché par la compagnie alors qu’il entendait la mélodie d’une musique. Il tournait les yeux pour apercevoir un type avec un ukulélé, pourquoi pas après tout. D’un pas nonchalant, il s’avançait vers lui pour l’interpeler.

- Hé mec. Disait-il, la clope à la bouche. Dit, je m’apprête à lancer un concours de surf, t’es pas chaud pour…
- Jouer pour vous !? Il se relevait direction et se retournait en dressant son majeur dans la direction du Turk. Enfoncez-vous-le bien profondément dans le cul, celui-là.

Les cendres de sa cigarette tombèrent avant que Cypher ne puisse réagir, qu’est-ce qu’il avait bien pu faire à ce pauvre gars pour mériter pareil accueil ? Il se frottait la nuque un instant avant de rejoindre Esteban et l’inviter à recommencer ses figures sur la mer, maintenant que les vagues ressemblaient à quelque chose. Après un instant à le voir se pavaner un peu plus devant les gonzesses avec des décolletés jusqu’au nombril, il se retournait pour rejoindre le stand.

Il allait pouvoir commencer, il fallait bien mériter son salaire.

Alors qu’il faisait le guignol derrière lui, l’ancien médecin amenant l’appareil devant sa bouche et commençait à faire l’appel. Tout était bon pour rameuter les foules. Comme l’avait expliqué le surfeur, c’est à ce moment-ci que les autres arrivaient et qu’ils s’approchaient du stand. Un sourire, un bic et deux signatures, voilà les inscrits qui s’avançaient vers la plage.

- Voici nos deux premiers candidats ! Criait-il dans le mégaphone. Allons les amis, nous n’allons pas les laisser seuls avec la mer, n’est-ce pas mesdemoiselles !? Il faisait un clin d’oeil à aux deux dames qui passaient. Et si les surfeurs ne vous intéressent pas, venez donc prendre un verre sur les transats de la Shinra.

Il ouvrait alors l’un des réfrigérateurs qu’il avait branché plus tôt, sortant deux sodas et les montrant aux filles.

- N’ayez pas peur de payer quoi que ce soit, c’est gratuit. Un nouveau sourire. Venez les filles, le spectacle ne va pas tarder à commencer.

Il déposait le mégaphone sur le stand et décapsulait à l’aide de son briquet les deux sodas qu’il proposait aux filles qui arrivaient. Et très peu de temps après, les touristes arrivaient. Que ce soit pour s’inscrire au concours ou avoir une boisson gratuite. Peut-être qu’il fallait demander à un barman de venir pour ce soir, il allait vite se retrouver déborder.

Au bout d’une heure, les surfeurs s’accumulaient sur la mer alors que les spectateurs, bière ou soda à la main, observaiten les nouveaux tenter de suivre Esteban sur sa planche. Il était doué, ce con.

- Alors les gars. Il s’approchait d’un groupe, plusieurs bières à la main, proposant à qui voulait. L’ambiance est là, vous n’avez pas envie de voir les choses sérieuses commencer ?
- Il y a d’autres surprises. Demandait une blonde qui attrapait une des bières et qui adressait un clin d’oeil Cypher.
- Qu’est-ce que tu crois. Il bombait un peu le torse. Ici, on ne se contente pas d’un ukulélé et d’une tombola pour divertir les jeunes. Maintenant que la concours à vraiment commencé, il va falloir parader. Il pointait le stand au loin. Et croyez moi, j’ai mieux que des bières à proposer.

Deux des filles se mordirent les lèvres et suivirent alors le Turk jusqu’au stand. Celui-ci sortait deux maillots que la Shinra avait dévoilé récemment et proposait un échange simple. Elles portaient le maillot, annonçaient les participants et repartaient avec.

Faire parler du patron en bien, voilà à peu près tout ce qu’il devait faire. Et offrir les conneries qu’il avait amenées avec lui. Rapidement, la nuit commençait à tomber ce qui obligeait les surfeurs à arrêter le spectacle. Malheureusement pour lui, Cypher n’avait pas eu le temps de voir Esteban biller et il se contentait de sourire comme un demeuré en offrant les lots. Des planches de surf, des cours spéciaux et des bouteilles de champagnes dont un logo rouge, blanc et noir était bien visible. Aujourd’hui, le plus important n’était pas les lots. Il devait juste animer et profiter un max.

Et qu’est-ce qui a de meilleur qu’un bidon enflammé et des personnes alcoolisées gratuitement ? Pas grand-chose, ça, le Turk en était persuadé. Enfin, il manquait peut-être un truc, mais ça ne devait pas être légal dans ce monde. Après tout, la compagnie n’était-elle pas éthique et responsable ?

Les heures avançaient et il ne se permettait pas de fantaisies entre deux bières à ouvrir, outre une cigarette de temps à autre. En soi, il n’avait pas grand-chose à faire. Du moins, tant qu’il restait de la picole. Une fois qu’il attraperait le mégaphone pour dire que tout le monde remballe, il serait bon pour prendre son vaisseau et retourner au vaisseau-mère. En attend que cela arrive, il allait bien profiter des deux bombasse toujours en maillot spécial. Les pauvres, elles risquaient de prendre froid maintenant que la nuit était tombée.


Dernière édition par Cypher le Dim 14 Jan 2018 - 11:45, édité 1 fois
Playboy Milliardaire

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
286/650  (286/650)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 8 Nov 2017 - 8:26
Donc !

En premier lieu... désolé du retard ! J'ai... attendu. Tu sais... Pouvoir si tu mettais une suite avec "les deux bombasses en maillot spécial".... Ouais... J'ai pas d'excuse ! Désolé ^^

Bon ben à nouveau, c'est une mission sympa. C'est très légère on sort du cadre habituel de missions de Turks. J'imagine que ça t'as plu aussi !

Toutes les différentes parties sont cools. Le truc de surf, le lancement du concours et ce qu'il y a autour. Non, j'ai lu ça d'une traite sans problèmes ce qui est bon signe ! Et puis... Y'a deux références méga cool ! Déjà on revoit "Joueur de Ukulele" de la mission du Cygne, qui cette fois ci est... un peu réticent à nous aider Very Happy Voilà ! Comme tu le sais, j'aime toujours bien ce genre de trucs, ça montre que vous lisez les missions des autres et c'est quand même cool.

Et puis y'a le coup du mégaphone. Donc pour te répondre, non ça peut pas servir d'arme. C'est une arme de merde pour un perso de merde, c'est nul à chier. Voilà ! Putain... se battre avec un mégaphone sérieux. En plus de mémoire, j'crois qu'il l'utilise même pas. Ou alors justement pour frapper avec... C'est full con. Bref, pour te faire cette remarque... Il te manquait quand même une GROSSE ÉPÉE !

J'aime bien en général l'ambiance de Costa. C'est cool, vous retranscrivez tout le délire de "les gens sont récéptifs, ils viennent pour s'amuser". Je pense que c'est ce qu'il faut, ouais. Quelqu'un propose des activités, t'es dans une atmosphère de fête... Ouais j'imagine le truc et c'est sympa. Puis les goodies c'est méga cool !

Reste que tu m'as donné une idée de mission pour plus tard... Un truc genre, l'effet papillon.

Facile : 10 xp, 100 munnies, 2 PS en Psychisme.

_______________________________
messages
membres