Derniers sujets
Rites de PardonHier à 14:34Bryke RonsoAcceptationJeu 22 Aoû 2019 - 21:41FiathenL'étoile des vœuxLun 19 Aoû 2019 - 22:05KuroAprès GuerreLun 19 Aoû 2019 - 20:34Heinrich VentrecrocTout un programme !Lun 19 Aoû 2019 - 15:15Erik WoodsZombardiers et cervelles moisiesLun 19 Aoû 2019 - 14:34Ioan KappelLes roses sont bellesSam 17 Aoû 2019 - 23:05Irelia AlishinaBienvenue à la Ville d'HalloweenSam 17 Aoû 2019 - 19:12VentusDistille-moi une vodkaSam 17 Aoû 2019 - 17:24Ioan KappelIl y a toujours un cheminVen 16 Aoû 2019 - 11:31Chen StormstoutLe colloque des CaryatidesMer 14 Aoû 2019 - 20:37Irelia AlishinaVamos a la playaMer 14 Aoû 2019 - 12:57Huayan SongLà est le foyerMar 13 Aoû 2019 - 18:59SoraSombres horizonsJeu 8 Aoû 2019 - 14:24Chen StormstoutBirth by SleepMer 7 Aoû 2019 - 22:35Chen Stormstout
Le Poète

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Capitaine
XP:
Répétition  Left_bar_bleue362/350Répétition  Empty_bar_bleue  (362/350)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 17 Oct 2017 - 21:39
L'Ange à l'Aile Noire, le Cauchemar, celui inspire le froid de l'effroi, dont la simple allure impose le désespoir. Le voilà qui se tient, funèbre, face au Précipice des Ténèbres. Celui-là même qu'il semble dominer ; nulle ombre ne saurait l'effrayer. Son aile noire aux teintes violettes, inertes, volète... flotte sa chevelure d'argent... au cœur des rocheuses sans relâche battue par les vents. La légendaire épée, aussi longue qu'un homme peut être haut, se voit tenu d'une poigne digne d'un héros alors que vous la reconnaissez : Masamune. Plus affutée que la plus belle des lames, d'un blanc aussi pur que sa sublime chevelure, déjà tremble votre âme. Quand soudain, l'impitoyable et légendaire, se retourne leeeeeeenteeeeemeeeent....

« Non ! Non ! Non ! » S'exclama alors Arthur ! « Sephiroth... il est un comme un requin ou un félin. C'est un pur prédateur... d'abords il est calme, serein et tranquille, lent, presque immobile... puis, d'un coup, il se met en mouvement ! Féroce et véloce ! C'est d'abords un ciel de nuages noirs, immobiles et menaçants... puis d'un coup, la foudre s'abat ! »

On recommence...

Quand soudain, l'impitoyable et légendaire se retourne en un éclair ! Pour l'insolent qui osa le défier, c'est la fin !

« Mieux ! Après, je sais pas... il manque quelque chose... et je sais pas, l'aile fait morte, on voit un peu trop qu'elle est fausse mais ça, t'y peux pas grand chose. » Lanca Arthur, en pleine réflexion bien vite interrompu par Jetstream.

« Attends blondinet, j'ai une idée. Si je braque le type qui me défie avec l'épée ? Ca détournera l'attention de mon aile. »

« Hum... ouais, ca peut rendre très menaçant en plus. Essaye pour voir ! »

On recommence...

Quand soudain, l'impitoyable et légendaire se retourne en un éclair ! C'est la fin pour l'insolent qui osa le défier, braqué par l'extrémité de masamune... comme si la mort le pointait du doigt, quelle terreur ma foi ! C'est alors qu'un sourire méprisant se dessine sur...

« Bof ! » Coupa Arthur. « Sephiroth sourit pas, il fait peur et reste sé... »

« Tu déconnes ou quoi ? » S'étonna le bretteur. « Sephiroth se la joue grave, il sourit parce que ses adversaires ? C'est des lopettes comparés à lui, il les prend à la légère. »

« Bah... » Arthur y réfléchit deux secondes. « ...ouais mais non, justement. Sephiroth est tellement puissant et tellement classe, les petits adversaires de pacotilles, ça l'ennui. Faut garder le sourire pour le moment opportun. C'est un peu à l'inverse de Kefka m'est d'avis. Le bouffon, de ce que j'en sais, il est toujours en train de rigoler ou de sourire... alors le moment où il ne sourit pas... ? Ca fait flipper !  »

« Je vois ce que tu veux dire, pas bête. Du coup, tu penses que je devrais sourire au moment où quelqu'un relève le défi ou au moment où quelqu'un me donne du fil à retordre ? »

« Tu veux mon avis ? Quand quelqu'un te défit, tu lui faits le petite sourire arrogant... et direct, tu jettes sur lui avec un air sérieux et blasé à la Sephiroth super classe et méprisant. Si jamais le gars est bon, là tu peux avoir un sourire sadique et le garder ! De toute façon, tu feras ça au feeling mais... moins tu souris, plus ton sourire à d'impact. »

On recommence...

