Le Poète

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
318/350  (318/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Jeu 26 Oct 2017 - 13:34
« Ah non, la flemme. T'as pas l'air très très doué en plus, donc... non merci, ca sera sans moi ! » Lâcha Mélu, la petite fée d'une feuille d'or seulement vêtu. Arthur lui répondit en fronçant les sourcils, tant d'incompréhension que de vexation.

« C'est mort. » Cracha Morga, plus froide que la toundra, de la neige seulement pour l'habiller, laissant Arthur d'autant plus vexé de se faire ainsi envoyer chier.

« Okay ! Très bien ! Je me débrouillerais sans vous ! »

« Viens Melu, faut qu'on aille se préparer pour la journuit... quel nom débile d'ailleurs. »

« Nan mais ca suffit ouais ?! Un peu de respect bon sang ! »

« Commence sans moi Morga je... » Melu bailla brièvement. « ...j'ai des choses à faire de mon côté ! »

« T'es vraiment rien qu'une grosse feignasse. Dois-je te rappeller qu'on est loin d'être au point... ? Tu sais quoi, laisse tomber. »

Morga s'en alla, soupirante, laissant Melu dormir, nonchalante... alors qu'en pleine ire, Arthur se résignait à devoir lire... soudain, une voix douce comme du lin le fit regarder une jolie petite frimousse de satin !

« Moi je veux bien t'aider ! » Lança Vivi avec énergie, plus douce encore qu'une mousse brassé par Stormstout et avec une si mignonne petite frimousse.

« Oh ! C'est vrai ? » Arthur, ravi, se posa néanmoins la question. « Mais tu ne dois pas répéter toi aussi ? »

« On a répéter toute la journée déjà ! Morga est très professionnelle mais... très rude pendant les répétitions. T'as du aussi voir qu'elle était... heu... comment diiiiiiiire.... très franche... ? Je veux dire... très très franche. »

« C'est une peste ouais ! »

« Hey ! » Vivi était très énervé mais mon dieu... il n'y avait rien à faire... même dans sa colère, cette fée-là restait trop mignonne ! Arthur la suivait, la scrutait et vue de derrière, l'admirait comme on savoure un verre. « C'est ma copine quand même ! Faut juste la connaître un peu... mais revenons à nos moutons ! »

N'ayant jamais été studieux, Arthur ne s'imaginait pas devoir s'atteler à la lecture d'interminables grimoires et l'idée même le plongeait en plein désespoir. Or, le poète venait du Domaine Enchantée ! Et là-bas, pour apprendre la magie, il y a l’Institut de la Féerie et de la Sorcellerie. Ce qui se fait à coup d'études approfondies... bref, rien qui convienne à notre abruti. Quoique, Arthur n'est pas tant abruti que facilement distrait par la vie ! Pour résumez, les études, ce n'est pas pour lui. Là d'où vient le jeune homme, donc, la magie s'apprend... mais à Fantasia ? Surement pas ! Aucune chance qu'on trouve une école au monde du printemps ou le moindre livre d'enchantement ! Pour le poète, une professeur venu de Fantasia était le meilleur choix qui soit. D'ailleurs, jusqu'ici, ses pouvoirs furent toujours innés, sans le vouloir acquis de manière spontanés. Parfois très concentré, pour peindre ou déclamer et y mettant beaucoup de sa personne, c'est par la pratique de l'art qu'Arthur pu obtenir ses capacités.
Néanmoins, ce n'était jamais que psychisme ou de la symbiose, de la concentration ou du cœur à l'ouvrage... et à cause de ça, le consul désirait apprendre la magie sans lire d'ouvrages.

« Alors alors ! La magie, c'est une énergie que tu as en toi et que tu dois apprendre à... » Vivi... portait de la rosée comme habits... laissant son corps juste assez peu flou pour qu'on en devienne fou mais suffisamment pour que ce ne soit pas dérangeant. Arthur avait-il de la bave aux lèvres ? Pas forcément mais perdu en plein rêve ? Très certainement. Que dire de cette allure plus gracile que fragile, de ses courbes et de ces sons plus doux qu'un idylle et... « ...et ce n'est qu'après tout ça que la magie fait enfin quelque cho... hey ! Tu m'écoutes au moins ? »

« Hein ? Heu... tout à fait. »

« Laisse-moi deviner. T'as rien écouter du tout ? »

« Ah si, j'ai très bien écouté. Très très bien écouté, même. »

« C'est quoi un rituel d'incantation magique ? »

« C'est... heu... comment dire... ? C'est un rituel, donc. Un rituel qui... permet de décanter la magie... ? »

« Je veux bien être gentille mais tu vas devoir y mettre du tiens. Surtout que... t'es pas vraiment prédisposé à la magie, en l'occurrence. »

« Comment ça ? » Ca a quand même surpris le Consul puisque... de base... niveau surnaturel, il s'y connaît pas mal. Vous voulez une armée d'oiseaux vengeurs ou des fauves de milles couleurs ?

