Derniers sujets
DésinformationAujourd'hui à 1:00Kurt BrownLa négociatriceHier à 23:13Maître AquaLe Tour de ClopinHier à 17:41Arthur RainbowAbsenceHier à 13:28ShadowPromenons-nous dans les bois -Dim 15 Juil 2018 - 9:48Vesper EarlLa guerrière satyre AmbrosiaSam 14 Juil 2018 - 18:24AmbrosiaFace contre TerreSam 14 Juil 2018 - 0:36NarantuyaaBalade nocturneVen 13 Juil 2018 - 23:46CissneïPeins moi ça en noirVen 13 Juil 2018 - 3:49Jack InèrsseDemande graphique?Jeu 12 Juil 2018 - 18:40KairiAu fond du gouffreJeu 12 Juil 2018 - 13:57Cassandra PentaghastLa Chute de NottinghamJeu 12 Juil 2018 - 10:41Heinrich VentrecrocIl y a toujours un cheminMer 11 Juil 2018 - 23:39Fabrizio ValeriDans un souci logistiqueDim 8 Juil 2018 - 13:59Kurt BrownCe qu'on fait par AmourSam 7 Juil 2018 - 16:31Maître Aqua
La Clé du Destin

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Maréchal
XP:
3739/3500  (3739/3500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Sam 28 Oct 2017 - 17:08
Bon, c'est d'jà mieux. Y'a du progrès j'veux dire.

Et pas qu'un peu. Si on comparait entre le début et maintenant... Ouais, on pouvait dire que ça progressait à une vitesse pas dégueu. Et pourtant, manier des armes, ça s'apprenait pas en un claquement de doigts. C'était pas inné non plus. Enfin, sauf pour moi du coup, mais c'était pas pareil.

D'jà, vous faites plus tomber vos armes comme des brêles. Et vous vous cassez beaucoup moins la gueule. J'vais pas vous mentir... y'a encore du taff mais.... c'est en bonne voie !

Le plus amical possible. Ne pas les froisser... C'était putain d'important. Nan et puis bon, j'me voyais mal en maître d'armes connard. J'leur apprenais à se défendre, on allait plus ou moins à leur rythme... j'pense que ça se passait plutôt bien. C'était pas non plus le grand amour mais... j'étais confiant.

Bon. Exercice suivant. Prenez vos armes. On va passer le cran au dessus, que j'dis en invoquant mes keyblades. J'espérais que ça allait pas être trop vénère et que ça allait pas les décourager. Ouais non... suffisait que j'fasse pas trop le con et que je refreine cette envie de leur poser les couilles sur le front.

Ça va se passer en deux étapes. Moi, je vais rester là... et vous, va falloir que vous me capturiez. C'est freestyle. Vous avez le droit à tout ce que vous voulez, sauf votre truc là. Ça faudra pas l'utiliser, oubliez pas. Mais ouais ! Vous utilisez tout ce que vous voulez, le but c'est de finir par m'encercler et de me mettre une branlée.

Exercice simple. Je vais pas me donner à fond pour leur laisser une chance. Bon, j'dis pas que je vais pas mettre un ou deux coups dans la mêlée... Mais rien de bien dangereux.

Ah oui, et rien de létal hein. On parle d'une capture ici. Donc vous ne visez, ni la tête, ni la gorge, ni les organes vitaux et encore moins les... couilles.

Là j'sens que ça rigole dans l'assemblée. J'peux comprendre, dit comme ça c'est chaud. Mais le coup dans les couilles, surtout armé... ça peut niquer toute une opération !

Allez, mettez-vous en formation patrouille et c'est parti.

Mes élèves se placent et rapidement, l'exercice se lance. Je les vois commencer à essayer de me déborder par les flancs, mais je reste mobile. Je pars sur la gauche pour les faire reculer, négligeant un peu volontairement ma droite voir s'ils profitent de la faille. Je fais tournoyer mes armes avant de frapper un coup devant moi. Ça touche que dalle, mais c'est voulu. J'enchaîne avec une roulade pour me repositionner et je prends mes appuis. Le flanc droit a bien progressé, c'est pas mal. Le flanc gauche, lui, prend zéro risques. Mais alors quand je dis 0, c'est que c'est vraiment des flipettes. Suffit de montrer un peu les crocs, et boum... ça recule de deux mètres. Faut plus d'assurance.

J'pars vers le flanc droit, mais une flèche se plante à mes pieds. J'regarde le tireur et lui souris, un peu pour me moquer, un peu pour l'encourager. Faut dire que ses tirs ratent huit fois sur dix. Ça pourrait être pire, mais c'est pas non plus dramatique. Ça viendra, mais ça sera peut-être plus long, j'suis pas vraiment archer. Bref, j'continue vers le flanc droit, j'essaie de le repousser, mais il s'avère être beaucoup plus vaillant que son homologue. Ça lâche rien, ça à la détermination dans les yeux... et putain c'est beau.

Bon j'fais quelques passes, un coup qui est paré, un autre coup immédiatement après que j'arrête juste avant le bras faute de garde. Je grogne, un peu mécontent et j'prends une douche.... c'était pas prévu ça. Je sens l'eau goutter de mes cheveux et me rentrer dans les yeux. J'profite d'un temps mort pour m'essuyer les yeux mais à peine je lève le bras, j'me prends une flèche dans le bras.


Pause.

Je jette un œil à mon bras. La flèche est... plutôt bien rentrée dedans. On la voit et d'un côté, et de l'autre. Putain, j'aurai dû compter. Ça devait être son neuvième tir de la journée. Je baisse le bras, sans retirer la flèche et j'ordonne la reprise.

Bond en arrière, je casse la flèche et la retire avant de la lancer dans la direction du tireur. Le bout de bois fonce dans sa direction, et j'ai juste le temps de lancer un sort de stop avant qu'il ne touche sa cible.


Décale-toi.

J'regarde pas ce qu'il se passe ensuite et me remets dans la simulation. J'suis enfin encerclé, et je les vois se rapprocher. Intérieurement j'suis content. Y'a une petite stratégie, des coups habilement portés. C'est parfait. J'fais un bond de placement vers un de mes opposants, et j'fais mine de frapper avant de basculer en avant, lâchant mes armes et me maintenant sur mes mains. Je passe mes deux jambes autour de son cou et je provoque sa chute. Au même moment, quelqu'un trébuche et me tombe aussi dessus.

Euh... Bon on va arrêter là.

Les armes se baissent, je les aide à se relever.

C'est pas mal. J'suis plutôt content de vous. On commence à voir une strat, et vous vous battez bien ensemble. Vous savez tirer profit de chacun de vos talents. Faut juste... avoir un peu moins peur du contact. Et, marchez une petite demie heure par jour. J'sais que c'est pas votre délire mais... c'est important.


Tout le monde m'écoute et acquiesce d'un signe de tête.

Mais ouais ! Bon... c'est moi donc c'est chaud. Mais le premier connard, j'pense que vous pourriez le maîtriser sans problèmes. Enfin j'vous dis ça, mais c'est pas une raison pour vous reposer sur vos lauriers. La prochaine fois, faut que ce soit mieux.

C'est déjà fini ?

Bah ouais. J'ai des trucs à faire, là. Mais je reviens demain. Pensez à la demie heure de marche. Ça peut vous être salvateur.

Je reçois les remerciements. Quelques questions aussi, c'est cool ça montre la volonté de bien faire quelque part. Et puis... je finis par partir. Revenir demain me fait chier mais bon, faut bien que ce soit fait !

_______________________________
messages
membres