Quand soudain, l'impitoyable et légendaire se retourne en un éclair ! C'est la fin pour l'insolent qui osa le défier, braqué par l'extrémité de masamune... comme si la mort le pointait du doigt, quelle terreur ma foi ! Son visage reste las, blasé et méprisant, dédaigneux envers ces quelques gueux. Ceux-là même qui prétendent le défier et simplement, finiront baignant dans leurs propres sangs. D'un ton empli de froideur et de mépris, voilà que s'exprime le sinistre bretteur.

« Qu'avons-nous là... ? » Se demande Sephiroth, sa voix faisant que même la roche de peur grelotte. Son regard est hautain et de ses compétences, il parait incroyablement certain. « Vous prétendez pouvoir me vaincre ? »


« Hey... attends... » Chuchota Arthur comme pour ne pas interrompre la scène. « ...Sephiroth ne vouvoie pas les gens ! »

« Bah... c'est un méchant qui se la joue et bien éduqué, non ? »

« Ouais, enfin... c'est pas un noble non plus ! Ca reste un guerrier, aussi classe soit-il. Puis il est méprisant, arrogant... et le vous ? C'est une marque de respect donc... non, non. Il tutoie forcément. »

« Oui mais en théorie, pendant la journuit, y aura du monde à regarder les duels ? J'm'adresse à la foule là. »

« Tu veux que je te dise ? Sephiroth se contrefiche de la foule... il les ignore, tout simplement... genre, bien méprisant. Il va pas parler à la plèbe quand même ! »

« Hum... si tu le dis mais je suis pas convaincu. Vous, ca fait froid et distant. »

« Franchement, ne vouvoie pas. Au pire, ni tu, ni vous, c'est parfait. »

Jetsream soupira... et Arthur aussi.

« Ainsi, l'on prétend pouvoir me vaincre ? » Demande Sephiroth, la question étant rhétorique, le ton subtilement sarcastique. S'ensuit un mot, simple mot qui s'abat comme la guillotine décapite le pauvre sot. « Pathétique. »

Arthur en frissonna et offrit à Jetsream les doubles pouces levés !

Sephiroth se met ensuite en garde... et le duel peut commencer.

« Qu'est-ce qu't'en penses ? »

« Tu t'en sors super bien ! »

Et ça venait du cœur ! Samuel « Jetstream Sam » Rodrigues était un bretteur... ce qui ne dérangeait pas Arthur qu'on considère l'art de la lame comme un art, surtout lorsqu'on y mettait autant d'âme que le "Voyageur".  Ce consul était là depuis un moment et après l'avoir côtoyé quelques temps, le poète pouvait assurer que c'était un artiste dans son domaine. Un sabreur passionné qui mettait à cœur de défendre le Consulat et ces intérêts. Un Consul, tout simplement. En revanche, tout aussi doué avec une épée qu'il fut, c'était loin d'être un acteur ! Heureusement, le poète avait su lui donner quelques clefs... la plus importante de toute étant la mise en situation. Dans ce cas-ci, avec Sephiroth, il fallait... il fallait pas se prendre pour de la merde et avoir un égo-surdimensionné. Certes confiant, peut-être un peu orgueilleux, Samuel n'était pas vraiment méprisant, il eut du mal à jouer ce rôle.
Donc, Arthur lui a conseillé de s'imaginer face à quelqu'un qu'il méprisait dans la vraie vie... et soit, Jetstream avait trouvé. Après, ca avait été du peaufinage dans les mimiques, la gestuelle et tout ça. La seule chose dans laquelle Monsieur Rodrigues n'avait pas eu besoin d'aide ? Le jeu d'acteur une fois l'épée en main puisqu'après tout, c'était son domaine.