« Tu respires pas vraiment la magie en fait. Tu peux gonfler tes réserves magiques par la pratique mais... disons que tu vas devoir beaucoup pratiquer. Pourquoi tu voulais apprendre la magie, d'ailleurs ? »

« Je veux pouvoir soigner tout Consul qui serait blessé. »

« Oh... heu... tu préfères pas pouvoir lancer un brasier plutôt ?! T'imagines un peu, plus besoin de briquet pour fumer ! »

« Je fume pas. »

« Oui... mais penses-y. Qui est connu pour utiliser la magie du feu ? Genesis ! Comment tu crois qu'il a autant de succès ? La magie de guérison c'est cool mais les mecs qui font de la pyromancie ?! Nous les filles on adore, ils sont tellement... chauds. »

« ... Et donc, quel est le problème à vouloir soigner au juste ? »

« Tu sais, sans vouloir te décourager... la magie de guérison, c'est vraiment pas le plus simple... même nous les fées ça nous donne du fil à retordre. En plus... je suis plus branché magie de l'eau perso, aucune idée de comment on lance un sort de soin. »

« Ah... Morga et-ou Melu, savent, elles ? »

« C'est pas vraiment la panacée de Morga non plus. Melu, elle, s'y connaît un peu comme elle a besoin d'un minimum de soin pour colorer les feuilles. »

« Ah, génial ! Tant que c'est pas Morga... donc faut que j'aille voir Melu, compris. »

« Tu risques d'avoir du mal à la convaincre de t'apprendre quoique ce soit par contre... elle n'est pas vraiment la plus motivée qui soit. Ah... et comme c'est une feignante fini, elle risque pas d'avoir le courage de t'apprendre les bases. Si en plus t'écoutes pas, elle va lâcher l'affaire direct. Je veux bien t'apprendre les bases, cela dit mais il va falloir rester concentrer. »

Arthur a froncé les sourcils et prit un air sérieux.

« Ca y est, je suis concentré là. »

« Okay, donc, la magie c'est une énergie qui circule en toi et cette énergie, tu dois la ressentir. Cette énergie, tu dois...  » Vivi était si petite... de l'indivisible beauté une pépite. Suffirait de l'attraper dans le creux de sa main et on la briserait d'un rien ! Difficile de détailler cette petite luciole, celle-là qui sur la rosée glisse puis s'envole... et si facile à briser, si dure à observer... c'est sa fragilité, plus que ses ailes, qui la rendait si belle et en faisait toute la beauté. « T'es sérieux là... ? »

« Tu pourrais pas juste... infuser de la magie en moi ! Tu sais... m'apprendre la magie... comme par magie ?! »

« La magie c'est pas magique mon vieux. »

« Sérieux quoi ! Tu me fais un cours là... on t'a quand même pas donné des cours de magie à Fantasia ? »

« Bien sûr que non mais la magie c'est comme tout. J'ai appris à marcher, à voler, à danser, à me coiffer... et j'ai appris la magie comme j'ai appris tout le reste. Imagine ça... je dois t'apprendre à voler... mais avant, faut que je t'apprenne à avoir des ailes. »

« Hum... dur mais j'adorerais avoir des ailes. Après, des ailes de papillons ca fait un peu trop... efféminés pour moi mais des ailes d'oiseaux pour devenir un ange ?! »

« Ca le serait moins si t'écoutais ! De toute façon, la théorie c'est pas pour toi. Sauf que... y a pas quelque chose de magique tu saurais déjà faire, sans le savoir ? »

Arthur y réfléchit, listant ses capacités à Vivi jusqu'à c'que ! La petite fée interrompit le peintre arrivait à la fameuse compétence et, très simplement, lui demanda de lui faire une démonstration. Le poète écrivit donc des mots à même airs... des lettres qui volèrent, prenant touts leurs sens. Le mot "Air" se dissipa rapidement pour faire un faible vent, le mot "Liquide" fondu en peinture et resta poisseux, le mot "Lumière" réveilla Mélu alors que le mot "Feu" enflamma une table. La panique ! Le poète se mit à écrire le mot "Eau" à répétition pour les envoyer sur le début d'incendie mais il s'en fallut de peur pour que ça ne suffise pas. Et encore, c'est avec des sceaux d'eaux qu'Arthur éteignit l'incendie, pas ses sorts.

