Le Maître des Potions

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Sergent
XP:
107/200  (107/200)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Lun 23 Oct 2017 - 21:37
De la passiflore… Il veut transformer cette plante en poison pour manipuler l’esprit des gens… Je retiens un soupir en entendant la mission et décide d’aller voir cette plante. Peut-être que je me trompe. C’est peu probable mais sait-on jamais.

Je parcours les locaux de la Coalition avant de finir par trouver leur petit jardin. Avec de la passiflore. Une bien jolie plante qui aide à endormir les petites mamies le soir et réduit l’anxiété. Je m’accroupis à côté de la plante et caresse les pétales délicatement. Ils sont doux sous mes doigts.

Ils l’ont bien cultivé et disposent de plusieurs pieds mais… que puis-je faire à part des tisanes ? Cela serait amusant. Donner à Death le produit et le voir attendre en jubilant que sa victime se laisse tyranniser par ses peurs alors qu’elle s’endormirait paisiblement, toute détendue.

Je retiens un sourire narquois et secoue la tête, soupirant. Seule, elle est inoffensive et c’est le problème. Je déterre quelques pieds et les amène jusqu’à mon laboratoire. Je prends quelques notes et croquis de la plante, laissant mon esprit chercher l’idée dont Death aura besoin.

La passiflore est inhibitrice d’une enzyme qui détecte les poisons…si on l’ingère ,elle pourra parfaire l’action d’un psychotrope… le rendre fatal aussi… Elle peut rendre une simple allergie mortelle. Finalement, je vais peut-être pouvoir faire quelque chose pour lui.

J’ai presque pensé qu’il se moquait de moi en me donnant cette mission… Pourquoi chercher à me rendre ridicule alors que je lui ai amélioré son sérum de bête sauvage ? Pour me prouver que je ne dois pas m’enorgueillir de mon succès ? Que je ne dois pas monter sur mes fiers et blancs destriers pour essayer de renverser son trône ?

Je laisse un sourire m’échapper à cette pensée et décortique la plante, séparant les pétales, les feuilles, la tige, les graines. Je place tous les échantillons dans un pot différant, le marquant correctement, gardant seulement les feuilles devant moi. Il n’y a qu’elles qui m’intéressent.

S’il a besoin de vermifuge ou d’un coup de pouce de libido, je pourrais lui conseiller les graines ou le jus. Je ris narquoisement quelques instants avant de reprendre mon calme et mon sérieux pour préparer une infusion corsée et concentrée. Faire bouillir les feuilles dans de l’eau ne suffit pas, il faut surtout récolter les vapeurs et les laisser se cristalliser et goutter dans cette magnifique petite fiole à la fin du processus.

J’obtiens un magnifique liquide vert foncé. Avec quelques gouttes, l’effet inhibiteur devra être déjà grand. Il reste à trouver quel autre produit pourra m’aider à atteindre le dessein de Death. Assis sur mon tabouret neuf, tout juste livré à la Coalition suite à mes demandes de matériel, je glisse vers mon armoire contenant mes tout nouveaux produits. Je les passe en revue. Ils sont rangés par ordre alphabétique. Mais personne ne peut le savoir car ils ne portent que des nombres. Leurs noms leurs ont été retirés. Je n’aime pas qu’on fouille dans mes affaires et je préfère m’assurer que certains produits…intéressants ne viennent pas à manquer trop vite.

Je parcours des yeux mon carnet d’inventaire. Il est légèrement codé. Il suffira d’un poil d’intellect pour retrouver le produit voulu. Je suis persuadé que cela sera déjà d’une grande sélectivité ici bas… Je sélectionne plusieurs produits qui me semblent intéressant. Réalisant, encore cette fois, différents dosages et retournant avec les fioles dans la prison. Cette fois je n’ai pas besoin de les isoler, il suffit qu’un s’approche, boive et l’affaire sera faite !