« Content qu'on en est terminé... je t'avoue qu'à force, ca a commencé à me prendre un peu la tête. »

« Oh... » Réagit le poète, on ne peut plus gêné. « Je veux dire... c'est bien mais on est loin d'avoir fini... faut que tu travailles et peaufines ça, que tu sois parfait le jour J ! » Samuel semblait... aussi agacé que désespéré, relâchant son corps au point de sembler s'effondrer. « Allez, on refait l'intro une fois en entier et tu seras tranquille pour aujourd'hui ! Ca fait plusieurs jours qu'on travaille ça donc... allez, tu seras tranquille quelques jours avant qu'on reprenne ! »

Samuel ne... il semblait aussi motivé qu'un loup le serait à cueillir des fraises.

« Rassure-moi... t'es toujours chaud ?! »

« Ouais, ouais... » Répondit-il, sans grande conviction. « Je m'attendais à ce que ce soit aussi dur, à vrai dire. »

« J'imagine ! Mais t'es un mec, un vrai, t'as pas peur que ce soit dur. »

« Allez. On va dire que la technique du "t'es un mec, un vrai" a marché. »

L'Ange à l'Aile Noire, le Cauchemar, celui inspire le froid de l'effroi, dont la simple allure impose le désespoir. Le voilà qui se tient, funèbre, face au Précipice des Ténèbres. Celui-là même qu'il semble dominer ; nulle ombre ne saurait l'effrayer. Son aile noire aux teintes violettes, inertes, volète... flotte sa chevelure d'argent... au cœur des rocheuses sans relâche battue par les vents. La légendaire épée, aussi longue qu'un homme peut être haut, se voit tenu d'une poigne digne d'un héros alors que vous la reconnaissez : Masamune. Plus affutée que la plus belle des lames, d'un blanc aussi pur que sa sublime chevelure, déjà tremble votre âme. Quand soudain, l'impitoyable et légendaire se retourne en un éclair ! C'est la fin pour l'insolent qui osa le défier, braqué par l'extrémité de masamune... comme si la mort le pointait du doigt, quelle terreur ma foi ! Son visage reste las, blasé et méprisant, dédaigneux envers ces quelques gueux. Ceux-là même qui prétendent le défier et simplement, finiront baignant dans leurs propres sangs. D'un ton empli de froideur et de mépris, voilà que s'exprime le sinistre bretteur.

« Qu'avons-nous là... ? » Se demande Sephiroth, sa voix faisant que même la roche de peur grelotte. Son regard est hautain et de ses compétences, il parait incroyablement certain. « Ainsi, l'on prétend pouvoir me vaincre ? » Demande Sephiroth, la question étant rhétorique, le ton subtilement sarcastique. S'ensuit un mot, simple mot qui s'abat comme la guillotine décapite le pauvre sot. « Pathétique. »

Sephiroth se met ensuite en garde... et le duel peut commencer.


« Parfait. » Conclu Arthur, moins enjoué et plus sérieux, concentré sur les petits détails à peaufiner. En soit, quand il s'agissait des duels en eux-mêmes et du jeu d'épée, Samuel était plus à même que le poète à imiter son style de combat. « Allez, maintenant, tu as expédié le premier duel et... pose de victoire ! »

Sephiroth s'essuie l'épaule en soupirant d'ennui et balaye la foule -fantôme- d'un regard pleins de mépris. Un silence s'installe... lourd... pesant... et l'on semble voir la mort incarnée à présent, silencieuse. L'on imagine alors... de son esprit les pensées pernicieuses... l'impitoyable jugement et...

« Allo... ? »

« Ouais bah ca va hein ! » Répondit Samuel, passablement énervé ! « T'as jamais de panne d'inspiration toi ? Je sais pas quoi dire. »

« Tu peux refaire le coup du "Pathétique." avec des synonymes : pitoyable, ridicule, risible, minable, etc... ou bien sortir une phrase qui fait mal au cœur ! Genre... » Arthur parodia la voix de Sephiroth... et ca aurait pu être la voix de n'importe quel méchant de n'importe quel navet. « Je ne m'attendais pas à mieux... ta défaite était prévisible... »

« Je vois... »

« Après, selon le niveau du mec, tu peux être un peu plus sympa genre... : au moins, j'ai pu tué un peu le temps... pas mal pour un débutant... c'est tout ?... pas complètement minable... je m'attendais à quelque chose de moins mauvais... »

« Okay, okay... tu ne fais décidément pas le poids face à moi. Dans ce goût-là. »