« Ca c'était magique ! Un peu. Donc, entraines-toi à faire ça et tu développeras ton potentiel magique. »

« T'es la meilleure Vivi ! Je t'aurais fait un câlin si... si je pouvais tout simplement. »

« Hihi ! C'est vrai que, entre nous, j'assure pas mal ! Donc, gonfle un peu tes réserves de magies en pratiquant... et quand tu te sentiras blindé de magie, tu pourras demander à Mélu de t'apprendre les bases de la guérison. N'oublie pas que la magie, c'est dangereux même celle qui parait inoffensif à la base, on en perd facilement le contrôle. En plus de faire preuve de précautions, le mieux reste encore de... »

Arthur ne put s'empêcher de l'admirer, hagard et presque hébétée. Ce magnifique paysage peint, elle était de l'art qu'on ne pouvait arpenter qu'avec les yeux et honnêtement, ça le rendait bien malheureux. Que dire de la somptueuse...

« T'es lourd là ! »
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1124/500  (1124/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mer 1 Nov 2017 - 2:19
Mission accomplie.

Je l'ai trouvée plutôt ok. Ca m'a plu. Après c'est pas impeccable... En fait... Déjà, un bon point. La description des fées est très chouette, très précise, c'est assez beau. Et c'est assez soigné.

Par contre, y a quelque chose qui m'a rapidement gêné. Vivi... et bien, comment dire.

"Douce et gentille, elle est la plus jeune des trois fées. Très coquette, elle aime beaucoup parler en rimes. Vivi est passionnée de mode depuis son arrivée au Consulat."

Il est d'ailleurs écrit qu'elle a été développée dans un rp de Chen, dans la présentation des danseuses, faite en Juillet.

Donc déjà, c'est récent. Et... le caractère, on n'y est pas du tout. Je tiens à dire que j'ai adoré ce personnage dans ton rp. Il est drôle, sympathique, sexy, mais... elle est ni coquette (porte sa tenue de fée...), ni douce, et elle ne parle pas en rime.

Elle est gentille, ça oui. Franchement c'est léger, tu admettras ^^c'est juste... rien à voir avec ce qu'a fait Chen, même si j'avais pas a-do-ré son interprétation. Elle était intéressante et tu l'ignores un peu de manière... bouarf.

Autre critique. C'est très (trop) méta. Qu'est-ce que c'est "méta" ? Ca veut dire que dans ton discours dans le rp, tu discutes beaucoup du système de rp. Tu dis "Ouais euh... moi je suis plus calé eau". "Ouais t'es pas trop magie toi." "Ouais le tag qui fait du feu, c'est un peu de la magie ouais (pour préciser que c'est surtout de la symbiose")

Et je te l'ai déjà dit, tu fais tout le temps ça. Parfois ça ne me dérange pas. Genre quand on lance un sort en disant "Air +" ça ne me dérange pas, je trouve ça rigolo. Mais... prends un peu de recul avec ce que toi tu sais, et essaie d'expliquer autrement. Parce que là, on dirait que tes personnages savent qu'ils sont dans un rpg ^^.

Attention.. J'adore les rps qui parlent du "Comment on fait ?" donc sur les détails, sur les explications, de trucs fantastiques. J'adore les explications rationnelles, j'adore le "méta" quand il est bien traité, quand on a un discours intelligent sur le système. Quand un personnage arrive et explique ce que c'est la magie, je kiffe. Mais faut que ça ait l'air d'être un peu réfléchi, que ça ait pris de l'âge, de la maturité dans ton esprit. Il faut imaginer qu'un personnage peut se tromper et raconter n'imp, style un moine qui te dirait : "La magie, c'est une énergie qui permet à chaque être de vivre ! C'est... comme des midichloriens !"

Mais ici, c'est très intéressant, j'aime bien. Mais j'ai un peu l'impression de lire mon explicatif ^^.

Néanmoins... comment dire. J'adore le fait que tu aies parlé de l'Institut de la Sorcellerie et de la Féerie, ça fait plaisir. Et j'ai adoré ton discours, justement sur "La magie s'appréhende différemment en fonction du lieu... mais aussi en fonction de la personne (genre la fée a toujours su)" Ca c'est très intéressant, très juste.

Et j'ai trouvé le dialogue super, très drôle. C'est réussi. Juste un peu maladroit par rapport à Vivi. J'ai kiffé mais avec conditions.

Mission facile : 10 xp, 100 munnies et 2 PS en magie.
messages
membres