Je marche entre les cellules et je sens déjà que la peur monte. C’est parfait. Elle catalysera l’effet des potions. Je désigne d’un doigt ma première victime et on me l’apporte. J’aime bien cette organisation. Etre obéi au doigt et à l’œil, c’est assez agréable. Enfin…seulement par les rangs inférieurs aux miens…il faudra que je songe à grimper quelques rangs. Le plus tôt sera le mieux, faire asseoir ma position me parait primordial.

Je débouche la fiole et la vide d’un trait dans le gosier du prisonnier maintenant et attend, carnet et montre en main. Cinq…dix…à quinze minutes les pupilles se dilatent et les premiers tremblements apparaissent. Les lèvres s’agitent et des mots incohérents en sortent, un doigt s’élève, désignant le vide. Il recule et regarde partout agité. Je suis intrigué et me rapproche, notant tous ces gestes.

« Donne-moi ton nom »

Il se retourne vers moi et lâche un cri d’horreur qui le fait s’évanouir. Je relève un sourcil, clairement intrigué. Je me demande ce qu’il a pu voir. Mais il ne me répondra sans doute pas. Je le fais mettre à l’écart, il faut surveiller son état. Je ne veux pas d’un sérum létal.

Le deuxième test donne un résultat plus rapide et frappant. Une mèche de cheveux se dépigmente et l’homme tombe raide mort à ma vue. Je change l’ordre des fioles. Toutes celles qui étaient plus forte n’ont aucun intérêt.

La troisième fiole est entre les deux premières. Pas de décoloration et pas de mort mais un coma. Je tente une drogue différente et j’ai enfin un résultat plus intéressant. Il est cohérent dans ses visions, réponds aux questions mais présente les signes parfaits de la peur. Il finit par reprendre ses esprits une trentaine de minutes après l’ingestion. Il n’est pas vaillant mais se remettra.

Le comateux ne répond à aucune sollicitation externe ni douleurs. L’évanoui reprend connaissance après deux longues heures mais reste marqué par la potion. Il tremble au moindre bruit et refuse de boire quoi que ce soit. Il ne tiendra pas longtemps.

Je dois donc travailler sur le deuxième produit. Je prépare un étalonnage des doses. Cela devrait aller de la petite folie à une terreur non mortelle. J’espère que cela conviendra. Il faudra bien s’occuper des plants pour que je sois alimenté en feuille de passiflore mais il doit bien y avoir une sorte de jardinier par ici. Elles ont poussé là après tout.

Je reprends mon parchemin explicatif et mes doses en main pour aller les déposer chez Death.
Le Boucher de Grimm

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
1233/0  (1233/0)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 24 Oct 2017 - 9:54
Mmh, j’suis embêté. Il s’agit de la seconde mission que j’vais lire de toi et je n'ai pas de critique à faire.

« Génial ! », te diras-tu !

Sauf que moi, j’suis dérangé. J’aimerais bien te donner une piste, un point à améliorer, mais dans ce genre de rp, il y a pas grand chose à traiter dans mes habitudes. Le contexte ? Tu l’as très bien compris à la Coalition Noire. La disposition des lieux ? Prison et laboratoire. En gros, mes seuls critiques sont sur le fond.

Dieu, j’adore le fond de ta mission. L’arrogance dans le texte, les pointes d’humour, et surtout la façon dont tu décris ton métier. J’pense que c’est ça ce que j’préfère, on voir réellement le travail de recherche derrière et c’est à chaque fois complet, réfléchi et presque évident. Tu parles avec le langage propre du personnage, d’ailleurs, j’me demande même si ce n'est pas ton métier / étude qui parle derrière, j’suis curieux de savoir.

Bref, une fois de plus, un commentaire très court. J’vais remédier à ça.

Mission accomplie !


Normal : 21 points d'expérience + 200 munnies + 3 PS. Deux en Dextérité et un en Psychisme !

EDIT : Tu peux lier ta fiche de personnage à ton profil ? Ça me faciliterait les choses ^^

_______________________________
 
 
messages
membres