« Hum... à mon sens, Sephiroth a beaucoup plus de tendance à juger et rabaisser les autres qu'à se vanter par lui-même. Mets-toi à sa place deux secondes... ses qualités sont tellement évidentes, pourquoi les souligner ? Son niveau parle pour lui ! Après, si quelqu'un arrive à te vaincre... faudra rester dans le "pas mal" et faire comme si tu ne t'étais pas donner à fond. »

« Me vaincre ? » Jestsream croisa les bras, affichant un sourire en coin orgueilleux et aussi sûr que si certain de ses qualités. « J'aimerais bien voir ça. »

« Ca c'est du Sephiroth dans le texte ! Allez, encore une petite intro et... »

« Non ! J'ai eu ma dose là ! On reprendra plus tard. »

« Okay... » Lança Arthur, déçu, avec l'expression d'un gosse avec qui on ne voudrait plus jouer. « ...on va se prendre un verre ? C'est moi qu'invite comme t'as fait du bon boulot ! »

« Ca marche. »

« Au fait, pour en revenir au "J'aimerais bien voir ça"... Diomède t'avais pas foutu la pâtée en duel ? »

« J'aurais bien aimé t'y voir toi ! Puis hey, au final, qui a gagné hein ? »

Arthur et Samuel repartirent, côte à côte, au cœur des rocheuses. Le Poète devait bien avouer trouver Samuel d'une classe certaine, l'allure véritable d'un guerrier baroudeur. Certes, son allure pouvait paraître peu engageante mais... Jestsream avait la réputation d'être quelqu'un de plus droit et intègre qu'il ne pouvait en avoir l'air... quoiqu'un peu roublard sur les bords. Après tout, ce n'était pas Arthur qui lui donnerait des cours de droitures ! L'ayant vu sans son costume de Sephiroth, le poète fut un peu... surpris et décontenancé par les parties robotiques de son corps. D'un côté, ça le rendait d'autant plus original et intimidant mais de l'autre... Arthur fut déçu de ne pas voir Samuel en entier. Selon lui, ça aurait sans doute beaucoup mieux rendu.

« Hey, sinon... la Journuit des Méchants comme nom, tu trouves ça comment ? »

« Hum... honnêtement, je m'en fout un peu du nom. Ca passe. »

« Ouais parce que... Genesis m'a carrément parlé de changer le nom ! J'te jure que... j'ai pas aimé. Pas du tout. Autant, j'adore Genesis et c'est comme un grand frère pour moi... autant sur ce coup là, il m'a trop déçu. Il a carrément parler de changer le nom ! Tu te rends compte ?! »

« C'est vos histoires de fils de muse ça et franchement, je m'en fou. »

« Nan mais tu comprends pas comment ce nom est trop génial... il va faire nuit toute la journée ! Journée... plus nuit... ca fait journuit. Personne a jamais vu une fusion de mots aussi génial, ca m'a pris des heures et des heures pour avoir cet éclair de génie ! »

« Pathétique. »
Le Tragédien

Feuille de personnage
Missions effectuées:
Grade: Boss
XP:
Répétition  Left_bar_bleue1129/500Répétition  Empty_bar_bleue  (1129/500)

XP :

Voir le profil de l'utilisateur
le Mar 24 Oct 2017 - 21:47
Mission accomplie.

Alors, je l'avais déjà lue ! Mais j'ai oublié de commenter donc je me la suis refaite aujourd'hui. C'est une bonne mission, voire très bonne. C'est rigolo, la mise en scène est bonne, les dialogues sont très cools. Tu vas réfléchir sur des trucs assez précis, c'est cool. La seule chose que je dirais fausse dans tout ce que tu as dit, c'est le sourire. Sephiroth qui fait un sourire sadique, j'avoue que je vois pas.

Après ton perso ne l'a pas non plus connu personnellement. C'était mon idée mais n'empêche que j'ai trouvé ça classe d'imaginer Samuel déguisé en Sephiroth. Je trouve que tout rend très bien. La narration est cool, tu as... correctement expliqué en quoi consisterait l'activité. Pas de manière vraiment claire mais c'est un peu fait quand même.

Que dire d'autre... Non j'ai trouvé que c'était une mission très chouette, elle m'a fait rire. J'ai vraiment aimé l'organisation du texte et des idées.

Mission facile : 11 xp, 110 munnies et 2 PS en dextérité;
messages
membres